Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

violon chinois

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
bemol
Messages : 548
Inscription : mer. 12 juin 2013 12:22
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
Localisation : paris

violon chinois

Message par bemol » dim. 5 janv. 2014 11:17

Je vous conte ma petite expérience pour avoir vos avis bons ou mauvais (vous avez le droit de me crier dessus, j'assume)

Je suis une tite femme avec des tites mains, et j'avais un violon 4/4, jusqu'à ce que nous décidions, mon prof et moi, de l'opportunité de chercher un violon 7/8.
Il est assez difficile d'en trouver (pourtant j'habite paris, je ne souffre donc pas d'un manque de luthiers), et à paris, j'en ai essayé une certain nombre qui ne m'ont pas convenus soit par leur qualité, soit par leur prix.Puis j'ai élargi au reste de la france, mais il m'à semblé assez difficile et onéreux d'en essayer un a marseille, un a brest, un a annecy........
Mon prof m'à alors conseillé d'acheter un violon chinois provisoirement, jusqu'à ce que je trouve le graal. Ce que j'ai fait.
J'ai acheté un 7/8 dit de maître, avec "habillage "à l'ancienne" (sans rire, on dirait qu'il à 100 ans)
Dans mon esprit, c'est "en attendant"

Seulement voilà, depuis que je l'ai:
1) on m'à fait plusieurs fois fait des compliments sur sa beauté (même deux violonnistes chevronnés qui ignoraient son origine), et mon prof m'à dit qu'il sonnait bien malgré sa petite taille
2) je me sent vraîment bien quand je joue, je n'ai plus les problèmes de tenue qui étaient les miens.

Je suis déchirée entre mes principes et mon vécu car malgré moi :pleur4: , je l'aime de plus en plus :coeur: ! (on dirait la belle te la bête :mdr1: )
peut-être que quand je vais augmenter mon niveau, donc le niveau de mes exigences, je lui trouverai des défauts)

voilà, voilà, je brûle de lire vos réactions.



Avatar de l’utilisateur
hedy
Messages : 170
Inscription : mar. 31 déc. 2013 15:18
Pratique du violon : 3
Sexe : Femme

Re: violon chinois

Message par hedy » dim. 5 janv. 2014 13:38

Le principal c'est de se sentir bien avec son violon!, et si tu l'aimes je ne vois pas pourquoi tu le laisserais tomber, c'est peut-être lui ton "graal". :coeur:

Avatar de l’utilisateur
mamyfly
Messages : 844
Inscription : mar. 3 janv. 2012 13:04
Pratique du violon : 8
Localisation : yonne

Re: violon chinois

Message par mamyfly » dim. 5 janv. 2014 15:04

Si tu es bien avec comme tu le décris, où est le problème ? Tu verras plus tard si tu ressens l'envie de changer .
C'était en attendant , mais tu n'as pas précisé combien de temps ;)

Cantilène
Messages : 209
Inscription : lun. 22 oct. 2007 21:58

Re: violon chinois

Message par Cantilène » dim. 5 janv. 2014 20:00

Tu l'as acheté chez un luthier ?

Autrement, en général, sur un violon asiatique arrivé directement de là-bas, même lorsque considéré comme le top de ce qu'ils font, la touche est rarement parfaitement linéaire (prend une latte et regarde) et est donc à rectifier, le chevilles ne sont pas réglées pour l'accord précis, le chevalet rarement taillé exactement à la courbe et à la hauteur de la touche et le parchemin du mi toujours absent, l'âme rarement à la bonne place quand elle n'est pas de travers ... et les cordes génériques fournies sont bien souvent super-dégeu ... Les étuis également lorsqu'ils sont fournis seront foutus très rapidement vu la très piètre qualité de ceux-ci.

Bref, moyennant un petit tour chez le luthiers, tu auras normalement un instrument en ordre de jeux.

Mais si tu additionnes :

- le prix de l'instrument et du trajet, et de l'assurance pour le trajet,
- des droits de douane + tva sur l'ensemble violon + trajet + assurance (environ 1/3 du montant),
- les frais de luthiers pour le rendre parfaitement jouable et optimisé (chevalet à optimiser - âme à vérifier - touche à rectifier - chevilles à ajuster),
- plus le prix des cordes convenables,

au final, bien réglé par un professionnel et avec de bonnes cordes, ce n'est plus si bon marché. Et certains luthiers présenteront du matériel équivalent à des prix équivalents mais que tu pourras choisir.
Considérant en plus le caractère de parfaite loterie de ce que tu recevras (entre le + que très bof et parfois le plus que très correct), c'est un peu jouer à la roulette russe ; parfois on gagne, parfois on perd !
Mais jamais tu n'auras pu choisir, tenir en main, essayer, écouter, ce que tu as commandé !
Tant mieux si dans ton cas, tout te convient ! Mais si ce n'avait pas été le cas ... Pour aventuriers à mon sens !

Avatar de l’utilisateur
bemol
Messages : 548
Inscription : mer. 12 juin 2013 12:22
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
Localisation : paris

Re: violon chinois

Message par bemol » dim. 5 janv. 2014 21:06

tu as raison mamyfly, je n'ai pas précisé combien de temps....lol
C'est juste par rapport à l'envahissement de la chine que ça me gène, je préfèrerais ne pas voir mourir la lutherie française.

Avatar de l’utilisateur
bemol
Messages : 548
Inscription : mer. 12 juin 2013 12:22
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
Localisation : paris

Re: violon chinois

Message par bemol » dim. 5 janv. 2014 21:20

en fait, non, je n'ai pas fait l'aventurière, je l'ai commandé chez un luthier parisien qui l'à rectifié, monté, bichonné et tout et tout.
j'avais même vu et essayé le même en 4/4 pour essayer d'éviter au luthier de le faire venir pour rien vu sa taille inhabituelle. J'ai pris soin de l'essayer à plusieurs reprises, et puis, ce n'ést pas un modèle d'étude, mais un modèle dit de soliste (ou de maître). Je crois que ce luthier ne travaille qu'avec ce type de violons. J'ignore s'il est aimé de ses confrères.

Je n'aurais jamais osé le commander par internet directement, puis aller demander au luthier de faire le travail. j'aurais eu l'impression de le trahir, et j'aurais eu peur qu'il ne se venge sur la qualité du travail.

mais tu as raison, pour être aventurier, il faut être chanceux !

Avatar de l’utilisateur
bemol
Messages : 548
Inscription : mer. 12 juin 2013 12:22
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
Localisation : paris

Re: violon chinois

Message par bemol » dim. 5 janv. 2014 21:34

d'ailleurs, je n'aurais pas pu car il fallait que je lui fasse poser des chevilles mécaniques.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : La bouscarlo et 8 invités