Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Violon Didier Nicolas ainé

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Fatamorgana
Messages : 53
Inscription : lun. 2 avr. 2012 20:55
Pratique du violon : 3

Re: Violon Didier Nicolas ainé

Message par Fatamorgana » mar. 4 sept. 2012 14:32

IFred a écrit :Je n'en sais rien c'est bien tordue cette histoire de signature par le propriétaire.. j'en ai deja vue à l'extérieur mais à l'intérieur... non vue qu'ouvrir un violon est une opération rarement entreprise par un violoniste..
Je me disais que c'était quelqu'un qui l'avait commandé, mais je dois avouer que je ne connais pas les coutumes de l'époque....



mercator
Messages : 1
Inscription : mer. 30 août 2017 17:37
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: Violon Didier Nicolas ainé

Message par mercator » mer. 30 août 2017 17:47

Bonjour Fatamorgana,

Je viens d'acquérir un violon de Nicolas l'ainé.

J'en avais essayé un et j'avais été comme toi frappé par le son qui me plaisait, affaire de goût, énormément.

Je vais devoir le faire régler et aussi choisir des cordes. Peux tu me dire les cordes qui t'ont donné satisfaction pour donner de la chaleur.

Bien merci.

Cedin16
Messages : 160
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Violon Didier Nicolas ainé

Message par Cedin16 » mar. 12 sept. 2017 17:54

Les violons de cette taille de façon générale sont très adapté a la musique Tzigane et produisent un son a faire pleurer dans les chaumières le soir au coin du feu .
C'était une " mode " a l'époque ou les seuls sonorisations des festivités des villages tournaient autour des instruments populaires et notamment le violon.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités