Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Pulsation et rythme

Solfège, harmonie, contrepoint...Tout ce qui concerne la théorie de la musique.
Répondre
Zoe
Messages : 7
Inscription : dim. 9 mai 2010 21:07
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme

Pulsation et rythme

Message par Zoe » sam. 24 juil. 2010 15:10

Bonjour,
J'ai commencé le solfège en septembre dernier et depuis le début j'ai senti qu'il y avait un petit problème dans mon acquisition de celui-ci. Je ne comprenais pas trop, au début, en cours tout allais bien, les lectures de notes étaient bien souvent une formalité et je tapais correctement la pulsation lors des exercices de groupe. Toute seule, par contre, j'en étais juste incapable, et je le suis toujours.
Je n'ai absolument pas de pulsation, la chose en soi est quelque chose de mystérieux...J'ai essayé de battre la mesure, de compter les temps dans ma tête, rien y fait.
C'est pour l'instant pas fondamentalement gênant, je solfie facilement les morceaux simples et je me fais aider lorsqu'il y a des rythmes que je ne connais pas. Mais cela s'entend fortement lorsque je joue...Je ralentis et accélère sans m'en rendre compte...
Je voudrais juste savoir si quelqu'un a connu quelque chose de similaire...
Merci,
Zoé



Avatar de l’utilisateur
Claire91
Messages : 4971
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Pulsation et rythme

Message par Claire91 » sam. 24 juil. 2010 18:11

Je n'ai pas du tout le "sens du rythme" non plus. Dans un morceau que je ne connais pas encore bien, je suis capable de manger un temps dans une mesure sans que le "boitement" que cela provoque ne me gène le moins du monde. Je suis très souvent obligée de travailler mon violon avec un métronome, au moins jusqu'à ce que je connaisse bien le morceau, jusqu'à ce que je l'ai compris.
Je commence à mieux sentir la pulsation, le balancement de la musique, depuis que je joue de la musique traditionnelle, où l'accentuation des temps peut faire partie de l'interprétation elle-même.
Mais j'avoue que ça me pose parfois de sérieux handicaps.
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
cocodrie
Messages : 125
Inscription : sam. 23 janv. 2010 00:04

Re: Pulsation et rythme

Message par cocodrie » sam. 24 juil. 2010 19:05

idem - je ne sens absolument pas la pulsation quand je joue, même après 12 ans de solfège. Une seule solution à mon sens: le travail au métronome - pas systématiquement bien sûr, mais de temps en temps pour mieux "sentir" quand je joue où j'accélère et où je ralentis et pour travailler la régularité aussi des notes, surtout dans les crescendo où j'ai un mal fou à ne pas accélerer en même temps. Je note quelques résultats timides pour le moment mais je pense qu'au bout d'un moment ce travail devrait porter ses fruits. Je ne me suis jamais astreinte au métronome par le passé, j'essaye aujourd'hui d'être beaucoup plus rigoureuse.

Avatar de l’utilisateur
argentor16
Messages : 312
Inscription : jeu. 27 nov. 2008 00:08
Pratique du violon : 27
Sexe : Femme

Re: Pulsation et rythme

Message par argentor16 » dim. 25 juil. 2010 12:12

il faut travailler sans violon, au métronome, avec des progressions métronomiques.
voire taper la pulsation en solfiant.
mettre les batons sous les rythmes, même si ça a l'air tarte, mine de rien, le cerveau enregistre.ensuite, le chanter toujours en tapant la pulsation avec le métronome, en faisant attention à être conscient de tout:métronome, pulsation tapée, rythmes, pulsations soulignées au crayon etc..........
et puis après il faut se lancer avec le violon...s'enregistrer, et vérifier qu'on est en place.
zoomer sur les passges "à côté" et les refaire encore et encore... :fouet:

Zoe
Messages : 7
Inscription : dim. 9 mai 2010 21:07
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme

Re: Pulsation et rythme

Message par Zoe » lun. 2 août 2010 11:08

Merci de vos réponses...
Avant de me torturer avec mon métronome (après tout, je n'ai pas encore un an de musique dans les doigts, le temps ne presse pas) je vais tacher de suivre ton conseil Christian et tâcher d'être conscience de ma pulsation comme je tache de l'être pour ma justesse...

Stéphalti
Messages : 434
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 21:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Pulsation et rythme

Message par Stéphalti » ven. 17 déc. 2010 15:22

Je découvre très très tard, ce sujet concernant le rythme.... et je suis perplexe.
Pour moi il n'y a pas de miracle avec un métronome, .... même si ça peut aider.
Par contre, le travail de la rythmique corporelle est à mes yeux LA solution pour appréhender le principe de pulsation, puis du temps et enfin du rythme.... Evidemment, ce travail doit au départ être accompagné d'un prof, sinon (comme dans bien d'autres domaines) on ne sait pas par quel bout prendre les choses.
Je ne sais pas si ce message sera lu, n'étant peut-être plus d'actualité... mais s'il l'est, je veux rassurer les gens en difficulté rythmique.... ça se travaille.... et ce dans la joie et la bonne humeur! ;)
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
Stef Moulun
Messages : 338
Inscription : ven. 13 févr. 2009 23:43
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme
Localisation : Orne
Contact :

Re: Pulsation et rythme

Message par Stef Moulun » mar. 21 déc. 2010 10:05

Stéphalti a tout à fait raison, mais pour trouver un prof qui travaille ça... :dry: ça risque d'être difficile.
En attendant, je te conseillerais de "danser" en écoutant de la musique. Je veux dire par là d'écouter des musiques et d'en chercher le balancement. De le mettre en relation avec la partition. La pulsation est importante mais il faut la mettre en relation avec la carrure, sinon on compte des temps et au moindre faux pas, c'est le décalage. Bien faire ressortir les temps forts surtout.

Dans les parties d'alto on a très souvent des décalages avec les autres parties, avec des silences un peu partout, surtout sur les temps forts... pour moi, c'est l'enfer :diable: Je devrais peut-être me mettre au violon ? :naah:

Avatar de l’utilisateur
renaud
Messages : 1201
Inscription : ven. 2 juin 2006 10:56
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme
Localisation : Epinay-sur-Seine 93

Re: Pulsation et rythme

Message par renaud » ven. 24 déc. 2010 17:27

Le métronome ne "résoud" pas les problèmes de rythme, il permet simplement de serendre compte lorsque c'est décalé.

Je n'ai pas rencontré de cas dramatiques en rythme, dans ma vie. Par contre, ce qui arrive souvent, c'est d'être concentré sur autre chose que le rythme (justesse, position à droite, à gauche...) et de perdre le contact avec la pulsation.

L'approche corporelle me parait très bien pour se mettre en contact avec la pulsation. Il faut juste voir si, après, les vieux démons ne reviennent pas lorsque le violon se retrouve entre les mains. Mais c'est certainement une piste intéressante à creuser.
Dans l'obscurité existe la lumière,
Ne regardez pas avec une vision obscure,
Dans la lumière existe l'obscur,
Ne regardez pas avec une vision lumineuse.
(extrait du San Do Kai, de maître Sekito)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité