Prodiges ?

Présentez, découvrez des jeunes musiciens qui méritent d'être connus
Avatar de l’utilisateur
Aenien
Messages : 161
Inscription : ven. 1 févr. 2013 21:23
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme
Localisation : Strasbourg

Re: Prodiges ?

Message par Aenien » ven. 23 oct. 2015 08:42

J'ai voulu regarder son interview (france 2 ou je ne sais quoi). Je ne parlerai pas de son niveau de jeu, je suis loin de faire ce qu'elle fait, mais j'ai bien noté que ce qui vous horripile c'est le mot Prodige/virtuose qui peut lui être associé alors que les prodiges sont d'un tout autre niveau.

J'ai hâte d'avoir plus d'expérience pour réussir à trouver matière à critiquer pour le moment, j'ai du mal à bien saisir les nuances qui fait que à son âge elle ne soit pas au top comme d'autres.

Avatar de l’utilisateur
ziggy
Messages : 61
Inscription : lun. 21 sept. 2015 18:20
Pratique du violon : 2

Re: Prodiges ?

Message par ziggy » ven. 23 oct. 2015 09:40

Bonjour à tous !

Je rejoins Habanera sur le fond.

Pas facile de se prémunir contre la sournoiserie des grands media. Ici le piège est le syllogisme : 1 -"zéro musique classique, c'est pas bon", 2 - "du classique même tape-à-l'oeil et anecdotique, c'est déjà quelque chose" - 3 - donc une émission avec du classique, c'est forcément bien".

Ce type d'émission réduit et formate la réalité, les faits, la pensée, l'art, pour ne garder que le clinquant qui impressionne, choque, ou fait rire, et en moins de 3 minutes, bref ce qui fait de l'audience donc des recettes publicitaires (un autre de leurs buts est la propagande et le mensonge, mais ce n'est pas le sujet ici).
Car 95 pour cent des media sont la propriété de milliardaires ou grands groupes d'armement, de béton, etc. Leur objectif prioritaire est de faire du profit et distribuer des dividendes, tout en formatant l'opinion à leur vision du monde. Avec ces émissions, ces sociétés prétendent cyniquement en plus "mettre l'art" (ou le classique) à la portée du plus grand nombre... Mais l'art est ici dénaturé, appauvri, car réduit à un "tour de force" ou une prouesse.

La désastreuse conséquence est de réduire les arts, aux yeux de millions de gens, à ce qui frappe, étonne au premier coup d'oeil ou d'oreille. Cela fait penser au slogan de Radio-classique "les plus grands chefs d'oeuvre, les meilleurs interprètes,..." Et les autres... aucun intérêt, inutiles !?

Pour ces media, instruire, éduquer et faire connaître et aimer en profondeur un art, ne serait pas rentable, il faut des "prodiges", du suspense, des paillettes et qui agissent vite !

L'argument selon lequel, "si une seule personne s'inscrit dans un conservatoire..." me semble faible. S'inscrire est une chose, persévérer en est une autre... Si un débutant s'y met pour jouer comme cette jeune fille, il va vite comprendre qu'il lui faudra environ dix ans, et risque fort d'être détourné à jamais de l'instrument, au lieu d'y puiser les immenses satisfactions que l'on y trouve même au premier niveau. Et le prix à payer est que pour les millions de spectateurs, "le classique" c'est jouer très vite un truc qui impressionne...le reste, c'est ennuyeux, on a pas de temps à perdre.

En résumé (pardon d'avoir été si long), "passer du classique" à doses aussi limitées et uniquement du spectaculaire et dans un tel contexte de "jeu-concours", c'est pour moi rendre un mauvais service à la culture, car au lieu de la diffuser convenablement, dans sa vérité et avec toute sa valeur, ils la réduisent à une performance, voire à un simple exploit "de cirque" (le mot est fort bien sûr). Or la musique est tant d'autres choses n'est-ce pas.
"Savourer chaque note..."(Ma prof)

Miremont
Messages : 42
Inscription : sam. 22 nov. 2008 14:37
Pratique du violon : 0

Re: Prodiges ?

Message par Miremont » ven. 23 oct. 2015 10:52

@ Aenien

A mon avis il y a plusieurs paramètres dans la critique de cette instrumentiste.

D'abord, l'émission par elle-même (et surtout son esprit : tout est basé sur l'émotion au mauvais sens du terme) : la jeune Camille n'en est pas responsable.

Ensuite son niveau.
Il faut d'abord éliminer les critiques découlant de jalousie (cela a toujours existé dans ce milieu).

Ensuite on écoute, et quelle que soit sa spécialité - amateur, mélomane ou pro - on peut analyser son jeu; ainsi que sa gestuelle.

Il est très fréquent que les dénicheurs de jeune talent fassent jouer des œuvres d'un trop haut niveau, pour en mettre plein la vue à un public non averti.
Là, on s'aperçoit, que tout n'est pas en place, loin de là...

Un bon test, enregistrer et suivre sur la partition.
C'est aussi un moyen de progresser.
En s'enregistrant soi-même également...
La flûte à bec n'est pas du pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=XqxZTtoIONg

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Prodiges ?

Message par PhilippeB » ven. 23 oct. 2015 11:17

Miremont a écrit :la jeune Camille n'en est pas responsable.
Pas tout à fait d'accord.
Ceux qui se prêtent au jeu de ces émissions le font sciemment et cherchent clairement à en tirer un profit personnel.
J'en parle en connaissance de cause puisque je connais un certain milieu musical (que je ne citerai pas mais certains peut-être ici se reconnaîtront) qui fricote beaucoup avec la télé et a des connections avec la fameuse émission dont il est question ici.
Le milieu musical dont je parle n'hésite pas non plus à aller tenter sa chance sur le plateau de "La France a un incroyable talent" sur M6, ce qui pour moi relève carrément de l'hérésie. Montrer un "numéro" de musique classique (avec des enfants de surcroît) entre un pétomane et un olibrius qui casse de la glace avec ses dents, tout est dit...
Bref il ne s'agit pas ici de jalousie mais d'un choix que beaucoup de parents d'enfants musiciens doivent faire et plus rapidement qu'il n'y paraît.
Veut-on faire de la musique classique avec ce que cela réclame d'exigence, de patience, d'humilité, etc. ou participer dare dare à l'industrie du spectale dans ce qu'elle a de plus vulgaire? Pour ma part la réponse est claire, c'est une question de dignité et de respect de soi et de ce qu'on fait.
J'ajoute que télé et vulgarité ne vont pas forcément de pair. C'est malheureusement le choix qui a été fait en France, y compris sur la télé publique et c'est fort regrettable, mais d'autres choix sont possibles.
Par exemple la retransmission intégrale par la RTBF du concours Reine Elisabeth et la façon dont cet événement a été traité en est le contre-exemple absolu. Il s'agit là d'un effort de démocratisation absolument remarquable ou la télé montre que lorsqu'elle veut elle sait être tout à la fois intelligente et avenante, élitiste et sympathique, sérieuse et décontractée, etc. C'était un vrai bonheur de suivre en direct cette compétition!

Miremont
Messages : 42
Inscription : sam. 22 nov. 2008 14:37
Pratique du violon : 0

Re: Prodiges ?

Message par Miremont » ven. 23 oct. 2015 11:45

PhilippeB a écrit :
Miremont a écrit :la jeune Camille n'en est pas responsable.
Pas tout à fait d'accord.
Ceux qui se prêtent au jeu de ces émissions le font sciemment et cherchent clairement à en tirer un profit personnel.
Pas plus que ceux qui cherchent - et trouvent - un piston pour entrer au CNSM ou être bien noté à un concours...

Quant à la RTBF : c'est exact, du bonheur.
On pourrait aussi avoir cela sur la télé publique, l'un n'empêche pas l'autre.

Sinon, j'avais été contacté par M6 et avais hésité.
j'ai donc donné mes conditions : pas de déballage de la vie privée des jeunes, entre autres.
On ne m'a pas rappelé...
La flûte à bec n'est pas du pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=XqxZTtoIONg

Boisviolon
Messages : 9
Inscription : dim. 24 janv. 2016 15:58
Pratique du violon : 37
Sexe : Homme

Re: Prodiges ?

Message par Boisviolon » dim. 24 janv. 2016 23:39

Camille Bertholet aux victoires de la musique ? Incompréhensible. Une arnaque totale. Je vous invite à rejoindre la communauté sur Facebook "Anti Camille Berthollet" pour faire cesser ces "manigances politiques" qui évincent les vrais musiciens, nos jeunes talents, ceux qui remportent Long-Thibaud, Reine Elisabeth, Sibelius, Indianapolis, Tchaikovsky, parce qu'ils ont travaillés sérieusement et pendant des années pour cela, ceux qui jouent à la philharmonie de Berlin et ceux qui jouent à l'église de lutin-sur-Hibou dans le fin fond du Nord parce qu'on leur barre la route.
https://www.facebook.com/AntiCamilleBerthollet/
Notamment écoutez sa prestation de Carmen de Sarasate pour les Victoires:
http://www.france3.fr/emissions/les-vic ... e__1040218
En écoutant son début du concerto de Tchaikovsky sur internet j'avais un peu mal aux oreilles https://www.youtube.com/watch?v=rBQ2i5zJOKw mais là avec son Sarasate...j'ai limite éclaté de rire, son Habanara, (cher Habanera membre du forum), c'est du clafoutis au caca...

Miremont
Messages : 42
Inscription : sam. 22 nov. 2008 14:37
Pratique du violon : 0

Re: Prodiges ?

Message par Miremont » lun. 25 janv. 2016 09:49

Euh, par principe je ne réponds jamais aux appels au lynchage.
Même si je pense effectivement qu'il y a sans doute bien de jeunes musiciens ayant - au moins - autant de qualité(s) qu'elle.
Mais le piston a toujours existé, là c'est du piston "major" : de l'argent a été "joué" sur elle, faut le rentabiliser !!!

Le mieux, c'est que - maintenant que la ex-jeune (et oui déjà !) Camille a vieilli, que ceux qui n'ont pas été pistonnés prouvent pas leur talent (il y a quand même avec les réseaux sociaux beaucoup de moyens), qu'ils valent mieux qu'elle.


EDIT : j'ai écouté, à la Philharmonie, samedi, un jeune violoniste http://www.sallegaveau.com/la-saison/757/nikita-boriso,
qui a remplacé Nemanja Radulovic pour le Cto de Tchaïkowsky : une technique de premier plan et une sensibilité rare à notre époque.
Retenez bien son nom.
La flûte à bec n'est pas du pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=XqxZTtoIONg

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Prodiges ?

Message par PhilippeB » lun. 25 janv. 2016 11:35

Il y a énormément d'excellents violonistes à l'échelle internationale (je dirais plusieurs milliers). Parmi eux un petit pourcentage a les capacités pour exercer le métier de soliste. Parmi ceux-là (ça en fait encore beaucoup, je dirais plusieurs centaines) lesquels "se feront un nom"? C'est-à-dire en clair auront des engagements réguliers et pourront gagner leur vie en étant seulement soliste? Quelques dizaines peut-être... Et pour y parvenir il n'y a en gros que 2 moyens :
1- être lauréats des gands concours internationaux (et être reconnu et imposé par ses pairs)
2- être passé par la voie médiatique (et être reconnu et imposé par le "star system")
Il faut comprendre que dans le coeur et dans la tête du public il n'y a de place que pour un nombre restreint d'interprètes, même si le public dont on parle est un public averti. Il y a la place peut-être pour 10, 15, 20 grands noms et puis pour quelques solistes "de proximité", et encore...
A titre de comparaison, les suiveurs facebook d'un très grand violoniste de renom international se chiffrent à quelques dizaines de milliers quand pour un sportif de haut niveau ou un chanteur de pop ce sera plusieurs millions (c'est-à-dire 100 fois plus!) ...
Donc la stratégie de Camille est sûrement très bonne si elle souhaite faire carrière de soliste, à condition bien sûr qu'elle assume et qu'elle assure... Sinon ça fera pschitt...ou elle prendra la suite d'André Rieux, ce qui est aussi une forme de carrière (rappelons nous aussi de Clayderman au piano :mdr3: )!

Boisviolon
Messages : 9
Inscription : dim. 24 janv. 2016 15:58
Pratique du violon : 37
Sexe : Homme

Re: Prodiges ?

Message par Boisviolon » lun. 25 janv. 2016 11:48

PhilippeB a écrit :Il y a énormément d'excellents violonistes à l'échelle internationale (je dirais plusieurs milliers). Parmi eux un petit pourcentage a les capacités pour exercer le métier de soliste. Parmi ceux-là (ça en fait encore beaucoup, je dirais plusieurs centaines) lesquels "se feront un nom"? C'est-à-dire en clair auront des engagements réguliers et pourront gagner leur vie en étant seulement soliste? Quelques dizaines peut-être... Et pour y parvenir il n'y a en gros que 2 moyens :
1- être lauréats des gands concours internationaux (et être reconnu et imposé par ses pairs)
2- être passé par la voie médiatique (et être reconnu et imposé par le "star system")
Il faut comprendre que dans le coeur et dans la tête du public il n'y a de place que pour un nombre restreint d'interprètes, même si le public dont on parle est un public averti. Il y a la place peut-être pour 10, 15, 20 grands noms et puis pour quelques solistes "de proximité", et encore...
A titre de comparaison, les suiveurs facebook d'un très grand violoniste de renom international se chiffrent à quelques dizaines de milliers quand pour un sportif de haut niveau ou un chanteur de pop ce sera plusieurs millions (c'est-à-dire 100 fois plus!) ...
Donc la stratégie de Camille est sûrement très bonne si elle souhaite faire carrière de soliste, à condition bien sûr qu'elle assume et qu'elle assure... Sinon ça fera pschitt...ou elle prendra la suite d'André Rieux, ce qui est aussi une forme de carrière (rappelons nous aussi de Clayderman au piano :mdr3: )!

Il est certain que pour le moment elle n'assure pas. Avez vous écouté son Sarasate ? Écoutez le s'il vous plait et dites moi ce que vous en pensez !
Donnez moi des noms de jeunes violonistes français qui méritent autant qu'elle parce qu'ils ont tout simplement le niveau mais ne sont pas aidés médiatiquement !
Il faut avoir des cheveux roux et des formes pour réussir maintenant. D'ailleurs les choix de tenues de Camille veulent tout dire. Les années passeront et elle finira avec le décolleté dors(c)al de Khatia (pianiste que j'admire sincèrement).

Miremont
Messages : 42
Inscription : sam. 22 nov. 2008 14:37
Pratique du violon : 0

Re: Prodiges ?

Message par Miremont » lun. 25 janv. 2016 11:59

Je crois vraiment - j'ai essayé de vous le faire comprendre - que vous vous trompez de méthode.
Au lieu de "tirer dans les pattes" de quelqu'un que vous n'aimez pas (ce qui est différent que de donner un avis sur la façon sa de jouer, en fournissant des arguments pour cela), mettez plutôt en avant des artistes qui - selon vous - méritent une plus grande notoriété, là aussi avec des arguments.
C'est ce que j'ai fait avec http://www.sallegaveau.com/la-saison/757/nikita-boriso

j'ai écouté carmen, mais, en tant que pianiste, je n'ai pas suffisamment de connaissances en technique du violon (tenue d'archet...) pour juger.
En revanche il me semble avoir entendu quelques problèmes de justesse.

Je persiste à vous dire que votre démarche n'est ni saine, ni positive.


@PhilippeB, je vous suis tout à fait
La flûte à bec n'est pas du pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=XqxZTtoIONg

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Prodiges ?

Message par PhilippeB » lun. 25 janv. 2016 12:21

Je vais écouter sa Carmen Fantaisie quand j'aurais un moment et je vous dirai ce que j'en pense mais vu son niveau c'est effectivement un peu gonflé de sa part de s'attaquer à ça. Espèrons que dans la foulée elle ne va pas nous massacrer Tzigane ou quelque sonate d'Ysaÿe....
Quant à son look, ça fait partie d'un tout, il faut bien marquer les esprits! Radulovic a aussi usé et abusé des effets "visuels" pour se faire connaître (même si la comparaison avec Camille s'arrête là). Et au final ça a marché! j'ai beau être mélomane avant tout, j'aime qu'une violoniste soit agréable à regarder quand elle joue. Si on veut faire de la scène c'est bien qu'on veut se montrer et pas seulement se faire entendre. Il me semble qu'on va au concert autant pour regarder que pour écouter. Sinon on reste chez soi à écouter un disque... Donc son look ne me gène pas (tant qu'elle ne fait pas dans la provoc bien sûr) et est plutôt un atout il faut bien le dire! Après comme dit la fable le ramage doit s'accorder au plumage!
Vous voulez un nom de jeune violoniste française pas très connue et qui pourtant mériterait de l'être : Hildegarde Fesneau me vient à l'esprit...

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Prodiges ?

Message par PhilippeB » lun. 25 janv. 2016 12:29

@Miremont
J'étais aussi à la Philharmonie samedi où nous avons eu le plaisir de découvrir Nikita Borisoglebsky en remplacement de dernière minute de Radulovic malheureusement hospitalisé...
Un violoniste remarquable en effet même si j'ai trouvé son tempo trop lent dans le 1er mvmt de Tchaikovski et m'a fait regretter Radulovic qui à mon avis aurait davantage "mis le feu"...
Je ne sais pas où vous étiez placé mais par ailleurs il avait du mal à passer au-dessus de l'orchestre (qui pourtant jouait sur des oeufs). La faute à la salle? la faute à son violon? Je penche plutôt pour la salle car ce n'est pas la première fois que je suis déçu par l'acoustique dans un concerto à la philharmonie...

Boisviolon
Messages : 9
Inscription : dim. 24 janv. 2016 15:58
Pratique du violon : 37
Sexe : Homme

Re: Prodiges ?

Message par Boisviolon » lun. 25 janv. 2016 13:38

Miremont a écrit :Je crois vraiment - j'ai essayé de vous le faire comprendre - que vous vous trompez de méthode.
Au lieu de "tirer dans les pattes" de quelqu'un que vous n'aimez pas (ce qui est différent que de donner un avis sur la façon sa de jouer, en fournissant des arguments pour cela), mettez plutôt en avant des artistes qui - selon vous - méritent une plus grande notoriété, là aussi avec des arguments.
C'est ce que j'ai fait avec http://www.sallegaveau.com/la-saison/757/nikita-boriso

j'ai écouté carmen, mais, en tant que pianiste, je n'ai pas suffisamment de connaissances en technique du violon (tenue d'archet...) pour juger.
En revanche il me semble avoir entendu quelques problèmes de justesse.

Je persiste à vous dire que votre démarche n'est ni saine, ni positive.
J'aime beaucoup Camille, sa bienveillance. Je n'aime pas ce monde musical où désormais tout est permis, offrir du rêve pour en définitive briser une évolution musicale. Camille a des problèmes de justesse mais ce n'est pas excessif et cela pourrait se régler en deux semaines en travaillant sur des cordes en boyau ou en plus de temps si elle travaille sa justesse harmonique par résonance ainsi qu'en analysant ses partitions et en comprenant les différentes tonalités. De toute manière il faut faire ces deux travaux un jour si on veut passer le cap. J'ai fait ce travail et l'entretiendrai jusqu'à la fin ma vie.
Ses problèmes sont un tout, la main droite, la main gauche, la musicalité et là on peut partir vers la personnalité si on veut...
Il y des petits problèmes de synchronisation de la main gauche et de la main droite. Si elle est droitière elle n'arrive pas à contrôler sa main gauche et vice versa. Elle n'a pas encore passé l'étape du contrôle cervical de sa main la plus faible, ce qui la fait jouer soit trop lentement un passage difficile soit trop vite car elle ne peut plus contrôler l'envolée des doigts et là c'est patatras. Ce travail est particulièrement difficile et prend parfois des années. Je connais une violoniste qui m'a souvent dit "je me fais manger par mes doigts" jusqu'à cesser ses concerts pour corriger le problème.
On peut parler de la main droite de Camille maintenant. Staccato non réussis, archet non ancré dans la main donc pas de contrôle qui entraine parasite, son qui enfle, accros (tout ça on l'entend dans Carmen). Sa technique passe pour du Czardas et du Piaf voir du Williams mais pas pour des pièces plus technique pour le moment.

Miremont
Messages : 42
Inscription : sam. 22 nov. 2008 14:37
Pratique du violon : 0

Re: Prodiges ?

Message par Miremont » lun. 25 janv. 2016 13:44

@PhilippeB
Et bien j'étais au 8è rang du parterre, au milieu très légèrement à droite, donc pas de son côté, et je pense que cette sonorité était due à son jeu (il a mis une sourdine dans le second mvt).
En effet, au cours de son bis, le son était beaucoup plus puissant.
Cela dit son violon ne doit pas être réglé - ou encordé - pour "cracher" ou pour "envoyer", pour parler "d'jeun"...
Et c'est ce qui m'a plu.
C'était de la musique. Et le chef a bien adhéré à cette vision, ainsi que certains solistes (la clarinette par ex, la flûte un peu moins).

La philharmonie sonne très bien : j'ai écouté Savall dans les vespres de Monteverdi. Cela sonnait très bien, surtout quand il mettait tous les musiciens et choristes debout, mélangés, en arc de cercle (hormis clavecin et gambe).
Dans ce genre de salle, c'est comme cela que cela sonne le mieux. Il ne faut surtout pas adopter une position semblable à celle d'une église (pour la musique ancienne).
Et pourtant, c'est beaucoup moins puissant qu'un orchestre symphonique avec un chœur de 100 personnes...
PhilippeB a écrit : Vous voulez un nom de jeune violoniste française pas très connue et qui pourtant mériterait de l'être : Hildegarde Fesneau me vient à l'esprit...
Vous semblez mien aimer les solistes qui "envoient"... ;)

@Boisviolon,

Et bien votre analyse est beaucoup plus intéressante comme cela.
Donc, si elle ne travaille pas, son succès sera éphémère.
Pas besoin d'appeler au boycott ou à l'anti...
La flûte à bec n'est pas du pipeau
https://www.youtube.com/watch?v=XqxZTtoIONg

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Prodiges ?

Message par PhilippeB » lun. 25 janv. 2016 15:28

Oui j'avais remarqué aussi la "charge" du flûtiste qui a écrasé complétement notre soliste tout en nuance... j'imagine qu'ils n'avaient pas répété tous ensemble avant le concert vu les circonstances (le soliste arrivait de Moscou le matin même) et qu'ils se sont juste mis d'accord sur les tempi avec le chef et peut-être sur un ou deux points d'interprétation...
Sinon j'étais dans les places plus escarpées et j'ai franchement dû tendre l'oreille pour entendre le soliste par moment. Au 8ème rang la perception du violon est certainement meilleure!
Je comparerai prochainement avec la version de Joshua Bell dont j'attends énormément je dois dire.
Sinon j'ai beaucoup aimé tous ses passages "chantés" et notamment le 2ème mouvement. C'était une interprétation très slave!

Répondre