Vaincre la peur de jouer devant du monde

Ici, on parle pédagogie.
Répondre
Eilis
Messages : 2
Inscription : lun. 11 févr. 2019 16:34
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Eilis » lun. 11 févr. 2019 16:58

Bonjour !

J'ai besoin de quelques conseils pour vaincre mon angoisse de jouer devant un public.

Je me présente. J'ai toujours été très attirée par le violon mais n'ai jamais eu la possibilité d'apprendre . (aucune notion de solfège)
Il y a 6 mois un ami musicien m'a proposer de me donner quelques cours. Il m'a appris les bases du solfège et donner quelques conseils pour jouer du violon. On m'a aussi offert un violon électrique. J'ai vite pu jouer des partitions simples et même si mon ami n'a plus le temps pour continuer les cours j'essai de m'entraîner un peu chaque jour.

Dimanche nous avions une de fête avec des amis (80 personnes). Avec deux amis guitaristes nous nous étions préparer pour jouer devant eux. Je n'avais jamais jouer devant un public
Les seules personnes devant qui j'ai déjà jouer étant mon mari et quelques membres de ma famille.
Les notes étaient juste. Mais mes mains tremblaient tellement que mon archet sautait sur les cordes. C'était donc une catastrophe!!!
Je suis très déçue car je m'étais beaucoup entraîner. Maintenant j'ai peur de jouer. Et je suis comme ' intimidée' par mon violon. Je n'ose plus.

Auriez vous des conseils et des astuces pour le faire reprendre confiance en moi?
Merci d'avance

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1308
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Zaphod » lun. 11 févr. 2019 17:59

Bonjour,


Le stress au violon est un sujet très complexe à traiter.
Déjà le stress en tant que tel est difficile à gérer, mais ses effets sur le jeu violonistique sont particulièrement délicat.
Je ne vais pas te faire un laïus en te sortant ce que tu peux déjà trouver dans des bouquins, je vais te donner une vision plus personnelle.


Point positif tout d'abord, si tu ressent ce stress, c'est que tu as une sensibilité qui est indispensable à la musique, seules les machines ou les gens sans coeur ne ressentent pas de stress.

Malheureusement il n'y a pas 50 façons de vaincre (ou plutôt de dompter) ce stress, il faut surtout s'y habituer.
Avec l'expérience il sera toujours là, mais tu pourras mieux contrôler son effet sur ton jeu.
Pour ça essaie de jouer un maximum en "public", devant des amis, de la famille...

Saches que le stress ne tient principalement que du conditionnement mental.
Par exemple si tu t'es entrainée au maximum, tu vas aborder l'exercice avec beaucoup plus de confiance (donc moins de stress) que si tu n'avais pas donné ton maximum (bien que sur le plan technique ça ne changera rien ou presque, mentalement ça y joue beaucoup).
La façon dont tu considères ton public compte aussi beaucoup. Vois-tu tes auditeurs comme des personnes avec qui tu partage une émotion, ou bien des personnes qui vont juger ta façon de jouer ?
Dis-toi qu'en tant qu'amateur tu ne "risques" rien, dans le sens où tu ne vas pas perdre de contrats parce-que tu as merdé sur un concert, les personnes qui t’écoutent n'ont pas payé leur place pour ça, et leurs attentes ne seront pas les mêmes que venant d'un concertiste professionnel.
Ce qui est paradoxal c'est que plus tu vas progresser, plus tu vas stresser car tes exigences vont également évoluer.

En préparatif il existe différents moyens d'aborder ce stress et la façon de le gérer.
Il y a ceux qui vont faire du yoga ou de la méditation, pour essayer de se détendre, de relativiser.
Il y a ceux qui vont y aller en force ou au culot, en mettant un "masque" (changement de personnalité sur scène).
Il y a ceux qui vont prendre des médicaments type bêta-bloquants (qui ne font rien au stress mais limitent les tremblements)...
Je pense qu'il n'y a pas de "bonne" ou "mauvaise" méthode, ça dépend de la personnalité de chacun.
Il faut mettre toutes les chances de son côté pour se sentir le plus en confiance possible.
D'ailleurs la plupart des grands artistes avec qui j'ai pu jouer sont superstitieux et ont leur petites manies (par exemple avec dans leur poche LE petit mouchoir qu'ils avaient quand ils ont eu leur prix de conservatoire, ou bien des routines aussi ridicules qu'inutile en dehors du fait que ça les mette en confiance).

Pour finir il existe de petites astuces techniques qui se travaillent afin de contrer les effets du stress du le jeu (notamment le tremblement de l'archet), mais ça il faut voir directement avec un prof, je ne vais pas rentrer dans ces détails là ici ;)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1033
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Alain44 » lun. 11 févr. 2019 18:51

Je vais parler uniquement de ma petite expérience de petit amateur folkeux.

- avec 1 an de pratique, on n’est pas très assuré
- tout le monde à ce souci, par contre sa gestion du stress est personnelle
- si je ne fais pas attention, j’estime que je perd 30% de mon potentiel, qui n’est déjà pas très haut ..
- si j’arrive à gérer je perds seulement 10%, 5% quand je suis zen
- je ne prend pas de « produits »
- je privilégie la respiration abdominale pour canaliser les émotions, mais ça c’est très personnel
- je me dis: tu apportes aux autres ce que tu peux, c’est un cadeau simple et sincère que tu leur fait
- si je n’étais pas là ils n’écouteraient pas cette petite tentative de musique
- s’ils comparent à un CD ou à des grands, benh tant pis pour eux, ils ne méritent pas ma petite musique
- parfois je me concentre sur le fait qu’il y a un enfant qui m’écoute avec ses oreilles et ses grands yeux ébahis, et j’oublie tous les autres: je joue pour lui ! Pour moi je n’ai pas mieux pour entrer dans la démarche/jeu du « geste cadeau à l’autre »

- j’évite de préparer un morceau à la limite de mes capacités, je joue plus quelque chose que je connais déjà, sinon le stress peut me le faire oublier (je joue sans partition)
- je commence toujours par un petit morceau simple mais entraînant, que je connais très bien (en folk il y en a plein), ça donne mon « style » de violoneux sans prétention.
- ensuite si je sens que ça peut plaire je monte un peu en difficulté/émotion (vu de mon point de vue)

- au début je répétaient beaucoup avant une petite presta, mais mon jeu devenait mécanique. Maintenant je prépare, mais pas jusqu’à rabâcher. Je prend du recul. Je visualise la presta au mieux. J’imagine tous les ennuis possibles avec des scénarios « catastrophe » et j’essaie de trouver un « parade ». La réalité est toujours meilleure que mes scénarios !
J’ai appris à me rattraper en cas de bourde (sans perdre la rythmique)

Ton violon lui il est avec toi, il t’aide du mieux qu’il peut ! c’est un ami

Voilà, bon courage,
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Eilis
Messages : 2
Inscription : lun. 11 févr. 2019 16:34
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Eilis » lun. 11 févr. 2019 20:15

Merci beaucoup pour vos reponses

J'apprecie énormément vos conseils a propos de l'etat d'esprit a avoir lorsque je joue car je joue POUR partager, pour ressentir, je joue pour donner. Je pense mettre mise la barre trop haute alors que ce que j'ai donner dimanche etait precieux : jouer devant eux pour la première fois malgré ma très petite experience.
Et je suis certaine que mes amis sont fiere de moi pour mon courage et pour ce que jai voulu partager avec eux.
Jai commencée le violon pour le plaisir de la musique et surtout pour le plaisir du partage. Et je ne veut pas l'oublier. Merci de me l'avoir rappeler

J'espere partager mes emotions a travers mon jeu. Si petit qu'il soit
Je tacherai de jouer plus souvent devant du monde.... et prendre confiance en moi
Merci
🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻🎻

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 486
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Baroqueux » mar. 12 févr. 2019 08:17

J'ai également un gros problème de gestion de stress. Ca va plus loin que dans la musique. Par exemple, je fais pas mal de ball-trap. En temps normal, sur une série de 25, je peux avoir 22 ou 23 plateaux facilement. Dès qu'on monte dans les qualifications et qu'il y a moins de concurrents, je perds complètement mes moyens pour arriver en final à 15 ou 16 plateaux ce qui est ridicule.
En musique c'est pareil. D'ailleurs, ça n'est pas pour rien que mon premier instrument était l'orgue. Certainement pour échapper au regard des autres. Caché en haut dans ma tribune, j'arrivais à me persuader qu'il n'y avait que moi dans l'église (ou le temple).
Quand on te regarde directement, c'est beaucoup plus difficile. Le pire, c'est que par mon métier je joue devant du monde tous les jours. Plusieurs fois par jour, même, mais rien n'y fait. Enfin, je sens bien une lente amélioration... en 25 ans.
Alors quand j'ai commencé le violon il y a peu de temps, j'ai pris la décision de commencer à jouer devant les autres dès le début. Ca a amélioré ma gestion du stress de manière générale, mais ça ne fera pas de miracles. Je suis né stressé, je mourrai stressé.
C'est aussi un peu lié à son tempérament, au naturel, je suis quelqu'un qui déteste faire parler de lui. La discrétion est presque mon but dans la vie, je déteste être sur les photos (mais j'adore en prendre) et quand je dois organiser un événement publique par rapport à mon boulot, je me mets toujours en retrait au second ou même troisième plan, même si c'est moi qui ai entièrement organisé l'évènement.
Bref, je crois qu'on ne se refait pas, il y a des bêtes de scène et il y a les hommes ou les femmes de l'ombre.

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1308
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Zaphod » mar. 12 févr. 2019 10:06

Les "bêtes de scène" sont souvent les personnes les plus timides, c.f. mon allusion au masque.
Le jeu scénique devient un exercice de théâtre où on se crée un personnage qui apparaît dans les loges et y restera après le concert. On met tout de côté, on devient son égo opposé, un peu dr Jekyll et mr Hyde.

Tu vas rire mais j'ai le syndrome du luthier, autant jouer devant un auditorium plein à craquer ça ne me gêne pas, je stress à fond mais j'y prends tout autant de plaisir, en revanche je suis incapable de jouer 3 notes chez un luthier :lol: vachement pratique pour les réglages d'instrument, mais c'est comme ça...

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1033
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Alain44 » mar. 12 févr. 2019 12:05

Zaphod a écrit :
mar. 12 févr. 2019 10:06
Les "bêtes de scène" sont souvent les personnes les plus timides, c.f. mon allusion au masque.
Le jeu scénique devient un exercice de théâtre où on se crée un personnage qui apparaît dans les loges et y restera après le concert. On met tout de côté, on devient son égo opposé, un peu dr Jekyll et mr Hyde.
Tout à fait. Mon fils qui fait du slam (prestation et animation de petites scènes régulièrement) est très timide mais sur scène il "joue un rôle" et ça passe bien.

Je trouve que c'est un bon sujet, chacun s'exprime personnellement sur son expérience, c'est enrichissant pour tout le monde.

(PS: Tu vois Zaphod que, dans la nuance, on peut être d'accord :D )
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1308
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Zaphod » mar. 12 févr. 2019 12:32

Alain44 a écrit :
mar. 12 févr. 2019 12:05

(PS: Tu vois Zaphod que, dans la nuance, on peut être d'accord :D )
Je me fiche éperdument à être d'accord avec qui que ce soit, je ne suis pas hypocrite. Chacun est libre de ses opinions, le principe d'un forum est de partager des points de vues, pas de jouer les conciliateurs. Alors quand j'ai quelque-chose à dire je le dis, en toute franchise, que ça plaise ou non je m'en moque bien :lol: si je commence à nuancer mes propos, ils ne reflèteraient plus ce que je pense, du coup autant que je dise ce qu'on attend ou a envie d'entendre et ça ne sert plus à rien. Il en va de même sur scène, si je m'exprime à demi-mesure seulement, on perd 90% de l'émotion (si ce n'est plus), on oublie les pp et les FF, on reste en mp voir en mf (attention nuance), et les auditeurs s'ennuient à mourir... certains jouent cette carte et restent neutre, un certain public aiment ça, c'est leur droit. Moi c'est l'inverse, j'ai le culot ou plutôt l'honnêteté de dire ou d'exprimer ce que je ressent ou ce que je pense, et c'est à prendre ou à laisser.

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 486
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Baroqueux » mar. 12 févr. 2019 14:35

Zaphod a écrit :
mar. 12 févr. 2019 10:06
Les "bêtes de scène" sont souvent les personnes les plus timides, c.f. mon allusion au masque.
Les plus timides, peut-être pas non-plus...

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1033
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Alain44 » mar. 12 févr. 2019 18:11

Zaphod a écrit :
mar. 12 févr. 2019 12:32
Alain44 a écrit :
mar. 12 févr. 2019 12:05

(PS: Tu vois Zaphod que, dans la nuance, on peut être d'accord :D )
Je me fiche éperdument à être d'accord avec qui que ce soit, je ne suis pas hypocrite. Chacun est libre de ses opinions, le principe d'un forum est de partager des points de vues, pas de jouer les conciliateurs. Alors quand j'ai quelque-chose à dire je le dis, en toute franchise, que ça plaise ou non je m'en moque bien :lol: si je commence à nuancer mes propos, ils ne reflèteraient plus ce que je pense, du coup autant que je dise ce qu'on attend ou a envie d'entendre et ça ne sert plus à rien. Il en va de même sur scène, si je m'exprime à demi-mesure seulement, on perd 90% de l'émotion (si ce n'est plus), on oublie les pp et les FF, on reste en mp voir en mf (attention nuance), et les auditeurs s'ennuient à mourir... certains jouent cette carte et restent neutre, un certain public aiment ça, c'est leur droit. Moi c'est l'inverse, j'ai le culot ou plutôt l'honnêteté de dire ou d'exprimer ce que je ressent ou ce que je pense, et c'est à prendre ou à laisser.
J'entends bien,
mais jouer FFF presque tout le temps, ça lasse aussi.
Bref.
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Geige
Messages : 132
Inscription : mer. 23 mars 2016 17:04
Pratique du violon : 14
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Geige » mer. 13 févr. 2019 12:57

Zaphod a écrit :
mar. 12 févr. 2019 10:06
Tu vas rire mais j'ai le syndrome du luthier, autant jouer devant un auditorium plein à craquer ça ne me gêne pas, je stress à fond mais j'y prends tout autant de plaisir, en revanche je suis incapable de jouer 3 notes chez un luthier :lol: vachement pratique pour les réglages d'instrument, mais c'est comme ça...
Moi qui ne pensait que ça n'arrivait qu'à moi, je me sens moins seul :lol:

Cedin16
Messages : 383
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Cedin16 » mer. 13 févr. 2019 22:22

Geige a écrit :
mer. 13 févr. 2019 12:57
Zaphod a écrit :
mar. 12 févr. 2019 10:06
Tu vas rire mais j'ai le syndrome du luthier, autant jouer devant un auditorium plein à craquer ça ne me gêne pas, je stress à fond mais j'y prends tout autant de plaisir, en revanche je suis incapable de jouer 3 notes chez un luthier :lol: vachement pratique pour les réglages d'instrument, mais c'est comme ça...
Moi qui ne pensait que ça n'arrivait qu'à moi, je me sens moins seul :lol:
+1
:/

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5073
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Claire91 » jeu. 25 avr. 2019 19:43

Zaphod a écrit :
lun. 11 févr. 2019 17:59
Malheureusement il n'y a pas 50 façons de vaincre (ou plutôt de dompter) ce stress, il faut surtout s'y habituer.
Avec l'expérience il sera toujours là, mais tu pourras mieux contrôler son effet sur ton jeu.
Pour ça essaie de jouer un maximum en "public", devant des amis, de la famille...
C'est exactement ça !

Saches que le stress ne tient principalement que du conditionnement mental.
Par exemple si tu t'es entrainée au maximum, tu vas aborder l'exercice avec beaucoup plus de confiance (donc moins de stress) que si tu n'avais pas donné ton maximum (bien que sur le plan technique ça ne changera rien ou presque, mentalement ça y joue beaucoup).
La façon dont tu considères ton public compte aussi beaucoup. Vois-tu tes auditeurs comme des personnes avec qui tu partage une émotion, ou bien des personnes qui vont juger ta façon de jouer ?
Dis-toi qu'en tant qu'amateur tu ne "risques" rien, dans le sens où tu ne vas pas perdre de contrats parce-que tu as merdé sur un concert, les personnes qui t’écoutent n'ont pas payé leur place pour ça, et leurs attentes ne seront pas les mêmes que venant d'un concertiste professionnel.
Ce qui est paradoxal c'est que plus tu vas progresser, plus tu vas stresser car tes exigences vont également évoluer.
Je retrouve tout à fait mon cheminement mental, celui que j'ai du faire pour apprivoiser mon stress...

J'ai commencé par me dire qu'il n'y avait pas d'enjeu.
Puis de façon beaucoup plus récente, j'ai arrêté de me dire qu'une audition, ou une prestation devant du monde, c'était un moyen de montrer ce que je savais faire (oui, j'ai eu ça en tête pendant longtemps...) je me dis maintenant que c'est simplement l'occasion de partager des musiques que j'appréciais.

Au niveau de la préparation, le plus difficile pour moi, ce sont les auditions du conservatoire. En général, je joue en dernier (le privilège d'être la seule élève de 3è cycle dans la classe de violon de mon conservatoire...) et du coup, j'ai le temps d'entendre tous les autres passer, et gérer plus ou moins difficilement leur propre stress. Et je sais pas vous, mais pour moi, voir quelqu'un qui stresse en jouant, c'est hyper communicatif.
Le pire est quand je joue par coeur, et à entendre les morceaux des autres, j'ai l'impression de ne plus me rappeler du mien.

C'est là que le travail en amont est hyper important : si on a fait ce qu'il fallait pour bosser et être prêt, il faut se faire confiance, ça reviendra ! ;)

Je me fais également une petite liste exhaustive des choses particulières auxquelles il faut que je pense avant de commencer à jouer. C'est foncièrement lié au morceau. Je fais ça autant pour les morceaux que je joue de façon exposée (en solo, avec piano, ou en petit ensemble de musique de chambre) que sur les séries de morceaux que je joue en orchestre ou en grand ensemble. En fonction des morceaux, ça peut être tout et n'importe quoi. Quelques exemples de choses que j'ai pu noter en haut de mes partitions dans ce contexte :
- Attention tempo début
- Attention rythme à la lettre D
- Accentuer les nuances !
- Attentions reprises !
Etc...
Ce remémorer ces choses permet de commencer à jouer de façon plus concentrée, et d'éviter les erreurs bêtes ;)

Ensuite, juste avant de jouer, j'essaie de me détendre : assise, pieds à plat au sol, dos droit, mains posées à plat sur les cuisses (juste posées, pas appuyées, pour éviter de trop transpirer...). Je fais de longues, lentes et profondes respirations... Et c'est parti !

Pendant le jeu, je tâche rester concentrée sur ce que je suis en train de jouer, quoi qu'il arrive. Faire abstraction du gamin qui s'agite au premier rang ou de la porte qui s'ouvre au fond de la salle... Quand je me trompe, je ne prends pas le temps d'analyser mon erreur (il sera toujours temps de le faire après avoir fini) : j'enchaine et reste concentrée sur les notes qui viennent...
C'est un exercice fatigant, je trouve, et loin d'être évident. Il n'y a qu'en jouant le plus souvent possible en public qu'on y prend de l'assurance.

Le stress ne disparait pas. J'ai souvent l'impression de sentir trembler l'intérieur de mon corps quand je joue en public, mais je ne perds plus tous mes moyens, comme c'était le cas il y a quelques années. Et ça, c'est chouette !
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1033
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par Alain44 » ven. 26 avr. 2019 16:59

Merci de ton témoignage enrichissant :)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
loicviolon
Messages : 27
Inscription : sam. 11 mai 2019 23:24
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Vaincre la peur de jouer devant du monde

Message par loicviolon » dim. 12 mai 2019 06:41

je ne connais pas la solution pour le stress chacun sa sensibilité et ses façon de gérer,

par contre toujours travailler avec une bonne sonorité, un archet "dans les cordes" aide a limiter les effets d'un tremblement.
une respiration profonde et "basse" a chaque fois que l'on joue: c'est plus facile de rester calme quand on a ce type de respiration comme habitude, et puis se concentrer sur sa respiration libère le jeu.

accepter la fausse note le son raté. Une fois j'ai entendu un soliste au violoncelle qui a interrompu son morceau et tout repris au début. Il ne jouait pas mieux mais au moins il avait accepté de rendre public qu'il ne trouvait pas son jeu correct.


une façon de s'habituer au jeu en public est certainement de jouer le plus fréquemment possible avec un public ami, sa famille par exemple. Cela n'empêche pas le stress face à une salle, mais quand même jouer toujours en solo est une mauvaise préparation. J'ai souvent vu des profs donner des cours, et c'est toujours le cas en masterclasses chaqu'un devant le groupe ou en public, c'est stressant au début et ensuite l'élève s'abstrait du groupe pour s'occuper de sa sonorité, c'est excellent. Je ne comprend pas que tant de conservatoires fassent des cours individuels, c'est bien lieux de passer les uns devant les autres on se compare et on apprend a écouter les qualités et défauts, cela évite le stress d'être "entendu"

Répondre