Le son du loup ou "mauvaise note"

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1868
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par LionelB » lun. 18 sept. 2017 22:11

Je continue ici une discussion entamée dans le sujet Audito de Théo car j'aurais des questions à poser à nos experts luthiers :ange:

Il nous a expliqué le problème qu'il rencontre sur son Violon avec un parasite sonore sur certaines notes. En creusant sur internet j'ai trouvé une explication physique du phénomène et des propositions de solutions.

Voir ici : http://physique.unice.fr/sem6/2015-2016 ... index.html

Il semble très satisfait de son anti-rouleur et tant mieux mais j'ai trouvé une autre solution potentielle dans l'art du luthier de Tolbecque : un cordier à 2 sillets mobiles inventé par un certain M. Dien. Il parle de mauvaise note ou de note défectueuse mais je pense que c'est la même chose que les notes roulantes ou du loup. En cherchant sur internet je ne vois aucun matériel de ce type. Savez vous pourquoi cette solution n'est elle plus envisagée ? :rouge: désolé de ma curiosité mais cela m'intrigue car ce dispositif semblait intéressant.

Voici l'extrait du livre :

Image
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1181
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par Theo » lun. 18 sept. 2017 23:16

Et bien, peut être que je vais finir par trouver une encore meilleure solution grâce à tes investigations :p Je vais suivre attentivement ce fil :)
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

Avatar de l’utilisateur
Nicolo
Messages : 574
Inscription : lun. 23 janv. 2012 14:44
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par Nicolo » mar. 19 sept. 2017 00:20

Il n'y a pas un loup, mais des loups.
Ces phénomènes intrusifs et perturbateurs sont divers, variés et sont d'humeurs changeantes. Si certains palliatifs se révèlent efficaces pour certaines situations, ils le sont bien moins pour d'autres.
Si certaines solutions sont abandonnées c'est d'une part parce que leur mise en œuvre demande du temps et des adaptations trop spécifiques et qu'elles ne sont efficaces que dans certains cas.
On notera que toute atténuation d'un loup atténue autre chose et qu'à l'inverse, son atténuation peut favoriser l'aisance du jeu dans certains registres.
Il n'y a pas de règles.
Mon avis sur la question est le suivant : le musicien possède un instrument qui lui plaît mais qui a un loup. Je suis d'avis qu'il doit trouver un compromis entre une partielle atténuation qui lui donnera plus d'aisance, sans pour autant compromettre ce qu'il aime dans son instrument. Le moyen qu'il utilisera devra être, à mon sens, le moins contraignant possible dans sa mise en place et le plus simple à ôter, déplacer ou renforcer pour s'adapter aux changement "de saisons".
Je ne suis donc pas pour les solutions qui demandent une intervention extérieure ni celles qui demande tout démontage des cordes.
Le bon vieil anti-rouleur à vis que l'on pose derrière le chevalet sur une des deux cordes graves a fait ses preuves. Mais je trouve celui de Theunis encore plus facile d'utilisation pour des résultats bien efficaces. Il m'est arrivé d'en utiliser et il s'est avéré être d'un complément appréciable pour un réglage ; ou pas, car là encore, il ne s'agit de ne faire aucune généralité.
AMHA :rolleyes:

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1868
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par LionelB » mar. 19 sept. 2017 07:08

Merci pour ta réponse :)

en explorant Google avec les mots clés "wolf tuner de Theunis" on obtient des vidéos et des infos intéressantes. Ce dispositif semble un peu moins invasif que celui à vis. Mais j'ai une dernière question : on voit des Theunis positionnés entre le chevalet et le cordier mais on en vois aussi entre la cheville et le sillet du manche, ces placements très différents correspondent ils a des loups différents ou un même loup peut être traité côté tête ou côté cordier ?

De plus sur le site de promotion suivant : http://www.violons.eu/accordeurdeloup4.htm

On peut lire "Ce système ingénieux est un véritable amplificateur d'harmoniques. Il sublime le son d'une manière totalement inattendue et donne une présence bouleversante au jeu." et du coup il le vends presque moins comme anti-rouleur et presque plus comme ameliorateur de Violon !

Tu en penses quoi ? Cela améliore vraiment un Violon sans loup en enrichissant ses harmoniques ?
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3542
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par IFred » mar. 19 sept. 2017 08:10

sur le dernier violon a loup que j'ai traité , un JB Vuillaume il y a 4 ans, le Theunis amortissait trop le son original du violon (eut égard à l'exigence demandée par le musicien, un autre s'en serai probablement accommodé ), au final un résultat optimal fut obtenu en changeant pour des cordes d'un diamètre différent , et le cordier.

"Tu en penses quoi ? Cela améliore vraiment un Violon sans loup en enrichissant ses harmoniques ?"
améliore c'est une notion subjective, cela ajoute des harmoniques par essence (note que je dis "des" et "ajoute" et non "ses" et "enrichit") le choix du vocabulaire a son importance, pour séparer ce qui relève purement de la physique et du commercial/subjectif.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1868
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par LionelB » mar. 19 sept. 2017 10:28

IFred a écrit :
mar. 19 sept. 2017 08:10
améliore c'est une notion subjective, cela ajoute des harmoniques par essence (note que je dis "des" et "ajoute" et non "ses" et "enrichit") le choix du vocabulaire a son importance, pour séparer ce qui relève purement de la physique et du commercial/subjectif.
:hehe: c'est bien ce que je pensais. Sur ce site l'optimisme est sûrement poussé à son extrême ;) mais effectivement tous les goûts sont dans la nature, ça doit sûrement être apprécié de certains et pas par d'autres. Si un jour je croise un Theunis, je ferais l'essai juste pour ressentir par moi même la différence.

Tu as finalement choisi de changer les cordes et cordier mais du coup comment arriver à ce choix ? Par exemple dans le cas de Théo son luthier lui propose un anti-rouleur à vis, comme dans ton exemple sur le Vuillaume tu sembles avoir essayé d'abords le Theunis. Par ce que tu en avais sous la main et que c'était donc facile ?

Bien sur je veux en venir à la question finale qui est : est ce que la solution changement de corde + cordier est potentiellement une solution aussi efficace que l'anti-rouleur ? (Ce qui ouvrirait d'autres options à Théo)

Pffff :gene: je crois avoir épuisé mon stock de ? Pour un bout de temps... Ou pas :diable:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3542
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par IFred » mar. 19 sept. 2017 12:30

Ce fut une chasse au loups assez difficile. Nous avons essayé de nombreuses solutions allant de chose invasive pose d'une pièce (temporaire) sous la table, aux anti rouleurs à vis aux changement de cordier, en passant par de nombreux réglages. Ne trouvant pas de solution j'ai commandé un Theunis pour essayer, sans plus de succès.. Le changement de cordier seul n'avait pas apporté de changement significatif non plus , mais couplé avec de Peter Infeld nous avons obtenu un résultat probant.
J'aimerai pouvoir te dire le contraire mais nous ne somme pas arrivé à cette solution après un raisonnement scientifique, autre que chercher par tout les moyens à agir sur la fréquence de résonance aigue du système et espérer que la modification de la fréquence la déplace sur une note (freq) qui n'est pas jouée..

Sur le principe on couple la raisonnance de système qui entre en vibration comme on peu le faire pour l’évent d'une enceinte et un Haut parleur, mais dans les faits Sur ton évent tu as une formule qui fonctionne bien avec un diamètre et une longueur de tube que tu ajustes en conséquence.. Su un violon tu n'as pas de modèle simple (à ma connaissance) et pouvoir ajuster se fait donc plus par tâtonnement (tu sais cette actions va avoir un impacte et pas tel autres, mais tu ne sais pas de combien et combien il te faut pour avoir le résultat recherché) .

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1868
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par LionelB » mar. 19 sept. 2017 12:54

Ok je commence à bien comprendre la problématique. Il n'y a pas à dire c'est un métier passionnant. Ce type d'enquête doit être assez rare mais vraiment intéressante.

Si j'étais jeune je ferai bien une thèse la dessus moi :gene: quelle plaisir d'arriver à comprendre ces phénomènes physiques subtiles et de pouvoir trouver des leviers qui ont un effet.

Pour en revenir à Théo, il a donc 3 options. Soit se contenter de son anti rouleur, soit essayer un Theunis, ou alors entamer la démarche que tu viens de d'écrire avec son luthier.

Merci pour toutes ces infos
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3542
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par IFred » mar. 19 sept. 2017 15:41

Il (des thèses) y en a déjà pléthore. Une recherches sur le web (même pas sur les sites universitaire) devrait te donner à lire pour les dix prochaines années.

Je n'avais pas vue que Théo avait un problème de loup... il a plein d'options... essayer des anti rouleurs (différentes positions, différents poids, différent modèle: theunis) combiner ces anti rouleurs avec des réglages d'âme, une modification du montage, cordier , corde). Ou placer une pièce sous la table (solution qui marche particulièrement bien sur les violons qui ont été trop affinés). Mais mis à part ce denier cas, c'est rare de voire le loup "disparaître" sans laisser de trace, on est plus dans une situation de décalage où le loup hurle là où l'on ne l'entend plus. (si on joue bien et juste, remarque d'importance)

Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1181
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par Theo » mar. 19 sept. 2017 21:58

Tout ceci est plutôt rassurant si jamais mon anti-rouleur finit par, je ne sais quelles raisons techniques, devenir inutile.

Par contre je me demandais quand même si la pose d'un anti-rouleur pouvait finalement améliorer la qualité global du son du violon. Parce qu'effectivement il est un peu moins puissant mais je le trouve beaucoup plus timbré (mon luthier a dit qu'il sonnait "plus libre"); au-delà des fréquences qui roulaient je précise. Est-ce une sorte d'effet placebo bien que je ne sois pas du genre à m'emballer à chaque nouveauté, ou encore la puissance amoindrie amène nécessairement un côté plus agréable pour mes oreilles ? Ou je l'espère, est-ce qu'un anti-rouleur peu finalement être bénéfique à toutes les fréquences ?
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

ATHEUNIS
Messages : 4
Inscription : dim. 3 janv. 2016 18:29
Pratique du violon : 50
Localisation : Belgique

Re: Le son du loup ou "mauvaise note"

Message par ATHEUNIS » dim. 12 août 2018 17:35

En plaçant l'anti roulement Theunis dans la boîte à chevilles on utilise celle-ci comme résonateur , de la même façon que l'on profite de l'apport des harmoniques générées entre le chevalet et le cordier. C'est comme travailler sur la distance entre le cordier et le chevalet.
Chaque loup a son caractère qui peut être traité individuellement.

Répondre