Gestion de la pression

Vous avez déjà quelques mois ou plusieurs années d'expérience, et quelques astuces à communiquer...
Répondre
nanami999
Messages : 6
Inscription : lun. 31 oct. 2016 03:09
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme

Gestion de la pression

Message par nanami999 » ven. 21 juil. 2017 15:38

Bonjour à tous !

Dernièrement j'ai reçu énormément de compliments de la part de mon professeur, des élèves, du directeur, ... sur mon jeu au violon.
Lors d'une semaine de stage, j'ai été choisie premier violon d'un petit orchestre et j'ai du réaliser un solo.
Et ce fut un véritable cauchemar.
Tout le monde n'a pas arrêté de me dire que je jouais trop bien, qu'il ne fallait pas que je me fasse du soucis, que ma justesse harmonique était impeccable, que c'était un véritable plaisir de m'écouter...
Et cela m'a mis une pression monstre. Je n'ai pas arrêté d'appréhender le moment où j'allais jouer. Ma concentration était maximale, j'ai tout fait pour bien jouer et résultat des courses... Je me suis plantée dès la seconde note et nous avons du recommencer le morceau ! La honte ultime, alors que j'ai su jouer parfaitement ce morceau en LECTURE A VUE.

Je ne sais pas du tout comment gérer cette pression, les personnes autour de moi en attendent beaucoup trop de moi.
Je sais comment gérer le stress avant un concert, et c'est quelque chose ici de très TRES différent.

Après le concert, j'ai réfléchi à ma situation, et je me suis rendue compte que je n'avais pensé qu'à enchaîner convenablement des notes durant toute ma prestation. J'étais tellement sous pression que j'ai oublié la chose la plus primordiale qui me fait jouer : l'amour de la musique.

Avez-vous déjà eu à faire avec ce type de pression ?
Comment la gérer ?

Comme dit plus haut, je sais bien gérer un stress. Pour cela, c'est très simple, il suffit de visualiser bien en avance (au minimum une semaine) le moment où l'on va jouer, imaginer la salle, les gens, le moment où l'on rentre, où l'on joue,... et s'imaginer qu'à la fin du morceau, le public fait une standing ovation et applaudit à tout rompre. Il faut faire ça tous les jours avant la prestation et cela aide beaucoup. Le jour même de la prestation, il faut bien gérer sa respiration (inspirer et expirer profondément), tout en forçant son corps à ne pas adopter une position fermée (ne pas croiser les jambes ni les mains,...).

Mais tous ces conseils ne m'ont été d'aucune utilité pour gérer la PRESSION (très différente du STRESS habituel).

J'ai peur de rejouer devant un public et qu'une telle chose m'arrive à nouveau et j'en ai vraiment assez de recevoir des compliments à la pelle, je ne pense pas les mériter.

Je suis avide de tout conseil,

merci de m'avoir lue,

nanami999

Soldeau

Re: Gestion de la pression

Message par Soldeau » ven. 21 juil. 2017 16:16

je suis aussi preneur .

Mon job me fait rencontrer du monde, je dois faire face a des auditoires importants , dans une langues qui n'est pas la mienne etc etc c'est un stress que je gère sans pb .
Cela fait plus de 30 ans que je joue du violon et que je ne joue que pour moi, mais très très proche et mon prof.Je suis inccapable de me gérer devant un auditoire, déjà avec mon prof si je n'ai pas fait auparavant 10 fois 20 fois l'exercice ou la pièce parfaitement ,ma restitution est catastrophique .
Il faut dire que je suis extrêmement exigeant de tous et en particulier de moi même .
La moindre fausse note ou coup d'archet pas ok je perds mes moyens, j'oubli la partition que je connaissais par cœur et pire je ne sais plus lire la partition que je connais par cœur ...
Dernière modification par Soldeau le ven. 21 juil. 2017 16:25, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 14:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Gestion de la pression

Message par PhilippeB » ven. 21 juil. 2017 16:22

Hélas on doit savoir que certaines personnes sont faites pour la scène et d'autres non. That's a fact! Pour ceux qui ne sont pas faits pour la scène ça peut se soigner, mais c'est dur... Les bêtes de scène ont souvent la froideur du crocodile (insensibilité aux émotions) et une confiance en eux qui confine à la pire vanité. Cette aptitude est la plupart du temps naturelle et n'a rien à voir avec le niveau technique ou musical!

nanami999
Messages : 6
Inscription : lun. 31 oct. 2016 03:09
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme

Re: Gestion de la pression

Message par nanami999 » ven. 21 juil. 2017 16:23

C'est amusant, on partage ce perfectionnisme. La moindre fausse note me fait également sortir de ma bulle en public, et je perds toute ma concentration si cela arrive

Soldeau

Re: Gestion de la pression

Message par Soldeau » ven. 21 juil. 2017 16:32

PhilippeB a écrit :
ven. 21 juil. 2017 16:22
Hélas on doit savoir que certaines personnes sont faites pour la scène et d'autres non. That's a fact! Pour ceux qui ne sont pas faits pour la scène ça peut se soigner, mais c'est dur... Les bêtes de scène ont souvent la froideur du crocodile (insensibilité aux émotions) et une confiance en eux qui confine à la pire vanité. Cette aptitude est la plupart du temps naturelle et n'a rien à voir avec le niveau technique ou musical!
Ok je le comprends bien, mais imaginez que je travaille aujourd'hui Nigun de Bloch et je la sorts proprement et juste!
Il y a quelques jours c'était l'anniversaire de ma fille ( avec un peu de visite ) elle me demande de jouer quelque chose je n'ai pas été capable de jouer joyeux anniversaire sans faire une fausse note.
Je n'ai jamais trouver quelqu'un pour m'aider a sortir de cette situation.... maladive!

nanami999
Messages : 6
Inscription : lun. 31 oct. 2016 03:09
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme

Re: Gestion de la pression

Message par nanami999 » ven. 21 juil. 2017 16:32

PhilippeB

Le soucis que j'ai c'est qu'avant que toutes ces personnes n'aient des attentes pour moi, je n'avais aucun problème à jouer devant un grand plublic. Je savais garder en tête que je jouais pour le plaisir.

Ce n'est que depuis que je suis catégorisée comme "bonne violoniste" et que les gens "m'attendent au tournant" à chaque fois que je joue que j'ai développé ce problème (assez paradoxal)

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 571
Inscription : lun. 15 déc. 2014 14:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Gestion de la pression

Message par PhilippeB » ven. 21 juil. 2017 16:46

Oui c'est normal! Sara Bernhard avait répondu à un jeune acteur qui se vantait de ne pas avoir le trac : "Vous verrez, ça vient avec le talent!" et c'est vrai que plus on attend de nous et plus le trac sera fort. Jouer devant un public qui a payé sa place, pour donner un exemple, c'est très différent que de jouer dans une audition d'élèves ou même pour un examen. En gros on n'a tout simplement pas le droit à l'erreur! C'est pourquoi j'insiste sur le fait que les concertistes ont une aptitude naturelle à maîtriser leur trac, et ce n'est pas donné à tout le monde.

Sinon, il y a eu beaucoup de discussions sur le forum au sujet du trac et de la façon de le gérer. Vous pouvez peut-être trouver quelque chose en faisant une recherche sur le forum.

Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1196
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: Gestion de la pression

Message par Theo » ven. 21 juil. 2017 16:57

Salut,

je ne suis pas forcément un grand partisan de l'engouement qu'on porte à tout va à l’hypnose, PNL, sophro etc... Mais pour ce genre de soucis c'est vraiment pas mal. Une chose que j'ai expérimentée moi-même et qui a porté ses fruits, c'est le travail de projection que l'on fait en sophrologie. Ca mélange un peu ce que tu as dit Nanami, mais on y rajoute des éléments plus puissants et on travaille parallèlement la confiance en soi. C'est plutôt court comme "thérapie", maintenant cela reste assez cher et il faut y croire un minimum si l'on veut rentrer dans l'état sophro-liminal.

C'est un peu la mode en ce moment, il y a certainement pas mal de choses similaires qui pourraient mieux te convenir avec d'aussi bon résultat. En tout cas changer radicalement sa personne, et ce, tout seul, c'est difficile, parce que le problème est inhérent à ta nature et la changer comme ça mettra un certain temps si tu n'y es pas aidé...

Bon courage pour la suite :super:
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5035
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Gestion de la pression

Message par Claire91 » ven. 21 juil. 2017 18:30

Bonjour nanami.

J'ai connu une situation similaire dans mon orchestre habituel.
Nous avons un 1er violon, qui est un pro, qui fait office d'encadrant pour les cordes, et qui en général fait les solos quand il y en a.
Au bout de quelque temps, j'avais pris confiance, et pour un concert où le 1er violon n'était pas présent, j'ai accepté de faire un petit solo de 2 mesures à peine, que j'ai toujours fait sans problème en répétition.
Le jour du concert, tout au long du morceau, je sentais la pression monter, et ça n'a pas loupé, je me suis magistralement plantée au moment du solo.
J'étais en larmes sur scène, tellement j'avais honte.

Alors je n'ai pas de solution miracle pour toi, mais ce que je peux te dire, c'est qu'il m'a fallu au moins un an avant de demander à nouveaux à faire un des solos de la partition, et que, malgré le stress, ça s'était bien passé. Depuis, j'en ai refait d'autre, et le stress n'est quasiment plus présent.

Du coup, je pense que la pression venait surtout du fait que c'était la première fois. J'ai chuté, mais comme toujours, il faut tout de suite se remettre en selle pour conjurer la peur.
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
Leksy
Messages : 122
Inscription : lun. 7 juin 2010 16:36
Pratique du violon : 15
Sexe : Femme
Localisation : Bruxelles

Re: Gestion de la pression

Message par Leksy » sam. 22 juil. 2017 09:01

Je ne sais pas trop comment expliquer ma gestion... elle est assez terrible et finalement avec le temps, j appréhende un peu mieux le stress et la pression.
Avant mes examens, je suis très insupportable et très anxieuse mais une fois sur scène .je ne montre rien. Il m'arrive souvent de me planter, mais je continue, je me conditionne à ne pas abandonner car le but est de faire de la musique. Je ne lâche pas même si je sais que c'est moche, faux, pas en place rythmiquement car de toutes façons c'est fait, et je ne peux rien y faire à part continuer.
On m'a souvent dit que j'avais l'air très à l'aise dur scène et ça a pu me porter préjudice à certains examens (deux élèves se ratent, un a l'air confiant et l'autre est tétanisé, on aura tendance à surnoté le stressé car on lui "pardonnera" ses erreurs dues au stress. On aura tendance à se dire, pour mon cas, que j'ai juste mal travailler et que je n'ai pas de potentiel haha). Malgré cette aisance apparente, très souvent, je suis quand même bloquée : un exemple concret, j'ai tendance à bloquer mes jambes et du coup, ce sont elles qui prennent en premier ; je veux bouger une de mes jambes (parfois à cause d'une posture qui ne me convient plus) et j'abandonne bien vite lorsque je sens que cela donne des tremblements à la jambe en question et que je risque de tomber sur scène.
Dans ce genre de cas, j'occulte et continue juste à jouer (mais pas forcément juste ;)

C'est aussi un peu ma philosophie de vie (Même si j'ai beaucoup de mal à l'appliquer), d'être ancrée sur le moment présent et non sur le passé ou le futur. Quand je joue sur scène, en tous cas pour un examen ou un concert), je ne me pose plus de questions car c'était à faire avant, si ça n'a pas été fait, ce n'est pas avec l auto flagellation que ça fonctionnera mieux, et si je me trompe, j'aurais tout le temps de m'en vouloir, une fois sortie de scène.
Je ne sais pas si c'est très clair, mais en quelque sorte, sur scène, je met le stress dans une petite cage dans mon esprit, et si le stress n'existe pas, il n'y a pas de raison d'être stressée haha d'où le fait que je sois insupportable avant mes examens, c'est une façon d extérioriser la pression avant le jour j

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1928
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Gestion de la pression

Message par LionelB » sam. 22 juil. 2017 11:34

J'ai connu ça aussi et je suis globalement d'accord avec ce qui a été dit plus haut. Par contre cette gestion est purement personnelle. Donc les conseils que tu as reçu ne resteront que des conseils. Il faut que tu trouves comment ton cerveau fonctionne pour t'y adapter. Le seul moyen et de faire des essais de différentes approches et de voir comment ton corps réagit.

De mon point de vue le facteur le plus important est l'expérience. On est tous diminué par le stress la première fois, et pas que pour le Violon. Ce que tu as d'abord besoin c'est de t'habituer à ce stress la. Il est difficile de reproduire cette situation car tu n'as pas forcément d'orchestre à ta disposition pour refaire indéfiniment cet exercice ::d donc un bon moyen peut être de jouer dans la rue. En tout cas que ce soit dans la rue, avec les voisins, là familles ou le amis, il faut que tu trouves un cadre qui reproduit ce stress pour avoir le temps de Tester différentes préparation et de t'y habituer.

Il n'y a pas d'autres solutions pour vaincre ta peur que de l'affronter encore, encore et encore :mrgreen:

Regardes ma phrases en bas de page... c'est exactement ça ! Depuis que l'Homme est Homme nous avons tous le même problème : affronter nos peurs pour s'y habituer et en faire une force. (Ce n'est pas la peur qui devient une force, c'est notre habitude de la gestion de cette peur qui en devient une ;))
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

nanami999
Messages : 6
Inscription : lun. 31 oct. 2016 03:09
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme

Re: Gestion de la pression

Message par nanami999 » dim. 23 juil. 2017 02:03

@ LionelB

Merci pour tes conseils, je pense effectivement qu'"attraper le taureau par les cornes" est la meilleure solution ici. Je vais demander à mon professeur de me faire jouer à plus de concerts / d'auditions afin de me confronter à nouveau à cette pression afin de la vaincre.
C'est vrai que jouer dans la rue pourrait également beaucoup m'aider.

@ Leksy

Oui, ranger toutes ces pensées dans un tiroir lors de la prestation est l'objectif que je me fixe. Lors d'une prochain prestation, je tenterai de me concentrer sur ce qui me fait jouer (l'amour de la musique) plutôt que sur l'attente des autres.

@ Claire91

Merci beaucoup pour ton histoire, c'est rassurant de voir que cela arrive même aux meilleurs violonistes, ça m'a aidé à dédramatiser la situation. Je vais tenter de me remettre en selle le plus vite possible et ne pas me décourager. C'est également rassurant que, confrontée à une situation semblable un an plus tard, tu as parfaitement réussi à jouer. J'avais peur que cette peur de l'échec constitue un cercle vicieux ( se planter une fois fait stresser encore plus la fois suivante ce qui amène un nouveau plantage,...), mais ton histoire prouve que ce n'est pas forcément le cas.

@ Theo

Certains membres de ma famille consultent régulièrement une sophrologue, et apparemment elle est top. J'essayerai bien de prendre un rdv avec elle pour voir les conseils qu'elle peut me donner, cela me sera utile dans la "vie de tous les jours".


En tout cas, merci pour tous vos conseils et toutes vos histoires. Il y a quelques jours, je ne me voyais plus du tout rejouer en public. Mais là j'ai retrouvé du courage et j'ai envie de me mettre au défi et de vaincre cette pression. Après tout, ce qui a toujours été mon fil conducteur, c'est mon amour de la musique. Alors, même si ça sonne nunuche, je veux que mon amour pour la musique triomphe de cette peur !

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 1928
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Gestion de la pression

Message par LionelB » dim. 23 juil. 2017 14:47

Bravo pour cette réaction pleine de courage et de Force :super: on est tous passé par la et tu verras avec l'habitude ça sera beaucoup mieux :)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Stéphalti
Généreux donateur
Messages : 441
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 20:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Gestion de la pression

Message par Stéphalti » ven. 25 août 2017 13:23

Il me semble qu'il y a une erreur d'interprétation nanami.
Tu dis que tout le monde te félicitais pour ta justesse, tes capacités etc.... , très bien!
Et tu dis ensuite qu'ils t'attendaient au tournant...., mais non! C'est toi qui inventes cette situation!
Les gens qui t'entendaient en répétition avaient juste confiance en toi et appréciaient de t'écouter en se régalant d'avance sur ce que serait le concert! Mais tu as petit à petit déplacé le curseur et c'est devenu : "ils vont me juger", or la seule personne qui s'est posée en juge, c'est toi, personne d'autre!

À partir du moment où on se sent jugé, les choses sont toutes différentes! Il n'y a plus que les "bêtes de scène" (comme dit Philippe) qui s'en sortent!

Réfléchis-y, ça peut t'aider.......peut-être...
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Répondre