Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

trop vieille :-)

Votre corde a cassé aujourd'hui... c'est une mauvaise journée... vous êtes victime du trac... Défoulez vous ici pour repartir du bon pied.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 547
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: trop vieille :-)

Message par PhilippeB » lun. 28 sept. 2015 10:36

Je vois que mon message a suscité des réactions! Loin de moi l'intention de blesser les "seniors" qui veulent apprendre un instrument et faire de la musique. Mon propos est bien politique et rien d'autre. Nous vivons dans un monde où les ressources sont limitées. Nous ne pouvons pas offrir tout à tout le monde à tous les âges. Le coût d'un élève en conservatoire est très largement supérieur à ses frais d'inscription. C'est pareil pour la fac et tout ce qui relève de l'enseignement public. Tout cela est financé pour une très large part par la collectivité c'est-à-dire les impôts. Donc OK pour former les jeunes, même s'ils n'en font pas un métier, ça concourt à leur éducation, mais pas OK pour former des adultes et séniors seulement en quête d'épanouissement personnel, où alors à prix coûtant!



cat73
Messages : 45
Inscription : lun. 27 oct. 2014 14:18
Pratique du violon : 6
Sexe : Femme
Localisation : grasse

Re: trop vieille :-)

Message par cat73 » lun. 28 sept. 2015 18:32

Bonsoir,

Je constate que j'ai malgré moi ouvert un débat intéressant.
Il me semble tout à fait légitime que les enfants soient prioritaires.
Néanmoins, cette année, nombre de conservatoires et d'écoles de musique dans ma région ont des places libres.
Pourquoi alors refuser un cursus normal et devoir être classé en loisir?
Certes, je ne serai jamais une violoniste professionnelle.
J'ai cependant déjà du jouer en orchestre et aimerais être plus aguerrie.
Par expérience, les cours "loisirs"sont dévalorisés et la discipline et la technique y sont subsidiaires.

Philippe,
Je rejoins Aurore quant au besoin de jouer ensemble.
Les cours particuliers enferment le violoniste, même avec le meilleur prof du monde.
Nous avons besoin de nous retrouver ensemble et de partager, tous instruments confondus.
Quant au tarif dont tu parles, il est beaucoup plus élevé pour les adultes que pour les enfants, au moins dans le conservatoire où je me suis inscrite. Il n'est pas question là de profiter de cadeaux de l'État. Le tarif horaire est l'équivalent d'un prof particulier.

Avatar de l’utilisateur
Dorienne
Messages : 48
Inscription : mer. 13 nov. 2013 14:48
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: trop vieille :-)

Message par Dorienne » mar. 29 sept. 2015 11:41

Cat73, tu pourrais peut-être aller en "loisir" et la jouer franche avec ton prof en demandant des cours plus axés sur la technique et l'exigence ?
Mon avatar est une oeuvre de Kaili Wang

kerry117
Messages : 575
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: trop vieille :-)

Message par kerry117 » jeu. 29 oct. 2015 17:28

Étant peu disponible, cela fait longtemps que je n'étais pas venu faire un tour sur le Forum.
Le titre "trop vieille" m'a attirée car cette expression m'a beaucoup marquée, il y a quelques décennies. D'un naturel optimiste, je me bats pour qu'autour on puisse tordre le coup à beaucoup d'idées toutes faites. Il n'y a pas qu'un seul chemin pour réussir.
J'ai lu avec beaucoup d'intérêts vos messages et y réponds dans l'ordre de leur publication. Pardon pour la longueur. Merci à ceux qui me lirons jusqu'au bout !
cat73d a écrit :Alors, aujourd'hui j'ai pris un bon coup de vieux!
Je me suis inscrite au conservatoire pour la rentrée en fin de deuxième cycle.
Malheureusement, le conservatoire m'a annoncé que j'étais trop vieille pour un cursus normal et que ce serait donc en loisir.
A 41 ans quand même :wacko:
Je n'avais pas encore 18 ans quand une professeure d’un conservatoire de Région m’a dit que j’étais trop vieille pour commencer le violon !
Je me suis inscrite dans un parcours amateur en violoncelle quand j'ai pris ma retraite, donc à un âge avancé sur le papier, en réalité je me sens toujours jeune. Tout se passe très bien.
J'avais envie de reprendre le violon. Je m'inscris l'année suivante en parcours personnalisé en violoncelle et en violon. Tout se passe très bien.
L'année suivante idem malgré un gros pépin de santé en début d’année. A la fin de l'année, ma prof de violon insiste pour que j'intègre le parcours diplômant, ce que j'ai fait. Cela ne me sert à rien d'avoir des diplômes, mais je me suis dit, voilà une très bonne occasion de montrer que l'âge n'est pas un obstacle pour réussir ! J'ai montré que j'étais capable de réussir, ma prof m'a même dit que ma prestation à l’examen était d’un niveau bien supérieur à ce que le jury attendait.

Zaphod a écrit :En général l'âge limite pour la fin de 2eme cycle est de 16ans, et souvent en dessous, rarement au-dessus.
En général, mais il y a fort heureusement des exceptions accordées.
Quand j'ai commencé le violon, j'étais en terminale, à 6 mois du Bac pour être précise, et j'étais en internat, donc pas beaucoup le temps de travailler.
J'étais effectivement trop vieille pour entrer au conservatoire. Une professeure, voyant ma très grande motivation, a accepté de me donner des cours particuliers et comme je progressais bien, elle avait réussi à obtenir une dérogation du directeur pour que je puisse passer le concours d'entrée à un niveau qui doit correspondre maintenant au 2ème cycle !
Je n'ai pas continué le violon car j'ai eu mon Bac et suis partie à Paris pour les études en FAC.
En septembre 2015 un élève lycéen est rentré en CRR en 1er cycle, le jury a estimé que sa grande motivation et ses dons lui permettraient de rattraper son retard.
Aenien a écrit :Au conservatoire je pense qu'ils sont effectivement accès sur les plus jeunes. Par contre dans une école municipale il ne devrait pas y avoir de souci. Dans la mienne, ils nous encourage (les adultes) à passer nos examens car ça reste une satisfaction pour eux et pour nous.
Cela se fait de plus en plus dans les écoles communales et intercommunales.
Dans mon école certains profs encouragent à passer les examens, d'autres non.
Zaphod a écrit :Effectivement le but d'un conservatoire est de former des musiciens professionnels (et plus précisément de remplir les orchestres mais ça faut pas le dire :modo: ), et malheureusement on ne devient pas violoniste pro à 40 ni 30ans... c'est radical, mais il y a tellement de demande qu'il faut faire un choix.
Oui, il ne faut pas le dire, mais pourquoi interdirait-on à instrumentiste de bon niveau de suivre des cours dans un CRR, s'il veut changer d'orientation professionnelle. Sans vouloir passer les concours internationaux, sans vouloir être concertiste, il existe d'autres possibilités de gagner sa vie avec la musique.
Le choix devrait se faire sur la motivation, sur les dons, pas sur l’âge.
Pourquoi des enfants non motivés, prendraient la place d'adulte motivés ! Combien d'enfants arrêtent en cours de route par manque de motivation ?
Combien d'enfants arrêtent parce le professeur à qui ils ont dit qu'ils ne souhaitent pas faire carrière, ne les poussent plus, ou les virent par ce qu'ils ont dit qu'ils envisageaient de ne pas faire une carrière musicale ?
Zaphod a écrit :c'est vrai qu'il y a des conservatoires à rayonnement communal et départemental maintenant :mdr1:
bientôt on va avoir des conservatoires de quartier :malin2:

la 3ème catégorie est plus ou moins respectée, voir pas du tout... mais dans tous les cas en principe ce type de cursus n'est pas diplômant, ça fait partie des cursus personnalisés (que rejoignent souvent les élèves en fin de formation mais qui ont raté leurs exams et ne peuvent plus être diplômés), du coup plus de classement par "cycles".
pour rejoindre ce type de cursus, faut en faire spécialement la demande, ils s'empressent bien de ne pas le proposer d'eux-même :mrgreen:
Heureusement qu'ils sont là !
Sur le parcours personnalisé, il y a plusieurs façons de voir les choses.
Il ne faut pas croire que tous les élèves en parcours personnalisé ont raté leurs examens.
Chez nous, mis à part les examens, le parcours personnalisé est moins contraignant que le parcours diplômant au niveau des pratiques collectives, de la formation musicale. En effet dans le parcours personnalisé, on peut se dispenser de participer aux concerts, ce qui convient très bien à tous ceux qui sont absents les W.E de concerts. Pour la formation musicale, c'est aussi plus cool.
Cela dit quand on est étudiant, l'emploi du temps ne permet pas forcément de suivre les cours de F.M ou les pratiques collectives.
Il y a aussi des adultes qui, refusent de passer les examens pour cause de trac qu'il n'arrive pas à gérer ou parce qu'ils veulent travailler un répertoire spécifique.
cat73 a écrit :Néanmoins, cette année, nombre de conservatoires et d'écoles de musique dans ma région ont des places libres.
Pourquoi alors refuser un cursus normal et devoir être classé en loisir?
Certes, je ne serai jamais une violoniste professionnelle.
J'ai cependant déjà du jouer en orchestre et aimerais être plus aguerrie.
Par expérience, les cours "loisirs"sont dévalorisés et la discipline et la technique y sont subsidiaires.
Je suis de ton avis.
Quel besoin avons-nous, en France, de faire des distinctions dans les formations.
La musique, c'est la musique. On a besoin de bons amateurs pour les remplir les orchestres. Un bon amateur a besoin de bonnes bases techniques, donc doit pouvoir bénéficier du même enseignement.
Cela dépend aussi des professeurs. Dans mon CRI, il y a des profs qui ne font pas de différence entre les parcours. Tous les élèves font de la technique. D’autres ne font pas faire de technique.
Manureva a écrit :Bonsoir
Malgré toutes les "bonnes raisons" évoquées, refuser un cursus normal en conservatoire à des adultes cela s'appelle de la discrimination. Belle mentalité dans le milieu corporatiste des décideurs!
Zaphod a écrit :une maison de retraite ne va pas accepter un gamin de 5ans, de même qu'un hôpital ne va pas interner une personne saine, ce n'est pas de la discrimination pour autant.
il y aurait discrimination s'ils refusaient un élève sous motif qu'il soit d'origine étrangère par exemple, mais ici ce n'est pas le cas.
@ Zaphod : C'est une question de bon sens pour les exemples que tu donnes.
Pour l'enseignement de la musique, refuser à des adultes l'accès d'un parcours diplômant au prétexte de son âge, ce n'est pas normal dans une société qui donne aux personnes la possibilité de changer de métier.
Si je veux changer de métier, pourquoi, n'aurai-je pas le droit de suivre une formation qui me permettrait d'être professeur d'instrument, d'être musicien d'orchestre ?
PhilippeB a écrit :Pour ma part c'est le contraire qui m'aurait scandalisé. Quand je vois qu'on refuse des gamins dans les conservatoires alors que des adultes et retraités en bénéficient pour leur plaisir personnel... Désolé je ne trouve pas ça normal. Que la collectivité prenne en charge les enfants c'est tout çà fait normal mais les adultes et retraités n'ont qu'à se payer des cours particuliers, il ne faut quand même pas exagérer. Le clientélisme électoral des maires nous coûte suffisamment comme ça avec toutes ces associations farcies de vieux qui cherchent à s'occuper!

Combien d'élèves suivent des cours pour faire plaisir à papa et maman et arrêtent ensuite ?
Il fut un temps où à l'école on considérait certaines matières peu importantes : EPS, Couture, musique, dessin ....
Maintenant, on a heureusement pris conscience que faire du sport, c’est important. Les activités artistiques ne sont pas assez prises en compte, mais je pense que petit à petit cela commence à changer. Que les adultes et retraités puissent suivre des cours cela ne me scandalise pas du tout. Je ne pense pas une minute qu'ils puissent prendre la place des enfants. Quand les enfants passent des tests, les professeurs doivent repérer lors des tests d'entrée si les enfants sont motivés. Pourquoi prendre des élèves non motivés ?
Un de mes professeurs qui enseignent dans 2 CRI nous disait que dans l'autre CRI les parents sont aisés, et les enfants ont des activités tous les soirs, bilan les enfants ne travaillent pas leur instrument. Ces enfants prennent la place de d'autres élèves. La pratique d'un instrument n'est pas forcément un loisir, il peut être aussi une thérapie pour un adulte, pour un retraité.
Les adultes et retraités sont aussi des exemples pour les enfants, ils s’investissent aussi dans leur école de musique.
Concernant les tarifs, ils sont beaucoup plus élevés pour les adultes. Personnellement j'ai fait le calcul, cela me coute plus cher de suivre des cours à l'école de musique que de prendre des cours particuliers. Et si je me suis inscrite en école de musique, c'est parce que mon professeur de violoncelle ne donne pas de cours particuliers et que je souhaite travailler avec elle. Les cours particuliers ont tout de même un avantage, celui de pouvoir adapter la durée du cours à ses besoins.
Les cours d’1/2 h ne sont pas forcément adaptés pour les adultes qui peuvent travailler plus que les scolaires.
En m'étant inscrite en alto, je ne prends la place de personne. Bien au contraire, je contribue au développement de la classe d'alto, j'apporte une aide précieuse à l'orchestre. Je participe aux auditions de l’école, ce qui permet aux élèves d’entendre de l’alto et de leur faire découvrir un répertoire écrit pour l’alto (j’ai demandé à mon professeur de me faire travailler ce qui a été écrit pour l’alto)
PhilippeB a écrit :Le clientélisme électoral des maires nous coûte suffisamment comme ça avec toutes ces associations farcies de vieux qui cherchent à s'occuper!
Heureusement que les retraités sont là et s'investissent dans les associations ! Dans l'association des parents d'élèves de l'école de musique, nous sommes plusieurs retraités à la faire fonctionner par conviction et pas pour nous occuper. Sans nous, l'école de musique serait en difficulté !
Aurore a écrit :Je suis très heureuse que le conservatoire de ma ville l'ai compris. Ce conservatoire est vivant et c'est un vrai plaisir de partager la musique ensemble entre jeunes..et moins jeunes.
Dans mon CRI, c’est la même chose.
Zaphod a écrit :faut pas oublier que le rôle d'un conservatoire est de former des musiciens professionnels, et en débit de toute la bonne volonté du monde on ne devient pas violoniste professionnel en commençant à 40ans, ni même 20 ou 15...
il y a une différence entre faire du violon pour s'amuser, et vouloir en faire son métier.
quand à 60ans on veut apprendre à se servir d'un ordinateur, on va dans des ateliers adaptés, on prend quelques cours, mais on ne s'inscrit pas dans une école d'ingé.
le violon c'est pareil.
Certes, mais quand on est passionné, il est légitime de vouloir pratiquer au mieux son instrument et de vouloir recevoir un enseignement de qualité. Malheureusement nous ne sommes pas tous égaux devant l'apprentissage. Les dons ne suffisent pas. Avoir un professeur compétent, de bonnes conditions de travail sont aussi indispensables. Il me semble que l'on peut commencer tôt et subir son apprentissage sans résultats si les conditions ne sont pas réunies. Je pense que, sans devenir professionnel, chacun devrait pouvoir avoir accès à une formation de qualité pour lui permettre de devenir un amateur de très bon niveau.

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: trop vieille :-)

Message par Zaphod » mar. 8 déc. 2015 18:42

Là tu parles de cas particuliers. Certes il y a quelques très rares personnes qui pourront en commençant tard parvenir à un niveau suffisant, mais un conservatoire ne peut se permettre d'étudier de façon individuelle des milliers de cas, mis à part dans quelques petites villes où les anciennes écoles de musiques s'appellent maintenant "conservatoire". Mais dans un conservatoire "type" qui va recevoir en début d'année peut-être 500 dossiers de candidatures, pour des instruments de musique, de la danse, du chant etc, ne peut pas commencer à étudier chaque cas, savoir si il (ou elle) est motivée etc...

par rapport aux cursus secondaires diplômants, certes on peut passer un diplôme à 40ans, mais un certain nombre d'établissements vont se refuser à ce genre de pratique car ça va "entacher" leur statistiques.
c'est un peu comme les lycées qui font la course à la réussite au bac, en pourcentage, et va par tous les moyens possibles se débarrasser des éléments indésirables afin de garder la tête du classement et les financements qui vont avec (car c'est bien entendu la finalité, ce n'est pas avec le prix des inscriptions qu'on fait tourner un conservatoire...).

le problème n'est pas "capacitaire" mais purement politique...

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 547
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: trop vieille :-)

Message par PhilippeB » mer. 9 déc. 2015 12:25

Il faut savoir que le conservatoire n'est absolument pas la panacée pour apprendre un instrument de musique. Durée de cours réduite. Peu de possibilité de choisir son prof. Obligation de se conformer à un moule prédéfini. Impossibilité de choisir ses partenaires pour la pratique collective. Etc. Il est tout à fait possible d'apprendre sérieusement la musique et un instrument par le biais des cours particuliers et d'accéder à la pratique collective en dehors des conservatoires grace à un réseau que l'on se constituera au fur et à mesure. Un prof du CNSM m'a dit un jour alors que nous discutions de mon fils et de son entrée dans un CRR : "Après ne vous faites pas d'illusions, ça reste un conservatoire". Ca en disait long. Et effectivement aujourd'hui mon fils complète son cursus au conservatoire pr 2h de cours particuliers par semaine, ce qui me semblait absolument indispensable compte tenu de son niveau d'implication et de motication. Bien sûr cela a un coût...

Avatar de l’utilisateur
Krystof
Messages : 801
Inscription : ven. 20 nov. 2009 18:11
Pratique du violon : 8
Sexe : Homme
Localisation : Sevrier (74)

Re: trop vieille :-)

Message par Krystof » jeu. 10 déc. 2015 08:37

C'est pas un problème d'inscription au conservatoire qui doit arrêter. Si on a véritablement envie, il faut aller voir un(e) prof; c'est plus cher (mais la passion a t-elle un prix? :) ) mais c-est aussi efficace, voire plus, car plus de disponibilité du prof, cours plus personnalisé et hors de tout carcan.
A propos de l'âge d'apprentissage, je reposte ce lien super motivant de cette prof de piano qui raconte comment vers 40 ans (au même âge que toi cath :) ), elle a décidé de réaliser un rêve; jouer du violoncelle.
Au bout de quelques années, au prix d'un gros travail, elle a passé un concours de musique adulte dont elle a remporté le 2ème prix. Son témoignage est chouette:
http://mariemuller.wix.com/marie-muller ... -bien/cyq3
L'important est de réaliser ses rêves, se chagriner pour de questions de règlements est-il plus important? :)
La tache de la philosophie: nuire à la bêtise. F. Nietzsche

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité