Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Violoniste découvre l'alto.

les altistes ont enfin leur forum pour parler de leur passion... les violonistes curieux et polyvalents aussi...
Répondre
ellis
Messages : 53
Inscription : lun. 20 mai 2013 18:46
Pratique du violon : 15
Sexe : Homme

Violoniste découvre l'alto.

Message par ellis » ven. 6 sept. 2013 19:04

Je suis dans une période de tâtonnement musical intense, en ce moment ! Ma dernière idée, qui commence à faire son chemin, c'est de me frotter à l'alto.

Je suis allé voir un luthier qui m'a proposé la location d'un instrument. J'ai tout de suite été séduit par le son chaud et moelleux de l'alto. Il devrait être disponible la semaine prochaine et j'ai décidé d'utiliser ce temps pour me préparer utilement. Je suis donc à la recherche de conseils pour se mettre efficacement à ce nouvel instrument. J'ai accordé mon violon à une quinte inférieure pour m'habituer aux nouvelles cordes, aux nouvelles clés et aux doigtés : c'est très déstabilisant, d'autant que je lis très médiocrement ut3, mais j'ai décidé de consacrer cette semaine exclusivement à me mettre ces nouveautés dans les doigts. Je me mue en une espèce d'altoloniste à mi-chemin entre les deux instruments, en quelque sorte. :rolleyes:

Quels sont les trucs importants à savoir quand je passerai sur un véritable alto ?



Avatar de l’utilisateur
Thibault
Messages : 266
Inscription : sam. 3 avr. 2010 23:53
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Paris
Contact :

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par Thibault » sam. 7 sept. 2013 10:10

Hello.

Bienvenue dans le monde merveilleux de l'alto. Je te dirais volontiers d'oublier ton accord à la quinte, fais plutôt un peu de solfège quelques jours. La clef d'Ut3, ça va venir doucement, mais tes principales difficultés vont venir du changement de taille.
  1. Plus grand = plus lourd = plus fatiguant. ( mais c'est pas grave, ça )
  2. Plus grand = les doigts plus écartés ! Il va te falloir refaire la forme de la main. Donc des gammes. Ma prof aime bien me faire travailler en double corde, pour ça. Ça peut venir assez vite.
  3. Plus grand = cordes plus épaisses et plus lourdes. Tu vas devoir travailler un peu de puissance avec ton bras droit. C'est un peu comme de d'enlever la direction assistée.
Au fait, il va fait quelle taille, ton alto ?

ellis
Messages : 53
Inscription : lun. 20 mai 2013 18:46
Pratique du violon : 15
Sexe : Homme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par ellis » sam. 7 sept. 2013 12:20

Si je me souviens bien, la taille qu'il m'a proposé et que j'ai essayé était 40,5 cm. Les écarts entre les doigts ne m'ont pas semblé aussi grands que ce que je m'imaginais, normal, mais mon quatrième doigt a bien senti qu'il y aurait du boulot. :wacko:

L'idée d'accorder mon violon en alto n'est pas du tout d'imiter les sensations de l'instrument, mais de commencer à mémoriser les doigtés à la fois visuellement et tactilement afin de ne pas être complètement largué. Je sais que ça finira par venir naturellement en travaillant les gammes et les enchaînements. Quels sont les exercices en double-cordes que te conseille ta prof ? Saurais-tu me conseiller une méthode avec ces fameux exercices que je pourrais acheter en librairie en attendant de recevoir mon instrument ?

Quoiqu'il arrive je me gave de clé d'ut, je commence déjà à avoir des automatismes pour certaines notes, c'est le signe qu'elles commencent à rentrer. :D

kerry117
Messages : 579
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par kerry117 » sam. 7 sept. 2013 13:55

ellis a écrit :L'idée d'accorder mon violon en alto n'est pas du tout d'imiter les sensations de l'instrument, mais de commencer à mémoriser les doigtés à la fois visuellement et tactilement afin de ne pas être complètement largué.
Mais tu as déjà 3 cordes communes !
ellis a écrit : Quoiqu'il arrive je me gave de clé d'ut, je commence déjà à avoir des automatismes pour certaines notes, c'est le signe qu'elles commencent à rentrer. :D
La lecture est une chose, associer les doigts avec la lecture est une autre difficulté.
Cela fait plusieurs mois que je n'ai pas pu toucher à mon alto. Pour gagner du temps, je reprends la lecture en ut 3ème en associant mentalement chaque note avec le doigt et son emplacement sur le manche pour pouvoir jouer à la bonne octave.

Avatar de l’utilisateur
Thibault
Messages : 266
Inscription : sam. 3 avr. 2010 23:53
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Paris
Contact :

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par Thibault » dim. 8 sept. 2013 00:49

40, 5 cm, c'est une bonne taille, c'est un vrai alto, pas un truc de violoniste :) D'ailleurs, j'ai un petit alto de 38,5 à vendre.
Le truc avec l'écart des doigts, c'est que c'est plus grand, mais ce n'est pas énorme. Ce n'est pas assez radical pour qu'on ne se laisse pas piéger. Exemple, je jouais en électrique sur un 42 cm. Mais pendant une semaine, j'ai joué sur mon petit 38,5. Très facile de m'adapter. Mais quand je suis repassé sur le grand, j'ai joué faux quelques jours, je serrais trop les doigts. ( Faux : je veux dire plus faux que d'habitude :huh:
ellis a écrit :Quels sont les exercices en double-cordes que te conseille ta prof ?
Classiquement, il y a tout bêtement des gammes. En tierces ou en sixtes.
  • En tierces, pour une gamme de fa majeur, ça fait : fa-la, sol-si bémol, la-do, etc ...
  • En sixtes, pour une gamme de do majeur, ça fait : mi-do ( ie le mi sur la corde de do, et le do sur la corde de sol ), fa-ré, sol-mi etc ...
Si vraiment tu tiens à un ouvrage, la référence des gammes pour Alto, c'est Colette Lequien. J'ai acheté le mien il y a 25 ans, c'est toujours édité.

Sinon, dans les gammes un peu marrantes, elle me fait travailler ( juste en me les décrivant, c'est pas un truc que j'ai par écrit ) :
  • des gammes en tierce et quarte :
    Sur fa majeur, ça doit donner fa-la, fa-si, sol-si bémol, sol-do, la-do ... à charge pour toi de gérer tes changements de position.
  • sixte-quarte-sixte-octave : en gros, sur une gamme de ré majeur, tu pars en première position sur les cordes de do et sol, et tu fais :
    1. ré-si = 1er doigt sur la corde de do, et 2ème sur la corde de sol
    2. fa#-si = tu poses ton 3ème doigt sur la corde de do, tu gardes le 2ème en place ( et le premier aussi pour faire bonne mesure )
    3. fa#-ré = tu poses ton 4ème doigt sur la corde de sol
    4. ré-ré = tu lèves ton 3ème doigt de la corde de do pour une magnifique octave.
    Bravo, tu as gagné le droit de monter en deuxième position, et de faire mi-do# / sol-do# / sol-mi / mi-mi, puis d'enchaîner sur 2 octaves. Conseil du jour : surtout ne pas crisper la main.
Les autres ouvrages que j'ai pour travailler l'archet ou les changements de position, c'est du Sevcik transcrit. Pour les doigs, du Shradiek transcrit. À la rigueur, si tu les as déjà pour violon, tu pourras toujours les travailler en faisant semblant d'être sur un violon. Bien sûr, ça ne va pas t'aider pour lire la clef d'ut 3.

ellis
Messages : 53
Inscription : lun. 20 mai 2013 18:46
Pratique du violon : 15
Sexe : Homme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par ellis » dim. 8 sept. 2013 15:31

Merci pour vos commentaires !

En ce qui concerne la lecture de la clé, et l'association note écrite/note jouée, j'ai peur de ne pas réussir à me défaire de l'automatisme acquis depuis si longtemps au violon. J'évite au maximum de "tricher" à savoir "penser la note écrite d'une tierce inférieure" qui correspond au doigté du violon... (du moins, en première position !) D'où l'idée de penser uniquement à la clé d'ut et d'en déduire les doigtés, travail plus long et fastidieux, mais plus payant à long terme. On a trois cordes en commun, certes, mais ça change tout !

Et merci pour les techniques d'exercices, j'essaierai dès que j'aurais l'instrument entre les mains. [En fait je fais mine de découvrir que ce genre d'exercice n'est pas spécifique à l'alto :rolleyes: ]

kerry117
Messages : 579
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par kerry117 » dim. 8 sept. 2013 20:22

ellis a écrit :En ce qui concerne la lecture de la clé, et l'association note écrite/note jouée, j'ai peur de ne pas réussir à me défaire de l'automatisme acquis depuis si longtemps au violon.
Pourquoi ?
J'ai commencé avec une méthode d'alto sans penser au violon avec l'avantage de connaitre la clé d'ut. Ne voulant pas tricher et transposer, j'ai repris le manuel pratique de lecture d'Anne-Marie Mangeot et tout en disant la note en 3ème je bouge le doigt qui fera la note en visualisant le manche et la corde. Restera à travailler les écarts quand je pourrai jouer sur l'instrument.

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Messages : 4995
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par Claire91 » lun. 9 sept. 2013 10:36

Thibault a écrit :40, 5 cm, c'est une bonne taille, c'est un vrai alto, pas un truc de violoniste :) D'ailleurs, j'ai un petit alto de 38,5 à vendre.
Le truc avec l'écart des doigts, c'est que c'est plus grand, mais ce n'est pas énorme. Ce n'est pas assez radical pour qu'on ne se laisse pas piéger. Exemple, je jouais en électrique sur un 42 cm. Mais pendant une semaine, j'ai joué sur mon petit 38,5. Très facile de m'adapter. Mais quand je suis repassé sur le grand, j'ai joué faux quelques jours, je serrais trop les doigts.
Tiens, c'est marrant, pendant mon stage de musique, cette été, on avait une stagiaire qui jouait du violon et de l'alto, et elle disait qu'elle trouvait plus facile de passer du violon à l'alto (du petit au grand, donc) que l'inverse. Revenir au violon après avoir joué de l'alto lui donnait l'impression de devoir se recroqueviller sur elle-même, et ça la gênait.
Bon, il s'agissait de changer d'instrument au cours d'une même répétition, pas de jouer une semaine sur l'un puis une semaine sur l'autre. C'est peut-être différent.
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

ellis
Messages : 53
Inscription : lun. 20 mai 2013 18:46
Pratique du violon : 15
Sexe : Homme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par ellis » sam. 14 sept. 2013 01:02

J'ai reçu mon nouvel instrument hier, et je suis un altoloniste comblé :D

Premier constat, après de longues heures d'utilisation : les difficultés que j'appréhendais ne sont pas du tout celles que j'ai rencontré jusqu'à présent. Donc, c'est une bonne surprise, et ça m'encourage à poursuivre l'expérience.

La justesse, chose que je redoutais le plus, les écarts entre les doigts, le quatrième doigt : tout se passe plutôt bien pour le moment, voire très bien, à ma grande surprise. Je n'ai pas de de gros problème, ni rien qui ne se corrigera avec un peu de travail. Les gammes en double cordes aident beaucoup à soigner la justesse et à habituer les doigts à leur nouvel emplacement, super technique !

La tenue de l'instrument, je pense qu'elle n'est pas encore optimale, mais après plusieurs heures consécutives, je ne ressens pas de douleurs ni de crispations, et je pense que c'est plutôt un bon signe.

Ma principale difficulté, c'est la main droite et l'archet. Je suis complètement déstabilisé. Comme en plus de ça, je suis habitué à mon archet baroque très court et très léger, le contraste est saisissant, tout particulièrement dans les graves. Je me retrouve très vite avec l'archet qui sautille dans des legato un peu rapides et c'est agaçant à la longue :lol:

Le plus drôle, c'est quand même de repasser au violon, ce truc minuscule et un peu trop aigu ! J'espère que passer d'un instrument à l'autre n'aura pas trop d'effets négatifs sur l'un ni l'autre. Je ne suis pas sûr d'y arriver, mais me conseillez vous de laisser un peu le violon de côté, le temps que j'apprivoise l'alto, ou au contraire de ne pas laisser tomber l'un au profit de l'autre ?

En tout cas, j'accroche vraiment à l'alto, je suis très heureux d'avoir passé le pas. :wub:

kerry117
Messages : 579
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par kerry117 » sam. 14 sept. 2013 10:12

ellis a écrit :J'ai reçu mon nouvel instrument hier, et je suis un altoloniste comblé :D
Contente pour toi, quand j'ai ressenti la même chose sauf pour la main droite car j'étais habituée à l'archet du violoncelle.
ellis a écrit :Le plus drôle, c'est quand même de repasser au violon, ce truc minuscule et un peu trop aigu ! J'espère que passer d'un instrument à l'autre n'aura pas trop d'effets négatifs sur l'un ni l'autre. Je ne suis pas sûr d'y arriver, mais me conseillez vous de laisser un peu le violon de côté, le temps que j'apprivoise l'alto, ou au contraire de ne pas laisser tomber l'un au profit de l'autre ?
Passer d'un instrument à l'autre ne me pose pas de problème. Je m'étais posé la même question quand j'ai commencé le violon après 1 an de pratique de violoncelle. J'avais fait attention de mettre les cours des jours différents, mais un jour je n'ai pas eu le choix : violoncelle et violon à suivre, et je n'ai pas été gênée, ce qui est normal car je travaille tous les jours les 2 instruments. Quand j'ai eu mon alto, j'ai constaté que je pouvais passer d'un instrument à l'autre sans être gênée, par contre je limite mon temps à l'alto pour ne pas faire de tort à la progression que je me suis fixée en violoncelle et violon.
Les différences entre les instruments m'ont permis de mieux sentir ce qui se passe au niveau de l'archet, je trouve cela bénéfique. Donc ne mets pas le violon de côté.

Avatar de l’utilisateur
Thibault
Messages : 266
Inscription : sam. 3 avr. 2010 23:53
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Paris
Contact :

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par Thibault » sam. 14 sept. 2013 11:26

ellis a écrit :J'ai reçu mon nouvel instrument hier, et je suis un altoloniste comblé :D
Ben oui, forcément, l'alto c'est génial.
ellis a écrit :Les gammes en double cordes aident beaucoup à soigner la justesse et à habituer les doigts à leur nouvel emplacement, super technique !
Cool
ellis a écrit :Ma principale difficulté, c'est la main droite et l'archet.
Tiens, j'aurais pensé que la main gauche serait plus un souci. Va falloir te muscler un peu, mais je me demande si ce n'est pas une question d'état d'esprit en fait. Du type il faut intégrer qu'un alto, c'est lourd, c'est lent, ça demande un peu de force. Et une fois que tu as ça en tête, finalement ça vient tout seul ?
ellis a écrit :...violon, ce truc minuscule et un peu trop aigu ! ... me conseillez vous de laisser un peu le violon de côté,
Bienvenue du côté obscur de la force. :diable:
Tu peux abandonner le violon définitivement, la vérité se trouve avec l'alto :D

kerry117
Messages : 579
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par kerry117 » sam. 14 sept. 2013 13:53

Thibault a écrit :Ben oui, forcément, l'alto c'est génial.
Thibault a écrit :Bienvenue du côté obscur de la force. :diable:
Tu peux abandonner le violon définitivement, la vérité se trouve avec l'alto :D
ellis a écrit :Le plus drôle, c'est quand même de repasser au violon, ce truc minuscule et un peu trop aigu !
L'alto c'est génial, les autres instruments aussi :) :D
Il y a 2 ans, quand j'ai commencé le violon après 1 an de pratique de violoncelle, c'est ce que je me dis ! Je trouvais le violon un peu aigu, j'ai passé le cap de de comparer les registres. J'ai découvert les possibilités expressives de chaque instrument, de leur timbre.
Je ne regrette absolument pas d'avoir persévérer ! J'ai autant de plaisir à jouer sur mon violon, mon alto, mon violoncelle, mon piano ou à chanter ou à jouer en pratique collective.
La vérité ne se trouve pas dans l'alto, mais dans l'esprit de la musique, dans l'émotion transmise par l'interprète en phase avec l'oeuvre du compositeur. Tout dépend du répertoire, du caractère...
L'alto gagne à être plus connu, il a de l'avenir

ellis
Messages : 53
Inscription : lun. 20 mai 2013 18:46
Pratique du violon : 15
Sexe : Homme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par ellis » lun. 16 sept. 2013 17:52

Abandonner le violon, certainement pas ! Et je pense que vous avez raison, passer de l'un à l'autre ne pose pas de soucis particulier. C'est au contraire une petite gymnastique qui m'a l'air plutôt bénéfique : ça m'oblige à être constamment vigilent, mains droite et gauche également, justesse et archet. Et curieusement, j'ai même l'impression que ça m'aide à progresser au violon, même s'il est encore trop tôt pour l'affirmer vraiment.

Pour le clin d'oeil, les personnes de mon entourage à qui j'ai fait écouter l'alto on toutes été conquises ! "Ohhh, c'est très beau !"

C'est un sans fautes pour le moment, reste à voir, d'ici quelques mois comment les choses vont se passer. Fatalement, de nouvelles questions se poseront à moyen terme sur l'opportunité d'un achat : chose que je n'avais décidément pas prévu à l'origine. On verra bien !

Merci à tous pour vos conseils et commentaires !

Avatar de l’utilisateur
Adrian
Messages : 34
Inscription : jeu. 5 sept. 2013 10:04
Pratique du violon : 50
Sexe : Homme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par Adrian » ven. 22 mai 2015 00:03

Quand je passe du violon à l'alto, mon 4ème doigt ne grandit pas!
Donc c'est aux autres doigts de lui faire de la place en se courbant davantage.
Souvent, mon 2ème doit se plier un peu sous lui-même, et mon 1er se penche en arrière, comme pour faire un si bémol au violon.

A la fin d'une heure d'alto, je fais 10 minutes de violon. Et vice versa.

altbest
Messages : 67
Inscription : lun. 7 juil. 2014 12:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Violoniste découvre l'alto.

Message par altbest » ven. 22 mai 2015 15:16

A une époque (pas si éloignée) on ne pouvait pas commencer par l'alto directement : on était obligé de débuter par le violon, puis au bout de quelques années le prof proposait de passer à l'alto (si l'élève le voulait). L'histoire veut que ce soit les mauvais élèves qui passent à l'alto, d'où le mythe du mauvais altiste ;)

Tout ça pour dire qu'il serait bon pour tous que les violonistes sachent faire un peu d'alto, et les altistes un peu d'alto ! Ils sont tous les deux tellement complémentaires et apportent, chacun à leur manière, beaucoup de choses au musicien.

D'ailleurs au CNSM de Paris, les élèves de la classe de violon baroque sont obligés de faire de l'alto baroque à un moment donné dans leur licence.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités