Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Moi et la méthode Lockwood

(coups d'archets, techniques d'improvisations, etc)
Répondre
Frankoi
Messages : 9
Inscription : sam. 3 oct. 2009 19:54
Sexe : Homme

Moi et la méthode Lockwood

Message par Frankoi » dim. 4 oct. 2009 01:08

Bonjour à toutes et à tous,
J'imagine que les problèmes que je vais aborder ont déjà été posés
des milliers de fois, et je vous demande d'avance de m'excuser si
un autre post y répond déjà, mais j'aimerais avoir des réponses assez
précises à mes questions.
J'aimerais savoir un peu comment vous vous y prenez pour improviser.
Personnellement j'improvise désormais depuis quelques temps mais sans
véritable technique et sans connaissances solides, et du coup, mes impros
ont tendance à très vite tourner en rond, voire à se casser la gueule.
Courageusement, j'ai donc ressorti ma vieille méthode Lockwood que je n'avais
jamais vraiment travaillé, et j'ai eu envie de voir tout ça de plus près.
Seulement voilà, je ne suis pas certain d'être convaincu, ou alors, je n'ai
pas bien compris comment ça marche.
J'ai l'impression que ça implique de changer de position à chaque changement
d'accord, et je trouve que c'est quand même un peu se compliquer la vie
de démancher à chaque mesure (ou presque).

Pour poser la question simplement : Comment faites-vous pour aborder une grille ?
Est-ce que vous travaillez les arpèges de chaque accord à la "classique" (en
partant, si mes souvenir sont bons, en première position et en montant le
long du manche en arrivant sur la chanterelle) ou est-ce que vous appliquez
des schémas étranges du type des tablatures comme on en trouve dans la
méthode Lockwood (qui, ceci dit, à l'immense avantage de permettre de
se débrouiller à peu près avec n'importe quel accord d'un certain type une
fois qu'on en a bossé un à une certaine hauteur, mais qui implique, ce me semble,
d'être autant à l'aise en première position qu'en 2ème, en 6ème ou en 1/2...)

En espérant que ma quête de savoir ne vous ennuie pas trop,
Ciao!
Frankoi



evolpparg

Re: Moi et la méthode Lockwood

Message par evolpparg » lun. 5 oct. 2009 10:15

Pour ma part, je ne suis pas convaincu non plus par la méthode Lockwood, mais il faut reconnaître qu'elle a quand même bien marché pour lui !! :D

Ce qu'il propose - et que tu décris (démanchés, arpèges sur les accords, etc...) - relève d'un travail que tout violoniste doit (devrait) faire de toute façon, et je trouve que ce n'est pas spécifiquement en rapport avec l'improvisation ; mais pas du tout inutile non plus, forcément, puisqu'il est toujours mieux de connaitre son manche sur le bout des doigts plutôt que de galérer à placer une phrase que tu sens arriver en cours d'impro...
C'est donc de mon point de vue un travail à faire de toute façon, impro ou pas.

Je pense qu'il y a autant de façon d'improviser qu'il y a de violonistes qui souhaitent le faire (en tout cas, je pense que ça devrait être comme ça)
Si tu veux te forger ton propre langage il te faudra trouver tes propres chemins, et trouver tes propres phrases...
Perso, je n'ai pas de méthode établi, et je n'essaye d'ailleurs pas d'en établir une...!
Dès fois je bosse sur des grilles en enregistrant un bout, et en le faisant tourner X fois pour chercher des phrases dessus, voir quelles phrases ça m'inspire et grosso modo faire le tour de la structure de la chose...
D'autres fois je décortique au piano pour bien piger les chemins que le compositeur à voulu prendre, et je l'applique ensuite au violon...
D'autres fois, je... ne bosse pas !! ...Et quand je sens bien une grille dès la première écoute, je décide de "laisser venir" tout seul...
Pour ma part je trouve que "appliquer des schémas" tout fait - comme tu le dis plus haut - ne fait que standardiser le "style" d'impro, et je trouve ça fort dommage...

Je pense que ce qui forgera ton propre style, ta "patte" à toi, ce sera justement de trouver TA façon d'aborder la chose, et là, il n'y a plus qu'a bosser et essayer sans relâche !
Faut jouer, quoi ! Ne pas hésiter à aller "taper le boeuf" aussi, si tu peux en trouver des conviviaux où ce n'est pas trop le concours de technique...!

Bon voilà ; je ne sais pas si ça t'aide beaucoup.... Bonne chance en tout cas, et n'hésite pas à jouer, jouer, jouer, et essayer à tout va ! :D

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11409
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Moi et la méthode Lockwood

Message par Malkichay » lun. 5 oct. 2009 11:03

Dès fois je bosse sur des grilles en enregistrant un bout, et en le faisant tourner X fois pour chercher des phrases dessus, voir quelles phrases ça m'inspire et grosso modo faire le tour de la structure de la chose...
Merci, BIAB ! :wub:
Moderato ma non troppo

evolpparg

Re: Moi et la méthode Lockwood

Message par evolpparg » lun. 5 oct. 2009 12:42

Voui, BIAB (band-in-a-box pour le novices), c'est bien !

Mais maintenant, j'essaye d'enregistrer les grilles au piano ; ça me fait bosser et les harmos, et le piano, ce qui est très bien...

Mais BIAB est une solution excellente pour qui veux bosser sur ordi facilement (ou qui n'a pas de piano :lol: ), c'est sur !

Avatar de l’utilisateur
rantanplanx
Messages : 868
Inscription : dim. 13 févr. 2005 13:35
Pratique du violon : 0
Contact :

Re: Moi et la méthode Lockwood

Message par rantanplanx » mer. 16 déc. 2009 17:10

Ouaip pas convaincu avec le recul sur la methode lockwood.

Les methode aberstruc ou la deuxieme de blanchard sont pas mal pour qui veut s'initier tranquillement.

Sinon j'aime bien me siffler un truc et le jouer apres ... ou chanter ce que l'on joue ... ca fait mine de rien qu'on finit par connaitre son manche et qu'on sait ce que l'on joue...

Mais pour pas tourner en rond ... c'est soit de la technique a assimiler soit des relevés ...

:)

Hey tonton je reviens t'as vu ? :D

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité