Le-Violon.org

Nous sommes le Lun 20 Oct 2014 10:07

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Mer 30 Mar 2011 22:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Jan 2010 00:04
Messages: 125
Pratique du violon: 0
bon, me voilà de retour après 4 mois sans main droite - j'ai hésité à poster dans les pathologies ou les coups de gueule...

je vous raconte tout : il y a 4 mois, en novembre, après 1 heure de séance de violon acharné et bien crispée main droite pour "sentir" la fameuse pince pouce-majeur (je précise que c'était évidemment une énorme erreur), je pose l'archet et là, ma main reste dans la position de tenue de l'archet, impossible d'ouvrir ma main - Quelques minutes après, j'arrive à l'ouvrir mais je la sens "bizarre", avec comme des fourmillements et une difficulté à l'ouvrir vraiment complètement.

Le lendemain, je me précipite donc chez mon médecin qui diagnostique une tendinite et émet un doute sur mon canal carpien en regardant mon poignet tout gonflé.
Je commence donc mon traitement pour la tendinite (gel, glace, anti-inflammatoires et abstinence absolue d'archet que j'ai été planquer chez un ami pour ne pas être tentée de le toucher) - Deux jours après le début du traitement, ma main enfle, mais enfle vraiment ! et l'intérieur du poignet tellement douloureux que c'était impossible de prendre quoi que ce soit avec ma main droite - Je suis restée comme ça 6 semaines.... 6 semaines sans main droite, ni pour le violon, ni pour quoi que ce soit des gestes quotidiens de la vie courante (vous avez déjà demandé à des collègues de vous couper votre viande à la cantine en exhibant une main droite qui resssemble à une grosse main de mannequin en plastique ?!).

Arrive janvier, ça va un peu mieux, ma main a dégonflé, j'ai encore mal mais je peux vaguement reprendre mon violon. Arrive également l'examen du canal carpien : il va très bien merci. Je suis soulagée là dessus mais j'ai quand même encore très mal et je ne peux pas vraiment jouer plus de 15 à 20mn, je ne peux toujours pas non plus tenir un stylo ou ouvrir une poignée de porte avec ma main droite mais je me débrouille pour le reste (plus ou moins). Ma main se met à gonfler de temps à autres mais beaucoup moins qu'en novembre ou décembre dernier. Je retourne quand même voir mon médecin. Une tendinite, c'est long, mais là, c'est carrément interminable. Verdict: "mais ne reprenez pas le violon avant de ne plus avoir mal !" Sauf que moi, je veux jouer ! y'en a marre !

Arrive fin février et là je commence à me dire que ça fait plus de 3 mois que j'ai mal tous les jours 24/24 et que je vois plus le bout. J'ai peur que ça s'installe définitivement. La peur tourne à l'angoisse le jour où en tenant mon violon et en travaillant uniquement main gauche, je sens ma main droite gonfler. Là, je me dis que c'est pas vraiment normal, qu'il y a peut-être autre chose, qu'il faut que je trouve rapidement un début de solution alternative parce qu'il est évidemment hors de question que je ne puisse plus jouer du violon! ça c'est pas concevable, autant aller se pendre tout de suite ou sauter par la fenêtre. J'opte donc pour un éthiopathe (ça marche pour les chevaux, pourquoi pas pour moi?!). Il regarde mes mains, tâte les poignets et là... surprise: je me suis déplacé un os ! un tout petit os qui est passé 'en dessous' et qui fait tous ces dégâts ! Il a remis tout d'aplomb en 3 séances (poignet - coude, cervicales - dos, puis à nouveau poignet - coude). Dès la première séance, je pouvais tenir un stylo et tenir des choses avec ma main droite, elle a continué à gonfler un peu par intermittence mais maintenant, tout me semble réglé, le reste de légère douleur va je pense disparaître au fur et à mesure, le temps que tout se remette vraiment bien. Je suis quand même restée plus de trois mois avec un poignet en vrac ce qui a forcément eu des conséquences sur tout le bras, le dos etc !
Quand je pense que ça aurait pu être réglé en 3 jours si j'avais tout de suite été voir cet éthiopathe... j'ai fait confiance à mon médecin... pour cette fois-ci, j'aurais pas dû.

J'entends déjà vos questions : mais comment peut-on se déplacer un os en jouant du violon ??? j'ai réfléchi, je me suis remémorer cette fameuse séance de travail qui a tout déclenché, et je crois que j'ai trouvé. Voici donc la recette magique :
- d'abord, bien crisper ! mais vraiment très très fort (la fameuse pince dont finalement aujourd'hui je me fous comme de l'an 40 et c'est tant mieux)
- ensuite, décider qu'on veut absolument avoir le poignet "droit" par rapport au bras, bien dans son prolongement horizontal,
- là, s'apercevoir qu'on se balade avec un poignet ridiculement en hauteur par rapport à l'archet, et donc le "casser" soudainement et très violemment vers le bas pour être certain que cet imbécile de poignet comprenne bien une fois pour toute qu'il n'a absolument rien à faire si haut !
Vous avez donc la recette globale du grand n'importe quoi pour se faire bien mal !

Et avec tout ça, suis-je en colère ??? ben je ne sais pas, pour être honnête, cet incident m'a fait progresser main gauche que j'ai continué à travailler, j'ai également grandement progressé avec l'archet que je tiens totalement différemment aujourd'hui qu'il y a 4 mois et que j'ai l'impression de contrôler beaucoup mieux, avec un son beaucoup plus doux et plus nourri en même temps. Le vibrato est venu également, timide, mais il est un peu là quand même (hasard du brossage de dents main gauche ou simplement conséquence des quelques mois précédents l'accident pendant lesquels j'avais commencé à y réfléchir, à chercher un peu et beaucoup observer chez d'autres ?). Donc bilan pas si pire, si ce n'est ces 4 mois de handicap dans la vie de tous les jours et ces 4 mois de fortes douleurs permanentes dans le poignet et l'avant bras.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 31 Mar 2011 11:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 28 Nov 2006 02:15
Messages: 1580
Localisation: Basses Alpes
Pratique du violon: 7
Sexe: Homme
Ben, dis donc ... :blink: C'est quand même étonnant que le médecin n'ait pas pensé à autre chose qu'une tendinite. Il me semble que ça n'enfle pas comme ça une tendinite, et c'est plus le signe d'une fracture ou d'une luxation.

Pour l'éthiopathie, je veux bien croire que ça marche : j'ai un ami qui est fond là dedans et c'est plutôt le genre cartésien, et il ne jure que par ça.

En tout cas, il y a quand même du positif dans cette histoire, comme tu le dis à la fin. Et je souhaite que ça aille mieux dans ton apprentissage du violon, maintenant.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 31 Mar 2011 13:37 
Alors là je tiens à donner mon témoignage:douleurs aux cervicales pendant des années..radio..crème..kiné..anti-inflammatoires...rien à faire.En 2005 je déménage sur St Dié et là on me parle d'un éthiopathe.
J'y vais et non seulement il m'explique ce que j'ai me remets tout cela en place.Depuis j'y vais une fois par an pour la révision des 10000 et roule.Mes cervicales?Connais plus.


Haut
  
 
MessagePosté: Jeu 31 Mar 2011 13:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 8 Déc 2010 18:43
Messages: 303
Pratique du violon: 43
Sexe: Homme
Incroyable ! "Etiopathe", je ne savais même pas que ça existait... Mais ton médecin semble quand même être un gros nul...

Cela dit, je n'ai jamais eu personnellement connaissance de quelqu'un qui se soit fait mal à ce point... Sans vouloir te commander, je pense que tu devrais plus écouter ton corps: un peu de yoga, ou quelque chose d'approchant, peut-être ?

_________________
-"C'est quoi cette note ?" -"C'est pas moi, M'sieur, c'est le chat !" -"Justement!" (Authentique)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 31 Mar 2011 21:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Jan 2010 00:04
Messages: 125
Pratique du violon: 0
Emmanuel B. a écrit:
Il me semble que ça n'enfle pas comme ça une tendinite
C'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille. Une puce un peu lente qui a mis 3 mois à trouver le chemin de mon oreille, mais elle a fini par arriver quand même. Je me suis souvenue d'une petite phrase du médecin "mais pourquoi elle enfle comme ça votre main?".... quand ça m'est revenu et que je me suis fixée dessus, je me suis dit qu'il fallait que je trouve autre chose.
Je suis très déçue par mon médecin. Ca fait 20 ans que je lui fais entièrement confiance, et pas aveuglément, mais parce que jusqu'à maintenant, il avait mérité ma confiance. Je l'avais mis au panthéon des demi-dieux et autres immortels, il vient de s'écraser au sol comme une bouse !

pjtuloup a écrit:
Cela dit, je n'ai jamais eu personnellement connaissance de quelqu'un qui se soit fait mal à ce point... Sans vouloir te commander, je pense que tu devrais plus écouter ton corps

Ma prof vient de me décerner le titre très officiel (et hélas mérité) d'"extrémiste du violon" - c'est pas la première fois que je me blesse un peu en testant des trucs trop fort. Je lui ai promis que j'allais me calmer sévère et faire plus attention ! mais j'ai l'impression d'avoir tellement de choses à rattraper, j'aimerais que ça arrive vite. Alors je travaille fort et dur, sans vraiment faire attention à mon corps, pire même, en me disant que si je force un peu, le bon geste ou le bon mouvement arrivera plus vite, ce qui est évidemment faux : c'est comme imaginer que quelqu'un va réussir un grand écart parce qu'on va lui appuyer très fort sur la tête et forcer ses jambes à descendre... ben le violon, finalement c'est un peu pareil. Le corps fait également son apprentissage petit à petit, et il faut l'accepter. Je crois que maintenant, j'ai bien compris la leçon ! Je suis bien calmée


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 4 Déc 2011 09:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 15 Nov 2011 19:07
Messages: 478
Pratique du violon: 0
Comment vas-tu aujourd'hui ? As-tu résolu ton problème ?

Vu la description détaillée que tu as faite, je pense à un problème de circulation (lymphe ou sang) plus qu'à une fracture : c'est bien juste à la suite d'un exercice d'archet que tout cela t'est arrivé ? Avais-tu des antécédents ?
Pardonne ma curiosité, mais je dois me prévenir autant que possible, ainsi que mes élèves, de tout danger violonistique...
Si cela te gênes de répondre sur le forum, fais-moi un mp.

_________________
"Il faut toujours que de la tête au coeur, l’itinéraire soit direct."
Yehudi Menuhin


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 22 Jan 2012 17:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Jan 2010 00:04
Messages: 125
Pratique du violon: 0
bonjour alexandria - ça va beaucoup mieux aujourd'hui, je te remercie-
j'ai gardé une petite gêne intermittente dans le poignet et je sens qu'un "truc" coince un peu dans le coude par moment. Comme c'était pas si pire, je ne suis pas retournée chez mon éthiopate par flemme mais je devrais vraiment parce que j'ai l'impression que ça devient de plus en plus gênant ces derniers temps. Je vais faire un stage en février et comme j'ai bien l'intention d'en profiter pleinement, je pense que ça va me motiver pour aller voir mon éthiopate avant de faire le stage. J'espère ensuite ne garder comme souvenir de cet incident que le devoir et le reflexe de ne plus jamais forcer.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 22 Jan 2012 17:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Jan 2010 00:04
Messages: 125
Pratique du violon: 0
ooops - en j'en oubliais de répondre à ta principale interrogation: c'était bien une histoire d'os qui se déplace et qui pousse des veines, nerfs et je ne sais pas quoi encore qui sont dans le chemin qui m'a bloquée toutes ces semaines. Quand ça se déplace à un endroit, ça a des incidences à d'autres endroits du squelette... et il faut faire remettre en place, tout simplement -ou presque... ;-)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 22 Jan 2012 19:38 
Hors ligne

Inscription: Ven 23 Déc 2011 12:52
Messages: 166
Pratique du violon: 0
Sexe: Homme
Si je peu me permettre, voici une piste. Si on garde le pouce plié en allant à la pointe, on force le poignet à passer sous l'archet et on créée une tension contre nature...

Peut être ce point est à surveiller....?

Amicalement
christian


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 22 Jan 2012 20:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Jan 2010 00:04
Messages: 125
Pratique du violon: 0
interessant - je vais regarder ça demain matin quand je ferai ma petite session de travail - merci christian


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 23 Jan 2012 12:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 15 Nov 2011 19:07
Messages: 478
Pratique du violon: 0
cocodrie a écrit:
ooops - en j'en oubliais de répondre à ta principale interrogation: c'était bien une histoire d'os qui se déplace et qui pousse des veines, nerfs et je ne sais pas quoi encore qui sont dans le chemin qui m'a bloquée toutes ces semaines. Quand ça se déplace à un endroit, ça a des incidences à d'autres endroits du squelette... et il faut faire remettre en place, tout simplement -ou presque... ;-)

Oups, tu l'avais dit dans la description de ton aventure. Faut que je réapprenne à lire... :rouge:

Tout n'est pas résolu dans ton affaire apparemment. Peut-être y a-t-il un antécédent plus ancien qui ressort bienheureusement maintenant (pas forcément sur le poignet).

_________________
"Il faut toujours que de la tête au coeur, l’itinéraire soit direct."
Yehudi Menuhin


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 23 Jan 2012 23:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 23 Jan 2010 00:04
Messages: 125
Pratique du violon: 0
je ne me souviens pas d'antécédent particulier... je crois surtout qu'il ne faut qu'une demi seconde pour se faire très mal et traîner des séquelles pendant des mois..... malheureusement.

christian j'ai regardé mon pouce ce matin ... euh... j'ai pas bien réussi en fait à savoir ce que je fais "naturellement" à la pointe. C'est dur quand on s'observe de savoir exactement ce qu'on fait quand on n'y pense pas. Je n'ai pas l'impression d'avoir le pouce "plié" - il l'est légèrement mais comme il peut l'être en position "en repos". D'ailleurs en tapant sur mon clavier je m'aperçois que le pouce droit est de façon naturelle plus plié que le gauche... bref, je vais faire sos mon ethiopate et tenter de finir de remettre en place ce que j'ai déplacé toute seule comme une grande


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 24 Jan 2012 10:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 15 Nov 2011 19:07
Messages: 478
Pratique du violon: 0
Dans les antécédents, j'inclus également le poteau "rencontré" brutalement le matin d'une journée surbookée où l'on n'a pas le temps de songer à se passer une pommade. Les petits traumas non mémorisés, accumulés, font qu'un jour, on a un accident quand cela ne tient plus. Et là, on se dit qu'avoir eu 20 ans, c'est loin... :aille:

_________________
"Il faut toujours que de la tête au coeur, l’itinéraire soit direct."
Yehudi Menuhin


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  

Protégé par Anti-Spam ACP Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO