Comparatif de cordes

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 160
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Comparatif de cordes

Message par Baroqueux » jeu. 30 août 2018 08:38

Violeta a écrit :
mer. 14 févr. 2018 09:19
Bonjour à tous, j’aurai besoin de quelques précisions concernant les cordes boyau. Quel est l’entretien à leur accorder, selon quelle périodicité? J’ai lu qu’il fallait les huiler, mais avec quoi, comment et à quelle périodicité?
Pour leur montage, j’ai lu aussi qu’il fallait les accorder petit à petit, il faut procéder comment?
Et pour finir, comment on voit qu’un jeu de cordes tire trop sur le violon ou pas?
Merci d’avance et pardon si mes questions vous paraissent bêtes 😙
Je me permets de répondre, mais un peu tard.
Je pense que vu la durée de vie des cordes en boyau, il est illusoire de parler d'entretien.
Pour le montage et la mise en tension, le boyau à tendance à se détendre plus que le métal, il faut donc accorder souvent au début.
Sur un instrument moderne, en principe, les fabricants prennent des diamètres qui ne risquent rien. Sur un violon ancien, il faut être un peu plus prudent et d'abord accorder à 390, puis 415 avant, si on le souhaite de monter à 440.
Enfin, je voudrais quand-même pousser un gros coup de gueule sur le prix des cordes de violon. A la base je suis luthiste, j'ai un luth baroque à 13 choeurs, donc en tout 24 cordes dont 10 font 1,30M. Si je payais mes cordes de luth le prix des cordes de violon, je serais déjà en faillite depuis longtemps.

Avatar de l’utilisateur
Trapadelle
Messages : 202
Inscription : ven. 9 avr. 2004 11:17
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
Contact :

Re: Comparatif de cordes

Message par Trapadelle » mar. 23 oct. 2018 19:29

Allez, cela faisait longtemps que je n'avais pas émis d'avis sur ce forum donc je vous fais un petit retour d'expérience de cordes à mon tour.

J'ai essayé les Cantiga que j'ai trouvées très agréables autant au niveau du timbre que de la stabilité et durée dans le temps.
Mais au détriment, il est vrai, de la projection, ou de l'impression de puissance émise. Et avec un petit bémol ( sans jeu de mots ) sur la qualité de la corde sol en position haute : je trouvais un peu difficile de faire sonner un sib ou becarre en 7eme.

Du coup, j'ai monté des Larsen Tzigane. Même sentiment de "chaleur" ou de rondeur, mais avec beaucoup plus de ... puissance, ou de projection.

Je pensais être conquis. Sauf que le défaut de la 7eme position sur la corde sol s'est aggravé au point de se faire ressentir dès le "la" et jusqu'au "do", voire aussi sur la corde ré (ré à l'octave et mi etc... )

Je me suis d'abord dit que cela venait peut-être de mon Arlequin ( que j'ai depuis 20 ans quand même... ) ou des derniers réglages sur la longueur de l'attache-cordier de mon luthier...

Jusqu'à ce que je monte un jeu de Vision et que je retrouve : puissance ( ou projection, c'est surtout le ressenti dont je parle. À l'enregistrement, ce n'est pas flagrant ), chaleur, et surtout, facilité d'émission partout !
J'ai monté les Larsen sur un autre de mes violons ( mon "tzigane" qui craint pas la bière...) et c'est encore pire que sur mon Arlequin.

Pendant ce temps j'ai monté des Pirastro Tonica sur mon P'tit Moulé, et elles lui vont très bien. Il n'a toujours pas de rondeur dans les graves,mais il tombe toujours aussi facilement sous les doigts, et l'émission reste facile même si naturellement limitée...

Mon amoureuse a, quant à elle, monté des Zyex. Nous avons essayé nos violons respectifs, joué l'un pour l'autre et chacun le sien et ce qui en ressort, c'est que celui qui joue ressent bien plus le changement de cordes que celui qui écoute.

Le violon et le joueur me semblent bien plus déterminants dans la qualité de ce qu'on entend alentour. Ce que des tests d'enregistrements nous ont confirmé.

Je vais voir à l'usage, mais pour le moment, je pense rester sur les Visions, qui restent les plus économiques avec les Tonica, et qui conviennent en tout cas à mon jeu et à mes violons.

Voilà, voilà.
Amitiés à  toutes et à tous, et attention au verglas sur les scores!!!

Nicolas.

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 417
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Comparatif de cordes

Message par Alain44 » mar. 23 oct. 2018 22:20

Très intéressant.

Sujet passionnant s'il en est (et dépensier aussi ...)
Trapadelle a écrit :
mar. 23 oct. 2018 19:29
celui qui joue ressent bien plus le changement de cordes que celui qui écoute.
Je suis moins compétent en violon, mais on constate des choses similaires sur des instruments de qualité:
accordéon, guitare, banjo, dobro ...(que je connais mieux).
Les "bruits de proximité" sont des transitoires (attaques, soupapes, médiator, ongles, onglets, archet ...) souvent assez aigus (bruits blancs), qui atteignent moins l'auditeur que le joueur.

Ce qui relativise quand même beaucoup d'améliorations de la finesse du son ...

Par contre, captées par un micro de qualité, ses finesses peuvent devenir audibles par le public ... (ce qui surprend parfois le joueur...)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1657
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: Comparatif de cordes

Message par Chanterelle » mar. 30 oct. 2018 00:38

Comment choisir les cordes de son violon :
http://stringsmagazine.com/a-guide-to-c ... n-strings/ ;)
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

En ligne
Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1846
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Comparatif de cordes

Message par LionelB » mar. 30 oct. 2018 00:43

"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Répondre