Comment aborder les dixièmes

Le violon et sa technique n'ont plus de secret pour vous. Vous êtes une aide précieuse pour nos néophytes... n'hésitez pas à partager vos connaissances.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1657
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Comment aborder les dixièmes

Message par Chanterelle » jeu. 19 avr. 2018 13:27

Ces intervalles qui constituent beaucoup de difficultés dans bien des concertos , peuvent être rendus relativement aisés si l'on part du principe qu'il est plus facile de reculer le premier doigt que de tendre le quatrième au maximum...
Pour exécuter (si je peux dire ;) )la dixième mi bémol-sol sur les cordes de ré et la , on part de l'octave sol-sol avec un premier doigt sur le sol corde de ré , et on recule progressivement le premier doigt fa diése ,fa bécarre ,mi bécarre ,mi bémol ,tout en essayant de garder le quatrième doigt posé sur le sol corde de la.
Le pouce se plaçant sous le manche, la main étant placée à la hauteur de la position 3 . Au début on peut ne pas poser le quatrième doigt mais le laisser en position au-dessus de la corde pendant que l'on s'occupe de reculer le premier doigt.
Cet exercice m'avait permis d'obtenir un bon résultat dans les dixièmes des mesures 198 , 220 , 449 et 463 du concerto de Brahms ,il faut dire que j'étais jeune élève du conservatoire à cette époque !
A la fin de sa carrière ,Isaac Stern avait simplifié le problème : il ne jouait pas la dixième Fa dièse La dièse (mesure 449) en se contentant d'appuyer le 4° doigt très fort...Après 70 ans l'arthrose interdit souvent toute velléité de dixièmes.. :rolleyes:
Je crois que la technique exposée ici n'est sans doute pas la seule ? Qu'en pensent les experts ?
" Une table , une chaise, une corbeille de fruits et un violon , de quoi d'autre un homme aurait-il besoin pour être heureux ? "
Albert Einstein

Répondre