Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

notation des auditions

Ici, on parle pédagogie.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
cécilius
Messages : 1518
Inscription : jeu. 21 avr. 2011 15:24
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme
Localisation : Nice

notation des auditions

Message par cécilius » jeu. 2 juin 2016 08:11

Je pose cette question : quand le texte de la partition est respecté, la justesse (pas trop mal), le tempo correcte mais la son n'est pas terrible, comme est-ce noté ?

Je trouve rarement (sauf parmi les enfants asiatiques, mais peut-être que l'on ne met que ce qui est bon) des enfants qui ont un son pas mal (et ça ne vient pas du violon) ; j'ai même eu l'occasion d'écouter un enfant de professeur de violon : tout était bien sauf le son qui n'allait vraiment pas du tout.



Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: notation des auditions

Message par Zaphod » jeu. 2 juin 2016 10:04

ça dépend d'où vient le problème, et du contexte de l'audition.

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 567
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: notation des auditions

Message par PhilippeB » ven. 3 juin 2016 10:35

C'est un sujet intéressant par rapport à l'enseignement du violon tel que je le constate dans nos conservatoires. Encore faudrait-il préciser ce que tu entends exactement par "Le son n'allait pas du tout". Pour ma part je trouve que la qualité du son n'est pas souvent travaillée en tant que telle et que les profs se focalisent surtout sur les acrobaties de mains gauche et de bras droit. Par exemple on donne assez rarement des pièces "faciles" pour le niveau technique de l'élève mais en exigeant une qualité sonore irréprochable (legato, vibrato, phrasé, prise de son, filage du son, etc.). Zaphod est-ce que je me trompe?

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: notation des auditions

Message par Zaphod » ven. 3 juin 2016 11:46

Le but de l'enseignement conventionnel n'est pas de faire de la musique, mais de fournir un bagage technique à l'élève, qui une fois toute les cartes en mains pourra commencer à en faire quelque-chose.

De plus dans la mesure où ces structures marchent sur des subventions, il faut du rendement, et qui dit rendement dit justificatifs. On peut justifier le fait qu'un élève ait appris telle ou telle technique, en revanche pour la prise de son, difficile de quantifier...

Avatar de l’utilisateur
cécilius
Messages : 1518
Inscription : jeu. 21 avr. 2011 15:24
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme
Localisation : Nice

Re: notation des auditions

Message par cécilius » dim. 5 juin 2016 15:42

Je me demande si tout ça n'a pas tendance à démotiver les élèves. Je dis cela, car il m'est arrivé plusieurs fois (tant au piano, qu' au violon) et ceci à un âge totalement différent, que les professeurs me demandent si des enfants pouvaient assister à mon cours et j'ai accepté volontiers. La réaction des enfants a été de leur donner envie de poursuivre l'étude de l'instrument, car ils étaient prêts à vouloir abandonner.
Je ne sais pas si les professeurs jouaient devant eux...? D'ailleurs, ils n'en avaient certainement pas le temps (le rendement évoqué plus haut).
Bien sûr, assister à un concert c'est bien, mais je pense que les virtuoses sont trop éloignés de ces enfants démotivés.

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: notation des auditions

Message par Zaphod » lun. 6 juin 2016 13:54

Ce que je vais dire peut paraître choquant, mais la "démotivation" fait presque partie du programme, car elle permet de faire le tri entre ceux qui sont vraiment motivés pour devenir pro (n'oublions pas que c'est le but initial du conservatoire) et ceux qui veulent juste s'amuser.

Dit en passant, tu remarques que les virtuoses sont trop éloignés de ces enfants démotivés, moi j'irais jusqu'à pousser le bouchon plus loin et dire que certains virtuoses SONT des enfants (ou ex-enfants) démotivés.
Beaucoup de virtuoses ont tellement travaillé qu'ils en détestent ce qu'ils font, mais comme ils n'ont que ça...
Mais c'est un autre sujet ;)

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11357
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: notation des auditions

Message par Malkichay » lun. 6 juin 2016 14:13

Ca me rappelle un interwiew d'Apap où il décrivait à mots couverts cet amour-haine de son instrument...
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: notation des auditions

Message par Zaphod » lun. 6 juin 2016 16:45

Oui, Gilles Apap en fait partie, au début de sa carrière il en arrivait à se mutiler, même à se coincer consciemment les doigts dans une porte pour ne pas avoir à jouer...

Avatar de l’utilisateur
music30
Messages : 59
Inscription : lun. 24 nov. 2014 00:49
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
Contact :

Re: notation des auditions

Message par music30 » lun. 6 juin 2016 20:07

Malheureusement, la note est la "sanction" donnée par l'adulte qui porte un jugement => on installe ainsi l'enfant dans la peur de l'erreur. Notre système entier est basé sur cette approche.
Je vous invite à regarder à ce sujet cette vidéo de TED sur l'éducation positive
https://www.youtube.com/watch?v=aMLm6DPfvdc

Mais une fois ceci entendu, comment passe t on au concret me direz vous ?
Heureusement, cela s'apprend, il existe plein de formations pour cela.

Exemple vécu :
J'ai vu un super-enseignant à l’œuvre : il filmait des étudiants qui préparaient un oral. Une des filles était timide, parlait sans regarder en face d'elle, se tortillait. Bref la plupart des gens lui aurait dit "c'est une cata, on ne pourra pas tout retravailler pour demain, il y a trop de boulot !"
Que fit il ?
En visionnant avec les étudiants la vidéo, au lieu de pointer à cette étudiants tous ses défauts, il s'est arrêté sur un des (rares) endroits de la vidéo où elle souriant et lui a dit : "Super, recommence comme ça, et fais nous ce beau sourire tout le temps s'il te plait !! ".
Croyez moi si vous le voulez, mais le résultat a été incroyable !

Pour ma fille (8 ans) qui est en cours de flûte au conservatoire : je filme ses auditions, et c'est elle avec ses copines qui les commente ensuite. En général, c'est assez juste ! Mais le fait que ce ne soit pas les prof ou autres adultes qui pointent les défauts, mais que soit elles qui trouvent seules les pistes de progrès est une source de motivation....

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 567
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: notation des auditions

Message par PhilippeB » mar. 7 juin 2016 11:17

Personnellement je suis absolument fasciné par ces solistes qui donnent plus de 100 concerts par an aux quatre coins du monde. A ce niveau là je crois qu'on ne peut tenir qu'avec des dons et des facilités absolument hors norme qui confinent au génie. Par exemple ces grands solistes ont une telle mémoire et un tel niveau technique qu'ils n'ont quasiment plus besoin de retravailler le répertoire qu'ils connaissent déjà (et qui se chiffre en dizaines d'heures de musique!) et ils sont capables de se réinventer et de créer de nouvelles interprétations dans l'instant même du concert. Etre soliste professionnel en étant seulement sérieux et travailleur sans être véritablement un génie me semble tout bonnement impossible, en tout cas sur la durée. Si vous avez besoin de besogner votre instrument 10h par jour pendant des mois pour préparer un petit programme de 45 minutes et oser vous présenter sur scène devant des gens qui ont payé leur place, comment pouvez-vous faire une carrière de soliste? Vous allez craquer et tout foutre en l'air au bout d'un an ou deux!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité