Comparatif de sourdines, le grand test !

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1517
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Zaphod » mar. 14 mai 2019 16:15

Bonjour à tous !

Désolé tout d'abord pour le retard, malheureusement je n'ai toujours pas eu le temps de m'occuper des enregistrements, alors je publie quand même le reste du comparatif en attendant que je puisse trouver le temps nécessaire, et je rajouterai les échantillons, sinon ça va encore trainer :lol:


La sourdine est un accessoire que tout violoniste (ou presque) possède, au même titre que la colophane ou autre accessoire indispensable, cependant beaucoup utilisent un modèle de sourdine sans se poser de question alors qu'il en existe beaucoup, et que son choix est loin d'être négligeable.
Revient donc cette question, pourquoi tant de sourdines, quelles différences ?
Peu de violonistes ont l'occasion d'en essayer un grand nombre afin d'en cerner les différences, alors je vais essayer de dégrossir un peu l'approche et de vous proposer un petit comparatif des principaux modèles afin d'y voir plus clair :)

Je m'excuse d'avance pour les éventuelles erreurs qui puissent se glisser dans ce qui va suivre, il se peut tout à fait que j'oublie des détails et que je sois amené à faire quelques petites modifications.


Préambule

Bien que je vais essayer de rester aussi neutre que possible et de présenter les choses de façon objective, il faut garder à l'esprit que l'appréciation peut sensiblement varier d'une personne à une autre, en fonction du répertoire, du violon utilisé, de l’acoustique de la salle, du niveau du musicien...
Les informations et valeurs que je vais donner dans ce comparatif ont pour but de se faire une idée, ce ne sont aucunement des vérités absolues.


Quelle sourdine pour quel usage ?

Qu'est-ce qu'une sourdine ?
Simplement un dispositif visant à filtrer les vibrations transmises au violon afin d'en modifier ou en limiter la nature.
Eh oui, une sourdine n'a pas nécessairement pour but de réduire le volume sonore :)

Comment ça marche ?
Le principe est simple, apporter de la masse au chevalet, et modifier sa réaction aux vibrations.
Du coup vous vous en doutez, le chevalet (sa forme, sa masse...) va jouer un rôle non négligeable dans la façon dont la sourdine va se comporter.
Cependant, même si le chevalet va affecter l'effet de la sourdine, nous retrouvons le même comportement d'un violon à un autre en fonction des sourdines utilisées.
De part sa masse, sa forme, sa surface de contact et son matériau, la sourdine va donc changer le comportement et la sonorité de notre violon de différentes façons.

Quel impact sur l'instrument ?
Modifier la mise en vibration d'un instrument n'est pas anodin, même temporairement.
Plus la masse de la sourdine est importante, plus le violon aura besoin de temps pour retrouver sa sonorité habituelle une fois la sourdine retirée.
C'est pour cette raison que je préconise d'éviter au possible l'usage régulier d'une sourdine, en particulier les sourdines d'hôtel.

Les différents types de sourdines
Parmi les différentes sourdines existantes, on peut distinguer 3 groupes principaux (une sourdine peut appartenir à plusieurs groupes):

_ les sourdines d'hôtel :
Elles sont généralement volumineuses, souvent en métal (recouvert ou non) ou en caoutchouc, et ont pour vocation de réduire le volume sonore de l'instrument afin de travailler sans déranger ses voisins. Elles doivent rester un accessoire de dépannage car elles nuisent à l'instrument, et il convient de les utiliser le moins souvent possible.

_ les sourdines d'orchestre :
Petites, le plus souvent rondes et en caoutchouc, elles ont pour vocation d'adoucir la sonorité des instruments dans un orchestre, tant pour limiter le volume sonore que pour créer une couleur sonore bien particulière. Leur atténuation sonore reste très faible, la sonorité n'est pas des plus agréables, elles n'ont pas vraiment d'intérêt en dehors de l'orchestre.

_ les sourdines de soliste :
Il en existe de différentes formes et matériaux (laiton, cuir, plastique, caoutchouc...), leur vocation est de modifier la couleur sonore de l'instrument, au besoin de l'oeuvre jouée. citons par exemple le second mouvement du concerto de Tchaikovsky qui impose une sourdine au soliste.
Ici il faut veiller à ne pas trop atténuer le son, et surtout à conserver un son le plus équilibré possible, ce sont les sourdines les plus exigeantes.

Quelle catégorie de sourdine choisir ?

La 1ère question à vous poser avant d'acheter une sourdine, c'est "dans quel but, pour quel usage ?'
Faisons ensemble un petit tour des principales situations :

_ Vous voulez éviter de déranger vos voisins ou votre entourage ?
Dans ce cas de figure, on aura naturellement tendance à se tourner vers une sourdine d'hôtel.
Cependant, bien que toutes ne se valent pas en capacité d'atténuation, il faut garder à l'esprit que plus une sourdine va atténuer la sonorité du violon, plus elle va également en dénaturer le son. Du coup vaut-il mieux atténuer un maximum, tant pis pour la sonorité ? Ou mieux vaut-il modérer l'atténuation et garder un son pas trop moche ? Chaque cas est différent et c'est à vous de juger.
Si vous devez jouer en pleine nuit, mieux vaut naturellement privilégier l'atténuation. En revanche si c'est pour votre entourage, il est fort à parier qu'il préfèrerait entendre moyennement un joli son, plutôt qu'entendre faiblement un son hideux ;)
A vous d'en parler avec vos voisins, votre entourage...

_ Vous jouez en orchestre ?
Naturellement une sourdine d'orchestre, type tourte, fera amplement l'affaire. Attention à éviter les sourdines spécifiques qui peuvent produire un son plus intéressant mais en même temps fera ressortir votre instrument de l'ensemble du pupitre, ça va à l'encontre de l'effet recherché.

_ Vous jouez soliste ?
Misez sur la couleur sonore, vous n'aurez d'autre choix que d'en essayer quelques-unes, le résultat attendu étant trop spécifique pour pouvoir faire une généralité.

_ Vous voulez jouer sans vous en mettre plein les oreilles ?
Dans ce cas (qui revient souvent, surtout avec les violons puissants) je vous conseille plutôt de vous tourner vers des bouchons d'oreille (il en existe des spécifiques à la musique, qui déforment le moins possible le spectre sonore) plutôt qu'une sourdine, car même si c'est moins agréable à utiliser, le son sera seulement atténué et pas modifié, et le violon ne sera pas impacté par l'usage d'une sourdine.


Comment bien choisir sa sourdine ?

Vous savez maintenant quel type de sourdine il vous faut, faisons maintenant un petit tour des critères de choix.

_ le matériau utilisé :
Attention avec les sourdines en métal nu, bien que très performantes en terme d'atténuation, les risques pour l'instrument sont nombreux (marques sur le chevalet, risque de chute sur la table de l’instrument avec gros dégâts à la clé...). Attention également avec les sourdines en ébène, le poids est moindre mais il subsiste un risque important de marquer le chevalet.
Privilégiez les matériaux "souples" comme le caoutchouc, le cuir...

_ la masse :
L'atténuation étant relativement proportionnelle à la masse de la sourdine, choisissez en fonction du but recherché...

_ le prix :
Allant de quelques euros à une trentaine d'euros pour les plus onéreuses, ça reste négligeable comparé aux prix de votre instrument, et du risque de l'endommager (marques sur le chevalet par exemple). Le prix ne doit pas être un critère de sélection d'une sourdine.

_ la disponibilité :
Bien que vous puissiez trouver des sourdines d'orchestre dans n'importe quel magasin de musique ou chez n'importe quel luthier, certaines sourdines sont en revanches beaucoup plus difficiles à trouver, mais le jeu en vaut la chandelle alors soyez patients :)

_ l'esthétique :
Beaucoup de musiciens choisissent leur sourdine pour son apparence plus que pour ses propriétés.
Futile ? Pas tant que ça... on sait à quel point le mental influence l'appréciation d'une sonorité, tant pour le musicien que pour l'entourage.
Évitez de prendre une sourdine qui ne vous plait pas esthétiquement parlant, car vous partiriez avec une apriori négatif et ça ne peut faire que se répercuter sur votre jeu... Pensez aussi qu'en concert, votre violon sera observé et photographié sous toutes les coutures. Vous ne monteriez pas sur scène avec un violon vert couvert d'autocollants bob l'éponge ? alors pourquoi se priver de choisir l'apparence de sa sourdine ? :)

_ la forme/taille :
Beaucoup plus important qu'il n'y parait, et pas nécessairement proportionnelle à la masse, il y a un détail auquel il faut faire très attention, c'est le débordement sur le chevalet, du côté ou passe l'archet, sinon gare à l'arrachage de crins :mrgreen: (surtout avec les sourdines d'hôtel)

_ la mise en place :
La sourdine peut-elle rester en place sur le violon quand elle n'est pas utilisée ? Si oui tient-elle bien ? Risque t'elle de vibrer ?
autant de détails à ne pas négliger, j'y reviendrai dans la suite du test.



Les sourdines testées

Voici la liste des sourdines que je vais comparer dans ce test:

Image

Lien vers la photo en plus haute résolution:
http://leviolonlibre.free.fr/mutes/mutes01h.jpg

Liste des sourdines par ordre numérique (ne cherchez pas de logique dans l'ordre, il n'y en a pas spécialement :lol: ), je donnerai plus de détails sur la deuxième partie du comparatif ;)

01 Gewa "metal mute" : sourdine d'hôtel en métal.
02 Artino "pm01 practice mute" : sourdine d'hôtel en métal enrobé de caoutchouc.
03 Ultra USA "rubber black mute" : sourdine d'hôtel en caoutchouc.
04 Artino "pm111 practice mute" : sourdine d'hôtel en métal enrobé de caoutchouc.
05 Leather mute : sourdine polyvalente en cuir.
06 Alpine "pro" : sourdine polyvalente en plastique/laiton.
07 Finissima "Artist" : sourdine soliste/polyvalente en plastique.
08 Super Sensitive "Spector Mute" : sourdine soliste en caoutchouc.
09 "Roth Sihon" : sourdine soliste en laiton/métal/caoutchouc.
10 "Moustro" : sourdine d'orchestre en caoutchouc.
11 Sourdine "MacGyver" : sourdine de dépannage :D





Atténuation

Pour cette phase du test, j'ai cherché à comparer de façon objective les capacités d'atténuation sonore des différentes sourdines.
J'ai utilisé pour cela un sonomètre (un vrai, pas une application de smartphone) en mode dBA afin que le résultat soit le plus significatif possible pour l'oreille humaine.
Les mesures correspondent au pic maximum enregistré par le sonomètre dans chaque condition testée.
J'ai utilisé un violon d'étude "standard", afin que ce soit représentatif du plus grand nombre de personnes susceptibles de s'intéresser aux résultats du test. En dehors de la sourdine, aucun élément n'a été modifié. J'ai joué la même chose, en essayant de le jouer de la façon la plus identique possible pour chaque mesure.

Pour chaque sourdine testée, j'ai joué un extrait musical à nuance moyenne, puis fortissimo, tout d'abord à une distance d' 1 mètre du sonomètre, puis dans une pièce voisine séparée par une cloison en brique fine, porte fermée.
Bien que j'ai refait les mesures plusieurs fois afin d'obtenir le résultat le plus fidèle, il y avait parfois de faibles différences, alors encore une fois c'est à prendre tel quel. Ce n'est pas parce-que vous utiliserez la même sourdine que vous obtiendrez exactement le même résultat, mais ça donne une idée ;)

J'ai également inclus quelques éléments de comparaison afin de se faire une idée, pour ceux dont l'échelle de dB ne parle pas forcément.

N.B. pour ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement des décibels, plus la valeur est importante, plus on entend le son fort (on mesure une pression pour être exact). Cette échelle de mesure est logarithmique, sans rentrer dans les détails notez bien que tous les 3 dB le son perçu est 2 fois plus fort ! Par exemple entre le violon d'étude et le violon de concert joués en fortissimo à 1 mètre, l'un donne 96.2 alors que le second donne 99.2 dB, ce qui veut dire que le violon de concert sonne 2 fois plus fort dans ces conditions que le violon d'étude.

Voici le tableau, je donnerai quelques détails d'interprétation après :

Image
Version plus haute résolution : http://leviolonlibre.free.fr/mutes/tableau01h.jpg

Interprétation des mesures :

En observant les différences de mesures, on se rend compte que l'atténuation à 1m et depuis la pièce voisine n'est pas proportionnelle en fonction des sourdines. Il faut mettre ça sur le compte de la modification de la projection du son.
En effet selon la façon de jouer, le son ne sera pas projeté de la même façon. La sourdine affectant la mise en vibration de l'instrument, elle a donc une incidence directe sur sa capacité à projeter ou non le son. Du coup même si à proximité le son perçut reste relativement important, dès qu'on s'éloigne le niveau sonore diminue très rapidement.

Si on compare maintenant les niveaux sonores des sourdines entre elles, on remarque très clairement 2 groupes qui se différencient : les sourdines d'hôtel et les sourdines soliste/orchestre/polyvalentes.
Notons qu'avec la sourdine métal, le niveau sonore obtenu est inférieur à celui du violon électrique non branché !
Quand on voit souvent des élèves acheter un instrument électrique pour pouvoir jouer sans faire de bruit, on voit clairement que comparé à une sourdine lourde ce n'est pas plus avantageux.
Notons également qu'un violon avec une sourdine d'hôtel ne fait pas plus de bruit qu'une simple conversation pour les voisins et entourage des pièces voisines.
En gros, si vous n'entendez pas vos voisins parler, ils ne vous entendront pas jouer avec une sourdine d'hôtel.
A titre d'idée, une télé donne des résultats généralement voisins de ceux obtenus avec une sourdine d'orchestre classique (après évidemment tout dépend du volume, pour ça que je n'ai pas inclus les valeurs dans le test).

Petite constatation au sujet de la sourdine peigne en caoutchouc que l'on retrouve en vente un peu partout en tant que sourdine d'hôtel, on est très loin des valeurs obtenues avec les autres sourdines d'hôtel plus lourdes, et plus proche des sourdines "classiques".






Détail des sourdines testées

Petites précisions avant d'entrer dans les détails:
Même si je vais tâcher de rester objectifs, certains éléments relèvent nécessairement du ressenti personnel, et peuvent naturellement varier d'une personne à une autre ;)
Je vais présenter chaque sourdine avec une photo où on la voit sur le violon afin de se faire une idée de la taille/proportion à l'usage.
Les photos ont été prises de la même façon afin de pouvoir comparer de façon la plus fidèle possible.
Les prix que je donne ont une valeur purement indicative, ils sont basé sur une moyenne constatée chez différents revendeurs.



01 Gewa "metal mute"

Image

Prix : 13 €
Usage Pour lancer sur les voisins ?
Avis personnel :nonon:

Sourdine d'hôtel en métal massive, c'est de loin la sourdine la plus efficace en terme d'atténuation, mais également la plus dangereuse pour l'instrument (marques sur le chevalet, risque de gros dégâts sur la table...).
Je ne peux que déconseiller cette sourdine, qui abime le chevalet quand elle est bien enfoncée, et qui vibre et se barre toute seule (avec chute sur la table en prime) quand elle n'est pas assez enfoncée.
Certes en atténuation elle est efficace, mais les versions enrobées de caoutchouc le sont presque autant, avec un risque bien moindre.
Elle peut néanmoins se révéler très utile pour balancer sur votre voisin qui écoute sa musique de m**** à fond jusqu'à 3h du mat et vient vous faire un scandale dès que vous jouez 3 notes en journée, ses angles en métal nu se révèleront un précieux atout :merci:



02 Artino "pm01 practice mute"

Image

Prix : 9 €
Usage Pour travailler la nuit ou en hôtel
Avis personnel :) :)

Sourdine d'hôtel en métal recouverte de caoutchouc. Très proche dans son effet de la gewa 01, à la différence qu'elle est enrobée de caoutchouc et du coup elle ne marque pas le chevalet, et ne rentre pas en vibration en jouant.
Très efficace pour atténuer le son, elle devient vite indispensable pour travailler la nuit dans les appartements mal isolés, ou pour travailler en hôtel quand on est en tournée.
Cependant, de part sa taille et sa forme elle empiète beaucoup sur le chevalet de tous les côté, et si on ne prend pas garde on peut très facilement s'abimer des crins.



03 Ultra USA "rubber black mute"

Image

Prix : 8 €
Usage Pour travailler en appartement mal isolé
Avis personnel :triste1:

Sourdine peigne en caoutchouc.
Vendue un peu partout comme sourdine d'hôtel, elle a un peu le cul entre deux chaise car pas assez efficace en atténuation pour jouer la nuit ou en hôtel, et trop d'atténuation/déformation du son pour jouer en orchestre ou pour soi.
Vous pouvez éventuellement l'utiliser pour jouer en journée dans un appartement mal isolé, mais je vous conseillerais dans ce cas plutôt une sourdine polyvalente qui vous apportera une meilleure sonorité ;)
De plus, tout comme la précédente, elle empiète beaucoup sur le chevalet de tous les côté, et si on ne prend pas garde on peut très facilement s'abimer des crins.



04 Artino "pm111 practice mute"

Image

Prix : 5 €
Usage Pour travailler la nuit ou en hôtel
Avis personnel :super: :super: :super:

Sourdine d'hôtel en métal recouverte de caoutchouc, la meilleure sourdine dans sa catégorie !
Très proche dans son effet de la gewa 01, à la différence qu'elle est enrobée de caoutchouc et du coup elle ne marque pas le chevalet, et ne rentre pas en vibration en jouant.
Très efficace pour atténuer le son, elle devient vite indispensable pour travailler la nuit dans les appartements mal isolés, ou pour travailler en hôtel quand on est en tournée.
Son comportement est extrêmement proche de la Artino 02, à la différence qu'elle empiète moins sur le chevalet en largeur, moins de risque d'abimer des crins.
A noter qu'elle existe en différents coloris, et différents looks.



05 Leather mute

Image

Prix : 25 €
Usage Pour jouer pour soi ou en appartement mal isolé
Avis personnel :D :huh:

Sourdine en cuir, à usage polyvalent (sauf orchestre ou le son est trop spécifique, et on ne peut pas la laisser sur le violon quand on ne s'en sert pas).
Elle a le mérite d'être plus esthétique que la plupart des sourdines en caoutchouc, et peut apporter de très bons résultats selon les violons/chevalets.
Cependant elle reste chère et assez difficile à trouver, et autant sur certains instruments ça vaut franchement le coup que sur d'autres elle n'apporte rien d'exceptionnel.
Si vous êtes curieux et/ou que vous aimez son originalité/look essayez-la vous ne serez pas déçu, autrement passez votre chemin.



06 Alpine "pro"

Image

Prix : 11 €
Usage Polyvalent
Avis personnel :) :) :huh:

Sourdine plastique avec insert en laiton, à usage polyvalent.
La sonorité est intéressante, ronde, conservant de belles harmoniques et un peu de sustain, je lui reproche toutefois d'avoir un côté un peu métallique dans le son, un peu comme si on jouait avec un archet carbone.
J'ai également constaté que sur certaines fréquences elle rentrait en vibration (ça rappelle beaucoup le comportement du loup qui apparait sur une note bien spécifique) en fonction des violons.
Elle peut se glisser le long de l'afterlength, mais selon les cordes elle peut avoir du mal à passer sur le filetage et du coup vibre.
En résumé c'est une bonne sourdine, mais le côté un peu métallique et ses vibrations peuvent être rédhibitoires.



07 Finissima "Artist"

Image

Prix : 11 €
Usage Polyvalent
Avis personnel :super: :super: :super:

Sourdine plastique, à usage polyvalent.
La sonorité est très intéressante, ronde et équilibrée, conservant de belles harmoniques et du sustain.
Elle peut se glisser très facilement sur l'afterlength quand elle n'est pas utilisée.
C'est une très bonne sourdine que j'ai beaucoup utilisé en concert autant en orchestre qu'en soliste, sur différents instruments, je n'ai jamais trouvé de reproche à lui faire et la recommande les yeux fermés !



08 Super Sensitive "Spector Mute"

Image

Prix : 7 €
Usage Polyvalent
Avis personnel :super: :super: :super:

Sourdine en caoutchouc, à usage polyvalent.
La sonorité est très bonne, ronde et équilibrée, conservant de belles harmoniques et du sustain.
Elle peut se glisser très facilement sur l'afterlength quand elle n'est pas utilisée.
Son comportement est très proche de la 07 Finissima, mais elle atténue un peu plus la sonorité (étrangement imperceptible pour le musicien, mais flagrant au sonomètre), ça peut être un atout comme un défaut selon l'usage.
Au même titre que la Finissima, c'est également une très bonne sourdine. Je l'ai utilisé en soliste mais rarement en orchestre, je n'ai rien à lui reprocher.



09 "Roth Sihon"

Image

Prix : 7 €
Usage Polyvalent (sauf orchestre)
Avis personnel :super: :super: :super:

Sourdine en métal/caoutchouc/laiton, à usage polyvalent.
La sonorité est excellente, ronde et équilibrée, conservant de belles harmoniques et du sustain, avec une couleur sonore bien spécifique.
Elle peut se glisser sur l'afterlength quand elle n'est pas utilisée, mais force un peu selon les violons.
Son comportement est très proche de la 07 Finissima et de la 08 Spector, mais avec une sonorité un peu différente qui peut selon le répertoire être sensationnelle.
Seul reproche elle est relativement difficile à mettre en place / retirer, et bien qu'elle puisse glisser sur les cordes quand on se s'en sert pas il faut toutefois forcer un peu parfois, de ce fait je la déconseille pour une utilisation en orchestre où il faut parfois mettre/enlever très rapidement la sourdine.
En dépit de ce bémol, c'est une excellente sourdine que j'ai souvent utilisé en soliste notamment pour la couleur bien personnelle qu'elle apporte, et si vous ne compter pas l'utiliser en orchestre je vous la recommande très fortement !



10 "Moustro"

Image

Prix : 6 €
Usage Orchestre
Avis personnel :D :hehe:

Sourdine en caoutchouc, à usage polyvalent mais principalement orchestre.
Même comportement et sonorité que les sourdines d'orchestre classiques rondes de type tourte (faible atténuation, sonorité mal équilibrée et nasillarde).
Elle peut se glisser très facilement sur l'afterlength quand elle n'est pas utilisée, mais peut bouger/vibrer (sans faire de bruit car en caoutchouc souple).
Elle offre une alternative à la sourdine tourte pour les musiciens d'orchestre, avec un design différent.
On voit pas forcément bien sur les photos (vous en trouverez facilement d'autres sur internet) mais c'est une petite souris habillée en chef d'orchestre :D .
Son acquisition vaut le coup juste pour voir la tête du chef d'orchestre qui vous voit avec ça sur le chevalet en plein concert :hehe: (en revanche avec certains chefs mieux vaut éviter si vous tenez à votre place).



11 Sourdine "MacGyver"

Image

Prix : gratuit chez mémé
Usage Dépannage
Avis personnel :happy1:

Sourdine de dépannage, son comportement peut varier pas mal en fonction du matériau, du serrage, de l'enfoncement...
Pour le test j'ai utilisé une pince à linge en pastique à serrage moyen, en intercalant un mouchoir en papier afin d'éviter de marquer le chevalet.
Les résultats sont meilleurs que je ne l'aurais imaginé.
En revanche, elle empiète franchement sur la zone de jeu donc attention aux crins !
Pour l'esthétique vous voulez vraiment mon avis ou bien ça ira ? :mrgreen:
Mine de rien ça peut quand même vous sauver la mise si vous n'avez rien d'autre sous la main ;)





Conclusion

En résumé dans tous les cas évitez les sourdines en métal nu, et pour le reste tout dépend de l'usage.
Pour l'hôtel/appartement la nuit je vous conseille fortement l'Artino 04 (ou autres variantes de look), pour l'appartement de jour je vous conseillerais la sourdine en cuir, pour l'orchestre la Finissima ou la Spector (voir la Moustro si votre chef n'a pas un balai dans le ***), et en soliste ça dépend du répertoire, la Roth-Sihon / Finissima / Spector avec toutefois un coup de coeur personnel pour les deux premières :)
Dans tous les cas évitez de jouer trop souvent avec sourdine, particulièrement avec les sourdines lourdes.


Et voilà pour ce comparatif, qui j'espère aura répondu à vos interrogations en matière de sourdine :)
Si vous avez des questions sur ces modèles là ou d'autres modèles (je n'ai pas intégré dans le test toutes les sourdines que je connaisse :lol: )

n'hésitez pas à les poser dans le fil de discussion, je tâcherai d'y répondre.
N'hésitez pas également à partager vos avis !





p.s. les enregistrements audio viendront quand j'aurais un peu de temps c'est promis ;)



Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1517
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Zaphod » mar. 14 mai 2019 16:16

*post laissé vide temporairement en prévision des échantillons sonores qui viendront par la suite, merci de ne pas supprimer *

Avatar de l’utilisateur
Syb
Messages : 752
Inscription : ven. 16 sept. 2016 21:06
Pratique du violon : 1

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Syb » mar. 14 mai 2019 16:53

Merci Zaphod pour ce comparatif !

Angelo
Messages : 401
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 11 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Angelo » mar. 14 mai 2019 18:58

Merci Zaphod.

Il sert à quoi le crochet sur la corde de sol?

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1517
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Zaphod » mar. 14 mai 2019 19:02

Angelo a écrit :
mar. 14 mai 2019 18:58
Merci Zaphod.

Il sert à quoi le crochet sur la corde de sol?
C'est un accordeur de loup.

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11944
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon
A été remercié : 4 fois

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Malkichay » mar. 14 mai 2019 19:03

Wouah ! Quel boulot ! 8|

Si tu es d'accord, je mettrai une copie dans les RP.

PS : tu as oublié de parler des sourdines à l'huile... ^_^
Moderato ma non troppo

Améliemelloo
Messages : 805
Inscription : lun. 24 nov. 2008 19:10
Pratique du violon : 7

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Améliemelloo » mar. 14 mai 2019 19:21

Et bien Zaphod, merci pour ce compte rendu ultra détaillé !!!!
"Either must die at the hand of the other for neither can live while the other survives"

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1517
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Zaphod » mar. 14 mai 2019 20:18

Malkichay a écrit :
mar. 14 mai 2019 19:03
PS : tu as oublié de parler des sourdines à l'huile... ^_^
Ah mince j'ai vrai, je tacherai d'y penser pour les enregistrement, c'est le modèle "Perlman" c'est ça ? ::d (je vais encore me faire des amis :malin2:

Pas de soucis pour la copie dans le RP, il me reste les enregistrements à inclure mais je ne sais pas du tout quand j'aurais le temps de m'en occuper...

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11944
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon
A été remercié : 4 fois

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Malkichay » mer. 15 mai 2019 09:05

je vais encore me faire des amis
Il est vrai que tu as un vrai don pour ça ! :D
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2653
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
A été remercié : 6 fois

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par LionelB » mer. 15 mai 2019 21:30

:super: Whaoouu quel boulot :super:

C’est vraiment très intéressant. Je pense en essayer quelque unes que j’ai pas encore ;)

J’ajoute que c’est étonnant comme l’effet est différent entre 2 violons.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Milou
Messages : 45
Inscription : dim. 13 mai 2018 09:07
Pratique du violon : 3
Sexe : Femme
Localisation : Rennes

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Milou » jeu. 16 mai 2019 08:52

Vraiment extra ce comparatif ! Merci Zaphod ! :amen:
Milou :)

altbest
Messages : 81
Inscription : lun. 7 juil. 2014 12:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par altbest » jeu. 16 mai 2019 14:17

Zaphod a écrit :
mar. 14 mai 2019 19:02
Angelo a écrit :
mar. 14 mai 2019 18:58
Merci Zaphod.

Il sert à quoi le crochet sur la corde de sol?
C'est un accordeur de loup.
Marrant de voir que tu l'as gardé ! Je me souviens, après notre essai, que tu n'avais pas été particulièrement convaincu, moi non plus d'ailleurs. Du coup je l'ai dans ma boîte depuis tout ce temps-là. Qu'est-ce qui t'a fait revenir sur ton choix ?

Concernant les sourdines, j'en ai acheté une en cuir pour mon baroque, c'est doux, assez feutré, ça rend très bien.

https://www.paganino.fr/cordes/cordes-b ... rdine.html

Sinon, sur mon moderne, j'utilise la Alpine Pro : l'insert de laiton donne un son assez chaud. Et elle tient bien sur les cordes.
A noter que pour l'alto, les sourdines type Finissima ou la Spector mute ne font pas la bonne taille pour se glisser sur l'afterlengh (trop étroites).

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1517
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Zaphod » jeu. 16 mai 2019 15:20

Te te réponds en mp ;)

Avatar de l’utilisateur
Krystof
Messages : 885
Inscription : ven. 20 nov. 2009 17:11
Pratique du violon : 9
Sexe : Homme
Localisation : Sevrier (74)
A été remercié : 1 fois

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par Krystof » lun. 20 mai 2019 14:44

Top, merci Zaphod.
Le monde et le Soi sont un et parfait

Avatar de l’utilisateur
gmbarete
Messages : 195
Inscription : mer. 26 déc. 2018 07:54
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Comparatif de sourdines, le grand test !

Message par gmbarete » lun. 20 mai 2019 22:12

Gros boulot! :super:

Répondre