Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

L'exercice ultime ?

Le violon et sa technique n'ont plus de secret pour vous. Vous êtes une aide précieuse pour nos néophytes... n'hésitez pas à partager vos connaissances.
Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Zaphod » sam. 1 avr. 2017 10:16

Bach c'est la bible du violon ;)

Après il n'y a pas "d'exercice ultime" tout dépend de ce que tu veux travailler, et de la façon dont tu t'y prends.
Je fais toujours faire des cordes à vide à mes élèves en début de séance, quelque soit leur niveau. Ensuite toujours au moins une gamme. Mais travailler les gammes sans avoir fait de cordes à vide avant, c'est perdre plus de 75% de l'apport.



Avatar de l’utilisateur
Theo
Messages : 1119
Inscription : jeu. 16 mai 2013 22:36
Pratique du violon : 4
Sexe : Homme
Localisation : Reims

Re: L'exercice ultime ?

Message par Theo » sam. 1 avr. 2017 10:20

Tu recherches quoi dans le travail des cordes à vide ?
Son uniforme sur toute la longueur et de bonne qualité ?
La Musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots. Richard Wagner

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Zaphod » sam. 1 avr. 2017 11:44

D'abord les fondamentaux: position du corps, souplesse, état d'esprit... ensuite la dynamique de posture, puis la main droite: prise de son, amplitude, projection, homogénéité etc...
Je vais pas faire une liste complète, serait bien long et ça mériterait un topic dédié, mais pour moi un travail constructif doit être progressif et directionnel. J'entends par là qu'on doit d'abord confirmer les fondations avant de vouloir travailler la toiture. Ce serait comme un château de carte. Si on commence avec des gammes, l'esprit se porte sur la justesse, le doigté, les démanchés, bref la main gauche en priorité (le plus facile donc) et tout l'essentiel passe à la trappe. Il est indispensable de mettre en mémoire à court terme les sensations fondamentales étape par étape.

Avatar de l’utilisateur
Swaymemore
Messages : 84
Inscription : dim. 3 juil. 2016 19:32
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Swaymemore » sam. 1 avr. 2017 11:51

Zaphod a écrit :Bach c'est la bible du violon ;)

Après il n'y a pas "d'exercice ultime" tout dépend de ce que tu veux travailler, et de la façon dont tu t'y prends.
Je fais toujours faire des cordes à vide à mes élèves en début de séance, quelque soit leur niveau. Ensuite toujours au moins une gamme. Mais travailler les gammes sans avoir fait de cordes à vide avant, c'est perdre plus de 75% de l'apport.
Alors là, j'aime beaucoup cette réponse. Instinctivement, j'éprouve toujours le besoin de faire des corde à vide pendant 5/10 min avant de commencer quoi que ce soit. Sinon j'arrive à rien, c'est comme si j'avais pas bu mon café le matin.
En fait, je cherche l'exercice ultime, car il ya deux trois jours dans la semaine, où je n'ai pas vraiment le temps de prendre le temps de jouer. Tout au plus 15/20 min, si les mains ne me font pas trop mal après une journée de taf. Fleuriste, ça parait cool comme ça, mais le corps il douille. Et pratiquer le violon me demande beaucoup d'energie. Des fois j'ai trés envie, mais pas le courage.

Sinon, concernant vos réponses sur les gammes all-inclusives, vous trichez beaucoup il me semble. Ca fait plein d'exercices à la fois. Ceci dit, je suis ravie aussi de ces suggestions, car finalement, à chaque séance, je fais quasi exclusivement des gammes avec des variantes de coups d'archet, vitesses, etc.. Des fois, mais pas toujours je finis par deux ou trois petis morceaux de mon répertoire.

Et dernière constatation, j'aurais plutot parié que comme Zaphod, vous m'eussiez suggeré un exercice de la main droite plutôt que des gammes.

(Et merci de vos réponses, c'est trés intéressant !)

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Zaphod » sam. 1 avr. 2017 12:17

Si je peux me permettre de faire un peu de "pub", il existe un bouquin qui s'appelle "warming up" de Simon Fischer (l'auteur du célèbre "basics"), très bonne source d'exercices d'échauffement et pas seulement, très bien pour entretenir.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1582
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par LionelB » sam. 1 avr. 2017 12:39

Merci Zaphod ce que tu dis est très très intéressant. Je vais essayer de mettre en pratique plus consciemment.

Je faisais toujours quelques cordes à vide avant de commencer mais très peu et moins concentré sur tout ça. :super:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Trapadelle
Messages : 197
Inscription : ven. 9 avr. 2004 11:17
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
Contact :

Re: L'exercice ultime ?

Message par Trapadelle » dim. 2 avr. 2017 17:10

Oui, j'oubliais de préciser cela aussi.

Le fameux one minut bow sur chaque corde ( même si cela ne fait que 40 secondes...) , d'abord à vide , puis avec une note, par exemple ré puis la pui mi puis si ( les quatre en troisieme position ) pour sentir la différence.

Et après, à vitesse normale, les exercices ( gammes, arpèges etc ) profitent d'un son déjà bien plus large et assuré.
Amitiés à  toutes et à tous, et attention au verglas sur les scores!!!

Nicolas.

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 567
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: L'exercice ultime ?

Message par PhilippeB » lun. 3 avr. 2017 09:49

Je rebondis sur Bach / exercices. Comment travaillez vous Bach? Je veux dire les pièces du type courante, allemande, gigue, prélude, enfin je veux dire tout ce qui n'est pas polyphonique mais simplement une longue succession de notes plus ou moins rapide. Autant dans la plupart des morceaux du répertoire, notamment romantique, on peut saucissonner, découper, isoler des difficultés techniques particulières et imaginer toute sorte d'exercices adaptés pour telle ou telle difficulté, tel ou tel passage, autant dans ce type de pièce de Bach, je trouve qu'il est difficile de concevoir des exercices à part simplement jouer et rejouer en faisant attention à tel ou tel aspect du jeu (justesse, régularité sonore et rythmique, qualité des mouvements d'archet, phrasé,...), éventuellement en variant les tempos... Du coup quelle est votre approche pour progresser dans ce type de répertoire? Comment vous-y-prenez-vous?

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Messages : 1582
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par LionelB » lun. 3 avr. 2017 10:10

Pour moi je découpe le morceau en parties. Si j'y arrive en phrases musicales sinon au pire par ligne. Puis je prends la dernière que je joue x fois jusqu'à ce que cela marche. Ensuite même chose avec l'avant dernière. Quand celle ci est maitrisé j'enchaîne les 2 parties 4 ou 5 fois. Puis je remonte d'un cran et je recommance.

S'il y a des parties difficiles par exemple, des doigtés ou démanchés compliqués je les boucles en plus à part en début de séance. Ces parties la je les apprends par cœur des le début.

Quand je maitrise le morceau je dois normalement le connaître par cœur à 50%. Il faut donc ajouter un travail spécifique pour apprendre par cœur le reste.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Zaphod » lun. 3 avr. 2017 10:29

Tout dépend de ce que tu veux travailler, on peut tout faire (ou presque) avec du Bach.
Par exemple le travail d'archet, tu peux varier les coups d'archets à souhait, par exemple travailler un presto en staccato lié, en sautillé lié etc....
Travailler tes positions, tu peux jouer ton même presto en seconde, en quatrième etc et te forcer à rester tout le temps (dans la mesure du possible) dans cette position. Tu peux t'amuser à tout jouer sur la corde sol.
Tu peux faire un travail similaire sur les nuances, le timbre etc.

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 567
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: L'exercice ultime ?

Message par PhilippeB » lun. 3 avr. 2017 10:56

Zaphod, ce que tu décris revient à utiliser Bach comme support pour tout un tas d'exercices mais est-ce que ces exercices, au final, vont permettre de jouer mieux ce morceau de Bach en particulier? Supposons que tu doives jouer telle partita en audition/concert/examen/concours (je te place dans la peau d'un apprenant et pas d'un violoniste professionnel bien sûr), que faut-il faire pour se préparer du mieux possible? J'ai l'impression, peut-être trompeuse, qu'il n'y a pas beaucoup de moyens de progresser sur un morceau de Bach sans élever son niveau général de jeu. Je m'explique : pour moi le Bach est révélateur de ton niveau intrinsèque. Dans l'absolu, quelle que soit la quantité de travail que tu vas accorder à cette pièce de Bach, indépendamment du premier travail d'apprentissage et de mémorisation, tu n'obtiendras rien de plus que ce que ton niveau intrinsèque te permet déjà d'obtenir... Il me semble en clair qu'il n'y a rien à travailler dans Bach, car tout est également facile ou difficile. Si tu as un problème de justesse, tu l'auras de la première à la dernière note. Si tu as un problème de régularité ou de legato tu l'auras de la première à la dernière note... On a l'impression que tout est pareil, sans aucune prise à un travail spécifique... Je ne sais pas si je suis très clair...

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Zaphod » lun. 3 avr. 2017 11:19

Il y a la technique d'un côté, et l'interprétation de l'autre.
Prends par exemple un concerto de Paganini, c'est plutôt difficile techniquement, du coup ça ne laisse que très peu de choix sur le doigté possible, coups d'archets etc, et on devra jouer sur de légères variations de tempi et nuances pour l'interprétation.
Prends maintenant ton Bach, et là d'un coup c'est l'opposé, il y a une multitude de façons possible de le jouer, du coup tu élargis considérablement le champs d'interprétations possibles.
Du coup plus tu seras capable de jouer un passage de façons différentes (doigté, coups d'archet...), plus tu auras de cartes en main pour varier ton interprétation.

Bach ne doit pas se jouer comme une étude de Kreutzer, tout est question de subtilité.
Quand tu joues du Bach en concert, le public ne va pas te "juger" sur ta justesse (à moins d’exagérer franchement) ni sur la régularité de ton legato, mais sur ton interprétation.
De toute façon ta justesse et ce qu'elle est, tu ne pourras pas tricher dessus, il faut donc miser sur ce que tu pourras changer plus rapidement, en attendant d'acquérir le reste au fil du temps ;)

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 567
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: L'exercice ultime ?

Message par PhilippeB » lun. 3 avr. 2017 12:24

Je comprends ce que tu veux dire mais je me plaçais davantage dans le cas d'un élève qui en est encore à respecter les doigtés et coups d'archets indiqués par son professeur.
Je ne parlais pas de recherche en terme d'interprétation même si je conçois que Bach n'ayant écrit aucun doigté et très peu de coups d'archet (même parfois sur le rythme on n'est pas très sûr de ce qu'il a écrit...), l'interprète aguerri a une grande liberté et il va pouvoir essayer plein de choses différentes pour obtenir le rendu qui lui plaît ou correspond le mieux. Mais ce travail est réservé j'imagine aux étudiants d'un certain niveau qui n'en sont pas à leur première lecture des sonates et partitas... Pour le "primo accédant" (comme on dirait en immobilier) au monde merveilleux de Bach que préconises-tu?

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Zaphod » lun. 3 avr. 2017 14:19

Pour une première approche, je pense qu'il faut tenir une conduite en deux points,
d'une part une mise en place rigoureuse, métronomique, et neutre (pas de vibrato surtout), et en parallèle un travail d'analyse, pour comprendre l'écriture et la façon d'aborder les points suivants.

Avatar de l’utilisateur
Prune
Messages : 592
Inscription : mer. 13 févr. 2008 22:53
Pratique du violon : 7
Sexe : Femme

Re: L'exercice ultime ?

Message par Prune » mar. 4 avr. 2017 19:32

Bonjour Zaphod (et les autres aussi, bonjour!),

Tu sembles avoir le Warming up de Fischer. Où l'avais-tu acheté?
J'ai le Basics qui est super et j'aimerais maintenant me procurer le Warming up.
J'ai appelé la Flûte de Pan parce qu'il n'est pas sur leur site. Ils m'ont dit que celui-ci, ils ne pouvaient pas le vendre, il est édité et vendu directement sur le site de Simon Fischer. Il faut que je le commande comme ça.
Mais le prix est en livre sterling... je ne pense pas que je vais pouvoir le commander avec ma carte bancaire française.

Merci!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités