Nuances avec l'archet

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Répondre
Angelo
Messages : 300
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Nuances avec l'archet

Message par Angelo » lun. 10 juin 2019 01:54

Bonsoir,

Ce soir, je m'interrogeais sur les nuances que l'on pouvait produire avec son violon. (Quand on est bon, intelligent et délicat, le contraire de moi :lol:)

J'ai trouvé une petite explication là dessus sur le forum, écrite par Alain en réponse à un autre sujet, je poste ici pour démarrer mon sujet.
Alain44 a écrit :
mer. 9 janv. 2019 20:19

- d’abord le son: tu joues souvent trop près de la touche, pas assez de pression, moi j’aime bien quand le son remplit la pièce … (c’est une image), jouer f ou mf au lieu de mp ou p. Essaies de jouer au milieu (entre chevalet et touche, point 3), et peut être encore plus près du chevalet (point 2). Varie ta pression et ta vitesse d’archet, tu verras l’effet sur le son, qui va vite s’élargir …
(Le point 1 est très près du chevalet, le point 5 est très près de la touche, cette division de la distance chevalet-touche s’appelle les « points de contacts », pour moi ils sont très importants pour commencer à avoir du son… et hélas peu enseignés au niveau débutant …)
"Tilter" l'archet (moins de mèche), c'est une nuance supplémentaire qui vient ensuite pour affiner les p ou pp ...
Donc voici ma question, comment produire/créer les nuances que le compositeur à écrit dans son morceau avec l'archet? Et peut-être des "combines" supplémentaires avec sa main droite?

Alain à répondu en partie à la question que je me posais (merci à lui) mais y a t-il un complément que certains, Alain lui même, voudraient donner?

Par exemple, quand Alain dit "Tilter l'archet", cela veut dire 30%, 50% de mèche en moins? Plus encore?

J'attends vos petits secrets. :)

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1358
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Nuances avec l'archet

Message par Zaphod » lun. 10 juin 2019 09:20

C'est un juste équilibre entre vitesse/pression/point de contact/rotation. Faut voir ça avec un prof, il n'y a pas de recette miracle ;)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1078
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Nuances avec l'archet

Message par Alain44 » lun. 10 juin 2019 21:36

+1
et aussi: expérimenter, expérimenter, expérimenter ... :D
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
gmbarete
Messages : 163
Inscription : mer. 26 déc. 2018 07:54
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Nuances avec l'archet

Message par gmbarete » mar. 11 juin 2019 18:03

+1+2+3...
Pour jouer fort, bouger vite et pression, pour jouer piano, jouer lentement et peu de pression.
Et pour chaque nuance, trouver le point de contact idéal plus ou moins loin de la touche.

Et la base de la base, savoir où changer l'archet de sens, eh bin c'est à chaque note, sauf si elles sont liées. C'est ce qui donne le lié et le détaché.
L'aller-retour de l'archet c'est le point le plus délicat dans le détaché, c'est là que ça se joue. De réussir à lier le changement de sens sans rien perdre du son. C'est pas écrit silence sur la partition, donc pas de silence à ce moment-là. C'est pas écrit scrouitch non-plus. C'est juste qu'il faut changer l'archet de sens.

Et là, en respectant scrupuleusement le texte en ce qui concerne les nuances et les liés, à mon avis t'as saisi une bonne partie de ce que voulait l'auteur.

Et puis y'a les piqués je crois que s'appelle le point au-dessus de la note, c'est sec, sans s'attarder, tac tac tac. Ça fait tac tac tac tac tac.
Et les martelés, c'est les "coup de feu" d'archet. LAAaa. Comme Piouu..
Et puis les portés, les traits au-dessus des notes, là, ça fait wOw, c'est appuyé, senti. Je suis pas sûr que ça fasse wOw en fait...

Après, il doit y'en avoir dix-mille différents, des autres, des mélangés, des combinés, mais que faire de plus avec un archet? Des accords? des arpèges? Des harmoniques, des sons de flûte, des crissements?

Je pense qu'on va me répondre qu'on pourrait faire un dictionnaire avec les coups d'archet, mais ce que je trouve important, c'est de comprendre à quel point le respect des nuances et des liés (et du rythme, et des piqués aussi c'est important) est suffisant pour comprendre où le compositeur voulait en venir (peut-être lire les diverses indications en italien aussi).

Le tilter, moi je l'ai banni, ça change rien. Et si tu peux tout faire sans tilter, le jour où tu veux tilter, t'as qu'à tilter...

Angelo
Messages : 300
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Nuances avec l'archet

Message par Angelo » mar. 11 juin 2019 19:29

Merci pour vos réponses.

Gmbarete, tu m'as fait rire avec tes onomatopées :D et Merci pour le développement de ta réponse, cela me donne à réfléchir sur ma pratique des nuances. :)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1078
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Nuances avec l'archet

Message par Alain44 » mar. 11 juin 2019 21:37

gmbarete a écrit :
mar. 11 juin 2019 18:03
Le tilter, moi je l'ai banni, ça change rien. Et si tu peux tout faire sans tilter, le jour où tu veux tilter, t'as qu'à tilter...
Le tilt diminue la zone de contact (le point de contact est plus précis), je trouve que ça modifie un peu les harmoniques.
Je l'utilise assez peu, mais je trouve que ça change quelque chose.

Je ne sais pas bien en parler, les spécialistes préciseront.
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre