Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Comment composer ?

Vous êtes compositeur, que vous preniez des cours ou non venez discuter ici de l'art de la composition pour violon ou tout autre instrument. Et pour pimenter un peu, lancez-vous des défis !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
fifine
Messages : 330
Inscription : mar. 5 déc. 2006 14:20
Pratique du violon : 0
Localisation : finistère nord

Comment composer ?

Message par fifine » lun. 11 déc. 2006 22:46

J'entends tout le temps de la musique mais je suis incapable de l'écrire ou de la jouer. Dès que je prends une feuille ou que je prends mon violon (ou mon piano), c'est le vide complet. :unsure:



Avatar de l’utilisateur
Belisama
Messages : 1210
Inscription : jeu. 23 juin 2005 14:33
Pratique du violon : 13
Sexe : Femme
Localisation : Paris
Contact :

Message par Belisama » lun. 11 déc. 2006 22:49

Trouve quelqu'un qui sait écrire la musique et joue un air que tu as trouvé, se sera peut être plus facile !

Il y a quelqu'un qui composait comme cela ! Il ne connaissait rien à la musique mais il jouait des morceaux et quelqu'un les recopiait.
Image
Musicienne intervenante en milieu scolaire, altiste et violoniste

Avatar de l’utilisateur
fifine
Messages : 330
Inscription : mar. 5 déc. 2006 14:20
Pratique du violon : 0
Localisation : finistère nord

Message par fifine » lun. 11 déc. 2006 22:55

merci beaucoup !

Peut être que ça peut marcher si j'explique ce que j'entend (les couleurs, les sentiments, les images, ...). A voir mais je pence que je vais tester.
En ce qui concerne l'écriture je suis capable d'écrire les truc des autres. Je suis rentré dans un groupe il y a trois ans et j'ai du écrire les partitions de 4 CD d'oreille. Pour ça j'ai aucun problème.
En faite je n'arrive pas à sortir ce que j'ai dans le crâne. Je peut écrire les truc des autre mais pas les miennes. PTDR C'est un peu taré mais bon ... :wacko:

Avatar de l’utilisateur
Belisama
Messages : 1210
Inscription : jeu. 23 juin 2005 14:33
Pratique du violon : 13
Sexe : Femme
Localisation : Paris
Contact :

Message par Belisama » mar. 12 déc. 2006 11:03

Sinon tu as toujours un autre solution :

Economise des sous et achète le logiciel Final Pro.
C'est un logiciel de composition, le truc pratique c'est que quand tu cliques sur une note le son se joue et tu peux tout de suite entendre ce que tu as composé.
J'ai du mal à entendre les notes et cette technique m'a beaucoup aidé.
Image
Musicienne intervenante en milieu scolaire, altiste et violoniste

Avatar de l’utilisateur
Onilov
Messages : 181
Inscription : sam. 25 févr. 2006 15:33
Pratique du violon : 11
Localisation : Nîmes

Message par Onilov » mar. 12 déc. 2006 14:03

ou n'économise pas et télécharge gratuitement Melody Assistant (Démo gratuite, aussi complet que Final pro, utilisation plus simple, version complette moins chère 20Euros). Tu peux écouter ce que tu viens de composer de la même manière.

C'est ici http://www.myriad-online.com/cgi-bin/do ... FR&prod=MA
Onilov Par ici !

Avatar de l’utilisateur
fifine
Messages : 330
Inscription : mar. 5 déc. 2006 14:20
Pratique du violon : 0
Localisation : finistère nord

Message par fifine » mar. 12 déc. 2006 14:15

J'ai beaucoup entendu parler de Final et que en bien.

Comme l'ogiciel j'ai "notation 2", "compositeur 2000" et puis pour enregistrer j'ai "audacity" et "Magix audio studio 2005 deLuxe".

Je vais aller voir ce que c'est Melody assistant.

Avatar de l’utilisateur
Aeloris
Messages : 391
Inscription : sam. 27 nov. 2004 14:21
Pratique du violon : 0
Localisation : Angers

Message par Aeloris » dim. 7 janv. 2007 18:07

Je vais te dire ce que j'ai appris en 1 an et demi environ. Ca n'a pas grande valeur donc, car avant ces un an et demi c'est le vide total question musique, je savais que l'ABC du solfège et puis voilà, je n'écrivais rien et ne jouait rien.

Mon premier problème ça n'a pas été de trouver des mélodies, mais des accompagnements. Et je pense que pour commencer le mieux c'est de penser "voix + basse". Basse, dans le sens "voix du dessous", pas forcémment très grave donc. J'ai eu du mal à en trouver tout seul pendant pas mal de temps, mais j'ai compris qu'il y avait des "basses types" très intéressantes à exploitées pour commencer.

-Les basses d'alberty : quand par exemple cette basse fait un "do mi do mi do mi do mi" continu, à vitesse régulière, ou, plus complexe, "do sol mi sol do sol mi sol do sol mi sol" (exemple : le début de la marche turque de Mozart). La basse d'alberty donne souvent l'impression de régularité, et, selon le tempo, d'entraînement, de poursuite.

-La basse en arpèges : un accompagnement en arpège colle facilement aussi et est très intéressant à exploiter, tu peux t'entraîner à trouver des variations pour que la basse reste par exemple perpétuellement arpégées mais sans être monotone. Bon je te passe les détails tu sais sans doutes ce que c'est qu'un arpège.

-La basse montante ou descendante en tierces : le nom que je donne c'est sans doutes du n'importe quoi, mais je veux parler des basses genre "do ré mi fa do ré mi fa" ou "do si la sol do si la sol". Ce qui est intéressant je trouve ce sont les écarts entre les temps, il suffit de placer un bémol sur un des notes à un certain moment et la couleur peut tout de suite changer.

-L'accord fondamental : je crois que ça s'appelle comme ça, quand un accord est composé de tierces superposées. Les accords de trois notes sont bien pour commencer. Un truc facile et souvent utilisé, c'est d'alterner la fondamentale seule d'un accord puis l'accord une octave plus haut, par exemple : la - ladomi. Après on peut faire tout ce qu'on veut, et restituer par exemple sous cet accompagnement une basse plus simple, genre do - domisol fa - falado do - domisol fa - falado do - domisol (on restitue ainsi une basse d'alberty).
Après évidemment y'a pas que les accords simples comme ça dans la vie mais bon j'ai du mal avec les plus compliqués encore donc je ne dirais rien.

Je pense pas que j'ai été clair...

Sinon, pour l'inspiration... Je pense que toute oeuvre raconte quelque chose. Donc, racontes-toi quelque chose et la musique viendra.
"d'abord..."

Avatar de l’utilisateur
fifine
Messages : 330
Inscription : mar. 5 déc. 2006 14:20
Pratique du violon : 0
Localisation : finistère nord

Message par fifine » dim. 7 janv. 2007 20:33

Tu as été très clair et j'ai appris de choses que je ne savais pas. Merci beaucoup.

L'année dernière j'ai participée au concert de Noël de la ville et ils m'ont demandés d'écrire des partitions et des accompagnements. Pour certains morceaux j'avais une partitions de la mélodie pricipale, pour d'autres j'avais le cd, et pour le reste j'avais les accord qu'ils m'avaient donnée à une répétition.
Le travail à été très dure mais je m'en suis tiré. Depuis je n'ai jamais refait ça (écrire des accompagnement). Peut être effectivement que je devrais commencer par ça.

Avatar de l’utilisateur
Aeloris
Messages : 391
Inscription : sam. 27 nov. 2004 14:21
Pratique du violon : 0
Localisation : Angers

Message par Aeloris » dim. 7 janv. 2007 20:41

En fait je crois que je confond trop facilement basse et accompagnement. Donc en fait dans ce que j'ai dit remplace plutot "basse" par "accompagnement", je crois qu'en fait la basse c'est plus le fil de fond de l'accompagnement, et qu'elle est donc obligatoire, contrairement à l'accompagnement qui se brode autour d'elle. Pas sûr...

Sinon, pour les contrastes, il y a les passages en tierce et en quinte qui sont très courrants et très intéressants, et aussi en septième (particulièrement en jazz). Comme je découvre ça depuis peu j'éviterais de t'en dire trop car je suis pas sûr d'avoir tout bien compris, mais en gros ça consiste en un rebondissmeent, la mélodie ou la basse monte ou descend plus ou moins soudainemetn selon la complexitude de la transition. Par exemple si tu joue une mélodie et répète cette mélodie après une quinte plus haut c'est un passage en quinte, ou si tu ne répètes par mais genre tu écrit une réponse à ce thème mettons dans une musique mimant un dialogue, c'est aussi un passage en quinte.

J'espère que ceux qui s'y connaissent un peu plus vont pas me taper sur les doigts :blink:
"d'abord..."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité