Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Un violoniste, altiste raté ?

les altistes ont enfin leur forum pour parler de leur passion... les violonistes curieux et polyvalents aussi...
Répondre
lolo443
Messages : 11
Inscription : lun. 3 févr. 2014 22:51
Pratique du violon : 47

Un violoniste, altiste raté ?

Message par lolo443 » lun. 10 févr. 2014 12:25

Je vais peut-être paraître un peu provocateur dans mes propos, mais ce n'est pas mon but ! Je souhaiterais discuter et échanger.
On avait coutume de dire que l’alto était l’instrument de rebut des violonistes, qu’un altiste était généralement un violoniste raté. On sait que ce n’est plus vrai à notre époque, et les altistes sont de bonne composition qui prennent très bien les blagues les concernant ! Mon témoignage ne leur déplaira donc pas je pense, et peut justement en apporter la preuve.
Tout petit, j’étais attiré par la musique. Je devais avoir 4 ou 5 ans quand j’avais entendu un morceau à la radio, qui m’avait fasciné. Nous avions aussi une tradition familiale qui avait sauté une génération, car mes grands-parents avaient fait de la musique, en particulier ma grand-mère du violon.
Comme sûrement beaucoup d’autres, mon initiation était aussi venue du fameux disque « Piccolo, Saxo et Cie », qui j’ai écouté des dizaines de fois. Dans l’album, les altos étaient représentés munis de tissus, ce que je trouvais tzigane et original, et à l’écoute, j’aimais leur son de violon grave, que je préférais au suraigu des « petits violons ». Donc à l’heure de choisir un instrument, j’avais envie de faire de l’alto.
J’aurais ainsi pu devenir altiste, mais les circonstances en ont voulu autrement, pour plusieurs raisons successives.
Déjà, j’ai commencé la musique dans un petit conservatoire municipal. J’en tairai le nom pour ne pas humilier la commune, il avait le mérite d’exister dans une région rurale défavorisée. Mais l’enseignement qui y était dispensé ne m’aurait pas permis de devenir musicien professionnel, et il n’y avait pas de classe d’alto ! Toutefois, attiré par un instrument à cordes, et pensant sûrement à ma grand-mère, j’optais pour le violon.
Ensuite, j’avais commencé à 8 ans sur un demi, qui était assez grand, et au moment de changer d’instrument, on m’a proposé de ne pas passer par l’étape ¾ et d’aller directement à l’entier. Ma grand-mère, toujours elle, en parle à l’une de ses amies avec qui elle avait étudié, et qui propose de nous donner son violon dont elle ne jouait plus. Cela lui faisait plaisir, elle n’a même pas voulu qu’on la paye. Il ne s’agit pas d’un instrument de maître, probablement réalisé par un élève, mais tout le monde s’accordait à lui trouver un son puissant et chaud. Je m’y suis attaché comme à une personne, je le joue depuis plus de 40 ans.
Puis en rentrant au lycée, et partant vers la ville, je suis amené à entrer dans un conservatoire régional. Il est vrai que je ne suis pas top niveau quand je passe l’audition, aussi on me propose, un peu dans la logique du « violoniste raté », de faire de l’alto. Je ne le prends pas comme ça, l’alto m’attirait depuis toujours. Mais une chose me chiffonne : celle de devoir abandonner, non pas le violon, mais mon cher violon.
Et tout se passe mal. La proposition venait en fait d’une raison que j’ai découverte par la suite : cette prof d’alto était la maîtresse du directeur, qui cherchait à lui rapporter des élèves ! J’aurais peut-être passé outre cet aspect si elle ne s’était avérée une enseignante médiocre, et surtout désagréable, pas du tout sympathique.
Donc je ne continue pas, je reprends mon instrument d’origine, et me retrouve ainsi dans la situation atypique d’un altiste passé au violon ! Comme quoi tout est possible.
Depuis, j’hésite toujours : je suis attiré par l’alto, mais ne parviens à me résoudre, par crainte d’une autre mauvaise expérience, mais aussi ne pouvant abandonner mon cher violon.
Auriez-vous des idées à me suggérer ? Peut-on cumuler les deux ? Je suis preneur.
Merci d’avance !



Avatar de l’utilisateur
Yukiokami
Messages : 29
Inscription : jeu. 6 févr. 2014 19:42
Pratique du violon : 9
Sexe : Femme
Localisation : Paris

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par Yukiokami » lun. 10 févr. 2014 14:29

Ben tu peux toujours faire les deux, mais ça depends de ta motivation, c'est pas facile de faire deux instruments à la fois faute de temps, mon prof de violon est altiste et violoniste, mais au final il à un peu délaissé l'alto >.>
Et si t'as pas assez de temps, ben faut que tu choisisse entre l'un et l'autre...

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par kerry117 » lun. 10 févr. 2014 14:45

lolo443 a écrit :Peut-on cumuler les deux ?
Oui ! c'est possible.
Je prends des cours de violon, d'alto et de violoncelle. Ce n'est pas toujours facile à gérer, mais j'y arrive!

Avatar de l’utilisateur
bemol
Messages : 548
Inscription : mer. 12 juin 2013 12:22
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
Localisation : paris

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par bemol » lun. 10 févr. 2014 15:54

-Ma vie musicale à commencé en pension : flûte à bec dans un orchestre.
-Puis environ 10 ans de conservatoire en flûte à bec
-Conjointement, vers 17 ans, j'ai fait 2 ans de violoncelle (je n'ai jamais pu acheter l'instrument, j'ai arrêté)
-Après la flûte à bec, j'ai fait 7 ou 8 ans de flûte traversière
-Conjointement à la traversière, j'ai fait 2 ans de hautbois (que j'ai dû revendre faute de sousous)
-Puis un déménagement dans un immeuble mal insonorisé où il y a toujours quelqu'un qui dort m'ont conduit au violon et au piano numérique.(3 ou 4 ans de piano et 7 ans de violon conjointement)
:blink: :wacko:
Je voulais tout prendre et ne rien laisser, faute de savoir, que choisir c'est aussi renoncer. (il n'y avait personne non plus autour de moi pour me canaliser :fouet: )
Quelle perte d'énergie!!!!!!
Pourquoi ai-je arrêté certains instruments au moment même ou ils devenaient intéressants ????
La peur de réussir sans doute.
Avec le recul, je me dis que si j'avais mis cette immense énergie au profit d'un seul de ceux là, je l'aurais approfondi correctement, je serais actuellement à un bien meilleur niveau, et ma satisfaction serait plus grande.
Peut-être même aurais-je une autre profession...va savoir...(pour autant, j'aime bien la mienne) :D

Ayant acquis une petite sagesse :ange: avec les années, j'ai enfin décidé de mettre mon énergie dans mon violon (j'ai arrêté les cours de piano aussi). je serai menuhin ou rien ! :D
De toute façon, vu le temps que j'y consacre quotidiennement (pour moi, c'est le plus difficile de tous, celui ou on peut le moins tricher), ça ne laisse pas beaucoup de place à autre-chose.

voilà pour mon petit parcours qui n'est pas à regretter, ça dépend ce qu'on veut faire de sa vie.
Je n'ai pas de conseils à donner, tu tireras toi-même les conclusions qui te seront utiles à toi.
bon choix

lolo443
Messages : 11
Inscription : lun. 3 févr. 2014 22:51
Pratique du violon : 47

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par lolo443 » lun. 10 févr. 2014 16:50

Un grand merci pour vos réactions et témoignages.
J'ai entendu affirmer que le cumul violon+alto n'était pas possible, ce qui m'a paru excessif. Peut-être pour les pros, mais pas pour les amateurs passionnés que nous sommes.
Mais comme souligné, il y a le problème du temps. J'ai un boulot intéressant, mais prenant, donc ce n'est pas évident. Je pense que ceci durera jusqu'à la retraite, donc ce n'est pas demain la veille !
J'ai une autre arrière pensée, mais je conviens quelque peu saugrenue : ma fille a voulu faire du violon (curieuse coïncidence, n'est-ce pas ? Mais je promets que c'est son choix, ce n'est pas moi qui l'ai forcée!), alors je me verrais bien lui donner mon violon quand elle passera à l'entier, et ainsi me mettre à l'alto sans que mon violon ne soit abandonné ...

Avatar de l’utilisateur
bemol
Messages : 548
Inscription : mer. 12 juin 2013 12:22
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
Localisation : paris

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par bemol » lun. 10 févr. 2014 17:34

mmmm....
quel beau rêve de transmission :wub:

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par kerry117 » lun. 10 févr. 2014 18:56

lolo443 a écrit :J'ai entendu affirmer que le cumul violon+alto n'était pas possible, ce qui m'a paru excessif. Peut-être pour les pros
Pour quelles raisons ?
Hormis le fait que l'on ne peut pas jouer dans le même concert dans un quatuor la partie d'alto et celle de violon 1 ou 2, je ne saisis pas bien ce qui permet d'affirmer cette impossibilité.

Avatar de l’utilisateur
Thibault
Messages : 266
Inscription : sam. 3 avr. 2010 23:53
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Paris
Contact :

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par Thibault » mar. 11 févr. 2014 00:45

Je connais au moins une violoniste pro qui s'est essayée brièvement à l'alto. Et ma prof d'alto enseigne également le violon --> comme quoi plein de choses sont possibles.

J'ai déjà du poster sur les difficultés du passage du violon à l'alto, et elles sont très loin d'être insurmontables (essentiellement l'écart des doigts, une prise de son plus costaud, et cette p##### de clef d'ut 3 ). Mais le temps investi sur l'un se retrouvera un peu (beaucoup) sur l'autre. C'est bien moins différent qu'un violoncelle.

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par kerry117 » mar. 11 févr. 2014 10:38

Thibault a écrit :J'ai déjà du poster sur les difficultés du passage du violon à l'alto, et elles sont très loin d'être insurmontables (essentiellement l'écart des doigts, une prise de son plus costaud, et cette p##### de clef d'ut 3 )
Ces difficultés, avec un travail régulier, sont tout à fait surmontables, j'arrive à passer de l'un à l'autre sans problème. C'est une question d'habitude.
Je ne comprends pas que l'on puisse dire que le l'on ne peut pas cumuler le violon et l'alto. Encore un a priori !

Avatar de l’utilisateur
Eloïse07
Messages : 485
Inscription : mar. 8 mai 2012 12:16
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Ardèche

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par Eloïse07 » mar. 11 févr. 2014 13:26

Idem, je n'ai aucun souci en passant du violoncelle à l'alto et inversement. Pourquoi serait-il plus difficile de passer du violon à l'alto ?

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par kerry117 » mar. 11 févr. 2014 15:19

Eloïse07 a écrit :Idem, je n'ai aucun souci en passant du violoncelle à l'alto et inversement. Pourquoi serait-il plus difficile de passer du violon à l'alto ?
Eloise, je suis contente de te lire et te remercie d'apporter ton témoignage Je suis d'accord avec toi et j'apporte une petite remarque.
Pour l'avoir fait, je peux affirmer qu'il est plus facile, au début de l'apprentissage, de passer du violon à l'alto que du violoncelle à l'alto ou du violoncelle au violon. J'explique cela par la posture : position naturelle au violoncelle et moins naturelle au violon ou à l'alto. Le passage de l'un à l'autre se fait vite naturellement.
C'est curieux d'avoir sans cesse à affronter des préjugés. Je me découvre une allergie d'un nouveau genre : le formatage, les idées reçues !
Pour la petite histoire, quand j'ai dit au directeur de l'école de musique que je m'étais inscrite en alto, il m'a de suite demandé quel instrument j'arrêtais.
Je l'ai regardé avec un grand sourire :D : - Je n'arrête rien !
Ah bon ! Vous allez avoir des problèmes, la clé, les écarts ne sont pas les mêmes qu'au violon ! :/
- Je sais qu'il y a des différences mais mon cerveau va faire comme un ordinateur, il saura reconnaitre les périphériques connectés et il n'y aura pas de problème ! :D
- Vous avez bien de la chance car moi je n'y arrive pas ! :-(
Après quelques cours d'alto, je raconte cela à mon professeur d'alto, mort de rire. Il me dit : Tu n'as pas de problème parce que tu fonctionnes avec des oreilles.
Et c'est vrai que je fonctionne avec mes oreilles, je ne transpose pas, ne pense pas l'instrument que j'ai entre les mains en le comparant avec un autre...
Quand j'ai un alto entre les mains, je lis automatiquement la partition devant moi sans me dire : attention, c'est la clé d'ut 3ème, idem pour chaque instrument !

lolo443
Messages : 11
Inscription : lun. 3 févr. 2014 22:51
Pratique du violon : 47

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par lolo443 » mar. 11 févr. 2014 16:35

Le passage du violon à l'alto ne me poserait pas de problème je pense, hormis effectivement la clé, mais avec un peu d'entraînement ça doit venir.
Je posais la question du cumul avec le violon. C'est peut-être un avis de gens très exigeants un peu bornés.
Mais me concernant, c'est le facteur temps qui me limiterait.

Avatar de l’utilisateur
mamyfly
Messages : 825
Inscription : mar. 3 janv. 2012 13:04
Pratique du violon : 8
Localisation : yonne

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par mamyfly » mar. 11 févr. 2014 17:52

lolo443 a écrit :Je posais la question du cumul avec le violon.
Il n'y a que toi qui peut répondre , des témoignages t'ont été donnés de personnes qui réussissent à le faire , voir même avec 3 instruments . Donc c'est possible mais pas forcément pour tout le monde ! C'est toi qui verras tes limites , tu peux essayer pour tester ta motivation, des disponibilités, tes envies de faire autre chose ....
En ce qui me concerne , j'ai choisi de m'en tenir au violon , alors que j'aurai aimé me mettre aussi au violoncelle et au piano . Mais j'ai testé et vu mes limites , j'ai d'autres centres d'intérêts , les journées ne font que 24 h et mes capacités physiques me rappellent à l'ordre !

Essaie de cumuler et fais le point au bout d'un certain temps, voilà ce que je te propose :) .

Avatar de l’utilisateur
Eloïse07
Messages : 485
Inscription : mar. 8 mai 2012 12:16
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Ardèche

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par Eloïse07 » mar. 11 févr. 2014 19:03

lolo443 a écrit : Mais me concernant, c'est le facteur temps qui me limiterait.
Donc si tu penses que ce serait trop juste pour toi, attends de voir. Personnellement je me suis mise à l'alto après 4 ans de violoncelle. Et je suis pianiste aussi depuis mon enfance.
Après comme le précise mamyfly, cela demande du temps. Ce que l'un peut faire n'est pas forcément pour tout le monde.

@Kerry: quand pour ma part j'ai voulu m'inscrire à l'alto en plus du violoncelle au conservatoire, cela m'a été refusé. Ce que je ne comprends pas bien encore, d'autres adultes suivent plusieurs cours d'instruments...Cherchez l'erreur... :dry:
Du coup je me débrouille seule.

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Un violoniste, altiste raté ?

Message par kerry117 » mar. 11 févr. 2014 20:31

Eloïse07 a écrit :@Kerry: quand pour ma part j'ai voulu m'inscrire à l'alto en plus du violoncelle au conservatoire, cela m'a été refusé. Ce que je ne comprends pas bien encore, d'autres adultes suivent plusieurs cours d'instruments...Cherchez l'erreur... :dry:
Du coup je me débrouille seule.

cela doit dépendre des conservatoires, j'avais tenté d'inscrire ma fille dans un CRR en violoncelle et en violon, cela a été refusé à cause de la tenue d'archet différente.
Je crois que les décideurs ont des a priori.
Le refus peut aussi venir du fait que le professeur a atteint son nombre d'heures. J'ai pu le faire car mon professeur avait encore une place et qu'un professeur de violon a fait remarquer au directeur que l'école manquait d'élèves altistes pour pouvoir monter certaines oeuvres et faire du quatuor à cordes et cela n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde.
je pensais me débrouiller seule, mais je me suis dit qu'en prenant des cours j'avancerai plus vite et surtout que j'aurai plus facilement accès aux divers projets, ce qui a bien fonctionné, car j'ai pu jouer en quatuor à cordes.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité