et après ?

Ici, on parle pédagogie.
Répondre
rad
Messages : 5
Inscription : ven. 11 mai 2018 10:43
Pratique du violon : 3

et après ?

Message par rad » mer. 27 mars 2019 13:08

Bonjour

ma fille de 13 ans est en C2N1 elle a commence le violon a 9 ans, elle adore ça et en plus elle est plutôt douée.
Elle est en 4ème au collège et on lui demande déjà de penser à son avenir, elle hésite entre études musicales et scientifiques.
J'avoue que je ne suis pas trop rassurée par le coté artistique et que je la pousse plutôt du coté scientifique, mais je serai désolée qu'elle doive abandonner le violon pour cela et sûrement elle plus encore.
Or c' est ce qu'il se passe au sein de l'orchestre, nous voyons disparaître tous les jeunes qui continuent des études supérieures.

J'ai donc cherché si au lycée il y aurait un parcours se rapprochant des CHAMs du collège, a priori cela n'existe pas, et puis lorsqu'elle sera au lycée elle pourra toujours suivre les cours au conservatoire comme actuellement, j'ai donc cherché plus loin et j'ai trouvé ceci :

http://www.conservatoire-cergypontoise. ... aut-niveau

Quelqu'un en aurait fait l'expérience ?
Alors avant que ma fille n'atteigne l'université cela pourrait disparaître bien sur, mais je trouve la démarche intéressante.

Geige
Messages : 132
Inscription : mer. 23 mars 2016 17:04
Pratique du violon : 14
Sexe : Homme

Re: et après ?

Message par Geige » mer. 27 mars 2019 13:52

Il y a quelques lycées parisiens (4 ou 5 je crois) avec des classes CHAM mais les places sont chères...

Eranobrak
Messages : 12
Inscription : jeu. 25 juin 2015 18:31
Pratique du violon : 0

Re: et après ?

Message par Eranobrak » mer. 27 mars 2019 15:51

Bonjour, il me semble qu'il existe des Lycées (pas que à Paris) avec horaires aménagés, comme pour les sportifs visant le haut niveau.

Je suis luthier et parmi ma clientèle il y a des jeunes filles qui font leur 3eme cycle ou cycle prépa en même temps que leur 1ere ou terminale sans problèmes.
Bon il faut quand même être motivé et bosseur, car cela fait de grosses journées mais bon c'est le jeu aussi.

Après pour le supérieur, il faudra choisir c'est sure . C'est pas possible de faire médecine et CNSMD en même temps, mais quand le moment sera venu votre fille ne sera plus une petite ado et elle pourra faire son choix.

A noter qu'à tout age une réorientation est possible, dès qu'elle aura son bac, si elle aime la musique au point d'en faire son métier et qu'elle est douée, tentez les concours pour le sup' et si après quelques années elle galère pour trouver un job, rien n’empêche de repartir en LMD...

Sinon on peut continuer le parallèle avec le sport, c'est pas une honte si elle n'a pas le niveau ou l'objectif de faire le Sup' et devenir pro, il y a de très bons ou juste bons amateurs qui s’éclatent tout les weekends avec leurs amis dans leur passion et qui on un bon job qui n'a rien à voir le reste de la semaine. Tant qu'elle est heureuse après tout!!!

Même si je travail plus avec des pros ou future pro, de temps en temps je vends un de mes instruments à un amateur qui continue de jouer, qui veut juste se faire plaisir, qui en a bien le droit et qui a bien raison.
Donc faire le choix des études "scientifiques" ne veut pas dire qu'elle coupera les ponts avec la musique, et partir dans un parcours de formation musicale ne veut pas dire non plus qu'elle finira SDF si la musique ne marche pas comme prévu.

Après je comprends votre questionnement, je suis jeune papa et à mon avis je ferai moins le malin quand ça sera à mon tour de me poser ces questions...

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2306
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: et après ?

Message par LionelB » mer. 27 mars 2019 16:31

Eranobrak a écrit :
mer. 27 mars 2019 15:51
Bonjour, il me semble qu'il existe des Lycées (pas que à Paris) avec horaires aménagés, comme pour les sportifs visant le haut niveau.

Je suis luthier et parmi ma clientèle il y a des jeunes filles qui font leur 3eme cycle ou cycle prépa en même temps que leur 1ere ou terminale sans problèmes.
Bon il faut quand même être motivé et bosseur, car cela fait de grosses journées mais bon c'est le jeu aussi.

Après pour le supérieur, il faudra choisir c'est sure . C'est pas possible de faire médecine et CNSMD en même temps, mais quand le moment sera venu votre fille ne sera plus une petite ado et elle pourra faire son choix.

A noter qu'à tout age une réorientation est possible, dès qu'elle aura son bac, si elle aime la musique au point d'en faire son métier et qu'elle est douée, tentez les concours pour le sup' et si après quelques années elle galère pour trouver un job, rien n’empêche de repartir en LMD...

Sinon on peut continuer le parallèle avec le sport, c'est pas une honte si elle n'a pas le niveau ou l'objectif de faire le Sup' et devenir pro, il y a de très bons ou juste bons amateurs qui s’éclatent tout les weekends avec leurs amis dans leur passion et qui on un bon job qui n'a rien à voir le reste de la semaine. Tant qu'elle est heureuse après tout!!!

Même si je travail plus avec des pros ou future pro, de temps en temps je vends un de mes instruments à un amateur qui continue de jouer, qui veut juste se faire plaisir, qui en a bien le droit et qui a bien raison.
Donc faire le choix des études "scientifiques" ne veut pas dire qu'elle coupera les ponts avec la musique, et partir dans un parcours de formation musicale ne veut pas dire non plus qu'elle finira SDF si la musique ne marche pas comme prévu.

Après je comprends votre questionnement, je suis jeune papa et à mon avis je ferai moins le malin quand ça sera à mon tour de me poser ces questions...
+1 :super:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Cedin16
Messages : 402
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: et après ?

Message par Cedin16 » mer. 27 mars 2019 16:45

LionelB a écrit :
mer. 27 mars 2019 16:31
Eranobrak a écrit :
mer. 27 mars 2019 15:51
Bonjour, il me semble qu'il existe des Lycées (pas que à Paris) avec horaires aménagés, comme pour les sportifs visant le haut niveau.

Je suis luthier et parmi ma clientèle il y a des jeunes filles qui font leur 3eme cycle ou cycle prépa en même temps que leur 1ere ou terminale sans problèmes.
Bon il faut quand même être motivé et bosseur, car cela fait de grosses journées mais bon c'est le jeu aussi.

Après pour le supérieur, il faudra choisir c'est sure . C'est pas possible de faire médecine et CNSMD en même temps, mais quand le moment sera venu votre fille ne sera plus une petite ado et elle pourra faire son choix.

A noter qu'à tout age une réorientation est possible, dès qu'elle aura son bac, si elle aime la musique au point d'en faire son métier et qu'elle est douée, tentez les concours pour le sup' et si après quelques années elle galère pour trouver un job, rien n’empêche de repartir en LMD...

Sinon on peut continuer le parallèle avec le sport, c'est pas une honte si elle n'a pas le niveau ou l'objectif de faire le Sup' et devenir pro, il y a de très bons ou juste bons amateurs qui s’éclatent tout les weekends avec leurs amis dans leur passion et qui on un bon job qui n'a rien à voir le reste de la semaine. Tant qu'elle est heureuse après tout!!!

Même si je travail plus avec des pros ou future pro, de temps en temps je vends un de mes instruments à un amateur qui continue de jouer, qui veut juste se faire plaisir, qui en a bien le droit et qui a bien raison.
Donc faire le choix des études "scientifiques" ne veut pas dire qu'elle coupera les ponts avec la musique, et partir dans un parcours de formation musicale ne veut pas dire non plus qu'elle finira SDF si la musique ne marche pas comme prévu.

Après je comprends votre questionnement, je suis jeune papa et à mon avis je ferai moins le malin quand ça sera à mon tour de me poser ces questions...
+1 :super:
+1 :super:

Il y a aussi des Classes CHAM en Province .... Angoulême par ex avec internant et Angoulême c'est 1H45 de Montparnasse

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1357
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: et après ?

