Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

tonalité de l'alto

les altistes ont enfin leur forum pour parler de leur passion... les violonistes curieux et polyvalents aussi...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
josef
Messages : 237
Inscription : mer. 28 sept. 2011 17:05
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

tonalité de l'alto

Message par josef » mar. 13 mars 2012 15:50

On vient de me poser cette question et ma foi, je n'ai su répondre. :(



YoOn
Messages : 68
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 19:46
Pratique du violon : 22
Sexe : Homme
Localisation : PARIS
Contact :

Re: tonalité de l'alto

Message par YoOn » mar. 13 mars 2012 18:22

Il n'y en a pas, il s'agit d'un instrument chromatique!Tu peux jouer les 12 notes de la gamme chromatique, donc les 12 tonalités majeures et mineures.
A l'inverse un tin whistle (la petite flute irlandaise en métal) est un instrument Diatonique,il n'y a pas de clés permettant de jouer toutes les notes de la gamme chromatique.Si il est accordé en Ré tu ne pourras jouer que deux tonalités majeures (Sol et Ré) et leurs gammes mineures relatives (Mi mineur et Si mineur).Et la note la plus grave qu'il peut jouer est un Ré, c'est pour cela que l'on dira que ton whistle est en Ré.

Voila!

Avatar de l’utilisateur
josef
Messages : 237
Inscription : mer. 28 sept. 2011 17:05
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: tonalité de l'alto

Message par josef » mar. 13 mars 2012 21:06

merci pour la réponse :super:

Stéphalti
Messages : 423
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 21:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: tonalité de l'alto

Message par Stéphalti » mer. 14 mars 2012 14:53

Je rectifie la réponse de YoOn;

Il n'y en a pas.... on peut dire ça si on veut! Mais l'alto fait partie des instruments que l'on dit en UT, c'est à dire non transpositeurs.
Ce qui revient à dire que quand sur la partition d'alto on voit écrit un DO, c'est réellement un DO que l'on fait entendre, ou, si tu préfères, on jouera un Do sur le piano pour être à l'unisson avec lui! Et le DO, c'est l'UT, d'où l'appellation instrument en UT.
Cela n'empêche pas que c'est un instrument chromatique qui peut jouer toutes les tonalités.... en fait ça n'a rien à voir!


Quand on parle d'un instrument en FA (par exemple) cela veut dire que s'il joue un DO (doigté du DO sur l'instrument), on fera entendre un FA (note correspondante sur le piano pour être à l'unisson).
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Messages : 4911
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: tonalité de l'alto

Message par Claire91 » mer. 14 mars 2012 15:40

C'est quand même bizarre, cette histoire d'instrument transpositeur.
Parce qu'en fait, ce qui a été fait pour les clarinettes aurait pu être fait pour la famille des cordes (violon / alto / et pourquoi pas d'autres instruments du coup)
On prend les doigtés du violon, et par exemple, on dit que la note jouée avec le 3ème doigt en première position sur la corde grave est un do.
Sur le violon, pour ce do écrit, on aurait un do à l'oreille pour cette note, et sur l'alto, on aurait un mi à l'oreille, la quinte en dessous...

Or ce choix n'a pas été fait pour les instruments à cordes. La problématique est pourtant la même que pour les clarinettes, non ?
Quelqu'un sait-il le pourquoi de cette différence de traitement ?
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Stéphalti
Messages : 423
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 21:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: tonalité de l'alto

Message par Stéphalti » mer. 14 mars 2012 18:13

Je n'ai pas le pourquoi, mais j'ai l'impression que la notion d'instrument transpositeurs est beaucoup plus récente que la genèse des instruments à cordes frottées...

Je crois savoir aussi que les flûtes à bec (qui sont des instruments qui ne datent pas d'hier) n'utilisent pas ce procédé de transposition et nécessitent un apprentissage des doigtés pour chacune des flûtes .. soprano, alto, ténor etc...

Mais je ne suis pas tout à fait sûre de ce que je dis dans ce message... ça reste à confirmer par de vrais musicologues
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Messages : 4911
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: tonalité de l'alto

Message par Claire91 » mer. 14 mars 2012 18:36

Stéphalti a écrit :Je crois savoir aussi que les flûtes à bec (qui sont des instruments qui ne datent pas d'hier) n'utilisent pas ce procédé de transposition et nécessitent un apprentissage des doigtés pour chacune des flûtes .. soprano, alto, ténor etc...
Ceci est effectivement vrai.

Cela pourrait du coup être effectivement une question d'époque.
Comme tu dis : à confirmer ! :)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
Stef Moulun
Messages : 338
Inscription : ven. 13 févr. 2009 23:43
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme
Localisation : Orne
Contact :

Re: tonalité de l'alto

Message par Stef Moulun » mer. 14 mars 2012 19:17

Pour revenir à la tonalité, il n'y en a pas d'imposer mais certaines sont plus faciles que d'autres. Par exemple, do, sol et ré majeur : pas de problème, mais en mi majeur, enchaîner rapidement le fa#2 avec un sol#2 en première position nécessite d'avoir une bonne pratique ou des grandes mains. En plus, les cordes de sol et de do jouant moins l'effet "corde sympathique" l'alto ne sonne pas de la même manière.

Avatar de l’utilisateur
josef
Messages : 237
Inscription : mer. 28 sept. 2011 17:05
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: tonalité de l'alto

Message par josef » jeu. 15 mars 2012 19:53

merci pour toutes ces précisions :super:

Philpublic
Messages : 3
Inscription : lun. 23 juin 2014 16:11
Pratique du violon : 0

Re: tonalité de l'alto

Message par Philpublic » mar. 24 juin 2014 14:33

Bonjour, je faisais une recherche sur le violon alto et suis tombé sur la page.
Claire91 a écrit :C'est quand même bizarre, cette histoire d'instrument transpositeur.
Parce qu'en fait, ce qui a été fait pour les clarinettes aurait pu être fait pour la famille des cordes (violon / alto / et pourquoi pas d'autres instruments du coup)
On prend les doigtés du violon, et par exemple, on dit que la note jouée avec le 3ème doigt en première position sur la corde grave est un do.
Sur le violon, pour ce do écrit, on aurait un do à l'oreille pour cette note, et sur l'alto, on aurait un mi à l'oreille, la quinte en dessous...

Or ce choix n'a pas été fait pour les instruments à cordes. La problématique est pourtant la même que pour les clarinettes, non ?
Quelqu'un sait-il le pourquoi de cette différence de traitement ?
De cette remarque à laquelle je n'ai pas de réponse (si tant est qu'il y en ait qu'une seule), je suggère la réflexion suivante :
Passer du violon à l'alto pourrait être aussi simple que de passer du hautbois au cor anglais, instrument transpositeur. Le cor anglais a une quinte de différence avec des clés à l'identique du hautbois. Comme l'alto, l'instrument est plus grand et les doigtés plus écartés.
Rien ne s'oppose à ce que l'alto s'écrive en clef de sol et transpose comme le cor anglais si ce n'est peut-être le poids des traditions ; au lieu de cela l'alto est noté à hauteur réelle à l'aide de deux clefs, la ut et sol.

(... et ...) Les flûtes à bec ont conservé des doigtés fourches ou baroques, il fut un temps où il en était de même des clarinettes (qui parfois sur un ou deux trilles impossibles ou doigtés rapides, utilisent certainement un doigté fourche pour se faciliter la vie au détriment du diapason). Ce sont les clés (avec système) qui permettent de standardiser les doigtés d'une famille à anche, que l'instrument soit grand ou petit.

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: tonalité de l'alto

Message par kerry117 » mar. 24 juin 2014 16:23

Philpublic a écrit :De cette remarque à laquelle je n'ai pas de réponse (si tant est qu'il y en ait qu'une seule), je suggère la réflexion suivante :
Passer du violon à l'alto pourrait être aussi simple que de passer du hautbois au cor anglais, instrument transpositeur. Le cor anglais a une quinte de différence avec des clés à l'identique du hautbois. Comme l'alto, l'instrument est plus grand et les doigtés plus écartés.
Rien ne s'oppose à ce que l'alto s'écrive en clef de sol et transpose comme le cor anglais si ce n'est peut-être le poids des traditions ; au lieu de cela l'alto est noté à hauteur réelle à l'aide de deux clefs, la ut et sol.
Il me semble qu'une réponse possible pourrait venir du violoncelle qui a le même accord que l'alto mais qui utilise des doigtés différents. Quel est l'intérêt d'utiliser la transposition que pour une partie du quatuor à cordes ?
Lire en clé d'ut 3ème n'est pas un obstacle, cela se fait très bien avec un peu d'entrainement.
Par contre pour les vents, si on notait tout en hauteur réelle, je pense qu'il y aurait beaucoup de lignes supplémentaires et pour les éviter il faut utiliser beaucoup de clés différentes. Quand veut lire des partitions d'orchestre à la hauteur réelle (avec + ou - octave(s)) on peut avoir besoin d'utiliser les 7 clés. On peut supposer que si les instruments n'étaient pas transpositeurs, les cornistes seraient amenés à lire aussi en clé d'ut 2nde et en d'autres clés suivant la tonalité de leur instruments. Il me semble que l'histoire de la notation des instruments transpositeurs vient de là.
A l'orchestre le violoncelliste n'a pas besoin de jouer sur un alto. Le violoniste passe parfois à l'alto, ce n'est pas si fréquent. Les tonalités des instruments à vent sont indiqués par le compositeur. C'est plus facile de jouer avec les mêmes doigtés en passant de la trompette en ut à la trompette en sib.

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Messages : 4911
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: tonalité de l'alto

Message par Claire91 » mar. 24 juin 2014 17:07

kerry117 a écrit :Quel est l'intérêt d'utiliser la transposition que pour une partie du quatuor à cordes ?
C'est effectivement une remarque très pertinente :)

(C'est rigolo de voir resurgir de vieilles conversations, comme ça... Bienvenue sur le forum, Philpublic !)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Philpublic
Messages : 3
Inscription : lun. 23 juin 2014 16:11
Pratique du violon : 0

Re: tonalité de l'alto

Message par Philpublic » mer. 25 juin 2014 11:13

Merci :)
kerry117 a écrit :[...]
A l'orchestre le violoncelliste n'a pas besoin de jouer sur un alto. Le violoniste passe parfois à l'alto, ce n'est pas si fréquent. Les tonalités des instruments à vent sont indiqués par le compositeur. C'est plus facile de jouer avec les mêmes doigtés en passant de la trompette en ut à la trompette en sib.
Concernant les vents, la facture de l'instrument fait que pour une tonalité ou une autre, le son et son émission diffèrent, c'est justement le cas pour la trompette en ut et en sib ; plus exactement à l'attaque de l’aiguë ou du grave il est "préféré" l'une ou l'autre, mais il est vraisemblable que selon les orchestres les trompettistes aient leurs habitudes (pupitre entièrement en ut, entièrement en sib, conversion en sib en vue de), car je doute que l'intention première des compositeurs soient de prendre soin de leurs interprètes, mais je n'en ai pas rencontré beaucoup pour pouvoir l'affirmer (je suis peut-être mauvaise langue).
À l'origine Adolphe Sax, donc une date récente dans l'histoire de la musique, avait prévu des saxophones fa et do ou bien sib et mib à jouer selon que l'orchestre soit symphonique ou militaire (qui généralement, mais les choses évoluent depuis une trentaine d'années, sont avec des cuivres bas et tubas en sib). Les saxophones sib et mib restent, c'est dire l'importance des événements. Il est probable qu'un faisceau de conjonctures décide tout autant, à défaut d'une intention précise, de l'accord de l'instrument (on pourrait aussi tenir compte des préférences nationales, cela pourrait changer encore une fois les perspectives).

"...Le violoniste passe parfois à l'alto, ce n'est pas si fréquent."
Dois-je comprendre qu'un violoniste est susceptible de changer pour l'alto le temps d'un programme ?

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: tonalité de l'alto

Message par kerry117 » mer. 25 juin 2014 19:10

kerry117 a écrit :Le violoniste passe parfois à l'alto, ce n'est pas si fréquent
Cela arrive, j'ai vu dans un concert diffusé à la TV (il y a quelques années) un musicien d'un orchestre symphonique jouer du violon et juste devant lui, il y avait un stand avec un alto + archet.

Philpublic
Messages : 3
Inscription : lun. 23 juin 2014 16:11
Pratique du violon : 0

Re: tonalité de l'alto

Message par Philpublic » jeu. 26 juin 2014 11:51

Un mauvais esprit écrirait qu'il le mettait en vente

Houps ! Je n'ai pas pu m'en empêcher. :rouge:
Comme je ne joue pas d'un instrument à cordes et que je profite du forum pour me renseigner sur l'alto, il sera impossible de mettre cela sur le compte d'une habitude balourde, tout juste sur celui d'un mon mauvais esprit. Je ne recommencerai plus ! :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités