Concours Long Thibaud Crespin

Vous pouvez transmettre ici les dates de concerts ou leurs rapports.
Répondre
jépadçon
Messages : 1729
Inscription : mar. 15 avr. 2008 16:24

Concours Long Thibaud Crespin

Message par jépadçon » mer. 28 févr. 2018 10:40


Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 14:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Concours Long Thibaud Crespin

Message par PhilippeB » mar. 6 mars 2018 17:28

Merci, justement je pensais m'inscrire! :mdr3:

Miremont
Messages : 43
Inscription : sam. 22 nov. 2008 13:37
Pratique du violon : 0

Re: Concours Long Thibaud Crespin

Message par Miremont » lun. 12 nov. 2018 16:19

Bonjour à tous,
Je ne sais si certains d'entre vous y sont allés.

En ce qui me concerne j'ai assisté aux six concertos joués par les finalistes (Brahms par une américaine, second prix et prix du meilleur concerto, Beethoven par un russo/canadien (6è), Mendelssohn X2 par l'Ukrainienne qui a gagné et un russe (3è) qui a gagné le violon de Patrick Robin, Tchaïkovski par une jeune anglaise de 18 ans (4è), et Sibelius par un japonais (5è).
Ils avaient tous un très bon niveau, l'orchestre était bien sauf pour les vents et les percu qui jouaient trop fort à mon goût.
Beaucoup de différences au niveau des instruments, qui semblaient refléter la personnalité de chaque concurrent.
Sur ce que j'ai entendu, j'aurais classé l'anglaise première, car elle m'a fait rêver. De plus, son violon est très équilibré avec des basses chaleureuses et tendres, mais pas envahissantes. Pourtant elle a été applaudie à la fin du premier mouvement, ce qui n'est pas sympa de la part des spectateurs, surtout lors d'un concours, même si cela partait d'une bonne intention. Je pense qu'elle a été déconcentrée et au tout début du second mouvement sa sonorité est devenue plus banale. Tout est rentré dans l'ordre assez rapidement.
L'américaine était parfaite, mais peut-être trop... Un violon très présent, qui projette énormément, sans être trop dur, mais c'était un peu toujours pareil.
Le contraire pour le russo/canadien, qui faisait de la musique intimiste...finissant par ennuyer. Je l'aurais mis aussi 6è.
Le japonais a tout cassé dans un Sibelius d'enfer, mais une sonorité trop acide à mon goût, surtout dans les basses. Je l'aurais mis second ex-aequo avec l'américaine.
La gagnante joue bien, avec quelques problèmes de justesse dans des passages pas difficiles (trac ?), mais ne m'a pas fait rêver, je l'aurais classée 4è ou 5è.
Quant au russe, il m'a laissé perplexe : c'était bien mais je n'ai pas toujours compris où il voulait nous emmener.

Mais évidemment, il y avait tout le reste avant : éliminatoire, demi-finale, et finale "récital", que je n'ai pas suivi.

Je ne sais ce que vous en avez pensé.
La flûte à bec n'est pas du pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=XqxZTtoIONg

Répondre