Comment Etre Employeur

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3527
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Comment Etre Employeur

Message par IFred » dim. 14 oct. 2018 11:23

Alain44 a écrit :
sam. 13 oct. 2018 15:48

Alors chers intermittents qui cotisez très peu,

ils cotisent peu ? Les personnes que je connais qui en emploient via guso me disent que la cotisation est de l'ordre de 50% ( de ce qui est versé au total)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 423
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Comment Etre Employeur

Message par Alain44 » dim. 14 oct. 2018 11:48

Je suis d'accord.
Je voulais dire peu dans le temps.

Ceux qui arrivent à faire des prestations (et donc cotiser) régulièrement sur l'année, sont quand même assez rares.
Il faut bien enchaîner toutes ses dates ...
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11563
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Comment Etre Employeur

Message par Malkichay » dim. 14 oct. 2018 11:49

ils cotisent peu ? Les personnes que je connais qui en emploient via guso me disent que la cotisation est de l'ordre de 50% ( de ce qui est versé au total)
Je confirme...
Il faut bien enchaîner toutes ses dates ...
Ah, la course au cacheton...C'est pour ça que c'est parfois difficile de bosser avec des intermittents. Ce sont des vrais courants d'air... :D
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3527
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Comment Etre Employeur

Message par IFred » dim. 14 oct. 2018 13:37

Je voulais dire peu dans le temps.
c'est à dire?
tu ne veux tout de même pas qu'ils cotisent quant ils ne gagnent pas d'argent?

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 423
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Comment Etre Employeur

Message par Alain44 » lun. 15 oct. 2018 14:42

Je ne sais pas si on se comprend.
Les questions-réponses en une ligne ne font guère avancer une discussion.

Développons un peu.
Ils (je ne suis pas l’un deux) cotisent peu dans le temps, donc par intermittence (!).
Leur montant de cotisation est important, pour un peu compenser ce fait.

S’il fait 2 h de spectacle ou de concert, c’est là qu’il est payé (donc il a cotisé),
mais il n’a pas pas travaillé réellement 2 h.

D’une part, ces 2 h devant un public, c’est souvent une journée d’immobilisée (transports, réglages ..).
D’autre part, et beaucoup important, son spectacle de 2 h, il a souvent mis plusieurs mois à le préparer.

C’est vrai alors qu’il faut qu’il le rentabilise, alors il court les cachetons (comme dit Malky à juste titre) …

Comment comptabiliser correctement les périodes de spectacle (visibles) et les globaliser dans une période d’activité ? (je ne sais pas)

Pour faire un parallèle un peu limite: un enseignant a des heures devant ses élèves ou étudiants.
Ces heures sont visibles. D’autres ne le sont pas.
Un enseignant cotise-t-il uniquement pendant ces heures devant son public ?
L’enseignant est souvent dans un système mensualisé/annualisé/globalisé (mais pas toujours)

Un autre parallèle limite (il n’existe jamais de parallèle exact): un écrivain passe des mois, des années pour écrire un livre. Ce livre captivant est lu en 3 jours par le lecteur. L’écrivain est payé (un peu) par livre. A-t-il cotisé 3 jours… ?
Je sais, ça devient un peu absurde… mais ça a le mérite d’interroger.

Mensualiser un intermittent semble difficile et probablement non-souhaitable, signalons tout de même une difficulté de gens qui essaient de créer … ou tout simplement de survivre un peu avec des activités artistiques …

Il est tout à fait possible que j’aie une vision biaisée sur la situation des intermittents,
mais je ne demande qu’à apprécier un autre éclairage (un peu développé si possible)

Bien musicalement,
Alain
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre