Je vous donne un gros conseil en tant que débutant.

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Angelo
Messages : 464
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 35 fois
A été remercié : 5 fois

Re: Je vous donne un gros conseil en tant que débutant.

Message par Angelo » mar. 10 déc. 2019 22:37

Claire91 a écrit :
mar. 10 déc. 2019 21:23
.... Et je peux te dire que pendant que je jouais, m'entendre jouer faux m'a énervé au plus haut point. Et malgré ça, j'ai fait de mon mieux pour continuer à dérouler mon histoire, mon discours, sans que mon énervement ne se ressente dans le public, sans exprimer mes sentiments du moment.
Bonsoir Claire,

Quand tu t'es entendu jouer faux, tu savais si tu étais trop aigu ou trop grave ou juste que tu jouais faux et que tu n'arrivais pas à "rectifier"?

Si tu avais décalé ta main de quelques millimètres, aurais tu pu corriger le problème en direct ou le fait de ton accordage "approximatif" c'était peine perdue?



voce-
Généreux donateur
Messages : 69
Inscription : lun. 5 mars 2018 22:34
Pratique du violon : 8
Sexe : Femme

Re: Je vous donne un gros conseil en tant que débutant.

Message par voce- » mar. 10 déc. 2019 22:58

Alain44 a écrit :
lun. 9 déc. 2019 16:18
voce- a écrit :
dim. 8 déc. 2019 21:10
Mes profs me demandent au contraire d'essayer de ne pas être moi même dans l'émotion de ce que j'interprète.
Pourrais tu préciser ou développer, STP ...
Ton émotion ?, émotion transmise ?
Ne pas ressentir ?
Se laisser emporter par l'émotion quand on joue n'est pas efficace pour transmettre l'émotion aux personnes qui écoutent. De plus se laisser emporter c'est aussi se laisser déconcentrer. Et le problème avec les morceaux qu'on adore, qu'on connaît par coeur, qu'on a toujours voulu jouer, c'est que face à la partition on a déjà plein de choses en tête, on ne déchiffre pas, on interprète déjà, du moins on croit qu'on interprète (alors qu'on ferait mieux de s'en tenir à ce qui écrit, ce serait déjà pas mal !)

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5179
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: Je vous donne un gros conseil en tant que débutant.

Message par Claire91 » mer. 11 déc. 2019 00:04

Angelo a écrit : Bonsoir Claire,

Quand tu t'es entendu jouer faux, tu savais si tu étais trop aigu ou trop grave ou juste que tu jouais faux et que tu n'arrivais pas à "rectifier"?

Si tu avais décalé ta main de quelques millimètres, aurais tu pu corriger le problème en direct ou le fait de ton accordage "approximatif" c'était peine perdue?
Difficile d'analyser objectivement, mais :
Les cordes à vide quand je venais d'une autre corde me faisaient grincer des dents => problème d'accord.
Soucis au niveau des intervalles (genre tierces mineures ou majeures) => problème de main gauche.

À un moment, j'ai même tenté de décaler un peu mon repère main gauche ( la position de mon pouce et mon index), mais c'etait pas franchement mieux...

En résumé, ce n'était pas la question de jouer trop haut ou trop bas. Sur une pièce en violon solo, ça n'aurait pas été gênant... Ce sont les intervalles qui n'étaientpas justes.
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1762
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 30 fois

Re: Je vous donne un gros conseil en tant que débutant.

Message par Alain44 » mer. 11 déc. 2019 23:25

Oui j’avais bien compris le fait d’éviter de se laisser submerger par ses émotions (et donc perdre en précision etc…) et je l’avais écrit.

Je comprend ce que dit Claire sur les émotions disons perturbatrices (les gens dans la salle qui bougent etc …) et les émotions disons musicales. Et je suis complètement d’accord.
Quand je disais que quand je jouais=chantais du pop/trad je ressentais, c’est bien aussi ces émotions musicales. Les émotions perturbatrices sont le plus possibles « évacuées… » …

Je suis d’accord aussi que ces émotions musicales se construisent sur « une histoire » ou une scène qu’on se crée, ça m’arrive souvent.

En fait je ne comprenais pas car certains parlaient d’émotion (type perturbatrice) et d’autre d’émotion ( de type musicale) …
Une fois expliqué, je pense qu’on est d’accord !
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre