De cordier et de sillet, travaux baroques

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 612
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A été remercié : 1 fois

De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Baroqueux » mer. 6 févr. 2019 16:54

Bonjour à tous.
On parle beaucoup de cordier et de tuning en ce moment, voici un petit résumé de mes activités de cet après-midi.
Après avoir lu cet article: http://www.damianstrings.com/baroque%20set-up.htm, j'ai tout de suite été convaincu que l'auteur était dans le vrai. Mais oui, c'est bien logique, pour les violons baroques ayant leur sillet d'origine, il faut absolument dégager le cordier de la table, même si le violon a une voute plutôt plate comme le mien !
Mais reprenons depuis le début. Sur le violon moderne, c'est le sillet qui assure cette fonction:
Image

Or ce sillet n'a pas toujours eu cette forme puisque sur les violons baroques, le sillet était plat, comme par exemple sur le mien:
Image
J'ai de la chance car s'il existe assez peu de violons ayant gardé leur manche et leur touche baroque, ceux qui ont gardé leur sillet sont carrément rares. En gros, en France, on passe de l'un à l'autre je pense entre 1775 et 1780.
Bref, vous avez compris, j'ai eu envie d'essayer la théorie de l'auteur de l'article qui dit en gros que sur un violon baroque avec un sillet plat, il faut transférer la fonction de sillet sur le cordier pour diminuer l'angle des cordes sur le chevalet.

Ca tombe bien, mon cordier un peu long et je n'arrive pas à avoir une longueur de corde morte correcte (je n'ai que 4,5, il manque un cm).

Et ça tombe bien aussi puisque que quand j'ai installé le cordier, je n'avais que du boyau de 1,6 et il commence déjà s’effilocher, il est donc temps d'agir en passant à du 2mm.
Image
J'ai profité du WE pour faire un cordier. Rien de bien difficile à part le placage d'ébène en 1,5mm qui n'est pas d'accord avec la forme bombée.
La forme est faite à l'oeil, je n'ai pas envie de tout démonter maintenant. Ca va, j'ai encore l'oeil.
Image

Le nouveau cordier est presque 1cm plus court, ça devrait aller:
Image

Un petit avant/après:
Image
Image

On voit bien que la table est plus dégagée avec le nouveau cordier. J'ai également gagné en poids, d'un cordier de 19g, je suis passé à 11.
Niveau afterlength, j'arrive presque à 5,5, il manque encore un tout petit 1,5mm, mais ça ira pour le moment
Image
Image
Donc on démonte tout, on fait la ligature avec un briquet et on remonte.
Image

Au niveau du son, il faut attendre encore un peu pour que les tensions se stabilisent, mais je peux déjà vous dire que c'est incroyable la différence de son avant/après. On sent vraiment que quelque chose s'est débloqué au niveau de la table.
Voila pour le moment. J'ai failli dire que mon message était un peu long, mais je reprends au dernier moment, donc non mon message n'est pas trop long.
Dernière modification par Baroqueux le mer. 6 févr. 2019 18:50, modifié 1 fois.



Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2695
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
A été remercié : 8 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par LionelB » mer. 6 févr. 2019 17:08

:super: au contraire très intéressant et les photos sont magnifiques. Une petite vidéo aussi ? :amen: :gene2:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1441
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 8 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Alain44 » mer. 6 févr. 2019 17:44

Super Baroqueux :super:

Ton message est … juste ce qu’il faut, car bien développé :happy1:
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 612
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A été remercié : 1 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Baroqueux » mer. 6 févr. 2019 18:22

Houla Lionel, tu m'en demandes un peu trop, là !
Les photos sont prises... avec mon smartphone qui donne de meilleures photos en luminosité normale que mon hybride avec des objectifs de la mort qui tue.
Merci Alain.
Bon, les tensions commencent à se stabiliser, je confirme, le gain est absolument énorme. J'ai énormément gagné en velouté sur le sol. Sur le ré, j'ai changé de type de corde et c'est pareil, mais je ne sais pas si ça vient de corde ou du cordier. Sûrement un peu de deux... Sur le la et le mi, je pense avoir un peu de puissance en plus. A voir demain.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2695
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
A été remercié : 8 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par LionelB » mer. 6 févr. 2019 22:03

:pleur4:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Angelo
Messages : 418
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 19 fois
A été remercié : 4 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Angelo » mer. 6 févr. 2019 22:29

Superbe travail Baroqueux. :amen:

Avatar de l’utilisateur
Marc Genevrier
Messages : 287
Inscription : mer. 16 nov. 2011 11:49
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Nîmes
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Marc Genevrier » mer. 6 févr. 2019 22:54

Oui, mais... en lutherie, si l'on veut pouvoir tirer des conclusions, il ne faut changer qu'une seule chose à la fois ! :) Donc une attache cordier plus grosse, oui, mais avec le même cordier ! ;)

A mon avis, c'est surtout le changement de cordier qui fait une grande différence, surtout si la distance chevalet-cordier était aussi courte. Le gain que tu décris va vraiment dans ce sens. Le matériau de l'attache-cordier joue aussi, bien sûr, mais plus à la marge, surtout si l'on passe seulement de 1,6 à 2,0 mm.

Au passage: en théorie, et l'article cité l'explique bien, le fait de dégager le bas du cordier de la table par cette forme épaissie ne modifie pas l'angle des cordes au sommet du chevalet. Pour cela, il faudrait un sillet plus haut. En pratique, c'est peut-être un tout petit peu modifié à cause de certaines rigidités au niveau de l'attache, ou si l'on considère que la force passe non pas par le point de contact sillet-attache mais par le centre du boyau au niveau de ce même point de contact, par exemple. Mais c'est vraiment marginal.

En tous les cas, content que ça ait aussi bien marché ! Quelle longueur fait-il, ton cordier ?

Astuce pour le placage d'ébène, au cas où : tu le passes au-dessus d'une bouilloire (vapeur), il va assez vite prendre une forme en tuile qui devrait faciliter le boulot. Après, si tu as un fer à cintrer, c'est évidemment mieux.

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 612
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A été remercié : 1 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Baroqueux » jeu. 7 févr. 2019 03:20

Ben oui, je sais bien, mais je n'allais pas tout démonter 3 fois.
Dans le cas de mon ancien cordier, en fait, il était plus fin côté attache, c'est bête... Donc forcément, entre le boyau qui n'était pas du bon diamètre et le cordier, si, j'ai bien modifié l'angle sur le chevalet. Et encore, Damien Dluglolecki recommande d'utiliser du boyau de 2,7mm ce qui aurait fait un peu haut sur mon violon dont la voute commence en dessous du niveau de la table.
Mais je suis d'accord avec toi sur le fond, c'est mon côté impatient...
Oui, j'ai cintré mon ébène à la vapeur, mais 1,5mm en placage scié, ça commence à faire beaucoup, naturellement il se courbe beaucoup moins que la forme du chevalet, il aurait presque fallu faire une contre-forme.
Le fer à cintrer est dans la liste d'achat,depuis 20 ans, sinon je fais avec un gros tube et une flamme de soudogaz dirigée à l'intérieur.

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 612
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A été remercié : 1 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Baroqueux » sam. 9 févr. 2019 09:21

Suite à mon message, j'ai regardé le prix des fers à cintrer. J'en étais resté à plus de 200 E. Entre temps, les chinois sont passés par là et j'ai eu un prix à 90E avec la régulation de température et l'affichage digital pour un modèle guitare.
Je me souviens aussi qu'une fois je m'étais bien brulé avec mon système...

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 612
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A été remercié : 1 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Baroqueux » mar. 12 févr. 2019 14:02

Suite des travaux, j'ai refait encore un cordier pour essayer de repasser sous les 10g en effilant un peu la forme et là, je sens que j'arrive à quelque chose de pas mal.

Image

Image

Je le monterai un peu plus tard car j'ai un remord avec mes chevilles en ébène et j'en ai commandé en buis. D'ailleurs, si quelqu'un a une adresse pour commander de l'acide nitrique qui va me servir à les teinter, je suis preneur.

Avatar de l’utilisateur
Marc Genevrier
Messages : 287
Inscription : mer. 16 nov. 2011 11:49
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Nîmes
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Marc Genevrier » mer. 13 févr. 2019 07:18

Très joli !

Acide nitrique, je ne sais pas, masi Hammerl commercialise une teinte mordante spéciale buis. Dispo sur leur site (frais de port un peu élevés!), sans doute aussi chez des revendeurs comme Dictum. Je ne l'ai pas essayé, donc je n'ai pas d'avis sur le produit

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 612
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A été remercié : 1 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Baroqueux » mer. 13 févr. 2019 08:44

Merci.
Est-ce que par hasard ça ne serait pas juste du brou de noix ? Enfin du vrai brou de noix, pas celui que tu achètes dans le commerce, celui que tu fais toi-même en laissant infuser des bogues de noix dans de l'alcool à 95° ?

Avatar de l’utilisateur
Marc Genevrier
Messages : 287
Inscription : mer. 16 nov. 2011 11:49
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Nîmes
A été remercié : 1 fois
Contact :

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Marc Genevrier » jeu. 14 févr. 2019 08:06

Je ne pense pas, non. Il existe tellement de teintes dans l'industrie et Hammerl n'a que l'embarras du choix parmi leurs autres produits. Je pencherais plutôt pour un bête mélange de teintes plus simples pour obtenir une nuance qui reproduise l'effet du buis traité à l'acide.

Je n'en sais pas plus. J'utilise rarement le buis et, lorsque c'est le cas, ce sont des chevilles que je tourne moi-même et que je préfère laisser nature.

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 612
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A été remercié : 1 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Baroqueux » jeu. 14 févr. 2019 09:15

OK.
Nature, c'est un peu blanc quand-même. J'avais laissé pousser un superbe buis bien droit mais mal placé dans le but, un jour, de l'abattre et d'en faire une cornemuse, mais comme je vais déménager, ça ne sera pas pour moi...

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1441
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 8 fois

Re: De cordier et de sillet, travaux baroques

Message par Alain44 » jeu. 14 févr. 2019 11:56

@Baroqueux;
Tu fais tout toi même, y compris ton bois ... ;)

Tu a des mutons pour tes cordes en boyau ?

Je plaisante, Chapeau !
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre