Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Ici, on parle pédagogie.
elnin
Messages : 30
Inscription : jeu. 10 mai 2012 13:23
Pratique du violon : 0

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par elnin » lun. 1 avr. 2013 18:06

Mais c'est quoi faire de la musique plus tard...
J'ai l'impression que si tel le souhait de l'enfant, il doit tout sacrifier pour la musique,
est-ce vrai?

Là, il fait 20 à 30 minutes par jour en moyenne, plus les cours, plus le piano (il fait aussi du piano),
et c'est assez lourd.

Plus tard, c'est quoi l'emploi du temps type d'un enfant qui se lance dans la musique.

Avatar de l’utilisateur
Maximus
Messages : 600
Inscription : mer. 13 févr. 2013 21:45
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par Maximus » lun. 1 avr. 2013 18:21

c'est le temps qu'en tant que parent tu vas lui donner... si tu pousses ton enfant dans la voie de l'excellence (sans garantie) alors, ce sera sacrifice sur sacrifice, pour un avenir hypothétique. Mais si ton gosse y trouve son compte et toi aussi, alors pourquoi pas ?
le nombre d'heures d'entrainement augmentera au fur et à mesure : 30 minutes aujourd'hui, 7 heures dans quelques années... c'est comme un sportif de haut niveau, ni plus ni moins : des heures de pratique sans garantie d'être le meilleur, mais ça n'empêche pas d'avoir son bac

Avatar de l’utilisateur
akito
Messages : 116
Inscription : dim. 11 nov. 2012 14:30
Pratique du violon : 34
Sexe : Homme
Contact :

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par akito » lun. 1 avr. 2013 19:27

J'allais le dire ! Le bac est un minimum pour ce qui est de la scolarité "classique", ne serait-ce que pour avoir autre chose sous le coude s'il devait abandonner.
Des violonistes professionnels de ma connaissance, qui n'ont fait que ça depuis leur adolescence (au minimum) ont tout de même un bac, même si ce n'est "qu'un" bac TMD (musique) ou un autre bac technique, surtout pour que la charge de travail au lycée leur permette quand même de progresser dans leur instrument. Par contre, une fois le bac en poche ils se consacraient à la musique à 100% dans l'optique de réussir le concours d'entrée au CNSM de Paris ou Lyon : à Paris, l'âge maximal à l'admission est de 21 ans il me semble (qu'on me corrige si je me trompe !)
elnin a écrit :Mais c'est quoi faire de la musique plus tard...
J'ai l'impression que si tel le souhait de l'enfant, il doit tout sacrifier pour la musique,
est-ce vrai?
Bonne question : s'il doit "tout sacrifier" c'est logiquement pour viser haut, un poste de premier violon dans un bon orchestre par exemple. C'est souvent là qu'on retrouve ceux qui ont été de très bons élèves dans les parcours académiques. En général une fois qu'on a décroché un tel poste, on y reste toute sa carrière. Les concours d'orchestre sont suffisamment difficiles et les places sont chères...

Comme dit plus haut, il faut s'accrocher... C'est un milieu où la concurrence est rude, et où la chance joue énormément. Ce n'est pas parce qu'on est doué qu'on n'a aucun souci à se faire. Être doué est un atout, mais il faut bosser tous les jours, plusieurs heures. Et malgré tout, on court le risque de ne jamais atteindre son objectif et de se retrouver frustré toute sa vie... Finalement comme dans tout métier où la sélection est drastique à l'entrée ! Mais je trouve qu'en musique, et notamment pour des instruments d'élite comme le violon, c'est particulièrement difficile de faire son trou.

Hiendi
Messages : 45
Inscription : lun. 24 déc. 2012 13:40
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par Hiendi » lun. 1 avr. 2013 19:46

D'ailleurs, à propos du bac, n'oublions pas le bac EST indispensable pour pouvoir intégrer bon nombre d'établissements supérieurs de musique et obtenir ses diplômes...

elnin
Messages : 30
Inscription : jeu. 10 mai 2012 13:23
Pratique du violon : 0

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par elnin » lun. 1 avr. 2013 23:02

Je ne vous cache pas que ce que vous dites fait peur.
Ca a l'air d’être un sacré entonnoir sans vraiment voix de sortie.

Ca fait réfléchir. vraiment.

D'où peut être les réticences de cetains à ne pas trop pousser les enfants
sachant que l'avenir est assez obscur.

Finalement, je comprends un peu mieux..
Ceux qui voient le verre à moitié plein pousse et on sait jamais.
Ceux qui le voient à moitié vide, attend et prépare tes arrières.

C'est ça?

krikalou7
Messages : 519
Inscription : sam. 7 mai 2011 18:18
Pratique du violon : 60
Sexe : Homme

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par krikalou7 » mar. 2 avr. 2013 07:20

c'est très compliqué , pour ne pas dire impossible de vous répondre et surtout de vous aider .
Un prof digne de ce nom ne pourra vous donner un avis sérieux sans avoir vu et entendu votre enfant .
ans si j'ai bien lu , qui s'amuse avec les concertos de Beethoven ou Brahms ou encore Mendelssohon.
de deux choses l'une : ou il écoute ces concertos et les retrouve à l'oreille , ce qui indique qu'il a une grande capacité de mémoire (encore faut-il que ce soit vraiment des passages réels) ,
ou c'est son prof qui lui demande de travailler ces morceaux et là , c'est plutôt inquiétant car ce n'est pas du tout constructif pour l'apprentissage sérieux d'un enfant de cet âge . Ne serai-ce que le problème de la longueur d'archet puisqu'il doit jouer avec un violon 1/2 .
La première des choses est qu'il est indispensable que l'enfant poursuive ses études , car comme expliqué plus haut , on ne sait jamais ce qui peut se produire tout au long de sa vie .
Les études ne sont pas encore un frein à sa progression violonistique (pour le moment) car il est évident que si votre enfant progresse très vite , comme l'a signalé Odile , il pourrait très vite avoir besoin de plusieurs heures par jour pour un travail spécifique .
En effet , il y a 2 possibilités :
la première est que votre enfant va jouer solidement du violon à raison d'une demi-heure , puis une , voir 2 heures par jour pour arriver à obtenir une médaille d'or en conservatoire régional, puis entrée au sup de Lyon ou Paris (ce qui n'est pas assuré , j'ai l'exemple d'un élève médaille d'or avec félicitation à un régional , âgé de 16 ans et qui n'est pas rentré au sup , et qui a arrêté!)
ce qui permet de passer des concours afin d'obtenir un poste en orchestre . Mais là, rien n'est assuré car il faut bien savoir que pour une place , il y a une centaine de candidats (et quels candidats) qui viennent du monde entier ...!!
La deuxième est que votre enfant a de gros moyens d'apprentissage , auquel cas , il voudrait où souhaiterait faire une carrière de soliste (le rêve de chaque élève passionné). La musique prendra rapidement le pas sur le scolaire et il lui faudra alors pratiquer 5, 6 ,7 heures de violon par jour , sans compter le piano qu'il apprend actuellement et qu'il est pratiquement indispensable pour cette activité . y ajouter de l'analyse musicale proposée dans les conservatoires ainsi que de l'orchestre au sein du même établissement . Tout cela pour dire que l'apprentissage à ce niveau suppose pratiquement du temps plein dès l'âge de ...12 ans Voir sur youtube les résultats du concours Ménuhin juniors avec des jeunes de 11 à 13 ans ayant une technique et une maturité de musiciens adultes de très haut niveau . Ce sont là les futurs solistes violonistes .on connait la somme de travail journalier : entre 7 et 10 heures .C'est un choix qui se fait très tôt , sans aucune garantie de résultat . Il est le même pour le violoncelle ou le piano , alors qu'il peut être décalé pour les autres instruments ou la danse .
Je sais par expérience que c'est un problème très compliqué en tant que parent , mais aussi en tant que professeur .

Avatar de l’utilisateur
Eloïse07
Messages : 485
Inscription : mar. 8 mai 2012 12:16
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Ardèche

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par Eloïse07 » mar. 2 avr. 2013 12:22

C'est effectivement très difficile de donner un avis.

Je vais expliqué la situation de mon neveu.
Il "est" violoncelliste. Il a commencé à 3 ans, puis le voyant doué, ses parents se sont retrouvés comme vous dans une situation délicate de choix. Depuis maintenant presque deux ans (il en a 9), il est sorti du système scolaire "classique". Il suis donc des cours par correspondance, outre ceux-ci bien sûr il y a le travail au violoncelle, le piano et tout ce qui est obligatoire au sein du conservatoire. Ses journées sont réglées comme du papier à musique. Son temps est minuté pour les divers apprentissages, sans compter les cours au conservatoire, les concours aussi et bien d'autres obligations.
Mais cela nécessite une présence quotidienne d'un des parents, les siens ont aménagé leur journée de travail en fonction de la sienne.
Je sais que ce qui est visé pour l'avenir chez eux est d'abord le métier de concertiste. Après il faut attendre. Mais c'est certain qu'il doit absolument suivre une scolarité, on ne sait pas ce que l'avenir va lui réserver.
Alors je ne vous donnerai aucun conseil, le choix lui (vous) appartient. Il faut aussi en discuter longuement avec son prof.
Je peux simplement préciser, que pour mon neveu, cela ne semble pas le perturber. A savoir aussi que ses parents se tiennent à ce qu'il ait des moments de détente dans la semaine, heureusement...

elnin
Messages : 30
Inscription : jeu. 10 mai 2012 13:23
Pratique du violon : 0

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par elnin » mar. 2 avr. 2013 18:27

Krikalou7 et Eloise, merci.
Ca fait du bien d'entendre que le choix est difficile.
Parce que l'on se prend bien la tête avec cette histoire, et lorsqu'on en discute,
les gens ne nous comprennent pas trop, ca fait problème de riche.

Ce que vous me décrivez fait peur, je sais pas si j'ai vraiment envie de ca pour mon enfant.

Pour répondre à l'une des questions de Krikalou7, il les déchiffre les concerto pour s'amuser, et celui
de mendelsohnn ressemble bien maintenant.
Mais c'est lui perso qui fait ca, a noel, ces cadeau c'était ces partitions.
La pour le prochain noel il commande Tchaikovski et bruch.

Vous semblez dire que c'est pas bon pour son apprentissage, devrais je alors le freiner dans ses projets personnels?
Il fait donc ces trois concerto et sonatas et partitas de bach.

Et encore merci pour ces infos.
Ca donne une idée de ce qu'est le futur si il veut aller dans cette direction.

elnin
Messages : 30
Inscription : jeu. 10 mai 2012 13:23
Pratique du violon : 0

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par elnin » mar. 2 avr. 2013 18:57

En fait je viens de relire les messages, et je ne vois pas trop la différence entre concertiste et soliste,
et aussi musicien d'orchestre.
Pour le dernier, je suppose que ce n'est pas lui qui fait les solos, c'est ça?

Et une vie de musicien, c'est quoi?
pour être pragmatique, ça gagne bien sa vie? Est ce que c'est un métier que l'on fait à vie,
ou c'est comme en sport il y a un age "limite".

Et est ce que c'est toute la vie qu'il faut faire des heures et des heures d'instrument?

krikalou7
Messages : 519
Inscription : sam. 7 mai 2011 18:18
Pratique du violon : 60
Sexe : Homme

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par krikalou7 » mar. 2 avr. 2013 19:20

je vais pouvoir donner quelques réponses.
concernant la différence entre concertiste et soliste (d'orchestre) , en fait , il n'y en a pas puisqu'il est demandé à un soliste d'orchestre d'avoir le niveau de concertiste .
Concertiste suppose de jouer en invité avec , soit un orchestre , soit en sonate (violon-piano) .
Soliste signifie que le violoniste est engagé (après concours ) auprès d'un orchestre et qu'il aura pour rôle d'encadrer et de régler les pupitres de violon (coups d'archet surtout ).
Le musicien d'orchestre n'a plus de rôle de soliste mais participe au pupitre des violons .
une vie de musicien d'orchestre peut et doit être agréable , puisqu'il s'agit de répétitions et concerts , soit dans la ville où l'orchestre est rattaché , soit dans d'autres villes éventuellement à l'étranger .
les musiciens d'orchestre gagnent très bien leur vie . (soliste est une très belle profession )
c'est un métier que l'on peut faire jusqu'à la retraite, mais qui ne demande pas de travail particulier , mais un entretien journalier afin de rester "sérieux" .

Maintenant , le fait de faire du déchiffrage sur des morceaux est une très bonne chose , à la condition de ne pas les jouer trop car , si votre enfant à une grosse mémoire gestuelle , le jour où il devra les jouer , il risque de rencontrer quelques problèmes .
Il serait plus efficace de le laisser découvrir des pièces comme des études qui peuvent être très agréable et sans inconvénients .

Avatar de l’utilisateur
akito
Messages : 116
Inscription : dim. 11 nov. 2012 14:30
Pratique du violon : 34
Sexe : Homme
Contact :

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par akito » mar. 2 avr. 2013 20:09

elnin a écrit :Parce que l'on se prend bien la tête avec cette histoire, et lorsqu'on en discute,
les gens ne nous comprennent pas trop, ca fait problème de riche.
Depuis quand le talent s'achète-t-il ? :lol:

En tout cas, je trouve déjà votre démarche très bonne ! Que vous preniez le temps (et même un peu votre tête ^_^ ) de discuter ainsi de l'avenir de votre enfant, de prendre des infos etc... Alors que pas mal d'enfants sont contrariés dans leurs envies par leurs parents "non-musiciens", et leur en veulent plus tard... Votre fils vous sera certainement reconnaissant, qu'il devienne professionnel ou amateur de bon niveau :) (c'est bien aussi)
Musicien d'orchestre est un "vrai métier", oui :tongue: mais les postes sont très, très prisés et la concurrence lors des concours d'orchestre est écrasante, comme dit plus haut. Après c'est pas non plus une planque : un Orchestre National a une image, une réputation à tenir ! Environ 10% du public a une réelle oreille critique.

D'ailleurs une question me vient, peut-être que quelqu'un a des éléments de réponse : que dire de la sécurité d'un emploi tel que musicien d'orchestre actuellement ?
En cas de dissolution d'un orchestre, repartir de zéro ensuite au bout de plusieurs années... Dur dur.

Personnellement je ne me fais pas de souci pour les orchestres nationaux, et j'ai même l'impression que les branches de l'éducation nationale et de la santé ont plus de souci à se faire que les orchestres :gene: (mais je peux me tromper)

[quote=""krikalou7"]Soliste signifie que le violoniste est engagé (après concours ) auprès d'un orchestre et qu'il aura pour rôle d'encadrer et de régler les pupitres de violon (coups d'archet surtout ). [/quote]
Il peut quand même se produire en soliste avec son propre orchestre :malin1:

elnin
Messages : 30
Inscription : jeu. 10 mai 2012 13:23
Pratique du violon : 0

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par elnin » mer. 3 avr. 2013 07:32

Alors si je comprends bien ça dépend de ce qu'il veut faire:
-si c'est concertiste, c'est un travail à plein temps a peu près dès le collège
-si c'est musicien d'orchestre, c'est moins important et le choix se fait plus tard

Ensuite, vous me parles de morceaux d'étude qui pourrait remplacer les moments où il s'amuse avec
les concertos. Quels livres d'études me conseillerez vous?

krikalou7
Messages : 519
Inscription : sam. 7 mai 2011 18:18
Pratique du violon : 60
Sexe : Homme

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par krikalou7 » mer. 3 avr. 2013 09:24

si il veut faire du violon son métier , il devra aller le plus haut possible dans son apprentissage. C'est un peu comme un sportif qui aura des moyens physiques . Avec peu d'entraînement il fera des compétitions régionales , un peu plus pourrait l'amener à être champion national et en s'entraînant 2 fois par jour il pourrait être champion olympique .mais tous les sportifs rêvent de devenir champion olympique ...par contre , ils n'auront peut-être pas le bon entraîneur , ou pas la volonté .
Pour votre enfant , c'est la même chose , il lui faudra aller chercher le plus haut possible pour lui , suivant sa capacité d'apprentissage , et l'entourage qui sera le sien .
C'est cette recherche de son maximum qui lui permettra d'être musicien amateur , ou violoniste d'orchestre (soliste ou non ) ou encore concertiste .
Mais il n'a pas "le choix" d'être concertiste, il peut l'être uniquement si il en a LE NIVEAU.
Concernant les études ,il est bien plus formateur et bien plus efficace à son âge et à son niveau de développer de la technique sur un instrument de taille réduite .
Des études comme Fiorillo , Kreutzer, Dont ou Dancla (mais il y en a d'autres) lui permettrait d'abord de faire du déchiffrage , ce qui est très important , et ensuite de travailler ne serai-ce que sur la vitesse . Je pense qu'il est même possible de trouver ces cahiers d'occasion sans trop de difficulté .
Mais , là encore , son professeur devrait lui être de bon conseil .
Je pense qu'il est comme un enfant qui demande davantage à l'école , qui a soif de connaissances , il est important de lui apporter ce supplément de manière à ce qu'il ne s'ennuie pas . Le tout est de lui proposer du materiel qui soit bénéfique et non destructeur .
Bon courage .

elnin
Messages : 30
Inscription : jeu. 10 mai 2012 13:23
Pratique du violon : 0

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par elnin » ven. 5 avr. 2013 05:59

Encore une question,
pourquoi ce serait destructif qu 'il déchiffre et joue des choses trop dures,
je ne comprends pas pourquoi.

Pour le livres d'étude pourriez vous être plus précis.

Odile
Messages : 583
Inscription : ven. 11 nov. 2011 03:30
Pratique du violon : 11
Sexe : Femme
Localisation : Nîmes/Paris

Re: Aide pour les parents d'un enfant jouant du violon

Message par Odile » ven. 5 avr. 2013 08:21

elnin a écrit :Encore une question,
pourquoi ce serait destructif qu 'il déchiffre et joue des choses trop dures,
je ne comprends pas pourquoi.

Pour le livres d'étude pourriez vous être plus précis.
Pour les livres d'études, krikalou répondra plus précisément...
Pourquoi c'est un peu destructeur, c'est parce que la pratique du violon se base sur la mémoire tactile des doigts, par exemple au niveau
de la justesse, on se souvient d'un morceau en partie grâce à la mémoire motrice...
Donc des morceaux trop difficiles, s'il ne peut pas bien les jouer, il enregistre des défauts, qu'il devra effacer le joue il aura le niveau,
et les travaillera pour de bon...

Je me trompe ?
:)
"Sans la musique, la vie serait une erreur."
Friedrich Nietzsche

Répondre