Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

C'est quoi votre métier?

Forum où vous pouvez discuter de tout autre chose que le violon...
Avatar de l’utilisateur
bemol
Messages : 548
Inscription : mer. 12 juin 2013 12:22
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
Localisation : paris

Re: C'est quoi votre métier?

Message par bemol » dim. 16 oct. 2016 09:26

je voudrais juste précise un petit point pour philippeB, car j'ai dû me faire mal comprendre.

Je n'ai jamais voulu dire qu'hors du prodigisme point de salut, je suis très très très loin de cette extrémité.
j'avais , si je me souviens bien, dit que mon but en apprenant le violon, était de jouer comme heifetz, mais c'était dans un contexte particulier qui n'apparait pas dans ce que tu retranscris. Hors de son contexte, ça n'illustre pas ma pensée.

Je voulais dire par là que si je dois prendre exemple, je vais regarder les meilleurs, et je vais faire en sorte d'apprendre tous les moyens existants me permettant de m'approcher de leur jeu.
En fait, si mes souvenirs sont bons, j'étais ennuyée par l'attitude de mon prof qui était réticent à me faire travailler la technique, parce-que je sentais (ou croyais sentir) qu'il avait déjà imaginé mon avenir, et qu'il estimait inutile de me faire travailler un certain nombre de choses au vu de mon âge avancé (genre : à quoi bon !). Je tentais de dire que je ne voulais pas d'un semi-apprentissage. A ce moment de doute, j'avais éprouvé le besoin de partager ça avec vous sur ce forum pour avoir vos avis.

Non, je n'ai pas d'yeux que pour les prodiges. J'admire toute personne qui apprend quelque-chose, quelque soit la chose en question, et quelque-soit le niveau de la personne.

D'autre part, il y avait un échange sur les métiers de la musique et le doute d'un père quant à l'avenir professionnel de son fils, et en aucun cas je ne me serais permise de lui dire qu'hors prodigisme point de salut (pour dire cela, il faut d'abord y croire).

En plus, je vais me remettre à ma place dans tes yeux : je suis une vieille gratouilleuse qui à commencé à 48 ans, qui joue comme une patate, qui n'arrive pas à prendre de vitesse, qui peut commencer un morceau bien comme il faut...mais sur la mauvaise corde (je m'en aperçois quand il manque une corde plus basse que SOL ! :D ), je joue beaucoup d'oreille si bien que je ne sais pas bien ou sont les notes sur le manche, mon auriculaire est trop court.....bref, je suis un prodigieux prodige :mdr3: J'ai toujours dit que je ferai une vidéo pour que vous constatiez l'étendue des dégâts, mais je n'ai jamais le temps d'apprendre à maîtriser l'outil informatique. J'apprendrai à faire ça à la retraite (juin prochain).
Donc pour porter un jugement, je suis plutôt mal placée.

Je suis désolée de m'être mal expliquée, et que mes propos aient pu porter à confusion, il est parfois difficile de retranscrire ses pensées dans un texte clair.



CTJ101
Messages : 7
Inscription : mar. 4 oct. 2016 19:04
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: C'est quoi votre métier?

Message par CTJ101 » jeu. 20 oct. 2016 22:26

Mon métier me place en recherche perpétuelle d'équilibre entre "Etre" et "Avoir" , somme toute une hygiène assez vitale qui me permettra je l'espère de devenir un futur retraité bien dans sa peau et sans addiction aucune aux '"fastes et grandeurs" de la vie professionnelle. Affaire à suivre ...

La musique dans tout ça ?
La musique m'accompagne depuis ma plus petite enfance , puis le son et le traitement du signal qui ont été un temps ma spécialité universitaire initiale.
La musique contribue au renforcement de mon composant "Etre": ce que je suis, ce que je ressent , les ressources qui me sont propres,... J'adore par dessus tout effectuer des arrangements , faire sommer une notes en plaçant en arrière plan un accord qui la fera ressortir , puis ensuite mélanger les instruments et jouer avec mes logiciels de MAO à grand coup d'équalizeur pour faire ressortir chacun des instruments.
C'est souvent une connexion directe entre la musique et moi , sans public , sans bravo , sans sifflet , uniquement pour recharger mes batteries.
Plus que le résultat (pas toujours au rendez vous il faut l'avouer) c'est la quête qui m'apporte énormément .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités