Manche de violon

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1077
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Manche de violon

Message par Alain44 » mer. 10 avr. 2019 14:14

Pour ceux qui ne l'on pas vu, le lien de Ifred est celui-ci:
https://www.youtube.com/watch?v=0SvfNhMlnBE
On est nombreux à ne pas voir la vidéo et à être obligés d’ouvrir en mode « citation » pour voir le lien (de plus qui n’est pas direct).
Il faudrait prendre l’habitude quand on met une video youtube de laisser le lien normal (« en clair ») visible dessus ou dessous. Ça serait vraiment plus pratique. :D

L’exemple de la video ne me paraît pas « artisanal », ça se passe dans une « manufacture » (travail à la main où chacun fait sa petite partie). L’artisan fait tout ou une très grande partie de son ouvrage.

Il me semble qu’il y a une différence non encore citée entre un violon industriel (y compris CNC) ou manufacturé et un violon d’artisan-artiste:
Le bois n’est jamais complètement homogène (et par nature non-isotrope), contrairement par exemple aux métaux.
L’artisan va adapter ses épaisseurs (notamment table-dos) aux densités locales, et pas forcément respecter une évolution « moyenne » des cotes (mesures). Cette adaptation se fait par des contrôles fréquentes au doigt, au ressenti, à l’oreille, au freinage (résistance) de l’outil etc … C’est un travail « à l’unité ». L’artisan-artiste s’adapte à la pièce de bois unique qu’il est en train de travailler.

A la chaîne ou à la machine, les contrôles sont plutôt à la fin d’une étape et sur des mesures globales, répétitives, « standardisées ».

Ce n’est qu’une petite réflexion. ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 513
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Manche de violon

Message par Baroqueux » mer. 10 avr. 2019 14:22

Dans ma maison de retraite, ma grand-mère avait une copine (cette dame est décédée) dont le père bossait chez Laberte. Je n'ai que très peu parlé avec elle, mais d'après ce que j'ai compris, il travaillait dans autre chose avant d'entrer chez Laberte, donc bon, pour moi, les chinois font exactement ce que faisait Mirecourt en début de siècle, sauf qu'au moins, avec les machines à commande numérique, si la programmation est bonne, le résultat minimum est garanti.

Eranobrak
Messages : 12
Inscription : jeu. 25 juin 2015 18:31
Pratique du violon : 0

Re: Manche de violon

Message par Eranobrak » mer. 10 avr. 2019 16:01

Oui le contrôle qualité semble plutôt orienté sur l’esthétique car lorsqu'on voit le contrôle épaississeurs pour table et fond c'est bien vite fait et seulement peu de zones en plus il me semble qu'il y ait des endroits avec peu de bois quand même surtout qu'ils vont en enlever de nouveau quand ils vont attaquer gorges et secondes voutes...

Et puis quand 20-25 mains différentes travaillent sur un même instrument difficile de lui donner une identité, une âme, une singularité... il n'y a qu'a voir l’étape du vernis où le gars te fais une 30aine de tables d'un coup et peut être même qu'un autre s'occupera du fond et encore un autre des éclisses :blink:
Pas d'incrustation de contre éclisses dans les coins non plus (trop long pour respecter les cadences j'imagine)

Ici même si c'est fait par des mains on peut quand même parler de travail industriel car travail à la chaine, aucune sélection des bois, aucune continuité dans l'instrument, aucune identité... (très bien pour s'initier sans se ruiner <<<comme un vélo à 100 balles pour apprendre à pédaler.)

Ce qui nous ramène à la question d'origine, voila pourquoi il ne faut pas faire de manche CNC sur un violon "d'artisant-artiste" car on perdrait une bonne partie de l'identité de l'instrument et de son luthier. (c'est entre autre dans la volute qu'on peut apposer notre style mais ça on l'a déjà dit). Et la volute sera en accord avec le reste de l'instrument car fait d'un trait par la même personne .
Donc NoWay pas de CNC dans le haut de gamme et pas de "pourquoi pas" envisageable.


Sauf si vous êtes prêt à acheter du semi-indus au prix de "l'unique" et du haut de gamme et que ça vous semble normal... là dans ce cas j'inviterai mes confrères à changer l'intitulé de notre profession en "dresseur de pigeons" ou "exploitant de vache à lait bien dociles" . :langue2: :diable:
(car je précise, c'est pas en achetant et mettant un manche usiné sur mes instruments que ça ferait significativement baisser le prix, en revanche la qualité oui.... car à plus ou moins 200-300 balles et même 500 si vous voulez, on reste toujours dans la même gamme de prix. Hors entre une litho et un original il y a un monde d’écart en termes de tarif )

Si vous n’êtes toujours pas convaincu je vous invite à venir voir et essayer des instruments modernes de luthiers dans des salons d'expo par exemple où directement à l'atelier (pour voir le lieu de naissance de l'instrument). Jouez les , comparez les, parlez avec les luthiers, ça ne coute rien, ça n'engage en rien et ça vous permettra de vous faire une idée du travail qui peut être fait aujourd'hui par des gens pour qui ça a encore du sens.


Donc vos manches CnC, vous savez où vous pouvez les mettre... sur des violons fait dans le même esprit et de la même façon bien sure _biz_

Bonne lecture et à prendre sur un ton amical et toujours avec le sourir bien évidemment, qu'il n'y ait pas de malentendu.


nb:(même si d'anciennes signatures bien cotées sous traitaient certainement cette étape à un artiste sculpteur, mais je ne suis pas expert dans l'ancien et d'autres pourront bien mieux en parler)

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11718
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Manche de violon

Message par Malkichay » mer. 10 avr. 2019 16:16

Les manches sont quant même fait à la main, même pour du bas de gamme, d'après ce que je vois sur la vidéo. :unsure:

C'est sûr que ça débite du violon, mais comparons ce qui est comparable. Ce ne sont plus des violons pressés, ni en contreplaqué. Soyons beaux joueurs. Les violons asiatiques ont fait de gros progrès.

D'autre part, le point de vue d'un luthier ne pourra jamais être le même que celui d'un musicien. Pour un luthier, l'instrument qu'il fait, c'est son bébé. J'ai déjà entendu dire qu'un luthier fait un instrument avant tout pour lui-même et surtout pour montrer à ses confrères comme il bosse bien... ^_^ Pour un musicien, c'est surtout un outil de travail. Enfin, je parle pour moi.
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2306
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Manche de violon

Message par LionelB » mer. 10 avr. 2019 16:47

Oups non pas pour les musiciens que je connais. C’est plus qu un instrument : Maitresse, ami, partenaire voir doudou, extension de ses propres sentiments...

J’en connais pas mal qui ne se sont jamais résolu à vendre leurs premiers violon ;)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11718
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Manche de violon

Message par Malkichay » mer. 10 avr. 2019 16:58

Oui, je sais...Mais j''ai bien dit que je parlais uniquement pour moi. Si je trouve un instrument qui me parait mieux sonner que celui que j'ai et que je peux me l'acheter en revendant l'ancien, je m'hésite pas un instant. L'oreille, les goûts et la technique évoluent avec le temps et il me semble logique de changer d'instrument. Et comme en général on monte en prix, je ne vois pas d'autre solution que la revente.
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 513
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Manche de violon

Message par Baroqueux » mer. 10 avr. 2019 19:52

Malkichay a écrit :
mer. 10 avr. 2019 16:16
Les manches sont quant même fait à la main, même pour du bas de gamme, d'après ce que je vois sur la vidéo. :unsure:
Je pense que quelques petites mains coutent bien moins cher qu'une CNC dernier cri dans ce genre de pays.
Et pour avoir joué quelques chinois (et pour avoir eu une copine qui a passé un concours d'orchestre avec il y a 20 ans), je reste toujours assez surpris du rapport qualité/prix de ces violons.

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11718
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Manche de violon

Message par Malkichay » mer. 10 avr. 2019 20:34

Il est évident qu'un ouvrier aura un coup de main beaucoup plus sûr et plus rapide sur une étape particulière de la construction d'un violon en faisant ce même geste toute la journée qu'un luthier qui fait 3 violons par an.
Comme c'est dit dans le commentaire, ils travaillent comme on travaillait en Europe il y a un siècle. Le travail à la chaîne a bien réussi à l'Occident. Pourquoi alors reprocher ce type de production aux pays émergeants ? Parce qu'ils font de la concurrence déloyale ? :faché1:
Soyons cohérent ! ^_^
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 513
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Manche de violon

Message par Baroqueux » mer. 10 avr. 2019 21:07

Moi, tu sais, CNC ou gouges, joints à la varlope en bois, en métal ou à la dégau, vu ce que j'aime comme violon, ça ne me concerne pas tellement... Tout ce que je sais, c'est que beaucoup de luthiers Vieux Paris ne faisaient pas leur volute eux-mêmes. Je pense bientôt attaquer une viole, j'ai trouvé un bon sculpteur, on ne peut pas être bon partout...

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3654
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Manche de violon

Message par IFred » mer. 10 avr. 2019 21:31

Pour un luthier ... Pour un musicien...
Disons que si tu fais ta volute en pressant un bouton ou en demandant à un ouvrier de la faire pour toi, tu dois théoriquement moins avoir l'impression que c'est ton bébé que si tu le fais à la sueur de ton front.. En pratique c'est plus variable .. Quoi qu'il en soit l'inverse de ta proposition est aussi vraie Il il y a des luthiers pour les quelles c'est juste un business et des musiciens pour les quelles c'est un partenaire un bébé.
il travaillait dans autre chose avant d'entrer chez Laberte
ils travaillent comme on travaillait en Europe il y a un siècle
J'ai déja répondu dans un message plus haut ;) Regarde 30 à 40 ans de fabrication de violon en chine...Combien de maître luthier sont sorti de ces usines? Zero ... les maîtres luthiers Chinois contemporains ont les mêmes parcourt que les Européens (ecoles de lutherie) ils n'ont pas bosser dans ces usines.
Alors qu'en France ne pas venir de la lutherie était atypique comme parcours pour un homme travaillant dans ces maisons. Le métier dont l'enseignement était souvent imposée dès l'enfance et se faisait dans les ateliers! Il n'y a pas d'école de lutherie française avant 1970 !

Pour les femmes c'est un peu différent, il fut une époque ou les Voges avaient une très grande industrie textile, et un personnel exclusivement féminin.. La demande de main d’œuvre décline à partir de 1850 avec l'industrialisation et après la 1ere guerre il est courant que celle mariée avec un luthier se reconvertisse dans les fabriques de lutherie pour faires des méches etc...

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11718
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Manche de violon

Message par Malkichay » mer. 10 avr. 2019 21:39

Il n'y a pas d'école de lutherie française avant 1970 !
:blink: . C'est dingue !
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11718
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Manche de violon

Message par Malkichay » mer. 10 avr. 2019 21:40

J'ai déja répondu dans un message plus haut ;) Regarde 30 à 40 ans de fabrication de violon en chine...Combien de maître luthier sont sorti de ces usines? Zero ... les maîtres luthiers Chinois contemporains ont les mêmes parcourt que les Européens (ecoles de lutherie) ils n'ont pas bossé dans ces usines.
Pas même des apprentis ? :huh:
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3654
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Manche de violon

Message par IFred » jeu. 11 avr. 2019 09:12

Encore dans lagénération de luthier Français mort au début 21 ieme sciècle, tu avais une idée de l'enseignement de la lutherie par l’apprentissage plus que par l'école. Je me souviens de discutions ou l'on voyait tout la fierté voir l’orgueil qu'il avait a former ou avoir été formé en atelier. Jusqu'à la posture, la façon de tailler ses lames de les aiguiser etc.. l'ouvrier apprenti était une matière à modeler à l'image du maître d'autant plus modelable qu'il était jeune et n'avais ni de formation de luthier ni d'éducation secondaire.. (et la je parle bien d'atelier avec des dizaines de personnes... )

à l'inverse j'ai discuté avec des patrons d'atelier chinois, (qui font des instruments vendu entre 1500 et 3000€) et ont des ateliers qui fonctionnent d'ailleurs de façon similaire à celui de la vidéo et modelé sur les modèles de mirecourt en effet ) Mais ... ils m'expliquent qu'ils veillent jusqu’à la vidéo surveillance, à ce que les ouvriers ne puisse apprendre a faire autre chose que sa tache pour éviter, qu'ils ne se barrent et ne créer un atelier concurrent. la transmission du savoir faire est une hantise. l'ouvrier est une machine comme une autre .

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11718
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Manche de violon

Message par Malkichay » jeu. 11 avr. 2019 10:42

Mais ... ils m'expliquent qu'ils veillent jusqu’à la vidéo surveillance, à ce que les ouvriers ne puisse apprendre a faire autre chose que sa tache pour éviter, qu'ils ne se barrent et ne créer un atelier concurrent.
L'arroseur arrosé... ^_^
Moderato ma non troppo

loicviolon

Re: Manche de violon

Message par loicviolon » dim. 12 mai 2019 00:15

pourquoi pas faire des violons avec une imprimante 3d?

non la lutherie c'est travailler soit-même et le travail de la tête est vraiment important.

Répondre