Devenir pro(f) ?

Ici, on parle pédagogie.
Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1181
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: Devenir pro(f) ?

Message par Theo » mer. 13 juil. 2016 15:13

"tu as de grosses capacités tu iras loin" et "non mais t'as vu l'âge que tu as, laisse tomber de suite" sont deux phrases un peu contradictoires.

Si ta prof te dit que tu peux aller loin et qu'en 5 ans de violon tu es déjà au 3e cycle alors oui tu as sûrement des chances d'être prof. Après je sais qu'il y a certaines choses pour devenir prof (sorte de certificat) qui sont limitées en âge, à confirmer.

Es-tu sûr de vouloir enseigner ? Pourquoi veux-tu être prof ? On ne devient pas prof juste parce-qu'on aime le violon, les maths, le français etc... Il faut déjà te poser la question: Partager mon savoir avec des élèves (qui bien souvent ne font rien et s'en fichent) m'épanouira-t-il ? Pourrais-je faire ça toute ma vie ou du moins une bonne partie ?
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

violon69
Messages : 42
Inscription : mer. 13 juil. 2016 13:03
Pratique du violon : 6

Re: Devenir pro(f) ?

Message par violon69 » mer. 13 juil. 2016 17:20

disons que je me suis deja renseigné pour tout les diplomes et les parcours qu'il faut faire et la n'est pas le souci. Ce qui est sûre c'est que je me destine à l'enseignement c'est certain pck pour moi enseingner c'est hyper importe c'est transmettre un savoir, transmettre des connaissances et bien plus que ca encore. Mais aprèq pk le violon ? Pck le violon c'est ma passion. Tu me dira oui mais ce n'est pas suffisant. Certes ! je suis bien d'accords mais je dors violon, je vie violon, je pense violon. La seule chose a laquelle je pense le matin c'est à mon violon au boulot que j'ai à faire dessus toute les gammes que je dois faire, les doubles cordes ... alors meme si c'est un peu chiant ba je ne trouve pas tant que cela au final pck ca va vmt aider pour la suite. Et j'ai deja donner des cours de violon a des gens (ados et enfants) et j'ai juste adoré de voir que ba ils buvaient litéralement mes paroles certains oui d'autres en avaient rien à faire c'est vrai mais j'avoue que ca m'était un peu égal.. Fin un tout petit peu mais je pensais à ceux qui avaient envie d'apprendre. Et le fait d'être de l'autre côté de la barrière (ne plus être en tant qu'élève mais prof) j'ai trouvé ca génial pck j'avais ce côté relationnel avec l'enfant chose très importante et surtout c'est que je pouvais lui transmettre ce que moi j'ai appris et essayer de lui faire aimer le violon et lui montrer que meme si c'est compliqué et que ba des fois on a envie de tout casser ba au final ca en vaut vmt la peine pck de voir qu'on a fini un morceau après tout le travail qu'on a fait ba on est juste hyper fier.

violon69
Messages : 42
Inscription : mer. 13 juil. 2016 13:03
Pratique du violon : 6

Re: Devenir pro(f) ?

Message par violon69 » mer. 13 juil. 2016 17:27

et au fait j'avais oublié mais entre avoir des capacités et aller loin en tant qu'amateur c'est bien différent que d'en faire son métier. Pck je peux peut etre avoir des capacités mais qui ne me serviront qu'à être une très bonne amatrice sans pour autant avoir le potentiel pour en faire mon métier et par conséquent être reconnu comme professionnel. Ce sont deux choses bien différente...
Et d'ailleurs qu'est ce que pour toi avoir du potentiel ? Pck la encore c'est ce qu'on me dit mais j'ai du mal a y croire. Après j'ai pas bcp confiance en ce que je peux faire donc bon ...

Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1181
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: Devenir pro(f) ?

Message par Theo » mer. 13 juil. 2016 20:29

Je ne sais pas, il faut en parler à ta prof ou bien poster un enregistrement de ce que tu es capable de faire.
Je ne m'y connais pas assez mais être en 5 ans en 3eme cycle et le finir en 2 ans c'est vraiment pas mal du tout ! Surtout que tu as commencé tard et qu'il n'est pas toujours facile d'acquérir certains mécanismes (même si, aussi, d'autres viennent plus rapidement).

N'aie pas peur de prendre le temps d'en parler à ta prof ou à d'autres violonistes pro ;)
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

violon69
Messages : 42
Inscription : mer. 13 juil. 2016 13:03
Pratique du violon : 6

Re: Devenir pro(f) ?

Message par violon69 » mer. 13 juil. 2016 20:43

ba de toute manière le cycle 3 se fait en 2 ans donc bon... Après comme j'ai dit j'ai peur d'entendre sa réponse, qu'elle me descende un peu et qu'elle me démoralise en vrai c'est pour ca que je demande pas j'ai pas envie d'être décue. Après pour ca que je le poste ici pck il y a des profs de violon et j'avoue que j'aimerai bien avoir leur point de vue. Et pour moi être entré en cycle 3 et le finir avec respectivement 5 et 7ans de violon c'est pas non plus le bout du monde. Tout le monde est capable de le faire je pense.... C'est pas non plus si compliqué que cela le violon. Ca commence en 3eme cycle mais avant non je trouve pas. Mais si tu connais des gens sur le forum et plus particulièrement des profs ba je veux bien de l'aide oui

Avatar de l’utilisateur
Anthurium
Messages : 1691
Inscription : mer. 24 nov. 2004 19:55
Pratique du violon : 26
Sexe : Femme

Re: Devenir pro(f) ?

Message par Anthurium » jeu. 14 juil. 2016 01:27

Alors plusieurs réflexions suite à ton message.

La meilleure façon de savoir si tu peux devenir prof c'est de discuter avec ta prof qui te suit depuis un moment. Autre piste, faire des stages pour rencontrer d'autres avis, se confronter à d'autres profs/élèves/environnement tout ça. (je vois que tu vas en faire un et ça c'est cool!)

Ensuite j'ai du mal à concevoir que l'on puisse vouloir enseigner sans soi-même bosser sérieusement l'instru, penser violon tout ça c'est très bien mais ça ne remplace en rien le temps à passer sur l'instrument; les facilités, faut être honnête, c'est juste génial et ça aide beaucoup bien sûr, mais la maîtrise fine des gestes rendue possible par le travail journalier pour renforcer tout ça c'est tellement mieux! Tu es ton premier élève, et acquérir des méthodes de travail efficaces c'est vraiment fondamental pour espérer les transmettre, tu ne peux pas dire seulement à tes élèves fais comme ça, fais comme moi, etc... ça marche avec certains mais pas avec tous et connaître précisément l'apprentissage technique de l'instrument (toute la cuisine de violoniste) est juste tellement important, pouvoir expliquer la même chose selon plusieurs angles d'approches en fonction des élèves, tout ça. Si tu ne peux te plier à cette discipline, pour moi c'est compliqué/impossible de la transmettre (et je dirais même que je ne conçois pas le métier de prof sans cette rigueur qui est une recherche permanente).
Dire que le violon est quelque chose de facile...là aussi je trouve que ça montre juste un manque de rigueur et de connaissances du sujet (et pardon si ce que je te dis là paraît raide dans la formulation, il est tard). Regarde des masterclass avec des élèves hyper avancés, et juste la recherche du détail, la maîtrise de cet instrument, l'exigence est juste complètement dingue! (et je pense aussi au niveau des concours internationaux, tout ça...). Après on a plus ou moins de facilités ça c'est un fait, mais je ne connais aucun très grand violoniste qui a un jour dit que le violon c'était facile même si ils ont des facilités folles (youtube est notre ami pour déprimer devant les futurs solistes de demain en culottes courtes, ou encore voir les grands solistes lorsqu'ils étaient jeunes, le talent c'est sûr ça existe, mais ils sont devenus qui ils sont ou auront un avenir dans le métier par le travail, le côté mythique du reste, c'est du bluff pour journalistes et crédules en tout genre qui aiment croire aux miracles .

Et je vais finir avec ton âge: pour moi l'âge n'est pas un problème a priori, mais le fait que tu veuilles un truc sans t'en donner les moyens par contre oui. Tu vas croiser des gens qui veulent faire ça depuis des années, qui bossent comme des dingues, qui sont en général aussi relativement doués pour espérer en faire leur job,et je l'ai dit à plusieurs reprises ce métier est aussi une super contrainte par les temps qui courent (je ne compte plus le nombre de profs de musique dans mon entourage qui changent de profession tellement c'est pas évident d'en vivre) alors une approche dilletante pour imaginer enseigner, je n'y crois pas, il faut vraiment lutter au quotidien et se faire brûler par sa passion (qui se manifeste par la pratique instrumentale je le répète ;) ). Tu vas devoir passer des concours, avoir des entretiens, entrer dans des formations où on va te juger et sur ton niveau instrumental et sur ta réflexion et ta façon de te projeter comme pédagogue, sur ce que tu veux transmettre et il y a une énorme différence entre une discipline artistique et un simple loisir (et bon ça je sais que ça fait un peu dinosaure de le dire mais j'assume). Tous les profs que j'ai croisé ne voulaient pas me transmettre un loisir mais un Art et la nuance est pour moi la question majeure que tu dois te poser.

Bref vraiment parle en premier lieu à ta prof, je vais te raconter un peu ma life : je me suis décidée tard pour vraiment assumer ma volonté de faire ce métier car j'avais un bon niveau à 18 piges (niveau DEM de CRD), ça me faisait bien rêver mais je pensais pas trop pouvoir y arriver car j'avais pas mal de lacunes suite à des années sans bosser: j'avais aussi des facilités...J'ai fait un autre cursus après le bac, direction la fac et je continuais le violon en parallèle. Et là j'ai croisé un prof super exigent qui me filait pas mal de boulot et il a fallu à un moment donné que je commence à travailler davantage et pour tout te dire c'est comme ça que j'ai lâché la fac au fur et à mesure pour vraiment faire du violon et combler mes lacunes, j'ai travaillé des tas d'études, des concertos, des pièces de genre, j'ai adoré, mais je ne lui ai pas dit que je voulais faire peut-être ça finalement comme métier. Mon père qui croisait mon prof de temps en temps lui a un jour lâché l'info, et lui ne pensait pas que j'y pensais puisque au départ jene forçais pas des masses et j'étudiais dans une fac assez côtée dans sa spécialité( une toute autre branche); du jour où mon pro l'a su, il n'a rien lâché et m'a vraiment donné les moyens d'y arriver (je me suis bien fait pourrir quand je débarquais en cours en semi-touriste ;) genre des phrases "au niveau auquel tu prétends, ce que tu viens de faire là , ou tel ou tel défaut, ça n'est pas envisageable"...tu as beau être adulte beh crois moi ça te calme ;) ^^ et tu comprends bien assez vite que tu rentres dans une autre dimension!).


Voilà c'est des pistes de réflexion en vrac (encore un pavé ;) ) et je veux pas te dire que c'est impossible puisque je ne te connaît pas, mais si tu veux faire ça tu dois t'interroger, en parler avec ta prof et surtout te mettre un bon gros coup de pied au c*l pour y arriver et avoir une certaine maturité dans ton approche instrumentale. ;)
Sage?Comme un orage!
Ελευθερία ή Θάνατος!

violon69
Messages : 42
Inscription : mer. 13 juil. 2016 13:03
Pratique du violon : 6

Re: Devenir pro(f) ?

Message par violon69 » jeu. 14 juil. 2016 11:07

slt deja merci pour ce long mais fructueux message. Alors pour commencer ma prof je la connais que depuis cette année donc ca fait que 1 ans qu'on boss ensemble. Ensuite si je n'ose pas lui en parler c'est parce que justement je la respecte trop et que son opinion et ce qu'elle pense de mon travail compte énormément.... Ensuite, pour ce qui est de mon approche instrumental propre au travail disons que j'ai un peu plus bossé cette année pck de toute manière je n'avais pas vmt le choix j'avais des études par ci par la chose que je n'avais jamais auparavant et du coup ba bien obligé de les bosser car je m'appercois qu'effectivement meme si c'est hyper chiant ba c'est hyper important et que c'est justement dans les études que la technique se forme et qu'on peut l'appliquer ensuite dans les morceaux. Pour ce qui est de la technique de travail j'ai enfin compris comment il fallait que je le fasse pck ma prof m'a donné tout plein de conseil et tout et un jour j'ai essayé de l'appliquer et effectivement le résultat c'est fait sentir mais j'avoue que je le fait pas tjs pck c'est plus pénible de travailler que de jouer et de se faire plaisir. Après je ne l'applique pas pour moi mais lorsque j'ai eu la chance d'enseigner j'ai appliquer les conseils de ma prof sur les élèves que j'avais. Alors oui il ralaient mais ils le faisaient et ca se sentait dans le boulot. Pour certaine chose je m'y atèle vmt genre les doubles cordes comme c'est tout nouveau de ba cet été en fait, tout ce qui est démanché et position haute oui pck c'est tout nouveau et que ba j'ai pas envie de faire de bêtises la dessus mais une fois les choses plus ou moins acquise pas je fais l'impasse sur la rigueur je l'admet mais ca passe quand même..... Certes avec certaines fragilités sur certaine choses mais ca passe. Et ce qui est contradictoire c'est que l'on m'a reporché d'être trop exigente avec moi-même. En gros d'un côté j'attends des résultats mais de l'autre je fournit le strict minimum dont j'ai besoin pour y arriver. Et le pire c'est que ca focntionne.
Bref mais pour ce qui est d'être prof j'ai plus qu'envie de faire ca. Encore toi tu as eu de la chance c'est ton père qui a lâché le morceau et pas toi. S'il ne l'avait pas fait tu lui en aurait parlé à ta prof à ce moment la ou tu aurait continué ton bonhomme de chemin avec cette idée en tête sans jamais lui en parler ?
Dernière chose, mon ancien prof à dit à ma mère que j'avais les capacités pour pouvoir être prof de violon mais que je le serai probablement pas avant 40 ans. Lol. Après il est prof dans un CRI et la je suis dans un CRR et elle est bcp plus jeune que lui et donc plus au courant des dernières choses concernant tout ca.
Véritablement dernière chose: qu'est-ce que pour toi avoir du potentiel, des capacités, qu'on est fait pour le violon et qu'on ira très loin ? pck c'est ce qu'elle m'a dit mais je vois pas trop ce qu'elle peut entendre par la....
Merci =) =) =)

Répondre