Liste de livres sur le violon

Disques, compact, K7, dvd, livres... Toute l'actualité des sorties dans les bacs
Répondre
Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » mar. 1 janv. 2019 14:43

Alain44 a écrit :
mar. 1 janv. 2019 14:41
Ce bouquin devrait être remboursé par la Sécu des musiciens … ça économiserait des séances de kiné … et parfois de psy … :mdr3:
+1 :hehe:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 786
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Liste de livres sur le violon

Message par Alain44 » jeu. 3 janv. 2019 12:21

Nerissa a écrit :
lun. 10 déc. 2018 12:31
Pour compléter votre liste : Musikant d'André Hodeir chez Seuil.
Cette fois, c'est l'histoire d'un violoniste. le plus littéraire de tous, belle écriture avec un connaissance intime de la vraie vie des musiciens.

Je n'arrive pas à télécharge l'image ...

Edit LB : J'ajoute le commentaire de Nerissa

"De tous, Musikant est le plus intéressant pour moi, car son sujet n'est pas le violon mais le violoniste et celui qui l'a écrit sait de quoi il parle. De plus, c'est un vrai roman littéraire (et non grand public) avec une qualité de style intéressante qui rappelle Albert Cohen et Romain Gary que sans doute l'auteur doit particulièrement apprécier. Son défaut : très pointu techniquement, le lecteur non musicien bute à chaque page sur des mots ou références qu'il ne connaît pas."

Image
Je viens de finir Musikant de André Hodeir.

Je ne me rappelais pas du tout avoir lu le commentaire Nerissa.
Par contre, c’est marrant, je n’ai pas du tout le même ressenti, mais pas du tout.

Je n’ai pas trouvé le contenu trop pointu (il y a quelques références pointues, mais ça passe bien).
J’ai trouvé la structure au départ assez intéressante: un chapitre par le musicien Musikant en dialogue intérieur avec toute sa complexité/folie… et un autre par un ami musicien. A la longue c’est assez pesant, et c’est rarement judicieusement utilisé pour éclairer par exemple différemment les mêmes évènements … ça devient plutôt des redites …
Le contenu est intéressant: la vie de quelques violonistes peu connus au milieu du XXe s.(en principalement trois portraits).
MAIS je n’ai pas du tout accroché au style TRES LOURD ! empesé, voire pompeux…
Ça m’a gâché ma lecture, et j’ai eu du mal à finir le livre.

Pour le style, je venais de lire Le violon du Fou de Selma Lagerlöf, tous deux décrivent des univers intérieurs proches de ou dans la folie. Mais Lagerlöf a un style bien plus puissant et nuancé, tout en ne s’alourdissant pas.
André Hodeir est un très bon violoniste, compositeur, arrangeur, musicologue… Pour l’écrivain, les avis semblent partagés. ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » jeu. 3 janv. 2019 13:24

Bon, alors dés que je le trouverai je vous départagerai. :hehe: par contre je ne suis pas outre mesure étonné que vous n’ayez pas les même goûts. Tu nous a expliqué que tu ne lisais que peu de roman alors qu’elle fait référence à Romain Gary et Albert Cohen. Tu as déjà lu ces auteurs ? Tu as aimé ? C’est très différent du style souple et rapide des romans grand publique (ce qui n’est pas une critique mais une constations que ce sont 2 univers littéraires presque inconsiliables avec chacun ses intérêts ).

Sans compter que tous les goûts sont dans la nature. Tu as aimé le style d’ecriture (la je ne regarde que le point de vu du style littéraire) du luthier de Mircourt alors que perso je l’ai trouvé un poil trop simple et parfois avec des raccourcies un peu simpliste.

Pour Lagerlöf, on est d’accord... elle est top.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 786
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Liste de livres sur le violon

Message par Alain44 » jeu. 3 janv. 2019 14:23

Tu as raison je lis peu de romans.

Là, dans le style, ce qui m’a gêné:
- souvent quand une phrase fait presque toute la page, avec une ponctuation pas toujours claire, ça me hérisse un peu.
- l’emploi abusif de toutes les formes de subjonctif pendant des pages (couplé bien sûr au passé simple, mais ça, ça va), me hérisse un peu aussi…
J’appelle ça empesé. ;)

Le style de Lagerlöf n'est pas "souple et rapide", il est pour moi, puissant et nuancé. J'y ai senti un "maîtrise de la complexité" très enrichissante.

J’ai bien vu que Le Luthier de Mirecourt t’a un peu hérissé (à cause du contenu), peut être que dans notre appréciation fond et forme se mélangent inconsciemment …

Je vais bientôt attaquer le Papavrami, là c’est le contenu pédagogique qui va me hérisser (par rapport à Hoppenot, comme tu l’as dit) :D
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » jeu. 3 janv. 2019 16:43

Alain44 a écrit :
jeu. 3 janv. 2019 14:23
Tu as raison je lis peu de romans.

Là, dans le style, ce qui m’a gêné:
- souvent quand une phrase fait presque toute la page, avec une ponctuation pas toujours claire, ça me hérisse un peu.
- l’emploi abusif de toutes les formes de subjonctif pendant des pages (couplé bien sûr au passé simple, mais ça, ça va), me hérisse un peu aussi…
J’appelle ça empesé. ;)
Tu as déjà lu du Zola, beaudelaire etc...? Oui par rapport à ce qui se fait aujourd'hui c’est très différent :hehe:
Alain44 a écrit :
jeu. 3 janv. 2019 14:23
Le style de Lagerlöf n'est pas "souple et rapide", il est pour moi, puissant et nuancé. J'y ai senti un "maîtrise de la complexité" très enrichissante.
Souple et rapide, c’etait Pour la littérature grand publique ;) pour Lagerlöf on est dans le haut de gamme ! Tu imagines une femme avoir un prix Nobel de littérature en 1909 ? C’est l’indice d’un niveau qui tends au génie :blink:
Alain44 a écrit :
jeu. 3 janv. 2019 14:23
J’ai bien vu que Le Luthier de Mirecourt t’a un peu hérissé (à cause du contenu), peut être que dans notre appréciation fond et forme se mélangent inconsciemment …
Non pas forcément, on peut rester objectif. Les tournures de phrases, les descriptions, la façon d’amener un sujet et son développement etc... sont de facture classique sans plus. Par contre certaines transitions sont vraiment pourries. Tu y crois toi à la rencontre par hasard avec Casanova des qu’il mets les pieds à Venise. Juste en entrant dans un café, ils se croisent, deviennent amis ?
Elle avait besoin d’introduire Casanova et elle l’a fait comme les cheveux tombent dans la soupe. Ce n’est pas la marque d’une grande écrivain ;)
Alain44 a écrit :
jeu. 3 janv. 2019 14:23
Je vais bientôt attaquer le Papavrami, là c’est le contenu pédagogique qui va me hérisser (par rapport à Hoppenot, comme tu l’as dit) :D
Ha oui c’est autre chose ! Ce livre m’a permis de mieux comprendre pourquoi il a ce jeu parfois violent et mécanique.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » sam. 5 janv. 2019 13:51

La Lettre à Anna
Didier Goupil
Éditions Fayard 2005, Serpent à plumes (MOTIFS) 2008
Nouvelle
218 p
Image
https://didiergoupil.com/romans/la-lettre-a-anna/

Voici une nouvelle assez courte. Au début, les chapitres sont de taille normale. Puis avec l’horreur, les paragraphes diminuent comme si penser ou écrire était aussi plus difficile sous l’oppression. Pour finir, certaines pages ne comportent plus qu’une phrase ou quelques mots. Placés là... au milieu de cette page blanche. Quelques mots durs, choquants. Qui permettent d’imaginer l’inimaginable.

Samuel et Anna son deux musiciens à succès de l’entre deux guerres. Lui, joue du violon, elle, chante. Mais les années d’insouciance laissent bientôt place à l’occupation et ils sont raflés à Paris, puis déportés.

On suit ensuite le destin de Samuel. Dans son camp, il dérobe du papier à musique puis des morceaux de chemise. Son statut de violoniste lui permet quelques libertés qu’il va mettre à profit pour y écrire cette lettre à Anna : les 7 mouvements d’un quatuor qui exprimeront ce qu’il a vécu jusqu’au bout de l’enfer.

Un témoignage que la musique, liée à l’amour que l’on porte en soit peut-être plus fort que l'adversité. Qu’elle est une substance, en elle-même, qui soigne et transcende presque tout.

C’est bien écrit. Finalement avec assez peu de choses sur le violon, mais une histoire poignante sur ces musiciens juifs d’Europe qui ont payés un lourd tribu à la barbarie.

« Le violon, ne l’oublie jamais, l’avait prévenu un jour Grégor, son vieux professeur, était à l’origine un instrument rustique, presque vulgaire, uniquement réservé aux domestiques. »
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » sam. 5 janv. 2019 16:14

J'en profite pour vous signaler que si vous cherchez des idées de livre sur le violon, la liste Babelio comporte maintenant 112 références :

https://www.babelio.com/liste/10052/Le- ... a-musique-
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 786
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Liste de livres sur le violon

Message par Alain44 » mar. 8 janv. 2019 22:20

LionelB a écrit :
mer. 21 nov. 2018 15:31
Fugue pour Violon seul

Tedi Papavrami
Édition Robert Laffont 2013

Témoignage

320 p
Image
https://www.lisez.com/livre-grand-forma ... 2221126271

Il commence à travailler à 4 ans dans la classe de son père. Ses premières années sont rythmées par sa découverte de la vie sous la dictature la plus dure d'Europe de l'est et sous la houlette d'un père tyrannique.

Dés ses toutes premières années d'apprentissage il travail avec une intensité incroyable. Bien involontairement, car lui préfère s'évader dans ses rêveries pendant que son corps travail machinalement. Malgré son manque de motivation, et "grâce" aux gifles distribuées par son père, son niveau commence déjà à impressionner.

Au détour d'une improbable rencontre avec Amoyal, celui ci lui obtiendra une bourse pour étudier au CNSM de Paris. Seul, à 11 ans, il s'installe à Paris sous la surveillance permanente de la sécurité Albanaise. Ce qui restait de son enfance est fini, sa vie d'adulte commence...

C'est un témoignage d'une grande intensité mais aussi d'une grande dureté. Tedi nous explique les sentiments qui naissent mais surtout qui meurent face aux exigences de sa vie. Étape par étape nous le voyons se transformer et comprenons mieux sa quête d'excellence tout comme certaines facettes présentes dans son jeu.

"Il est des moments, lors d'une interprétation, où l'on est dans la sensation juste de la musique ; on quitte alors soudain l'encombrante compagnie de soi même [...]"

A noter un très beau folio de photos n/b ou couleur inséré au milieu de l'ouvrage. Ainsi que des QR codes parsemés au grès des chapitres afin d'écouter son jeu en lisant. Malheureusement ces QR codes ne fonctionnaient que lors de la sortie du livre, qui correspondait avec la sortie d'un CD d'accompagnement. Heureusement, la référence de l’œuvre proposée est notée en clair sous le QR code permettant ainsi de la retrouver.
J’ai fini hier « Fugue pour violon seul » de Tedi Papavrami.

Je ferai court, car je suis assez « chamboulé » par ce livre…

J’ai bien aimé.
Le style est agréable et plutôt riche. La construction du récit est tout à fait adaptée au contenu.

C’est la vie de Tedi qui m’a un peu « chamboulé »: difficile, mais riche…
Il montre sa sensibilité et aussi son « insensibilité », c’est paradoxal, mais tellement vrai. Nous somme tous sensibles à certaines choses et pas à d’autres.
Cette vision intérieure (introspection) « hors des normes » m’a beaucoup touché…, ému parfois ...
(et a en partie résonné en moi …)

Sa « recherche de vie » est passionnante à suivre (il insiste quand même un poil trop sur des détails de son enfance, mais on comprend plus tard qu’ils sont capitaux pour lui …).

De plus vivre « de l’intérieur » l’évolution de la musicalité d’un virtuose est très intéressante.

Je recommande ce livre.
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » mar. 8 janv. 2019 23:06

Vas écouter sur YT son jeu et dis moi, si après avoir lu ce livre tu ne décèles pas quelques éléments de dureté qui proviennent de son enfance, de la responsabilité ignoble que son père lui a fait portée, et de son obsession à répéter des heures et des heures comme un automate ;)

Je trouve que c’est comme s’il avait perdu une part de sa sensibilité. Il en parle lui même quand il dit qu’il sent qu’il manque quelque chose...
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 786
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Liste de livres sur le violon

Message par Alain44 » mer. 9 janv. 2019 15:20

J’ai commenté son livre, pas son jeu, volontairement.

Je n’ai pas assez de recul sur les oeuvres classiques pour porter un « jugement ».
Je dirais juste que je trouve son jeu « trop incisif » à mon goût actuel.
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » jeu. 10 janv. 2019 10:46

Moi, Milanollo, fils de Stradivarius
Jean Diwo
Éditions Flammarion 2007 et J’ai Lu 2008
Roman
389p
Image
https://editions.flammarion.com/Catalog ... radivarius

Tout commence en 1728. Un violon vient de naître. Il a un belle robe orange doré qui lui vaut d’être nommé par son père, Antonio Stradivari, "Coucher de soleil". Ce violon est extraordinaire, le maître le décrit lui-même comme "le meilleur instrument qui soit sorti de Crémone" et grâce à la magie d’un destin peu commun, il nous est parvenu quasiment intact.

Ce violon a une autre spécificité, c’est qu’il est vivant. Il a une forte personnalité et ce roman nous entraîne dans ses mémoires longues de près de 300 ans au contact des plus grands virtuoses du violon.

Son premier propriétaire, le prince Léopold de Saxe, le confit dés sa réception à son maître de chapelle, violoniste émérite : Jean Sébastien Bach. Imaginer que l’on tient entre les mains un instrument qui a chanté pour la première fois sous l’archet de J.S. Bach doit être quelques chose d’unique !

Il passera ensuite entre les mains de Bassini, Leclair, Viotti, Paganini, Teresa Milanollo (jeune femme virtuose qui lui donna son nom actuel), Feras, Amoyal, pour finir par son actuel propriétaire : Corey Cerovsek.

On y croise aussi des collectionneurs ou luthiers célèbres : Guersan, Vuillaume, Vatelo...

C’est un excellent livre. Il est un tout petit peu en dessous "des violons du roi", du même auteur, mais c’est sans aucun doute possible un excellent livre à lire !

"Que tu es rétif, mon cher violon ! Je sais que tu es un trésor, mais comme j’ai du mal à forcer ta serrure !"

"Nous savons bien, nous, depuis le temps que les humains frottent nos cordes pour en tirer des sons, que l’archet n’est pas un simple accessoire. [...] des relations subtiles se nouent entre le violon et l’archet, entre l’archet et le virtuose. [...] Voilà trois acteurs dotés chacun de leur caractère qui, certes, ne s’entendent pas toujours, mais qui, quand ils font bon ménage, permettent les plus grandes réussites."

