Greilsamer et autres livres

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Djuj
Messages : 162
Inscription : lun. 5 oct. 2015 11:51
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme

Greilsamer et autres livres

Message par Djuj » jeu. 4 oct. 2018 09:56

Ca fait plusieurs fois que je vois un livre cité sur le forum : "L'Hygiene Du Violon, de L'Alto Et Du Violoncelle" par Lucien Greilsamer.
Ce livre est un peu ancien, mais il reste intéressant ? Je cherche des infos surtout sur le réglage des violons.
D'autres conseils de lecture dans ce domaine ?

Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1657
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: Greilsamer et autres livres

Message par Chanterelle » jeu. 4 oct. 2018 17:20

"L'art du luthier" d'Auguste Tolbecque
" Traité de lutherie " d'André Roussel
" Luthier " de Maugin et Maigne encyclopédie Roret.
"Le vernis de Crémone " Greisalmer
traité de lutherie par Max Millant .
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Djuj
Messages : 162
Inscription : lun. 5 oct. 2015 11:51
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme

Re: Greilsamer et autres livres

Message par Djuj » ven. 5 oct. 2018 17:10

Merci pour la bibliographie !

Il y en a déjà deux qui sont accessibles en ligne :
https://archive.org/details/lartduluthi ... og/page/n9
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage

J'ai découvert aussi "Violin Restoration: A Manual for Violin Makers" by Hans Weisshaar
Mais le prix :erk:

Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1657
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: Greilsamer et autres livres

Message par Chanterelle » ven. 5 oct. 2018 20:35

Le livre de Roussel me semble très intéressant en ce qui concerne les réglages ...
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Marc Genevrier
Messages : 262
Inscription : mer. 16 nov. 2011 11:49
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Greilsamer et autres livres

Message par Marc Genevrier » sam. 6 oct. 2018 08:53

Mouais,... un gros bof de ma part pour la plupart de ces ouvrages. Ils ont eu le mérite d'exister, mais je trouve qu'ils survolent vraiment. Ils n'ont pas vraiment de visée pédagogique, d'ailleurs, mais permettent juste de se forger un vernis de connaissances qui permet de parler un peu dans les dîners. Un peu comme les grands traités du XVIIIe (dans plein de domaines) qui restent généralement très vagues sur toutes les considérations pratiques.
Roussel est le plus intéressant par quelques points de ses expérimentations (à prendre avec précautions, comme toutes les expériences de ce type). Dans le même genre, il y a aussi le livre d'Arakélian.

De toute façon, ne rêvons pas, nous ne sommes pas prêts d'avoir un livre exposant les grands principes, voir même des "recettes" sur le réglage parce que c'est un sujet très vaste, complexe, sur lequel chaque luthier a aussi son approche. Il faut se forger sa compréhension soi-même, j'en ai bien peur, en grapillants infos et explications à droite et à gauche. Il me semble qu'il y a de vrais éléments de compréhension dans "The Violin Explained" de James Beament.

Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1657
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: Greilsamer et autres livres

Message par Chanterelle » sam. 6 oct. 2018 09:03

C'est évidemment un sujet complexe car il faut tâtonner longtemps avant de trouver la position relative idéale de l'âme et du chevalet par rapport à la barre par exemple. Le chevalet se plaçant en général au niveau des crans d'F..
J'ai passé de longues heures chez mon luthier de l'époque qui aimait son métier et qui était capable de passer l'archet sur l'instrument en s'arrêtant ,pour déplacer l'âme ,la rapprocher ou l'éloigner de la barre ,puis en recommençant le travail en me faisant essayer jusqu'au résultat jugé très convenable. Mais qui a la patience aujourd'hui de faire ce travail avec le musicien à côté ? :rolleyes:

le livre de Sourène Arakélian est sympathique car il pense avoir retrouver l'un des secrets de Stradivarius ,à savoir la présence de myrrhe dans son vernis !...
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Marc Genevrier
Messages : 262
Inscription : mer. 16 nov. 2011 11:49
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Greilsamer et autres livres

Message par Marc Genevrier » sam. 6 oct. 2018 10:59

Chanterelle a écrit :
sam. 6 oct. 2018 09:03
Mais qui a la patience aujourd'hui de faire ce travail avec le musicien à côté ? :rolleyes:
Plein de luthiers, à ma connaissance !
Ce qu'on peut reprocher à certains, peut-être, ce serait de sélectionner leurs clients et de mal servir les élèves, les amateurs, au prétexte qu'ils n'ont pas de beaux instruments.
D'ailleurs, l'apprentissage d'un instrument est obligatoire dans la plupart des écoles de lutherie, justement pour mieux armer les gens en vue de ce travail.
Chanterelle a écrit :
sam. 6 oct. 2018 09:03
le livre de Sourène Arakélian est sympathique car il pense avoir retrouver l'un des secrets de Stradivarius ,à savoir la présence de myrrhe dans son vernis !...
Est-ce qu'il n'a pas aussi des réflexions sur les voûtes, notamment ? Ma mémoire me trompe peut-être, c'est vrai !

Avatar de l’utilisateur
Djuj
Messages : 162
Inscription : lun. 5 oct. 2015 11:51
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme

Re: Greilsamer et autres livres

Message par Djuj » sam. 6 oct. 2018 11:45

Marc Genevrier a écrit :
sam. 6 oct. 2018 08:53
Il faut se forger sa compréhension soi-même, j'en ai bien peur, en grapillants infos et explications à droite et à gauche.
Tout à fait d'accord, d'où l'intérêt de ce genre de publication qui n'est pas à prendre comme un livre de recette mais plus comme une approche personnelle d'un savoir faire.
Je suis toujours très amusé d'entendre un luthier affirmer quelque chose de manière péremptoire sur un détail du réglage par exemple, et son "collègue" affirmer tout aussi fortement l'inverse... Les deux étant compétents, ma conclusion en général est que, sur ce détail, "peu importe". Et à côté de ça apparaissent de vrais principes de fonctionnement et de réglage éprouvés et justifiés. Beaucoup de gens essaient de se rassurer avec des "recettes" et des mesures, à défaut d'être capable de dégager un principe général de fonctionnement qui sera à adapter à chaque situation.
Piocher des infos de tous les côtés permet justement de faire la part des choses entre les gestes et savoirs acquis sans analyse (on est parfois proches des tocs à mon avis), et un vrai savoir faire justifié et éprouvé. D'où l'intérêt d'ouvrir grand ses oreilles, de lire un peu aussi, et d'accepter de se remettre en cause.
Exemple intéressant sur https://phonotheque.hypotheses.org/18239 (vers le milieu de la page, "Les erreurs transmises")

Répondre