Jai le trac

Votre corde a cassé aujourd'hui... c'est une mauvaise journée... vous êtes victime du trac... Défoulez vous ici pour repartir du bon pied.
Répondre
Nathane
Messages : 19
Inscription : lun. 11 févr. 2013 09:42
Pratique du violon : 4
Sexe : Homme

Jai le trac

Message par Nathane » ven. 24 mai 2013 14:49

Bonjour a tous
Je voulais vous demandez de l'aide car ces dernier temps j'ai joué des concert et je ne sais pas pourquoi mais je crois que j'ai le trac :/ ,je cois que j'ai "peur" des gens qui m'écoute jouer et de ce qu'il vont penser de moi (car je veut leur montrer que je joue bien et a chaque fois dans ma tête je me dis "et si je joue pas bien"ect...) j'ai peur de ce que mon profs va penser de moi :angry: :nonon: :nono: (je me dis "après tout ce qu'on a fait je dois pas le décevoir")de ce que les autre élève vont pensez de moi :mdr3: :mdr1: (si je joue bien ou non)Et a chaque fois dans ma tête j'ai peur de tout rater et a cause de ça en concert mes main tremble,je joue trop vite car j'ai envie que ca passe vite mon son est crispé X| et ça gâche tous les concert que je fais

On m'a dis que c'est le trac alors pouvez vous me dire comment arrêter ces angoissent
Merci de vos réponse :amen:

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5035
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Jai le trac

Message par Claire91 » ven. 24 mai 2013 16:29

Le trac est quelque chose de normal, quand on joue en public. Ses effets sont plus ou moins gênant selon les personnes, mais il est bien toujours présent.

Déjà, il faut être conscient que les gens du public ne retiendront pas forcément la qualité technique de ta prestation, mais davantage l'émotion qui viendra de ta musique.
Donc faire des erreurs quand on joue en public, ce n'est pas grave. De toute manière, les gens ne s'en rendent pas compte, la plupart du temps.
J'assistais il y a peu à l'examen de plusieurs violonistes de mon conservatoire. Un élève s'est complètement trompé dans les notes sur une mesure (un démanché oublié, je crois - je connaissais son morceau par coeur, donc je m'en suis rendue compte), mais il a gardé sa pulsation, et à la mesure d'après, ils s'était rattrapé. Et en fait, personne autour de moi n'a rien remarqué.

Ensuite, si ton prof te donne un morceau à jouer en public, c'est qu'il t'en sait capable. Alors fais toi confiance.
Ce que pense le public de toi, c'est comme ce qu'il pense de tous les autres élèves qui jouent : que c'est déjà drôlement bien de jouer en public, et qu'en tant qu'élève, c'est normal qu'il y ait des petites erreurs.
Ce que pense ton prof de toi, c'est qu'il est content de voir un de ses élèves jouer en public. S'il note des problèmes et qu'il t'en fait la liste ensuite, c'est pour t'aider à progresser. Et nul doute qu'il fait aussi la liste de ce qui a été bien.
Ce que pensent les autres élèves de toi, c'est que vous êtes tous dans le même bateau... et ils connaissent aussi le stress de jouer devant des gens.

Après, pour être le moins handicapée possible par ce stress, j'ai plusieurs petits trucs, qui fonctionnent plus ou moins bien selon les jours...

- Déjà, me laver les mains avant d'entrer dans la salle d'audition. Ca n'empèche pas d'avoir les mains moites, mais je me sens moins poisseuse...
- Pendant que les élèves avant moi passent, essayer de faire le vide dans ma tête, m'assoir bien droite, respirer calmement
- Quand mon tour arrive, me concentrer. Je me chante mon morceau dans la tête, pour me mettre dans l'atmosphère, pour trouver mon tempo, ou pour simplement me rappeler ce que je vais faire (après avoir entendu plusieurs autres morceaux, ça peut être utile).
- Quand je suis en place sur scène, je m'imagine (je me projette) dans un lieu familier et rassurant : je m'imagine dans mon salon, chez moi, devant mon pupitre en train de travailler mon morceau. Je crée une sorte de bulle autour de moi et du pianiste, qui me protège un peu du regard des autres.
- Quand je joue, je visualise des images, des paysages, des scènes ; ce sont des éléments qui me viennent à l'esprit quand je travaille un morceau, qui m'aident à donner une vie à la musique, à lui donner du sens au delà de l'enchaînement des notes. De cette façon, je me focalise moins sur la technique pure, et davantage sur la musique.
- Je me force aussi à anticiper les difficultés techniques, ou les changements de thème, histoire de rester bien concentrée sur la musique, et ne pas me laisser distraire par d'autres choses (j'ai eu droit une fois à un petit garçon de 7-8 ans qui mimait un chef d'orchestre, avec moult mouvements de bras, juste au premier rang... pas facile de ne pas perdre le fil de la musique dans ces cas là...)
- Enfin, si je me trompe, si mon archet se met à trembler et à produire un son pas beau, déjà, j'essaie de ne pas faire de grimace, et je force mon esprit à continuer à avancer dans la partition, à ne pas revenir en arrière sur l'erreur, je me force à respirer calmement avec la musique pour essayer de retrouver des mouvements plus fluides...

Voilà, ces petits trucs ne me sont pas venus du jour au lendemain. Ils me viennent de conseils de ma prof (en particulier celui de ne pas faire de grimace quand je me trompe... :D c'est un de ceux que j'ai le plus de mal à appliquer), ils me viennent de choses que j'applique aussi quand je joue en cours devant ma prof, ou que je fais chez moi quand je file mon morceau, dans les jours qui précèdent l'audition.

Et encore une fois, ces astuces ne permettent pas de ne pas avoir le trac, ça permet juste d'apprendre à le gérer, à le transformer en quelque chose de positif.

Après, je ne sais pas comment c'est dans ton conservatoire, mais nous avons un pianiste accompagnateur tout au long de l'année, et donc on a tous l'habitude de jouer avec lui (personnellement, je le vois quasiment toutes les semaines). Ca joue beaucoup aussi sur le sentiment de confiance qu'on peut avoir en jouant sur scène, de bien connaître la personne avec qui on joue.
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
renaud
Messages : 1201
Inscription : ven. 2 juin 2006 10:56
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme
Localisation : Epinay-sur-Seine 93

Re: Jai le trac

Message par renaud » ven. 24 mai 2013 16:58

J'ai souffert du trac jusqu'au jour où j'ai entendu Celibidache en parler. Je ne sais plus exactement ce qu'il avait dit, mais la teneur était à peu près que le trac est une attitude égoïste. Ce que j'en ai retenu, c'est qu'on a le trac parce que l'on pense que l'important c'est nous, le jugement des autres, etc. Alors qu'il s'agit de faire de la musique, d'être dans l'écoute, dans ce que l'on fait. Servir du mieux que l'on peut le compositeur. Pourquoi donner tant d'importance au jugement des autres? Il n'y a rien à gagner ou à perdre. La peur de se tromper? Tout le monde se trompe, un jour ou l'autre, et il vaut mieux accepter l'idée que l'on peut se tromper. Si je fais des erreurs, si j'ai des faiblesses, je veux le savoir. Non pour les cacher, mais pour les surmonter. Lorsque je joue en concert, je ne le fais pas "pour que l'on ait une bonne opinion de moi", mais pour donner une pièce, la faire vivre à d'autre. Si je rate quelque chose, je suis triste pour le public, pas pour moi. Par contre, si je rate parce que j'ai été négligent avant, alors je peux m'en vouloir réellement (mais après!!!).

On se prépare du mieux qu'on peut, et on joue. La façon dont l'on joue dépend de notre préparation (et on ne peut plus revenir en arrière lorsque l'on joue), et de la façon dont l'on réagit sur le moment (pas seulement la peur, mais aussi tout ce qui change par rapport aux habitudes -acoustique, la salle, les personnes...-, pour ça, je conseille de se concentrer d'abord sur ce qui est pareil: le violon, l'archet, les mains, la pièce que l'on joue, ce que j'en fait, l'air que je respire, etc.). Une petite préparation mentale portant sur la façon dont on va se comporter entre le moment où l'on entre dans la salle et le moment où l'on commence à jouer (un rituel, en quelque sorte) peut aider à ne pas se disperser.

Si la peur est tout de même là, il faut jouer du mieux que l'on peut et (de ce que j'ai pu observer) plus on a une idée précise et concrète de ce que l'on fait, mieux on le surmonte (dans ces cas-là, il est fréquent de mieux jouer les passages les plus difficiles, parce qu'on les a davantage travaillés).

Si la cause est plus profonde, il faut en chercher l'origine. A chacun son histoire...

Bon courage
Dans l'obscurité existe la lumière,
Ne regardez pas avec une vision obscure,
Dans la lumière existe l'obscur,
Ne regardez pas avec une vision lumineuse.
(extrait du San Do Kai, de maître Sekito)

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5035
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Jai le trac

Message par Claire91 » ven. 24 mai 2013 17:11

renaud a écrit : la teneur était à peu près que le trac est une attitude égoïste. Ce que j'en ai retenu, c'est qu'on a le trac parce que l'on pense que l'important c'est nous, le jugement des autres, etc. Alors qu'il s'agit de faire de la musique, d'être dans l'écoute, dans ce que l'on fait.
J'ai failli ajouter une remarque allant dans ce sens, qu'il était quelque peu égocentrique (et très humain, hein ;) ) de considérer que l'on était objet de tous les jugements.
C'est en ce sens que j'allais en parlant de l'importance des émotions par rapport à la prestation technique.

Mais je pense que le trac ne se limite pas à cela. On ne sait pas ce à quoi pense les gens du public, quand on joue, mais ils sont bel et bien là, avec leurs paires d'yeux et leurs paires d'oreilles braquées sur nous... Et il faut arriver à faire avec ! :)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
Eloïse07
Messages : 485
Inscription : mar. 8 mai 2012 12:16
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Ardèche

Re: Jai le trac

Message par Eloïse07 » ven. 24 mai 2013 17:38

Je fais comme toi Claire, dès que je dois attaquer je me mets dans une bulle, je ne vois et n'entends que la pianiste.
Je prends une bonne inspiration et j'attaque, ce qui évite l'archet qui tremble.
J'ai bien sûr le trac, je pense que c'est tout à fait normal, mais j'essaie de le gérer au mieux.
Bien sûr que le public est là, les yeux rivés sur nous, j'essaie de l'oublier.
Lors de ma dernière audition, c'est en écoutant l'enregistrement que je me suis rendue-compte qu'il y avait eu des bruits de chaise, qu'une petite parlait fort et d'autres bruits de fond ce qui m'était complètement passé inaperçu pendant mon interprétation.
Je verrai ce lundi puisque je passe un examen de fin de cycle2 au violoncelle, je précise. Mais je sais que j'ai bien travaillé, que je me suis vraiment investie à fond, si jamais ça coince un peu, je n'aurais rien à me reprocher. Je jouerai les morceaux comme je les ressens.

Avatar de l’utilisateur
Bamby
Messages : 200
Inscription : ven. 26 janv. 2007 14:37
Pratique du violon : 0

Re: Jai le trac

Message par Bamby » dim. 26 mai 2013 17:56

Bonjour Nathane,

Il y a des méthodes pour apprendre à gérer son trac... Personnellement, je pratique la détente corporelle à haute dose (tu détends chaque partie du corps en partant de la tête jusqu'aux pieds en restant connecté(e) à ta respiration chaque soir avant de dormir) et la visualisation positive (tu t'imagines après t'être détendue corporellement le concert, audition à venir les yeux fermés et allongé(e) dans les moindres détails). Cette méthode fonctionne sur le long terme, à condition de la pratiquer quotidiennement. Quand on a une échéance précise avec un programme, il faut commencer ces exos environ six semaines avant pour que les effets se fassent sentir.

Voici succinctement moi ce que je fais, mais c'est bien de pratiquer la sophrologie avec un professionnel pour commencer pour bien comprendre comment ça fonctionne.

Bon courage!

Nathane
Messages : 19
Inscription : lun. 11 févr. 2013 09:42
Pratique du violon : 4
Sexe : Homme

Re: Jai le trac

Message par Nathane » lun. 27 mai 2013 17:09

Merci beaucoup de vos réponse je me sens mieux :)
Je vais essayer de suivre vos conseils et de jouer sans fautes. :amen:

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5035
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Jai le trac

Message par Claire91 » lun. 27 mai 2013 21:49

Mais surtout, essaie de te convaincre que si tu fais des fautes, ce n'est pas grave ! :)

Comme je disais encore récemment dans un autre sujet, je préférerai 1000 fois (et je suis loin d'être la seule dans ce cas) une prestation avec quelques fautes mais pleine d'émotions, qu'une prestation techniquement parfaite, mais qui ressemblerait à celle d'un robot ! Cela vaut autant pour les auditions d'écoles de musiques que pour les concerts avec des pros.

Une audition, un récital, c'est un moment unique, une osmose entre l'interprète (ou les interprètes) et le public ; ce n'est pas comme un enregistrement où on pourrait se passer en boucle la 43ème seconde pour vérifier que le violon part bien exactement en même temps que le piano...
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
Eloïse07
Messages : 485
Inscription : mar. 8 mai 2012 12:16
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Ardèche

Re: Jai le trac

Message par Eloïse07 » lun. 27 mai 2013 22:37

C'est ce que j'ai vécu ce soir, une osmose avec le public. Certains sont venus me féliciter pour la musicalité.
J'avais certes le trac avant mais je me lui laissée portée par les morceaux, j'étais dans ma bulle et en même temps j'avais à cœur d'emmener le public avec moi.
Quel bonheur!
Et j'ai obtenu mon examen. ;)

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5035
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Jai le trac

Message par Claire91 » lun. 27 mai 2013 23:16

Félicitations, Eloïse !! :) (c'était quoi, comme examen ?)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
mamyfly
Généreux donateur
Messages : 961
Inscription : mar. 3 janv. 2012 12:04
Sexe : Femme
Localisation : yonne

Re: Jai le trac

Message par mamyfly » lun. 27 mai 2013 23:31

Bravo eloïse :pompom: ! ce sont des moments exceptionnels ! Je pense qu'il s'agissait de la fin du deuxième cycle violoncelle . Quelle pièce as-tu jouée ?

Avatar de l’utilisateur
Souriya
Messages : 366
Inscription : mar. 4 déc. 2012 09:32
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme

Re: Jai le trac

Message par Souriya » mar. 28 mai 2013 09:29

Eloïse07 a écrit :C'est ce que j'ai vécu ce soir, une osmose avec le public. Certains sont venus me féliciter pour la musicalité.
J'avais certes le trac avant mais je me lui laissée portée par les morceaux, j'étais dans ma bulle et en même temps j'avais à cœur d'emmener le public avec moi.
Quel bonheur!
Et j'ai obtenu mon examen. ;)
Whaou c'est top tout ça! Je suis très content pour toi...
"une osmose avec le public".... :coeur:
"Je sais pourquoi tant de gens aiment couper du bois. C’est une activité où l’on voit tout de suite le résultat." Albert Einstein
http://apprendre-le-violon-a-27-ans.fr

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11581
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Jai le trac

Message par Malkichay » mar. 28 mai 2013 11:31

Et j'ai obtenu mon examen.
Félicitations ! :winner1:
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Eloïse07
Messages : 485
Inscription : mar. 8 mai 2012 12:16
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Ardèche

Re: Jai le trac

Message par Eloïse07 » mar. 28 mai 2013 12:05

Merci!

J'ai joué une sonate de Marcello pour la partie classique et en contemporain " Méditation à la suite d'un après-midi de pluie" d'Aline Piechowska-Pascal.

ci-joint le contemporain.
Voir le Fichier : 09_Meditation.mp3

et le baroque avec continuo mais je l'ai joué avec accompagnement piano et seulement les 2 premiers mouvements.




PS: ce n'est pas moi qui joue. :mrgreen:

kerry117
Messages : 579
Inscription : lun. 13 août 2012 17:40
Sexe : Femme

Re: Jai le trac

Message par kerry117 » mar. 28 mai 2013 12:19

Félicitations Héloïse !

Répondre