"Qui a deux femmes perds son âme, qui a deux Violons perds la raison" Christian Ferras

Pour prolonger le plaisir auprès du Milanollo, voici son visuel actuel :

Image

Image


Et 3 vidéos où vous pourrez l’entendre aux mains de son actuel propriétaire :
https://m.youtube.com/watch?v=2ds63mp6wNk
Et le documentaire associé https://m.youtube.com/watch?v=Jr7h7on4Sk8
Ou encore https://m.youtube.com/watch?v=ePXenHEU53g
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 786
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Liste de livres sur le violon

Message par Alain44 » jeu. 10 janv. 2019 14:03

Merci Lionel.

Le point de vue (à la place du violon) semble intéressant... je vais voir ... ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Laurine14
Messages : 219
Inscription : ven. 1 déc. 2017 15:31
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par Laurine14 » ven. 11 janv. 2019 12:16

:super:
"Le lâche ne commence jamais, le faible ne termine jamais et le gagnant n'abandonne jamais." P. Knigt

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2040
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par LionelB » jeu. 17 janv. 2019 19:22

La sonate à Bridgetower (SONATA MULATTICA)
Emmanuel Dongala
Édition Actes Sud 2017
Roman
334 p
Image
https://www.actes-sud.fr/catalogue/litt ... page=0%2C1

Mozart à 30 ans, il est au fait de sa réputation et tout le monde connaît son histoire d'enfant prodige. Frederick de Augustus Bridgetower, homme noir de la Barbade qui se fait passer pour un prince d'Abyssinie, a lui aussi un fils violoniste et virtuose : George Augustus Polgreen, élève d'Haydn et métis. Prenant exemple sur Léopold Mozart, il a l’intention d’exhiber son fils dans toutes les cours d'Europe pour faire fortune.

L'histoire commence à Paris en 1789, une semaine avant la convocation des états généraux. Le jeune garçon se produit en concert en jouant à 9 ans un concerto de Viotti, provoquant l'admiration de Kreutzer, qui est le plus grand violoniste de son époque.

L'histoire y est clairement romancée, mais elle se base sur un fait historique : la sonate n°9 pour violon (opus 47 en la majeur) de Beethoven ne fut pas en premier dédicacée à Kreutzer, mais d’abords à ce jeune métis extraordinaire. Ils la créèrent ensemble à Vienne, alors que Kreutzer, ne l’appréciant pas, refusa de la jouer ! Et pourtant, c'est avec son nom qu'elle entrera dans l'histoire.

Les pérégrinations de ce jeune prodige nous emmèneront visiter les cours de France, d’Angleterre, d’Autriche et y rencontrer les plus grands musiciens de l’époque. Nous faisant découvrir la très courte amitié qui a pu naître entre le jeune Bridgetower et Beethoven, ainsi que la raison de cette double dédicace si particulière.

L’auteur en profite pour nous conter l’histoire de l’esclavage (ou plutôt des esclavages) et nous permet de mieux comprendre comment cela était perçu par la société de l’époque. Cela apporte au roman un style moins dynamique mais historiquement plus intéressant.

Un excellent sujet, un bon livre, mais avec quelques longueurs. Rien que pour le final qui raconte les conditions rocambolesque de la composition et création de cette œuvre, ce livre mérite d’être lu.

Note : le livre est parsemé de fac-similé de portrait et d’originaux de textes ou de partitions qui sont un vrai plus pour mieux visualiser ce dont on parle.


« George n’avait pas quitté la reine des yeux depuis le moment où elle était entrée dans la salle [...]. Plus encore, ses cheveux bruns foncés, torsadé et roulés en chignon au-dessus de sa tête lui firent aussitôt repenser à sa mère. [...] cela lui permit de se concentrer, de trouver la justesse de phrasé de l’adagio et de tirer de son instrument des sons d’une couleur clair et vibrante. Pas d’ornementation excessive ni de brillance ostentatoire, mais un legato mélodique épuré, d’une intensité soutenue. Il ne sut pas à quel moment il ne jouait plus pour une seule femme, mais pour deux [...]. »

« Plus les mois passaient, plus il s’apercevait que George lui échappait ; il lui semblait qu’il grandissait contre lui. George était le fils, celui de ses deux garçons qu’il avait choisi d’élever pour réaliser son rêve [...] faire fortune et briller en société. Il l’avait traîné avec lui sur toutes les routes d’Europe, [...] il avait fait de lui le Wolfgang Mozart de sa génération [...]. Et voilà que ce fils regimbait ! [...] un vide s’ouvrit en lui. »

« Il préféra plutôt rebondir sur un nom que Beethoven avait prononcé : Kreutzer !
Je connais Kreutzer, dit-il. Je l’ai rencontré à Paris. Un grand violoniste.[...]
Après Kreutzer, c’est moi qui vais jouer avec toi, dit Georges. J’espère que tu me trouveras très bien aussi, ajouta-t-il en plaisantant.
Je n’en doute pas un instant. Je te le dis en toute sincérité, tu es le seul violoniste que je connaisse qui soit du même niveau que Kreutzer. »

« Beethoven s’installa au piano. Georges lui tendit l’exemplaire unique du deuxième mouvement. Après l’avoir posé sur le pupitre de son instrument, il se tourna vers Georges. Leurs regards se croisèrent et demeurèrent fixés l’un sur l’autre pendant quelques instants, incapables de se détacher, comme tenus par une force d’attraction intense, quasi-érotique. Deux complices partageant un secret et s’apprêtant à le révéler au monde. [...] ils allaient présenter à ce public cultivé quelque chose de nouveau, hors des sentiers battus, qui bouleverserait les idées reçues et ferait voler en éclats le cadre formel et tonal de la sonate tel que Haydn et Mozart le leur avait légué. »

« sonata mulattica composta per il mulatto Brischdauer, gran pazzo e compositore mulattico. »


Pour prolonger le plaisir de ce livre, je vous propose d’écouter cette magnifique sonate.

La première version est caractéristique du style du XXe siècle avec bien sûr David Oïstrakh. C’est une version culte, mais qui représente quand même un style d’une autre époque : https://m.youtube.com/watch?v=hxBNxTpKgsY

Ensuite des versions plus actuelles :
Joshua Bell https://m.youtube.com/watch?v=8NOF_ueaxJ4
Pinchas Zukerman https://m.youtube.com/watch?v=6WObiXNMlpA

Et pour finir mon coup de cœur avec la version de Kopatchinskaja . C’est une jeune moldave qui y met un niveau d’interprétation très poussé. Du coup, c’est techniquement moins pur, mais que d’émotions ! J’adore :) et dans l’intention cela me semble bien correspondre à la dynamique du duo Beethoven / Bridgetower de la fin du livre. https://m.youtube.com/watch?v=OF9fneQ50Us
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Florentina
Messages : 6
Inscription : ven. 11 janv. 2019 20:54
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: Liste de livres sur le violon

Message par Florentina » ven. 18 janv. 2019 12:43

Violons, les violonistes et la musique de violon du XVIe au XVIIIe siècle (édition de 1924) d'Arthur POUGIN
Editions Hachette, 358 pages, environ 20 € neuf
Image

C'est une réédition donc l'impression n'est pas parfaite (les illustrations ressemblent à des photocopies, il y a de minuscules taches et des tampons). En gros, il reprend l'histoire du violon de ses origines jusqu'au 18ème siècle en parlant des plus grands luthiers et compositeurs (leur vie, ce qu'ils ont apporté au violon...). On suit l'évolution de l'instrument par ordre chronologique en se penchant sur trois pays: Italie, France et Allemagne.

J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de contenu, il n'est pas toujours évident à lire vu que le style de l'auteur est un peu lourd mais j'ai appris beaucoup de choses, je viens de voir qu'il y a une bibliographie assez fournie (histoire, lutherie, violonistes, luthiers, techniques).

Répondre