les tonalités à la c...

Votre corde a cassé aujourd'hui... c'est une mauvaise journée... vous êtes victime du trac... Défoulez vous ici pour repartir du bon pied.
Répondre
astropascal
Messages : 127
Inscription : mer. 8 avr. 2009 14:03
Pratique du violon : 12
Sexe : Homme
Localisation : Toulouse
Contact :

les tonalités à la c...

Message par astropascal » ven. 4 mars 2011 12:04

Bon okay, Bach était un compositeur de génie, mais quand même, qu'est-ce qui a bien pu lui faire penser que ça pouvait être cool de composer un concerto pour violon en MI MAJEUR ? :blink: Son père était pourtant violoniste... Faudrait-il donc y voir une vengeance d'une subtile perversité contre son papa ???

Heureusement, la plupart des grands compositeurs étaient mieux briefés/disposés et ont composé les concertos en ré et sol qu'on attendait d'eux. ^_^
Dernière modification par astropascal le ven. 4 mars 2011 12:47, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
pjtuloup
Messages : 303
Inscription : mer. 8 déc. 2010 18:43
Pratique du violon : 43
Sexe : Homme

Re: les tonalités à la c...

Message par pjtuloup » ven. 4 mars 2011 12:43

astropascal a écrit :Bon okay, Bach était un compositeur de génie, mais quand même, qu'est-ce qui a bien pu lui faire penser que ça pouvait être cool de composer un concerto pour violon en MI MAJEUR ? :blink: Son père était pourtant violoniste... Faudrait-il donc une y voir une vengeance d'une subtile perversité contre son papa ???

Heureusement, la plupart des grands compositeurs étaient mieux briefés/disposés et ont composé les concertos en ré et sol qu'on attendait d'eux. ^_^
Ben quoi ? C'est sympa le Mi Majeur, je trouve; Tiens, ça me donne une idée: on devrait faire un sondage "Quelle est votre tonalité préférée". En tout cas dans ce concerto c'est pas tellement le Mi Majeur qui pose problème, mais plutôt les passages dans sa relative...
-"C'est quoi cette note ?" -"C'est pas moi, M'sieur, c'est le chat !" -"Justement!" (Authentique)

astropascal
Messages : 127
Inscription : mer. 8 avr. 2009 14:03
Pratique du violon : 12
Sexe : Homme
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: les tonalités à la c...

Message par astropascal » ven. 4 mars 2011 13:55

C'est vrai que les problèmes viennent surtout des quelques passages en Do dièse mineur (des passages absolument magnifiques, soit dit en passant). Mais bon, un excellent moyen d'éviter cette relative infernale, c'est d'éviter le Mi Majeur... Et puis, Mi Majeur, cela oblige à systématiquement écarter le 2eme et 3eme doigt sur Ré et La en 1ere position, je trouve ça inconfortable (bon ok, là, je fais un peu la fillette).

Perso, j'aime bien Ré mineur... ça tombe complètement sous les doigts, et la couleur est très belle.

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5019
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: les tonalités à la c...

Message par Claire91 » ven. 4 mars 2011 14:09

Mi majeur, je trouve que ça va encore. Une tonalité que je n'aime pas du tout, c'est lab majeur, parce qu'à part sur le sol, on n'a jamais moyen de se replacer grâce aux cordes à vide... ^^ (déjà, 3 bémols, ça commence à devenir pénible - j'ai joué récemment un morceau en ut mineur, j'en ai encore mal à l'auriculaire gauche... - mais 4, ça devient vraiment lourd !)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
renaud
Messages : 1201
Inscription : ven. 2 juin 2006 10:56
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme
Localisation : Epinay-sur-Seine 93

Re: les tonalités à la c...

Message par renaud » ven. 4 mars 2011 19:11

Suggestion: Relis le "Clavier bien tempéré", pour voir à quoi tu as échappé!

Mi majeur, ça ne te gêne pas pour la partita n°III?
Dans l'obscurité existe la lumière,
Ne regardez pas avec une vision obscure,
Dans la lumière existe l'obscur,
Ne regardez pas avec une vision lumineuse.
(extrait du San Do Kai, de maître Sekito)

Avatar de l’utilisateur
Fifounette
Messages : 688
Inscription : lun. 1 août 2005 12:00
Pratique du violon : 14
Sexe : Femme
Localisation : France (06), Genève

Re: les tonalités à la c...

Message par Fifounette » ven. 4 mars 2011 19:50

le sondage ça devrait être plutôt quelle tonalité détestez-vous le plus parce que LÀ va y avoir des tonnes de complaintes :D celle qu'on préfère on le sait tous : RÉÉÉÉÉÉÉ !!!! tellement confortable !!! pas pour rien que brahms, beethov et autre l'ont adoptée !

-paul-
Messages : 242
Inscription : jeu. 25 nov. 2010 00:22
Pratique du violon : 1

Re: les tonalités à la c...

Message par -paul- » ven. 4 mars 2011 22:59

De toute façon lancer un thème en ré pour aller plus loin moduler en do# min, Lab etc, a part si on veut pas sortir de la tonalité principale, on échappera pas aux doigtés qui coincent.
Finalement vaut peu-être mieux commencer en Mi et développer à mort vers ré-sol ? :gene:

astropascal
Messages : 127
Inscription : mer. 8 avr. 2009 14:03
Pratique du violon : 12
Sexe : Homme
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: les tonalités à la c...

Message par astropascal » ven. 4 mars 2011 23:15

renaud a écrit :Mi majeur, ça ne te gêne pas pour la partita n°III?
Ben, techniquement ça me gêne, mais il faut connaître qu'elle tue cette partita... Donc c'est pardonné :)

(d'ailleurs, c'est aussi pardonné pour le concerto, qui est quand même l'une des plus belles oeuvres composées pour violon...)

Avatar de l’utilisateur
isabelg
Messages : 2920
Inscription : mar. 17 févr. 2009 22:59
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme

Re: les tonalités à la c...

Message par isabelg » sam. 5 mars 2011 14:23

Astropascal, je n'ai jamais remarqué que la tonalité pouvait poser un problème sur ce concerto, il n'y a jamais d'écarts exagérés à faire ou de positions compliquées? ton doigté n'est peut-être pas adapté? j'espère que tu ne le joues que très peu en 1ère position car sinon là, en effet, ça doit être une vraie torture techniquement et pour les oreilles dans les changements de cordes!

astropascal
Messages : 127
Inscription : mer. 8 avr. 2009 14:03
Pratique du violon : 12
Sexe : Homme
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: les tonalités à la c...

Message par astropascal » sam. 5 mars 2011 15:30

isabelg a écrit :Astropascal, je n'ai jamais remarqué que la tonalité pouvait poser un problème sur ce concerto, il n'y a jamais d'écarts exagérés à faire ou de positions compliquées? ton doigté n'est peut-être pas adapté? j'espère que tu ne le joues que très peu en 1ère position car sinon là, en effet, ça doit être une vraie torture techniquement et pour les oreilles dans les changements de cordes!
Oh ce concerto, je m'amuse avec sans vraiment chercher à le travailler sérieusement. Alors les doigtés, c'est un peu n'importe quoi (et ne parlons pas des coups d'archet). Mais j'admets que c'est très mal ! :fouet:
... En fait j'aime bien le deuxième mouvement, surtout...

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 2900
Inscription : ven. 26 mai 2006 14:13
Pratique du violon : 0
Localisation : région toulousaine

Re: les tonalités à la c...

Message par pierre » sam. 5 mars 2011 16:00

le principal problème à mon sens c'est qu'on a toujours tendance à jouer trop haut en mi maj., déjà que les violonistes faut pas les pousser beaucoup pour les faire monter... :mrgreen: (et je m'y inclus aussi bien sûr)

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5019
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: les tonalités à la c...

Message par Claire91 » jeu. 28 mars 2013 12:45

Haha, comme il me semblait bien qu'il y avait déjà un sujet sur les tonalités qu'on trouvait pénibles j'ai fait une petite recherche, et je tombe sur celui-ci...
Claire91 a écrit :Mi majeur, je trouve que ça va encore. Une tonalité que je n'aime pas du tout, c'est lab majeur, parce qu'à part sur le sol, on n'a jamais moyen de se replacer grâce aux cordes à vide... ^^ (déjà, 3 bémols, ça commence à devenir pénible - j'ai joué récemment un morceau en ut mineur, j'en ai encore mal à l'auriculaire gauche... - mais 4, ça devient vraiment lourd !)
Maintenant que je bosse vraiment ce fameux concerto, je corrige ce que j'avais dit à l'époque !
Je la trouve terrible, cette tonalité de mi majeur ! Je me retrouve beaucoup trop rapidement à jouer trop haut, et quand je passe par un mi à vide, c'est bien souvent fatal !
Sans parler de la tonne d'altérations accidentelles dans certains passages...

Quand je dois reprendre à un passage en 3ème position sur la corde de ré ou de la, par exemple, ma prof m'a fortement conseillé de replacer ma main en posant le 1er doigt sur la note non altérée (sol bécarre ou ré bécarre), histoire de ne pas faire n'importe quoi.
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
cécilius
Messages : 1518
Inscription : jeu. 21 avr. 2011 15:24
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme
Localisation : Nice

Re: les tonalités à la c...

Message par cécilius » jeu. 28 mars 2013 14:05

Il y a tonalité et il y a instrument et ça ne converge pas forcément ! Certains compositeurs ne pensaient pas à "arranger le musicien" mais à ce qu'ils voulaient produire, c'est tout. Si c'était difficile pour le musicien, ça n'était pas leur problème, à lui de se débrouiller si il maîtrisait son instrument. D'autres étaient moins catégoriques et demandaient conseils auprès des instrumentistes.

rvh
Messages : 196
Inscription : jeu. 13 mai 2010 07:44
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: les tonalités à la c...

Message par rvh » jeu. 28 mars 2013 19:47

Au risque de dire (au moins) une connerie, il y a plusieurs facteurs en jeu je pense :
-un violon sonne pas exactement pareil dans toutes les tonalités (pas le plus déterminant à mon avis),
-à l'époque de Bach, le temperament egal était pas utilisé, et les differentees tonalités avaient des "couleurs" particulières. Ca c'était probablement vrai, même si les compositeurs sont rarement d'accor sur les descriptions des différentes tonalités,
-enfin, j'exclue pas que JS Bach ait eu l'oreille absolue, auquel cas toutes les tonalités ne se valaient peut etre pas dans son esprit.

A mon avis c'est surement pas du sadisme, contrairement peut etre à certains pianistes de jazz qui apprécient de jouer dans des tonalités franchement compliquées ...

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5019
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: les tonalités à la c...

Message par Claire91 » jeu. 28 mars 2013 22:39

Je me permets de renvoyer vers >ce message< qui parle aussi du sens des différentes tonalités.
Le même passage dans deux tonalités différentes ne sonnera pas de la même façon, même s'il s'agit de deux tonalités majeures ou de deux tonalités mineures.

Ce qui peut justifier l'emploi de telle tonalité plutôt que telle autre.

Indépendamment de ça, on peut sentir qu'un compositeur est plus ou moins familier de l'instrument pour lequel il compose (ou est plus sadique, selon la façon dont on voit les choses) selon son phrasé...
Personnellement, plus que l'emploi d'une tonalité donnée, je maudirai plus volontiers un compositeur qui fera une longue phrase musicale avec comme ambitus une sixte, par exemple. C'est clairement pas pour le violon, ça !
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Répondre