article de Laurent Zakowsky

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1665
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Chanterelle » mar. 13 nov. 2018 01:54

Un article plein de vérités assénées avec délicatesse mais efficacité.
En effet , l'auteur semble partir en guerre contre le snobisme répandu chez les amateurs de l'émission "Le Grand Echiquier " , entretenu par Chancel , Vatelot et les artistes régulièrement présents sur le plateau.
Rien ne dit que si Isaac Stern avait joué un vieux Mirecourt il n'aurait pas aussi été capable d'enthousiasmer l'auditoire avec sa splendide sonorité. C'est violoniste qui fait le son et non le violon.
Il est vrai que le métier actuel de Luthier n'a rien à voir avec l'activité commerçante et médiatique de Vatelot et sa présence quasi permanente dans les médias.
Il s'agit de deux mondes bien différents .
Cette émission a eu le mérite de faire connaître le métier de luthier tout au moins sa version " de luxe " .
Car Stradivarius était un grand luthier mais ses instruments ont été le fruit de spéculations éhontées qui les rendent intouchables pour les jeunes concertistes actuels.
Vouloir rechercher à tout prix un vieil italien XVIII° relève d'une grossière erreur vu le nombre actuel de luthiers capables de réaliser de véritables chefs-d'oeuvre !
En France,le XIX° est aussi intéressant et beaucoup moins cher ! (Vuillaume ,Gand ,Lupot ,Sylvestre)
C'est l'éternelle opposition entre le luthier fabriquant et le "luthier" antiquaire !
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3572
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par IFred » mar. 13 nov. 2018 07:57

J'ai demandé à ma tendre de m'expliquer l'article..J'ai mieux compris mais je suis tout autant :o

L'auteur explique vouloir déconstruire l'image du métier de luthier qui pour lui de métier qui n'a rien de merveilleux, un métier qu'il résume a celui d'un ouvrier ou d'un commerçant qui cherches à vendre des produits comme les autres. Et son conseil au final c'est de faire du pipeau pour vendre de la merde à n'importe qui à n’importe quel prix.

Avatar de l’utilisateur
Marc Genevrier
Messages : 264
Inscription : mer. 16 nov. 2011 11:49
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Marc Genevrier » mar. 13 nov. 2018 08:14

Je trouve l'article très intéressant, au contraire ! Et je ne partage pas du tout le résumé de Fred !

Dans un monde qui change et face aux contradictions qui agitent nos sociétés, il y a des gens qui en ont assez des mensonges qu'on nous assène de partout, de ces fausses certitudes qu'on a mis dans la tête des gens juste pour entretenir un système économique. Parce que ce système semble atteindre ses limites et qu'il est étroitement lié à tout le discours qui va avec, repenser le discours ne paraît pas superflu ! Les mêmes mécanismes, les mêmes discours et les mêmes difficultés étant à l'oeuvre dans d'autres domaines, je pense effectivement que cet article est éminemment politique.

Pour certains luthiers qui galèrent sans doute au quotidien, il est assez clair que la lutherie est en difficulté. D'un certain point de vue, on pourrait même dire qu'on va dans le mur, de sorte qu'il nous faudrait réinventer notre métier pour éviter qu'il meure. Bien sûr, on peut toujours penser qu'on a raison de ne rien changer, que ce sont les autres (clients, public, société) qui ont tort, que la reprise va venir, etc. N'empêche : nous serons bientôt plus nombreux à savoir fabriquer un violon à 10 ou 15 000 € que les musiciens en mesure de s'en acheter un ! Et ce n'est qu'un exemple...
Cet article, pour moi, c'est donc un peu un cri du coeur de quelqu'un qui cherche justement comment réinventer son métier ou, au moins, le discours qui va avec. Comme les solutions ne sont pas absolument évidentes à trouver, il peut donner une impression un peu confuse, mais c'est bien là qu'il veut en venir à la fin : voici le discours qu'un luthier responsable (sociologiquement, politiquement, ...) pourrait/devrait tenir aujourd'hui. Car changer de discours, c'est aussi commencer à faire évoluer son métier, à l'adapter au temps présent.

Après, il y a presque autant de réalités qu'il y a de luthiers, et de très importantes disparités géographiques. Mais le fait que certains luthiers des grandes villes puissent encore fonctionner (et gagner leur vie) comme il y a 50 ans ne signifie pas que ce soit le cas pour tout le monde - et n'implique nullement qu'ils le pourront encore dans 5 ou 10 ans. Si le mouvement de paupérisation/déliquescence se poursuit partout, ils pourraient bien être touchés un jour eux-aussi, juste un peu plus tard que certaines villes de province (comme la mienne, par exemple). Après, tout le monde ne partage évidemment pas ce diagnostic sur l'évolution de notre société, mais qui a raison, qui est objectif ? Je ne sais pas. J'ai sans doute, moi aussi, mes mythes et mes illusions...

Bon, il faudrait que je structure ma pensée avant d'aller plus loin. Mais globalement, je me sens proche du questionnement de l'auteur, que je trouve extrêmement salutaire.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1926
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par LionelB » mar. 13 nov. 2018 08:54

:hehe: Haha et bien moi je trouve le débat bien plus intéressant que l'article
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Cedin16
Messages : 236
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Cedin16 » mar. 13 nov. 2018 09:22

moi j'y vois les propos un peu confus et mal structuré d'un personnage qui a décidé d'embrasser la carrière de luthier en regardant le grand échiquier et qui nous explique que la réalité n'est pas celle qu'il avait imaginée par rapport a l'image donné par cette émission fantastique mais ou tout était beau tout était gentil.....

Comme Daktari a déclenché une vague de vocation de veto........

Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1665
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Chanterelle » mar. 13 nov. 2018 09:46

Chanterelle a écrit :
mar. 13 nov. 2018 01:54
En effet , l'auteur semble partir en guerre contre le snobisme répandu chez les amateurs de l'émission "Le Grand Echiquier " , entretenu par Chancel , Vatelot et les artistes régulièrement présents sur le plateau
Je regrette qu'à cette époque (années 80) , Chancel n'ait pas convié un jeune luthier émérite avec l'une de ses productions pour la confronter avec le Stradivarius de Gitlis par exemple . Cela aurait sans doute frisé le scandale , mettre en doute la suprématie incontestable de Stradivarius ou Guarnerius ! les gens se seraient posé les vraies questions : " mais ne dirait-on pas que la sonorité de ce violon neuf est aussi belle que celle du Strad ? "
C'eût été vécu comme un sacrilège et un danger que les jeunes concertistes cessent de se ruer sur les vieux Crémonais...
Il y a effectivement des luthiers français qui "sortent" des instruments remarquables et qui n'arrivent pas à les vendre . Il est si difficile de se faire un nom dans cette profession ! Les Chancel , Vatelot et Cie qui ont prôné toute leur vie la vénération pour les vieux Crémonais ont finalement nui au métier des luthiers créateurs actuels. Comme si la perfection ne pouvait plus être de ce monde ! :rolleyes:
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

Cedin16
Messages : 236
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Cedin16 » mar. 13 nov. 2018 10:02

@Chanterelle

Il y a eu un semblant de démarche dans ce sens ... Augustin Dumais avait joué un Violon en blanc de Vatelot il me semble....sans être dithyrambique il avait eu une excellent critique ( mesuré par son tempérament et la bien séance de rigueur) par rapport a son violon de l'époque , un strad ?

Arnaud
Messages : 518
Inscription : ven. 14 oct. 2016 13:08
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Arnaud » mar. 13 nov. 2018 10:09

Honnêtement je n'en connais qu'un seul de luthier, donc je ne parle pas du tout pour la profession mais j'imagine que ces gens son faits comme tout le monde... S'il y en a dans le métier qui sont "élitistes", tant mieux pour eux si ça fonctionne, et tant pis si ça commence à les faire péricliter s'ils ne sont pas capables de se réinventer, comme dit plus haut?
Je trouve au final que l'article fait fait un peu blasé, ce que je peux comprendre. J'essaye de comprendre, du moins. Parce que ce n'est pas évident de savoir comment on est vus quand on commence le violon par exemple. Quand je suis venu ici la première fois, comme tant d'autres, je ne savais pas trop par où commencer, venant d'un univers peut être un peu plus consumériste où il est normal de se payer une gratte puis d'apprendre à en jouer. Et ensuite de rêver de se payer LA belle gratte de nos guitar-heros :) On sait très bien qu'on va pas jouer comme eux, mais c'est beau, ça fait rêver... Et ce n'est pas inatteignable financièrement. Principalement parce que le marché a été très développé, normal. L'éthique au début on s'en fiche, on n'est même pas au courant. Puis on grandit et certains apprennent à être patients et/ou compréhensifs, des valeurs remontent et on pense différemment. J'ai acheté un violon, je sais qu'on m'avait dit de le louer mais vu ce qu'il subit je n'aurais pas pu en jouer autant, ni les enfants, ni les copains au doigté si délicat après quelques verres, bref... Si un luthier francilien m'avait dit "viens chez moi dans ce cas, j'ai des modèles à partir de 500 balles que tu peux essayer, tu verras l'atelier etc etc..." j'aurais été ravi ... Mais peut-être qu'il ou elle serait passé pour un 'rentre-dedans', un bas commerçant, bref quelque chose d'inélégant dans ce goût là. Si tel est le cas c'est dommage! Voilà c'est mon avis, chacun a le sien et je respecte ça. Continuer à entretenir le rêve, je suis pour aussi. Je n'ai rien contre une relation de type acheteur-marchand, même pour un rêve, quand c'est maîtrisé et que tout le monde est content. Est-ce qu'un luthier qui vend aussi des violons à 500 euros peut continuer à être respecté par les "grandes bourses"(rien de péjoratif)? Ou bien y'a t'il une règle implicite? Difficile de le savoir. Quand je lis ce billet que je trouve tout de même intéressant, j'ai l'impression que oui. C'est cela qu'il faut comprendre? Il cherche à briser une certaine omerta? Veuillez pardonner le profane, j'essaie de me poser les bonnes questions. Par exemple on approche de Noël : il y aura peut-être une brève hausse de demande, est ce mal de fourguer du chinois tant qu'on l'a vérifié et qu'il fonctionne, afin que des petits et des grands aient une belle boite au pied du sapin? Est-ce que le luthier qui fait ça ne peut pas être considéré également comme un artiste qui à côté produit ou restaure de merveilleux instruments, et qu'il destine à un autre public? Voire au même public mais quelques années plus tard? Je m'éloigne du sujet mais ça ferait un peu penser au fossé violoneux/violoniste, que j'ai découvert en m'y mettant, ne sachant pas qu'il existait.

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3572
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par IFred » mar. 13 nov. 2018 11:37

@Marc

Si tu conseilles de dire " rassurez vous c'est très bien j’ai personnellement sélectionné et réglé et d’un très bon rapport qualité-prix ce violons industriel a : x euros"
et déconseilles de dire "l'instrument chinois que je vous vends x€ en coûte x/10 fob china est fait grâce au mépris de toutes considérations écologique, sans aucune démarche artistique par des ouvriers qui sont vos esclaves du bout du mondes, et me permets de faire un job de terminal de vente en ne vous apportant rigoureusement aucune valeur ajouté, alors que vos pouvez l'achetez vous même par internet"

Qu'est ce à part pipeauter et politiquement correcte?

Avatar de l’utilisateur
doumne
Messages : 74
Inscription : dim. 10 juin 2007 07:12
Pratique du violon : 40
Sexe : Homme
Localisation : Seine-et-Marne

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par doumne » mar. 13 nov. 2018 11:46

J'ai lu plus haut que ce luthier serait "blasé" voire démotivé
ça m'étonnerait; je ne le connais pas personnellement ( juste par ses publications). Je lui trouve plutôt un coté militant.Je crois qu'il est installé à Orléans et il est réputé, entre autres, pour fabriquer des altos de bonne qualité volontairement à un prix abordable.Je crois qu'il considère que l'émission de vulgarisation n' atteint pas son but car "in fine" le spectateur pense que ce n'est pas pour lui.Je vais lui faire part des réactions suscitées ici au cas où il voudrait répondre.

Cedin16
Messages : 236
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Cedin16 » mar. 13 nov. 2018 12:02

doumne a écrit :
mar. 13 nov. 2018 11:46
J'ai lu plus haut que ce luthier serait "blasé" voire démotivé
ça m'étonnerait; je ne le connais pas personnellement ( juste par ses publications). Je lui trouve plutôt un coté militant.Je crois qu'il est installé à Orléans et il est réputé, entre autres, pour fabriquer des altos de bonne qualité volontairement à un prix abordable.Je crois qu'il considère que l'émission de vulgarisation n' atteint pas son but car "in fine" le spectateur pense que ce n'est pas pour lui.Je vais lui faire part des réactions suscitées ici au cas où il voudrait répondre.
Attention a ne pas faire des raccourcis!

Nous commentons tous ici, je pense , un article et l'impression donner par cet article, pas le personnage, que personnellement je ne connais nullement .

Arnaud
Messages : 518
Inscription : ven. 14 oct. 2016 13:08
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Arnaud » mar. 13 nov. 2018 12:12

Oui, et surtout que c'est moi qui ait compris ça, et je n'ai pas un quart de connaissances sur le sujet ni même de culture sur l'histoire du violon et de la lutherie (à la différence de bien d'autres ici qui sont très cultivés et agréables à lire). Ce que j'ai ressenti ne doit pas refléter l'esprit du forum, j'en veux pour preuve que personne ne me répond, j'ai dû poser de mauvaises questions ou rien comprendre. D'ailleurs je préfèrerais une petite réponse même concise du genre 't'es à côté de la plaque' pour éviter de reproduire.. ;)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 553
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Alain44 » mar. 13 nov. 2018 12:42

@Arnaud (et autres)

Arnaud, tu as exprimé ton ressenti, avec ton expérience et ta personnalité. C’est très bien. Moi perso je n’ai pas a te dire « tu es à côte de la plaque » ou autre, ou l’inverse….
Relis les autres messages qui ne vont pas dans ton sens, et critique les, relis l’article avec ces nouveaux éclairages en tête, garde ou change ton avis.

Je trouve très bien que chacun s’exprime et ait des avis différents,
je trouve ça enrichissant (on est pas dans la « pensée unique » !)
donc chacun évolue, conforte ou modifie son avis, mais ça apporte quelque chose à chacun … :)

De plus chacun reste correct, ce qui montre la qualité du débat. :super:
(l’article et ce débat me rappellent certains débats dans les débuts de « Nuit debout » …. ;) )
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1665
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Chanterelle » mar. 13 nov. 2018 13:25

Cedin16 a écrit :
mar. 13 nov. 2018 10:02
@Chanterelle

Il y a eu un semblant de démarche dans ce sens ... Augustin Dumais avait joué un Violon en blanc de Vatelot il me semble....sans être dithyrambique il avait eu une excellent critique ( mesuré par son tempérament et la bien séance de rigueur) par rapport a son violon de l'époque , un strad ?
Oui Dumay joue un Strad ,j'ignorais cet événement concernant le violon en blanc de Vatelot .Mais l'histoire aurait été plus belle encore s'il avait joué un violon fabriqué par un petit luthier de province comme il y en a des tas ...Vatelot (Dieu ait son âme) ne perdait jamais une occasion de se mettre en valeur . Curieux que Chancel n'ait jamais invité un autre luthier "côté" comme Millant par exemple ! A moins qu'aucun de ces célèbres artisans n'aient éprouvé le besoin de parader à la télé en refusant l'invitation ?
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

Arnaud
Messages : 518
Inscription : ven. 14 oct. 2016 13:08
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: article de Laurent Zakowsky

Message par Arnaud » mar. 13 nov. 2018 13:26

Alain j'ai vu ton message, et ceux des autre aussi et je pense comprendre le point de vue de toute le monde, dans les grandes lignes.
Comme le dit Lionel, en fait le débat (s'il en est) semble plus intéressant que l'article lui-même : on a un peu toutes les sensibilités et façons d'aborder les choses. Historiens, scientifiques, artisans, émotifs, pragmatiques, engagés... Reste le gros mot : 'commerçants'. Je suis bien placé pour savoir que même si tu fais quelque chose de hautement artistique, culturel ou artisanal, les impôts s'empressent bien vite de te rappeler ce que c'est ta boutique pour eux. Je ne suis pas sûr que ça ait sa place ici, mais je dis bravo aux luthiers qui vivent avec leur temps et qui vendent du chinois pour pouvoir réaliser un peu plus sereinement des instruments de leurs crus quand demande il y a. Et j'applaudis ceux qui arrivent à s'en passer. Mais je ne suis pas au courant d'une éventuelle guerre qu'il pourrait y avoir entre les deux faàons de faire, pour l'instant c'est ce qu je ressens faute d'avoir plus d'informations.

Répondre