Premier contact & début d'apprentissage

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Benji
Messages : 9
Inscription : sam. 11 nov. 2017 00:08
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Entre vaches et volcans

Re: Premier contact & début d'apprentissage

Message par Benji » mar. 26 déc. 2017 15:11

Ah ça, j'imagine que c'est pas pour rien que vous êtes tous unanimes vi :mrgreen:
Le pire, c'est que j'en suis le 1er conscient de la nécessité du prof ^^ Bah, on va dire que ça me laisse un mois pour me préparer mentalement à l'idée de le(la) prendre, ce(tte) prof :gene:

Au fait j'ai oublié de préciser tout à l'heure que le luthier a dit qu'il en avait pour une bonne grosse dizaine d'heures de travail sur le violon commandé.

Ps : je déconnais hein sur le "aussi embêtant que vous autres", c'était gentil ^^ nan je précise. Des fois que. Sur internet, on sait jamais ^^
"Tous les hommes meurent un jour, mais peu parmi eux vivent vraiment."
(William Wallace alias Mel Gibson - Braveheart)

Avatar de l’utilisateur
Benji
Messages : 9
Inscription : sam. 11 nov. 2017 00:08
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Entre vaches et volcans

Re: Premier contact & début d'apprentissage

Message par Benji » sam. 3 mars 2018 19:52

Bonsoir tout le monde :)

Me revoilà deux mois plus tard, puisque le luthier aura finalement eu tant de travail à son atelier que ça lui aura pris un mois supplémentaire.
Mais je reviens vers avec THE (pour moi en tous cas ^^ ) grande nouvelle : je l'ai !!! :ghee:

Le luthier m'avait annoncé une commande en Allemagne, pis 10h de travail dessus de sa part, le tout pour un violon de débutant de qualité, qui tournerait autour de 750€. Sauf que comme il prenait beaucoup de retard, ne donnait guère de nouvelle et qu'on l'a relancé quelques fois, j'ai l'impression qu'il a fini par retaper un des violons de son atelier qu'il avait sous le coude et qu'il a pu arranger pour ça et... bin je me retrouve à l'arrivée avec un violon du début du siècle dernier, d'une valeur de 1500€.

Là maintenant tout de suite, je m'en plains pas, parce que j'imagine que si le prix vaut le double, la qualité de l'instrument grimpe sans doute proportionnellement (?). Le bémol de l'histoire, c'est que si l'envie me prend d'acheter la bête, ça changera ptêt un peu la donne. Mais après, je me dis que si ça me plaît tout ça, je suis pas forcé d'acheter celui-ci après tout.

Enfin bref, j'ai eu très peur au moment où le luthier a pris le violon dans ses mains pour me faire une mini démo histoire que j'entende comment il sonnait, puisque comme je vous avais dit, j'ai pas vraiment tergiversé pour le violon, j'ai répondu à son appel, disons :rouge: mais fantasme ou réalité, je savais pas si ça me plairait réellement. Le fait est que ces quelques secondes d'écoute m'ont sacrément charmé ! Alors coup de foudre ou pas, je sais pas, mais le moins que je puisse dire, c'est que je suis conquis pour l'instant ! :coeur:

Pour le reste, une fois ramené à la maison et... testé par mes soins, j'avoue que c'est pas la même histoire :mrgreen:
C'est vraiment la première fois que je me retrouve face à un instrument en étant aussi paumé. Sincèrement...
J'ai d'ailleurs montré à mon fils, j'ai piqué son xylophone jouet et j'ai joué "j'ai du bon tabac", pis j'ai joué ça aussi sur ma guitare, à la flûte à bec, à l'harmonica, au piano... pis j'ai repris le violon et c'était la catastrophe :hehe: C'est drôle, mais je pense que ça montre un peu la difficulté de cet instrument. Je sais pas si c'est l'instrument le plus difficile, mais c'est ce que je me disais avant, donc je ne suis pas surpris. Après, être réellement confronté à cette difficulté, ça ouvre encore un peu plus les yeux, quoi.

Depuis mercredi soir donc, j'utilise mon violon entre 2 à 5 minutes par jour ^^ Pas comme ça qu'on va faire de moi un virtuose hein :mrgreen:
Mais très franchement, je suis du genre tiraillé, partagé, depuis que je l'ai.
Parce que d'un côté, je crève (et je pèse mes mots) d'envie de le prendre, de jouer, d'apprendre, de m'exercer, de travailler.
Mais d'un autre côté, je me remémore ce que vous m'avez dit ici, ce que j'ai pu lire là, et ce que je constate de toute façon de moi-même : tenir l'archet correctement, tenir le violon correctement, qu'il s'agisse de mon menton ou de la position de ma main gauche, la position de mon corps. Je ne savais même pas quelles étaient les notes des 4 cordes, ... je vous passe les détails au fond mais j'y connaissais juste absolument rien (je peux en parler au présent, remarquez ^^ ). La colophane et son utilisation, le coup de tendre les crins de l'archet, et les détendre au-delà de 10mn de non-utilisation, l'accordage via les p'tites vis, etc.

En clair, j'ai pas envie de faire n'importe quoi, et au vu de la difficulté de cet instrument, je préfère d'autant faire attention à mes débuts, qui sont sans doute quelque chose de franchement important si je veux pas grandir ensuite avec la colonne vertébrale de traviole quoi. 'fin c'est l'idée que je m'en fais jusqu'ici. Donc pour le moment, je me casse pas la tête à chercher trop d'info sur internet, en vidéo ou autre, je réfléchis à l'intuition pour l'instant, sur mes 2mn de jeu quotidiennes, comme ça, même si je fais n'importe quoi, ça devrait pas être trop grave :mrgreen: Et je me contente d'essayer de jouer mon 'j'ai du bon tabac' avec le plus de fluidité possible et le plus joliment possible. Pour l'instant je suis à un tempo d'environ 2 à la noire :mrgreen: avec de gros soucis de rythme ^^ De beaux soucis de justesse aussi, mais le truc rassurant c'est que je l'entends que c'est faux, donc je corrige ^^ La façon dont je fais glisser l'archet a aussi tendance à être affreuse donc j'essaie de faire attention à tout ça sur ces deux minutes (ça part à droite sur le manche, ou à gauche sur le chevalet ^^ ) :p

Je me dis aussi que c'est ptêt pas la meilleure des idées de vouloir déjà commencer à faire courir mes doigts sur le manche (la touche ?) et que ce serait peut-être pas bête de commencer par m'exercer sur les cordes à vide. Du coup c'est ce que je fais aussi pendant mes deux minutes (si si ^^ ). Mercredi j'étais incapable de jouer une corde sans en toucher une autre :o Jeudi ça allait déjà beauuuuucoup mieux, hier et aujourd'hui aussi. Ouf ^^ Mais bon, quand je regarde ma youtubeuse préférée, je me dis que le chemin va être gravissimement long :mrgreen:

En bref, je suis totalement sous le charme, et raide dingue de la bête, même si je n'ai que quelques jours de recul et quelques minutes de "pratique" (si on peut appeler ça comme ça). L'avenir et les difficultés m'en diront davantage mais c'est un début encourageant parce que j'avais franchement peur d'être déçu ou carrément pas charmé. Maintenant, je me suis sélectionné une prof de violon via les sites internet qui permettent d'en trouver, et j'ai réussi à la retrouver sur un site qui permet une mise en relation gratuite (parce que les 39€ de mise en relation demandés par superprof... merci bien...). Donc si je me dégonfle pas (25 ans de timidité maladive à - enfin - surmonter...), je la contacte avant lundi.

En attendant, j'vous ai fait 3 p'tites photos :
La première, pour vous présenter cette petite merveille :wub:
https://framapic.org/lZFXbZ8BtzGL/zizVNGK8gMk0.JPG

La seconde, pour vous demander si c'est normal, ce crin qui se prend pour un épi fou (vi, c'est bien tendu) ?
https://framapic.org/KlcoCoiHa8kn/8OqNhdP5uvTw.JPG

La 3ème pour vous montrer ma sourdine et ma colophane, parce que :
- La sourdine, j'en suis "déçu" dans le sens où, certes, ça atténue le son, mais c'est pas du tout ce que j'avais imaginé puisque c'est très insuffisant pour pouvoir en jouer quand épouse et fils sont au lit. Ca irait, mais dans une plus grande maison ou si je vais au fond du jardin (pas pratique, quand même, la nuit ^^ ).
- La colophane parce que mercredi encore, j'avais aucune idée de comment m'en servir. Sauf que depuis j'ai trouvé ici même sur ces pages, que c'était normal qu'elle soit comme ça, et qu'il fallait pas forcément la gratter, que ça va se faire tout seul en frottant l'archet dessus, au fur et à mesure. Pour l'instant, elle a pas vraiment bougé, mais effectivement, pas besoin de la gratter, ça fonctionne bien (j'avais pas appliqué de colophane ni mercredi ni jeudi alors vendredi, je peux vous dire que j'ai entendu la différence :mrgreen: et encore, je "joue" peu, lol)
https://framapic.org/WD2tT1UR6U9w/jSYLgkdrFRdV.JPG

Voilou ! Désolé de faire toujours des romans mais j'arrive pas à faire plus court pour vous raconter ma petite histoire :rouge:
"Tous les hommes meurent un jour, mais peu parmi eux vivent vraiment."
(William Wallace alias Mel Gibson - Braveheart)

Che01
Messages : 103
Inscription : ven. 13 oct. 2017 18:11
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: Premier contact & début d'apprentissage

Message par Che01 » sam. 3 mars 2018 23:22

Bravo pour l'arrivée de ton violon !
Bon courage pour le coup de fil de lundi au prof :)
Pour l'archet je ne vois pas trop l'épi, sur la photo j'ai plutôt l'impression qu'un crin isolé se fait la malle...
Pour la bonne tension tu peux regarder des exemples sur youtube :
https://www.youtube.com/watch?v=cD7vQlWwsjw
La colophane oui c'est normal qu'elle soit comme ça et il faut faire attention à ne pas trop en mettre, c'est-à-dire que ça doit accrocher mais pas grincer (si on en met trop le son devient moche).
Pour accorder évite de toucher aux chevilles pour l'instant, de toute façon le luthier l'a réglé donc s'il y a besoin de rectifier ce sera du détail à faire sur les tendeurs et il faut vraiment y aller en douceur. Tu peux t'aider avec un accordeur électronique.
Sinon c'est bien de commencer par des cordes à vide je trouve, après le souci c'est qu'il faut déjà que tu arrives à prendre en main l'archet de la bonne manière, ensuite c'est pas mal de se concentrer sur le rapport vitesse/ pression sur la corde pour que le son soit clair (ni grinçant, ni faiblard) sans toucher les cordes d'à côté, et en gardant l'archet bien parallèle au chevalet, en jouant du talon jusqu'à la pointe (donc bien dérouler le bras droit.)
Mais franchement avec le prof ce sera plus pratique, il pourra te montrer tout ça, que je pourrais en parler 3h ce serait moins explicite (et en plus je suis pas vraiment le mieux placé pour un tuto-conseil...)
Dernière modification par Che01 le sam. 3 mars 2018 23:39, modifié 1 fois.

Che01
Messages : 103
Inscription : ven. 13 oct. 2017 18:11
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: Premier contact & début d'apprentissage

Message par Che01 » sam. 3 mars 2018 23:24

Tiens par contre pour la sourdine, si tu veux réduire davantage le volume il faut en prendre une en plomb c'est beaucoup plus efficace.

brigitte
Messages : 329
Inscription : mer. 21 déc. 2016 15:46
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: Premier contact & début d'apprentissage

Message par brigitte » dim. 4 mars 2018 13:09

C’est ce que j’utilise quand mon mari dort. Ça marche bien. Question son évidemment il ne faut pas attendre des miracles mais ça permet de jouer :lol:

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1716
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Premier contact & début d'apprentissage

Message par LionelB » lun. 5 mars 2018 01:33

Je suis d'accords avec les conseils de CHE01 :super:

Pour ton crin solitaire c'est normal. Il y an à régulièrement quelques uns qui se détendent plus que les autres. Tu le prends d'un coup sec et tu le casses à la pointe et au talon. ;)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Répondre