Message par Zaphod » mer. 27 mars 2019 18:22

Si elle hésite, beaucoup de collègues diraient que la motivation n'est pas suffisante pour la musique et qu'elle devrait se concentrer sur sa scolarité.

Pour ma part ce n'est pas le motif que j'évoquerais mais mon conseil ne pourra être différent, la scolarité d'abord ;)
Elle serait en fin de 3ème cycle ou en sup à son age encore, ça mériterait réflexion, et encore...

Voyons la chose sous un autre angle:
La musique professionnellement, pourquoi pas, mais en tant que quoi ? Soliste ? Prof ? Musicologue ? Musicien d'orchestre ?
_ Pour être soliste, sans vouloir briser de rêve, il faut avoir un certain tempérament et des facilités, et à moins qu'elle ne se découvre un talent inné maintenant, mais si ça avait du être sa vocation vous le sauriez, et elle n'hésiterait absolument pas.
bon après il y a toujours des exceptions (j'en fais partie d'ailleurs)
_ Pour être prof ? Elle peut continuer la musique en parallèle d'un cursus scolaire normal (pas de cham), pas besoin de mettre la scolarité dans la balance pour ça.
_ Musicien d'orchestre ? C'est rarement une vocation à part entière, plutôt un point de chute ou un complément pour un prof. Si c'est vraiment par vocation, c'est le seul cas pour lequel la cham peut être une bonne idée, et pour le deuxième cas de figure, même chose que pour enseigner, un cursus en parallèle est amplement faisable.

En gros, je ne peux que l'encourager à continuer ses études scientifiques, qui sont tout à fait compatibles avec la pratique musicale, et si vraiment côté musique une opportunité se présente alors pourquoi pas.
J'ai eu des élèves qui étaient en math sup, et qui à côté faisaient du violon en tant qu'amateurs/semi-pro, les deux restent tout à fait conciliables.
Si beaucoup d'élèves laissent de côté l'instrument lors des études supérieures, c'est très majoritairement par manque de motivation, la musique n'étant plus dans le top des priorités (je vous garantie que pour la fête et les filles, là le temps il y en a toujours :lol: ).

rad
Messages : 5
Inscription : ven. 11 mai 2018 10:43
Pratique du violon : 3

Re: et après ?

Message par rad » jeu. 28 mars 2019 10:14

Pour accéder aux classes CHAM en lycee il faut préparer si j'ai bien compris le baccalauréat T.M.D. (Techniques de la Musique et de la Danse) et ce bac s'adresse en priorité aux élèves envisageant une profession artistique, ce qui induit un choix des la fin de la 3eme.
Si elle voulait vraiment s'engager dans cette filière nous avons un tel lycée pas trop loin (mais pas son lycée de proximité)
J'imaginais plutot les CHAMs comme celles du collège, juste comme un moyen de continuer le violon sans engagement. Comme le choix d' une option poussée.

Je demanderai a l'occasion plus d'informations quant à la finalité du statut d'étudiant artiste de haut niveau.

Ma fille se prend surement a rever parfois d'une carriere artistique, et je fais mon possible pour en tenir compte pour ne pas projeter sur elle mes propres ambitions mais aussi parce qu'elle n'est pas du style a faire les choses a moitié.


Zaphod
j'ai EXACTEMENT le même raisonnement, merci d'avoir débroussaillé les différentes possiblités.

Ma fille est plutot douée mais pas exceptionnelle, elle n'a pas le premier prix du concours vatelot rampal, mais elle a tout de meme obtenu un 18/20 :)
Je l'imagine très bien continuer le violon en tant qu'amatrice éclairée et se faire plaisir le we comme le suggère eranobrak.

Si je peux me permettre quel est ton parcours Geige ? Car j'ai lu a un moment tu te posais la question de devenir prof ou ingenieur, qu'en est il ?


Merci en tout cas pour votre "éclairage", "ça remet les choses en place".

bonne journee

Geige
Messages : 132
Inscription : mer. 23 mars 2016 17:04
Pratique du violon : 14
Sexe : Homme

Re: et après ?

Message par Geige » ven. 5 avr. 2019 22:12

Je t'ai envoyé un mp, je ne sais pas si tu l'as reçu 🎻

Répondre