Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1164
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Theo » ven. 4 mai 2018 20:04

À part pour les cordes pirastro (leur site officiel) je ne connais pas de site qui regroupent les tirants de toutes les cordes :/
Gold ou pas c'est quasi la même chose pour les tirants (c'est même plus fort pour le La non gold), peut-être essayer en version light ?


La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

Cedin16
Messages : 172
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Cedin16 » lun. 7 mai 2018 14:34

LionelB a écrit :
mer. 2 mai 2018 19:28
Ce matin je suis passé au luthier et je lui ai laissé mon Violon. Puis je suis repassé ce soir pour le Jouer avec lui. Résultat des courses il a fait un réglage de l'âme avec un très léger retaillage. Il faut dire que mon Violon n'est rejoué que depuis 1,5 année après son long sommeil de 20 ans.

Le résultat est époustouflant. Il a gagné en puissance mais surtout en clarté du son. En fait j'ai l'impression de retrouver la puissance que j'avais avec les Evah alors que j'ai toujours les Cantiga. Point de vue harmonique c'est aussi incomparable. Le souffle à presque disparu. J'en tire un immense plaisir :wub: :coeur: :gene3:

Reste, si l'on veut aller plus loin à corriger l'angle de renverssement. Ça fait depuis le début que je me rends compte que l'éloignement des cordes de la touche est pénalisant pour la facilité de jeu. Cela peut jouer peut être un peu sur les harmoniques artificiels. À suivre...
Bonjour

Comme quoi une petite visite chez le luthier une fois par an, est a mettre au programme de tous lès possesseurs de nos fragiles et capricieux instruments.
Sais tu qu'elle qualité de Chevalet tu as sur ton violon ( Non du fabricant et mentions pyrogravées).
Sais tu s'il a seulement déplacé l'âme ou l'a changé avec une qualité de bois différente.
la modification de renversement ... Humm une opération couteuse qui facilitera le jeu c'est certain, cependant tu m'as l'air de bonne stature ta main doit être suffisamment forte non ? le gain sur les harmoniques sera t il audible ... j'ai des doutes

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1646
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par LionelB » lun. 7 mai 2018 16:10

Le chevalet est de bonne qualité. C'est un Boyer "père" des années 1980 (le chevalet est marqué avec son nom). À l'époque je l'ai acheté rue de Rome et il avait bonne réputation. Je me rappelle du bonhomme qui était déjà âgé et on sentait tout de suite que ce qu'il vendait n'était pas du tout venant. Par contre il fallait y mettre le prix. Pour autan l'état restauré du miens baissait suffisamment le prix pour le rendre accessible à un amateur.

Mon luthier m'a dit que c'était du très beau travail et que malgré qu'il soit déformé, il restait efficace. Il est taillé pour tenir compte de la déformation de la table. Pour lui le changer juste pour lui même n'est pas utile, ça ne vaut la peine que si on refait le renversement. Et pour des raisons de facilité de jeu, pas d'harmoniques. L'effet potentiel sur les harmoniques, c'était avant le réglage. Il ne pense pas non plus que ce sera significatif maintenant.

Pour l'âme il a juste parlé de léger retaillage et de l'avoir rapproché un tout petit peu.

Le violon famille Klotz vers 1780 est un rescapé. Boyer l'a restauré en profondeur. De nombreuses cassures, hauteur d'ouverture des ouïes non symétrique. Au niveau sillet du bas, le bois manquant est remplacé par le sillet en ébène qui s'étends et fait une croix épaisse. De plus au niveau du talon il y a une pièce 1/2 ronde qui consolide l fixation et les éclisses.

Au final il a un son merveilleux. Jusqu'à présent je n'en ai joué qu'un seul autre que j'aurai préféré.

Le seul vrai hic c'est que le chevalet se couche en avant régulièrement et quand on le redresse on le dévrille. Du coup quelques heures plus tard il se revrille et je perds 1 à 2 tons sur la corde de mi. Cela oblige à gérer cela en fonction des dates de concert pour éviter que cela n'arrive en plein morceau (c'est du vécu).

Au final donc, quitte à le changer autan faire le renversement ? (Il me propose de refaire une touche).

Si tu veux je peux mettre des photos ?
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Cedin16
Messages : 172
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Cedin16 » lun. 7 mai 2018 16:53

LionelB a écrit :
lun. 7 mai 2018 16:10
Le chevalet est de bonne qualité. C'est un Boyer "père" des années 1980 (le chevalet est marqué avec son nom). À l'époque je l'ai acheté rue de Rome et il avait bonne réputation. Je me rappelle du bonhomme qui était déjà âgé et on sentait tout de suite que ce qu'il vendait n'était pas du tout venant. Par contre il fallait y mettre le prix. Pour autan l'état restauré du miens baissait suffisamment le prix pour le rendre accessible à un amateur.

Mon luthier m'a dit que c'était du très beau travail et que malgré qu'il soit déformé, il restait efficace. Il est taillé pour tenir compte de la déformation de la table. Pour lui le changer juste pour lui même n'est pas utile, ça ne vaut la peine que si on refait le renversement. Et pour des raisons de facilité de jeu, pas d'harmoniques. L'effet potentiel sur les harmoniques, c'était avant le réglage. Il ne pense pas non plus que ce sera significatif maintenant.

Pour l'âme il a juste parlé de léger retaillage et de l'avoir rapproché un tout petit peu.

Le violon famille Klotz vers 1780 est un rescapé. Boyer l'a restauré en profondeur. De nombreuses cassures, hauteur d'ouverture des ouïes non symétrique. Au niveau sillet du bas, le bois manquant est remplacé par le sillet en ébène qui s'étends et fait une croix épaisse. De plus au niveau du talon il y a une pièce 1/2 ronde qui consolide l fixation et les éclisses.

Au final il a un son merveilleux. Jusqu'à présent je n'en ai joué qu'un seul autre que j'aurai préféré.

Le seul vrai hic c'est que le chevalet se couche en avant régulièrement et quand on le redresse on le dévrille. Du coup quelques heures plus tard il se revrille et je perds 1 à 2 tons sur la corde de mi. Cela oblige à gérer cela en fonction des dates de concert pour éviter que cela n'arrive en plein morceau (c'est du vécu).

Au final donc, quitte à le changer autan faire le renversement ? (Il me propose de refaire une touche).

Si tu veux je peux mettre des photos ?
Avec tout le respect que je pourrai avoir pour un chevalet fait main par Boyer et la qualité effective de la taille et du choix du bois , après 30 ans de service et une déformation qui se répète..... je ne connais pas ton instrument mais moi j'ai des doutes ....
As tu des photos pour illustrer ?
je donnerai mon avis .

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1646
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par LionelB » lun. 7 mai 2018 16:58

Ok je te fais ça ce soir, tu as un doute sur quoi ?
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Cedin16
Messages : 172
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Cedin16 » lun. 7 mai 2018 17:10

LionelB a écrit :
lun. 7 mai 2018 16:10
Le chevalet est de bonne qualité. C'est un Boyer "père" des années 1980 (le chevalet est marqué avec son nom). À l'époque je l'ai acheté rue de Rome et il avait bonne réputation. Je me rappelle du bonhomme qui était déjà âgé et on sentait tout de suite que ce qu'il vendait n'était pas du tout venant. Par contre il fallait y mettre le prix. Pour autan l'état restauré du miens baissait suffisamment le prix pour le rendre accessible à un amateur.

Mon luthier m'a dit que c'était du très beau travail et que malgré qu'il soit déformé, il restait efficace. Il est taillé pour tenir compte de la déformation de la table. Pour lui le changer juste pour lui même n'est pas utile, ça ne vaut la peine que si on refait le renversement. Et pour des raisons de facilité de jeu, pas d'harmoniques. L'effet potentiel sur les harmoniques, c'était avant le réglage. Il ne pense pas non plus que ce sera significatif maintenant.

Pour l'âme il a juste parlé de léger retaillage et de l'avoir rapproché un tout petit peu.

Le violon famille Klotz vers 1780 est un rescapé. Boyer l'a restauré en profondeur. De nombreuses cassures, hauteur d'ouverture des ouïes non symétrique. Au niveau sillet du bas, le bois manquant est remplacé par le sillet en ébène qui s'étends et fait une croix épaisse. De plus au niveau du talon il y a une pièce 1/2 ronde qui consolide l fixation et les éclisses.

Au final il a un son merveilleux. Jusqu'à présent je n'en ai joué qu'un seul autre que j'aurai préféré.

Le seul vrai hic c'est que le chevalet se couche en avant régulièrement et quand on le redresse on le dévrille. Du coup quelques heures plus tard il se revrille et je perds 1 à 2 tons sur la corde de mi. Cela oblige à gérer cela en fonction des dates de concert pour éviter que cela n'arrive en plein morceau (c'est du vécu).

Au final donc, quitte à le changer autan faire le renversement ? (Il me propose de refaire une touche).

Si tu veux je peux mettre des photos ?
Avec tout le respect que je pourrai avoir pour le travail de M Boyer et le choix de ses bois , un chevalet de plus 30 qui part en vrille ...
j'ai doutes .
As tu des photos je te donnerai mon avis

Cedin16
Messages : 172
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Cedin16 » lun. 7 mai 2018 17:15

LionelB a écrit :
lun. 7 mai 2018 16:58
Ok je te fais ça ce soir, tu as un doute sur quoi ?
Le chevalet est une pièce de bois qui est dur et homogène, s'il se pli tu perds l'homogénéité, en suite au lieu d'avoir la repartition de la vibration sur tout le pied du chevalet tu vas avoir une concentration sur un cote du chevalet car la force d'appuie de la corde ne sera plus perpendiculaire a la table .

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1646
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par LionelB » lun. 7 mai 2018 20:16

Alors voici les photos :

1/ chevalet

On voit bien que la table sous les pieds est creusée donc les pieds ont du mal à avoir une base plane.
Image

Image

Marquage Serge Boyer Paris
Image

2/ angle du manche et hauteur des cordes

Image

Image

Image

3/ hauteur des ouïes

Image

Image

4/ les anciennes réparations

Le changement du manche et renfort des éclisses
Image

Image

Le sillet du bas personnalisé
Image
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3417
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par IFred » dim. 13 mai 2018 20:29

le chevalet à l'air très légèrement voilé, rien d'anormal au bout de 30 ans.

S'il n'y a pas de raison mécanique pour changer le montage, la recherche d'une autres sonoritées peut l'être.

Cedin16
Messages : 172
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Cedin16 » lun. 14 mai 2018 10:50

Rien a ajouter.

I fred :

Sol et Re ne sont elles pas un peu trop " incrustées" dans le chevalet ?
Y a t'il une influence sur la production d'harmoniques ?

Avatar de l’utilisateur
Djuj
Messages : 159
Inscription : lun. 5 oct. 2015 11:51
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Djuj » mer. 16 mai 2018 23:12

Etonnant la taille des pieds du chevalet pour épouser la forme concave de la table à cet endroit, j'avais jamais vu. Ces petites dépressions, c'est une déformation, ou bien c'est le bois qui a été creusé et revernis à l'emplacement des pieds (donc épaisseur plus faible) ?

Et une question idiote : pour des chevalets voilés ou courbés, ça ne se fait pas de les déposer et de les mettre sous presse, humidifiés éventuellement, pour les redresser ?

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1646
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par LionelB » jeu. 17 mai 2018 06:15

De mémoire quand on le retire cela laisse 2 petites cuvettes clairs sous les pieds mais je n'ai pas fait assez attention pour identifier le type. A la prochaine occasion je me renseignerai.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Cedin16
Messages : 172
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Cedin16 » lun. 21 mai 2018 10:52

Les dépressions sont les conséquences de la déformation de la table.
" Cuvettes" claires sont les emplacements des pieds du chevalet ou l'épaisseur du vernis a été réduite pour avoir un contact bois / bois entre la table et les pieds du chevalet pour une meilleur conduction des vibrations.

Dave74
Messages : 19
Inscription : mer. 1 mars 2017 01:18
Pratique du violon : 15
Sexe : Homme
Localisation : Liège

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par Dave74 » lun. 18 juin 2018 19:50

LionelB merci pour ce sujet, c'est très intéressant et instructif! Nos instruments sont quand même merveilleux ! :rolleyes:

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1646
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Qualité du Violon et harmoniques artificielles

Message par LionelB » lun. 18 juin 2018 20:02

Oui c'est vrai ca :rolleyes: il est difficile pour ne pas craquer sur nos petites bestioles à cordes :coeur: il y a un rapport très charnel avec la vibration, le touché, l'odeur... :diable:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités