accorder son violon

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 14:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: accorder son violon

Message par PhilippeB » sam. 15 avr. 2017 10:58

Sophie0510 a écrit :Je trouve que les pianistes/violonistes sont les pires Ils se la pètent de trop en général... surtout les pianistes !
Haha moi je trouve que les pianistes se la pètent 1000 fois moins que les violonistes :hehe:
Je mets les solistes à part bien sûr.
Mais par exemple il faut une sacré humilité pour être pianiste "accompagnateur", quand on voit les compétences et le travail que ça demande pour la faible reconnaissance qu'on en a.
Prenez Lambert Orkis par exemple. Qui est Lambert Orkis? C'est le pianiste accompagnateur d'Anne-Sophie Mutter depuis de très nombreuses années. Quand je les entends dans le final de la sonate en ré mineur de Brahms (désolé de vous bassiner avec les sonates de Brahms mais je suis en plein dedans depuis presque 2 ans maintenant), je me dis qu'avec le tempo qu'ils prennent ce que fait Orkis est tout bonnement hallucinant. Certains passages sont justes injouables à ce tempo et d'ailleurs on sent qu'il est complètement au taquet en terme de concentration, mais qui s'en rend compte dans le public? C'est Anne-Sophie Mutter qu'on vient écouter et qu'on applaudit à la fin. Le pianiste n'est là que pour le second rôle.... :snif: :pleur4:
Et encore là je prends un exemple dans le très très haut niveau! Rendez vous compte de ce que vit un pianiste accompagnateur de conservatoire par exemple!

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1942
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: accorder son violon

Message par LionelB » sam. 15 avr. 2017 11:31

Je suppose que c'est aussi ce que ressent n'importe quel musicien qui fait l'accompagnement derrière le soliste et qui est payé au lance pierre. Quelque soit son instrument.

Je regardais sur Arte l'excellent reportage sur Jaroussky qui est accompagné par un très bel orchestre baroque. On mentionne pendant 1 minutes le premier violon solo mais pas plus. Par contre dans le champ de la caméra c'est toujours l'altiste que l'on voit. Et de lui on ne saura même pas son nom.

Le monde de la musique (comme des arts en général) est vraiment sans pitié.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Syb
Messages : 703
Inscription : ven. 16 sept. 2016 21:06
Pratique du violon : 1

Re: accorder son violon

Message par Syb » sam. 15 avr. 2017 14:30

brigitte a écrit :Bonjour,

Et bien moi j'aime bien le fait d'être bien saper pour un concert ou quand on joue en publique. Faut pas exagérer bien sûr, mais c'est une preuve de respect pour le public. Il faut reconnaître que ça fait partie d'un certain décorum aussi. Ça met une certaine ambiance. Je suis d'accord que "la musique d'abord " mais les personnes qui sont là peuvent aussi avoir quelque chose à regarder qui soit harmonieux.

Bon dans les chœurs, ce qui m'énervait quand même, c'est l'importance que certains donnaient au fait de porter tous sa partition du même côté quand on monte en scène. Ça, c'est du grand n'importe quoi pour moi. Quand je suis dans le public, honnêtement je m'en fout de comment on monte en scène. Ça peut même être en troupeau pour moi :rolleyes: comme ça se fait à l'orchestre ::d
Oui je suis d'accord, habillé correctement, mais pour moi sans tombé dans le "trop" obligatoirement, ou cette image qui est associée je crois

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1942
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: accorder son violon

Message par LionelB » sam. 15 avr. 2017 14:59

Quand j'étais enfant mes parents m'emmenaient à l'opéra pour la représentation de Noël ou nouvel an. C'était avant l'opéra Bastille. Ces soirs la, la tenue de soirée était "obligatoire". Je ne suis pas sur du caractère obligatoire mais tout le monde le respectait.

Donc smocking et robe de soirée dans cette salle magique de l'opéra garnier... C'était vraiment magique. À l'entre acte le spectacle dans le grand escalier et dans les salons ouverts (avec les petits rats qui vendaient des souvenirs pour leur bonnes œuvres, bien sur en tenue de gala aussi) est resté comme un souvenir merveilleux. Je n'ai jamais revu quelque chose d'équivalent.

Alors moi aussi je pense que la tenue peut apporter un plus au spectacle.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Améliemelloo
Messages : 760
Inscription : lun. 24 nov. 2008 19:10
Pratique du violon : 7

Re: accorder son violon

Message par Améliemelloo » dim. 16 avr. 2017 09:49

Quand avec l'orchestre on donne un concert, le dresscode c'est "tout en noir"... Et franchement, ça m'insupporte quand quelqu'un vient en jean, ou avec ses baskets blanches...
Ca ne crée pas l'unité souhaitée...

Pour toutes nos représentations on fait un effort... Alors non on ne sort pas forcément le costume cravate, mais un jean noir, un haut noir et des chaussures noires...
Je trouve que c'est aussi une marque de respect envers le public de "bien" s'habiller :)
"Either must die at the hand of the other for neither can live while the other survives"

Avatar de l’utilisateur
Trapadelle
Messages : 207
Inscription : ven. 9 avr. 2004 11:17
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
Contact :

Re: accorder son violon

Message par Trapadelle » mar. 18 avr. 2017 08:59

Moi j'avoue que j'aime bien le décorum.

La tenue de soirée, frac ou queue-de-pie, noeud-pap et souliers richelieu, c'est quand même la super classe.

Et les femme en robe de soirée, ça fait quand même davantage rêver que les leggings ou pire, les shorts !!

Je suis complètement pour le dress-code, quelqu'il soit, en orchestre ou même en groupe de rock-pop.

Un spectacle musical c'est auditif ET visuel. Il faut savoir en faire un moment particulier et différent.

Mais pour en revenir à l'accord, car c'est de ça qu'il était question au départ, je tenais à rappeler pour les puristes du 440 à l'accordeur électronique, que la justesse se doit d'être relative pour la bonne harmonie de l'ensemble.

Accorder son violon au la sur une fourche et chercher ses quintes me semble encore le meilleur apprentissage, quitte à vérifier la concordance en jouant les harmoniques d'octave sur la corde aigue et de quinte sur la corde grave en dessous ensemble.

J'ai un diapason à 440 hertz. C'est mon deuxième. Le premier, que j'avais depuis des années, a dû finir par perdre un peu de métal à force d'être frappé, et vibrait un chouille plus vite, du coup il n'était plus à 440, mais légèrement au dessus, ce qui était très pénible quand je voulais jouer avec des gens accordés à l'electronique : j'étais toujours obligé de réaccorder mon violon sur eux, et j'avais l'impression que je perdais mes repères de justesse.

Depuis, ces dernières années, je me suis recalé sur un diapason controlé à 440, et mes repères se sont aussi adaptés.
Et voilà-t-y pas qu'à l'orchestre, on joue délibérément à 442 !!!!

Et je me vois finalement parfaitement capable de passer de l'un à l'autre avec des jours vraiment avec, et des jours un peu sans, parfois.

Pour conclure, en rappelant que l'accord de référence à beaucoup évolué depuis qu'on fait de la musique, l'essentiel est effectivement d'éduquer son oreille à jouer aux bonnes vibrations, celles que tout le monde joue en même temps au même moment.
Si les quatre cordes de ton violon sont en parfaite harmonie, avec trois belles quintes qui ne font pas de vagues, peu importe que tu sois à A 438 ou a A 440 ou plus, pourvu que les gens avec qui tu joues soient eux aussi à cet accord, et qu'ils sachent s'y conformer. ( Ce qui n'est pas toujours évident avec la petite harmonie qui monte souvent en cours de route en chauffant ... sans parler des guitaristes pop/rock/folk qui sont souvent incapables de se rendre compte que leurs cordes sont désaccordées, même entre elles ).

Pétard, j'ai été long sur ce coup-là....
Amitiés à  toutes et à tous, et attention au verglas sur les scores!!!

Nicolas.

Soldeau

Re: accorder son violon

Message par Soldeau » jeu. 29 juin 2017 15:48

LionelB a écrit :
jeu. 13 avr. 2017 10:27
Je me permet de faire remarquer que si Sophie avance aussi vite c'est grâce au fait qu'elle a une oreille qui entends la justesse. Du coup cela lui donne la possibilité d'entendre ce qui est juste ou pas dans son placement de doigt et de l'auto corriger rapidement.

Pour un vrai débutant il faut d'abord éduquer son oreille et seulement ensuite on peut faire des progrès en justesse. Le problème c'est que cela se fait en même temps que l'on apprends donc c'est assez long à se mettre en place.

Cela rejoint le thème de la discussion plus haut car pour éduquer son oreille il n'y a pas de secret il faut la faire travailler. le mieux pour ca est d'accorder son Violon a l'oreille. C'est à dire de produire la note avec quelque chose ( diapason, appli...) puis la trouver en accordant le Violon. Si vous n'utilisez que l'appli qui vous dit bon / pas bon alors vous court-circuitez le travail de l'oreille et du cerveau et du coup vous vous privez des progrès associés.

En conclusion, ce n'est que mon avis, l'accordeur est bien plus facile mais ne devrait pas être utilisé par les débutants. Ils devraient mieux accorder par comparaison des sons à l'oreille. Au final l'accordeur ne devrait servir qu'à vérifier que ce que l'on vient d'accorder est bien fait.
:super: :super: :super: :super: :super: :super: :super: :super: :super:

Voila une tres tres belle parole je me sens beaucoup moi seul d'un seul coup !

Répondre