Vacances pour luthiers et violonistes.

Forum où vous pouvez discuter de tout autre chose que le violon...
Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11481
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Vacances pour luthiers et violonistes.

Message par Malkichay » lun. 3 juil. 2017 07:30

Si elle a répondu "la perfection", c'est qu'elle n'en sait rien ! La recherche de la perfection se fait a tout moment.

J'ai toujours pensé que faire des gammes était un exercice stérile et rébarbatif (donc mauvais pour la concentration). Par contre, prendre un thème et le jouer dans toutes les tonalités me semble bien plus efficace et bien plus attrayant...
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5019
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vacances pour luthiers et violonistes.

Message par Claire91 » lun. 3 juil. 2017 09:43

C'est un exercice qui n'a rien à voir...
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
Trapadelle
Messages : 197
Inscription : ven. 9 avr. 2004 11:17
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
Contact :

Re: Vacances pour luthiers et violonistes.

Message par Trapadelle » lun. 3 juil. 2017 09:49

Complètement d'accord avec Claire.

Si on trouve que jouer ses gammes est rébarbatif, c'est probablement qu'on est pas assez dans le son de son instrument.
Je prends, pour ma part, un très grand plaisir à monter, descendre, ou me promener dans toutes les gammes avant de travailler un morceau.
Je finis généralement par celle du morceau en question, et tout devient souvent plus facile : justesse, démanché, emission, et surtout plaisir de ressentir qu'on approche très près du son qu'on aime entendre.
Amitiés à  toutes et à tous, et attention au verglas sur les scores!!!

Nicolas.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1719
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Vacances pour luthiers et violonistes.

Message par LionelB » lun. 3 juil. 2017 09:54

Je ne suis manifestement pas aussi à l'aise sur les gammes :gene2: mais par contre le fait de travailler celle du morceau juste avant de le travailler lui même apporte un bonus plus qu'évident. C'est absoluement incontournable. La rapidité des progrès qui en résulte est une justification largement suffisante pour se motiver ou se forcer ;)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5019
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vacances pour luthiers et violonistes.

Message par Claire91 » lun. 3 juil. 2017 10:26

Je précise quand même l'histoire de la perfection. Ma prof ne s'était pas contentée de ça, comme explication, elle avait bien sûr explicité la chose.
Recherche de la justesse, précision d'archet, travail de sonorité...
Le fait de le faire sur une gamme, où l'enchaînement des notes devient un vrai réflexe permet de ne plus se focaliser sur ce point là, pour pouvoir se concentrer sur tout le reste.

Je n'en suis jamais arrivée là, mais il parait que ça peut même conduire à une sorte de transe ! :D
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

brigitte
Messages : 329
Inscription : mer. 21 déc. 2016 15:46
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: Vacances pour luthiers et violonistes.

Message par brigitte » lun. 3 juil. 2017 10:59

Je trouve aussi les gammes importantes à mon niveau. Non seulement ça crée des automatismes utiles dans les pièces (gammes, arpèges et tierces pour le moment) mais avec ma prof, je les utilise souvent "pour me mettre dans la tonalité" de la pièce que je joue et me mettre dans les doigts où sont les dièses et bémols. Je faisais ça au piano aussi, juste pour me mettre dans les doigts où sont les noires. Pour la justesse, c'est aussi important je trouve.

Répondre