Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

La galère de la justesse.

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Répondre
Venitia
Messages : 23
Inscription : mar. 14 mars 2017 14:13
Sexe : Femme

La galère de la justesse.

Message par Venitia » mer. 15 mars 2017 21:35

Hello tous,

Je sors de mon cours de violon et le programme de la semaine est pour moi le même que la semaine dernière. Le fautif s'appelle : la justesse. Je l'appelle aussi la galère du premier doigt.

Je n'ai pas trop de souci pour bien appuyer sur la corde et sortir un son plutot jolie, sauf que ce son est juste 1 fois sur 2.

Je n'arrive pas à faire la note juste deux fois d'affilée mon doigt se déplace sans même que je m'en rende compte. A force de tatonner je finis par retrouver la note juste, mais j'ai du mal à la retrouver. J'ai peut être fait l'erreur de bosser cette semaine avec mon accordeur. Si bien que quand la note était fausse ou juste, je ne l'ai pas vraiment écouté d'ou le fait qu'une fois en cours seule je galère.

Je n'arrive pas à trouver d'où vient le problème :
- mauvaise position de la main gauche ?
- mauvaise position du violon ?
- ou bien tout à fait autre chose qui ne me vient pas à l'esprit ?

Si l'un de vous à un conseil je suis preneuse.



Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1304
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: La galère de la justesse.

Message par LionelB » mer. 15 mars 2017 22:11

L'accordeur est utile pour caler son oreille mais il ne faut pas en dépendre tout le temps. Il faut que tu entendes ta justesse à l'oreille et que tu l'a corriges en fonction.

Si ta justesse est approximative c'est que ta main ne se place pas toujours à la même place. Prends' l'habitude de toujours placer la main de la même façon avec le pouce en face du 1e doigt. Bien sûr le premier doigt la ou la note est juste ;). Ensuite tu dois t'entrainer à mettre et retirer tous les doigts sans que cette position bouge. C'est très difficile et prendra du temps. Donc des fausses notes c'est normal. ;)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1006
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 4
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: La galère de la justesse.

Message par Theo » mer. 15 mars 2017 23:20

Ouais, comme le dit Lionel les défauts de justesse quand on débute ne sont pas dû à une mauvaise oreille mais un problème de position.
Ma prof ne m'a pas lâché avec le pouce gauche, il devait être le plus haut possible du manche (contre le début de la tête du violon) (tu peux le mettre aussi devant le 1er doigt, ca dépend de la taille de ta main).

L'accordeur c'est bien quand tu vas monter en position sur la corde Mi notamment ou lorsque tu auras des morceaux avec beaucoup d'altérations et que ton oreille commence à se perdre :wacko:
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

Venitia
Messages : 23
Inscription : mar. 14 mars 2017 14:13
Sexe : Femme

Re: La galère de la justesse.

Message par Venitia » jeu. 16 mars 2017 08:33

Merci, je tente ce soir de bien positionner mon pouce et d'y faire attention. Je comprend mieux pourquoi pendant le cours elle n'arrêtait pas de toucher mon pouce.

Du coup comme je me focalisais sur la position de ma main gauche c'était la catastrophe sur la main droite aussi qui se crispait.

Bon apres je ne maîtrise rien du tout, je tente seulement de dompter la bête.

Il y a y a t'il une durée minimale et maximale de travail quand on débute ?

Ma prof m'a dit bosse bien tous les jours (ce qui est impossible pour moi) mais ne m'a rien dit concernant la durée.

Geige
Messages : 118
Inscription : mer. 23 mars 2016 18:04
Pratique du violon : 11
Sexe : Homme

Re: La galère de la justesse.

Message par Geige » jeu. 16 mars 2017 08:49

Pour la justesse, toujours vérifier certaines notes avec les cordes à vide (un la sur le corde de mi tu le vérifies avec le là à vide par ex). Bon du coup il faut que le violon soit accordé sinon on est mal!

Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1006
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 4
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: La galère de la justesse.

Message par Theo » jeu. 16 mars 2017 12:25

Si tu es à tes tous débuts, prendre 15min par jour est top, une fois que ton corps s'habitue un peu mieux tu peux passer à 30min journalier.

Tu peux travailler cb de jour par semaine ? On pourra peut être mieux te conseiller car c'est vrai que pour le violon on préfère raisonner en pratique journalière :/
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: La galère de la justesse.

Message par Zaphod » jeu. 16 mars 2017 14:11

Fais confiance à ton prof, et laisse ton accordeur dans sa boite, c'est fait pour s'accorder, pas pour travailler ;)

La justesse au violon ça prend des années, et il n'y a pas de raccourci, sinon ça se saurait.

Par contre un travail quotidien est indispensable. Pas nécessairement long, mais régulier. Mieux vaut 5mn par jour que 1h un jour sur deux.

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 560
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: La galère de la justesse.

Message par PhilippeB » jeu. 16 mars 2017 14:44

Venitia a écrit :Ma prof m'a dit bosse bien tous les jours (ce qui est impossible pour moi) mais ne m'a rien dit concernant la durée
Généralement on dit qu'il faut travailler chaque jour la même durée que le cours hebdo

Venitia
Messages : 23
Inscription : mar. 14 mars 2017 14:13
Sexe : Femme

Re: La galère de la justesse.

Message par Venitia » ven. 17 mars 2017 01:22

Aujourd'hui j'ai bossé 1heure.
Le cours hebdomadaire avec ma prof dure minimum 1h.

Le probleme c'est que je ne peux pas bosser une heure tous les jours et faire juste 15 minutes par jour ça me parait juste pour pouvoir faire tous les exercices que j'ai.

Faut dire qu'en une heure aujourd'hui je n'ai meme pas tout fait.

Je répète le même exercice en boucle puisque je n'y arrive pas et un heure c'est finalement pas assez.

Je vais essayer de faire 30 minutes tous les jours plutot qu'une heure tous les deux jours.

J'ai cours tous les mercredi la semaine derniere je n'ai pas touché le violon jeudi, samedi et mardi. J'ai pu bosser le vendredi, dimanche et lundi et mercredi cours.

Pascal08
Messages : 108
Inscription : jeu. 24 mai 2012 20:59
Pratique du violon : 4
Sexe : Homme

Re: La galère de la justesse.

Message par Pascal08 » ven. 17 mars 2017 09:05

Ça fait quelques jours que je suis ce sujet et je me retrouve dans les questions, tout au moins au début de mon apprentissage.
Tout d'abord la "POSITION" de la main gauche : Il y a sur youtube des petits films qui montre bien la main gauche en position, il faut que la main soit placée comme si s'était un miroir qui te fait face. La position doit être "naturelle", sans effort.
Comme dit plus haut, l'accordeur doit rester un accordeur pour accorder, non pas pour jouer une note, il vaut mieux "muscler" l'oreille pour connaitre la justesse. De plus, la tenue de l'archet est très importante pour la justesse des notes, La souplesse des doigts, la position sur l'archet, etc. Ne pas oublier non plus le "confort" l'épaulière bien réglée et qui convient à la morphologie, la mentonnière qui ne doit pas blesser, etc. la position du violon doit être confortable et sans contrainte, le bouton, "ce qui tient le cordier", doit être en contact avec le cou sans effort, et lorsque la position est confortable, le violon doit "sonner" lorsque l'on chante une note vocale, lorsque l'on entend ce retour de vibration, le violon est bien positionné.
Pour la durée de travail, la fatigue est mauvaise pour apprendre et ne peut que lasser, 10 minutes plusieurs fois par jour seront plus efficace qu'une heure de "travaux forcés".
L'apprentissage du violon est longue, mais il est nécessaire de passer beaucoup de temps pour "dompter le bête" mais au fait est-ce le violon ou l'apprentie (la bête à dompter) ?
Il ne faut pas être pressé et chercher à jouer rapidement des morceaux de musique, il vaut mieux se perfectionner sur les différentes positions (mains, bras, épaules), que de chercher à apprendre à jouer un morceau, plutôt former les mains et l'oreille.

Arnaud
Messages : 363
Inscription : ven. 14 oct. 2016 13:08
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: La galère de la justesse.

Message par Arnaud » ven. 17 mars 2017 09:48

Bonjour,

j'apprends depuis 4 mois et des poussières, et j'ai commencé par focaliser sur la main gauche au point de la développer trop par rapport à la main droite qui est vraiment en retard. Je pensais à tort que la plus grosse difficulté était le manque de repères pour les notes, je ne referais pas la même erreur si je devais recommencer car c'est assez frustrant . Je ne sais pas si c'est mon couple violon-archet ou si le phénomène peut se rencontrer sur n'importe quel instrument, mais j'affirme que même avec un placement de doigt nickel chrome je suis parfaitement en mesure de sortir une note fausse rien qu'avec mon archet... Je n'ai pas prix beaucoup de cours mais je dirais qu'il est essentiel de développer d'abord la main droite: tenue de l'archet dans la main, parallélisme au chevalet, changement de cordes, et plus globalement la "sensation" qui englobe la souplesse, la compensation des appuis en fonction d'où on se trouve sur la mèche, dompter le rebond... Sans même parler des nombreuses techniques qui s'apprennent plus tard.
Je pense que les personnes qui ne jouent pas de piano ou de guitare n'ont pas trop de souci à intégrer le processus. Mais pour moi en tout cas, j'ai mis du temps à concéder qu'il allait falloir apprendre à jouer avec les pieds :) !

Venitia
Messages : 23
Inscription : mar. 14 mars 2017 14:13
Sexe : Femme

Re: La galère de la justesse.

Message par Venitia » ven. 17 mars 2017 11:24

Il y a et je m'en rend de plus en plus compte un probleme encore différent pour moi qui fait que j'ai du mal à travailler sans mon accordeur.

Et l'intervention d'Arnaud m'a fait pensé à cela. Ce probleme de justesse n'existe pas au piano, on appuie sur la touche et le son qui sort est juste. Du coup je n'ai jamais pris le temps de vraiment entendre la différence entre une note juste ou pas.

Puis j'ai le souvenir de ces interminables dictées de notes exercice dans lequel j'étais tres mauvaise. Mais comme je n'en voyais pas l'intérêt pour le piano je n'ai jamais cherché à m'améliorer, je regrette aujourd'hui de ne pas avoir fait ce travail. Cela m'aurait évité de n'avoir aucune confiance en mon oreille.

Ce manque de confiance se répercute sur ma façon d'aborder le violon. Intimement convaincu que je ne saurai même pas reconnaitre si la note que je joue est fausse ou pas, je n'arrive pas à me dire c'est bon c'est celle là quand bien meme je sais qu'elle est juste.

Chaque semaine ma prof me répète de me faire confiance et que si j'entends.

Je dois presque faire le deuil de tout ce que j'ai appris au piano pour visualiser l'apprentissage différément. En somme comme le dit Arnaud comprendre qu'il faut apprendre à jouer avec les pieds.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1304
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: La galère de la justesse.

Message par LionelB » ven. 17 mars 2017 11:58

C'est très fin ce que tu viens de comprendre. Bravo tu sais maintenant ce qu'il faut faire : travailler sans accordeur, juste à l'oreille et accepter que des fois tu fasses des fausses notes ... Comme nous :mrgreen:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 560
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: La galère de la justesse.

Message par PhilippeB » ven. 17 mars 2017 12:34

Dictée de note et justesse sont pour moi deux choses différentes. La justesse vient surtout avec le chant. Il faut que tu t'entraînes à chanter des gammes et des arpèges justes. Ca reste la base et aussi ce qu'il y a de plus difficile à mon avis en terme de justesse au violon (c'est pourquoi notamment Bach ou Mozart sont si difficiles pour le violon car leur musique est constituée essentiellement de gammes et d'arpèges). Dans une gamme ou un arpège, la moindre approximation de justesse (je parle d'un coma ou moins) s'entend et doit s'entendre. Donc c'est la base pour apprendre la justesse. Ensuite il faut aussi s'entraîner à chanter ton morceau. Les morceaux pour débutant sont généralement très facile à chanter, mais même par la suite on doit absolument chanter, chanter et chanter encore, pas seulement pour la justesse, mais aussi pour le phrasé et les coups d'archet qui vont avec.

Entendre les notes (façon dictée de note) te permet de résoudre un tout autre problème qui est le suivant : est ce que je joue vraiment la note qui est écrite sur la partition? Indépendamment de toute justesse. Est-ce que je joue bien un fa# et pas un fa bécarre, est-ce que je joue bien un la et pas un do, etc... On fait généralement au début beaucoup d'erreur avec la partition, aussi parce qu'on ne connaît pas bien la touche et les doigtés qui vont avec. On croit jouer la note écrite, alors qu'on en joue une autre. Le prof est bien sûr là pour corriger ce type d'erreur mais avec une bonne oreille on fait de moins en moins ce genre d'erreur.

Arnaud
Messages : 363
Inscription : ven. 14 oct. 2016 13:08
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: La galère de la justesse.

Message par Arnaud » ven. 17 mars 2017 13:13

:)
Si tu joues déjà du piano, pourquoi ne pas en tirer profit pour travailler ton oreille?
essayer de jouer ou déchiffrer un morceau sans cahier de partitions? Cette école parallèle du jeu "au feeling " n'est pas incompatible avec l'approche classique, moi ca m'aide beaucoup en tout cas;)
A bientot

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités