Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Répondre
Le Lambda
Messages : 97
Inscription : ven. 22 févr. 2019 13:54
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Le Lambda » sam. 6 avr. 2019 13:08

Salut à tous :)

Alors voilà, pratiquant depuis novembre 2018, autrement-dit 6 mois, j'ai le sentiment qu'il y a des jours où j'ai réellement l'impression d'avoir progressé, niveau gestion de l'archet et surtout la justesse, par exemple avant-hier et hier, je travaillais le premier exercice de l'opus 1 de Sevcik avec les séries de notes liées, j'étais assez content du rendement après un petit échauffement d'une dizaine de minutes au préalable.

Ce matin je me suis réveillé et première chose ( comme chaque matin au réveil ) > Petit-déjeuner > Café > Violon !

Et j'avais l'impression que j'étais moins à l'aise que ces 2 derniers jours, que ma justesse ( surtout le premier doigt, le "curseur" ) était davantage hasardeuse, mon égo en a pris un sacré coup ( Sic! :mrgreen: ) sur le moment et malgré un training qui s'est étendu une petite heure, j'avais toujours cette sensation d'hésitation par rapport aux autres jours, comme si j'avais "régressé" légèrement, ça m'a pas mal attristé donc j'ai décidé de poser mon instrument et d'aller boire un café avec un pote, mais cette frustration me hante, là je vais partir au boulot donc je ne peux pas m'entraîner à nouveau cet aprem, est-ce normal cette sensation de "zigzaguer" en terme de rendement ? Pourtant, j'ai bien dormi et était super motivé..

Aussi, j'ai remarqué que j'avais tendance à d'abord "tester" mon premier doigt suivi d'une corde à vide pour être sûr d'être juste ( sur la corde de La, je fais un Si et ensuite corde à vide pour m'assurer que l'écart du ton est bien juste ), quand je joue à l'aveugle le premier doigt, des fois il est juste et des fois il est très légèrement en dessous / au dessus et ça m'énerve :angry:

Quels conseils pourrez-vous me prodiguer ? Merci à vous :super:

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1356
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Zaphod » sam. 6 avr. 2019 13:28

Salut !

C'est ce qu'on appelle la sensation de progression en escalier, ou en dents de scie :D
C'est caractéristique de tout apprentissage, pas seulement en violon, et c'est pour tout le monde pareil.
On peut résumer en effet ce phénomène par la sensation de progresser bien d'un coup, puis de stagner voir régresser, puis de nouveau progresser etc...

Je te rassure, c'est une pure illusion, la progression elle est linéaire, mais le ressentit lui est très subjectif ;)

Par exemple tu apprends un coup d'archet qui demande du temps, admettons que tu puisses entendre les différences à 2 paliers de son apprentissage (par exemple 10% et 50%). Dans un premier temps, tu vas avoir l'impression de mouliner, alors que tu vas avancer petit à petit (2%, 5%, etc).
Arrivé à 10%, un mécanisme commence à fonctionner, et apporte une différence dans le son. Tu es satisfait, sensation de progression, tout marche pour le mieux. Ensuite tu continues à bosser, mais aucun changement perceptible (15%, 30%...) au bout d'un moment tu en as marre, pourtant tu touche au 2ème palier mais tu n'entends pas de différence. Puis vient enfin les 50%, satisfaction. Le chemin n'est pas fini, il faut le perfectionner ce coup d'archet, et là encore il te faut au moins autant de boulot sans entendre de différence notable, et pour la même charge de travail qui t'a permis d'entendre à 2 reprises une progression, là il ne se passe plus rien... Bref.

Rajoute à ça le côté très délicat du violon qui fait intervenir plein de paramètres, il suffit que tu soies un peu fatigué, ou que tu aies mal à la tête, pour que rien ne fonctionne ou bien que tu appréhendes de façon différente ce que tu entends. Ça ne veut nullement dire que tu régresser, mais seulement que tu n'es pas dans ta forme optimale, et comme le cerveau va spontanément retenir ce qui a le mieux marché, les éléments de comparaisons sont trompeurs ;)


Seule solution, être patient, et s'en remettre à l'avis du professeur qui lui perçoit la progression avec assez de recul pour émettre un avis objectif ;)

Pour ton premier doigt pas d'inquiétude, les premières années il est primordial de toujours vérifier d'oreille le bon positionnement de la main avant de commencer à jouer.
Le fait d'être irrégulier sur ton premier doigt ne veut en soit pas dire grand chose, ça peut très bien être subjectif (plus tu vas jouer, plus ton oreille va s'affiner et tu vas entendre un écart de justesse qui t'aurais échappé avant), comme ça peut être dû à une mauvaise habitude (dans le geste, dans la position, autre...), seul le prof peut statuer avec certitude.

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1077
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Alain44 » sam. 6 avr. 2019 15:44

Oui l’apprentissage « apparent » (conscient) est en dents de scie, en escalier, en paliers …
mais l’apprentissage « réel » (inconscient) est beaucoup plus régulier.

Comme les sportifs ou les étudiants qui passent des concours, ce n’est pas parce qu’on a réussi une fois, que c’est acquis, et qu’on va réussir à chaque fois.

Notre corps doit trouver à chaque fois la bonne façon de faire, suivant les conditions du moment (on n’est pas de robots pré-programmés), et bien sûr il va s’appuyer sur ses expériences précédentes (réussies ou moins réussies, et les deux sont aussi importantes dans l’apprentissage).
Quand on apprend notre conscient essaie d’apprendre à notre corps, mais ce que fait notre corps est bien plus complexe que ce qu’on croit consciemment. Ce qu’il va réaliser et réussir plus tard, sera passé au niveau inconscient.
En fait je crois que notre conscient donne plutôt des buts, des objectifs, et quelques pistes pour y arriver ... et le reste du corps se débrouille pour trouver des chemins pour y arriver (parfois un peu hors des pistes prévues...).

L’enfant qui apprend à faire du vélo… même s’il a réussi plusieurs fois, il lui arrive souvent de rater son coup … jusqu’à une maîtrise inconsciente … (qui a quand même ses limites en situation exeptionnelle)

Ce concept du passage du conscient à l’inconscient est fascinant, non pas au sens psychanalytique, mais pour les modes de fonctionnement de notre corps et notre cerveau ! :)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Améliemelloo
Messages : 786
Inscription : lun. 24 nov. 2008 19:10
Pratique du violon : 7

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Améliemelloo » dim. 7 avr. 2019 08:48

Rassure toi, tout ceci est normal...
Et ton exigence va aller en augmentant suivant ta progression... Tu auras encore des jours avec et des jours sans...
"Either must die at the hand of the other for neither can live while the other survives"

Le Lambda
Messages : 97
Inscription : ven. 22 févr. 2019 13:54
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Le Lambda » dim. 7 avr. 2019 18:39

Merci à vous trois :)

J'aime beaucoup le concept de la sensation de progression en " dents de scie " qui a été évoqué ici, c'est très joliment imagé et si vrai..
Vos avis m'ont été grandement précieux, j'ai repris un peu confiance aujourd'hui et surprise, durant mes +/- 4 heures passées sur mon Violon aujourd'hui, j'avais réellement le sentiment d'avoir une bonne dextérité en première position, j'ai passé mon après-midi à m'entraîner sur la Gavotte, JS Bach Minuet N3 et sur les exercices de notes liées de l'Opus n1 de Sevcik, je suis assez satisfait dans l'ensemble et de ce fait, ça a une répercussion positive sur mon humeur globale, haha :mrgreen:

Je me demande si je commence à m'aventurer dans la 3ème position... J'hésite encore !

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1356
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Zaphod » dim. 7 avr. 2019 18:49

Le Lambda a écrit :
dim. 7 avr. 2019 18:39


Je me demande si je commence à m'aventurer dans la 3ème position... J'hésite encore !
Si tu es capable de jouer des octaves justes avec corde à vide/3ème doigt et 1er/4ème, sans vérifier la justesse au préalable.
C'est à dire tu prends ton violon, tu le places, sans vérifier le 1er doigt ni rien, tu places 1er doigt corde ré et 4ème doigt corde la, tu joues, et si l'octave n'est pas juste, oublie la 3ème.

La justesse se construit dans un "moule" constitué du 1er et 4ème doigt de la main, et ce moule change pour chaque position. A vouloir jouer en 3ème, tu vas détruire le moule que tu as passé des heures à essayer de solidifier...

Par contre tu peux commencer à voir les glissades sur doigt fixe. C'est encore trop tôt pour ça mais comme je sais que tu n'écouteras pas les recommandations, quitte à faire des bêtises, autant limiter la casse :lol:
Par exemple tu fais mi 1er doigt corde D suivi du sol 3ème doigt, tu retiens bien ton sol d'oreille, puis tu rejoues mi 1er doigt et tu fais glisser ta main jusqu'à ce que ton premier doigt arrive sur le sol, et c'est ton oreille qui doit confirmer l'arrêt.
Dans tous les cas, il est IMPERATIF que ce soit la main entière qui se déplace, et surtout pas le doigt qui glisse seul à la recherche de la note.
Le pouce doit rester parfaitement en place par rapport à ton premier doigt (donc il doit suivre en même temps).
Si la position est bonne, ta main doit avoir un 3ème contact avec le violon, qui confirme la 3ème.
Cet exercice n'a pas pour but de jouer en 3ème, mais de lier le déplacement du pouce à celui de la main, et d'éviter de le crisper dans le jeu normal.

Le Lambda
Messages : 97
Inscription : ven. 22 févr. 2019 13:54
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Le Lambda » dim. 7 avr. 2019 22:24

Bonsoir Zaphod :)

Je travaille de fond en comble ce que me donne mon professeur à faire, néanmoins lorsque je suis seul dans ma chambre, j'aime bien tenter des petites folies haha :mrgreen: ( je pense que TOUS les débutants ont fait, font et feront cela :lol: )

Mais ce que tu viens de me dire là me fait EXACTEMENT penser à cette vidéo à 1:10 :

https://www.youtube.com/watch?v=HMMfTBBLP0Q

C'est justement ce que je travaille en ce moment :)

En fait, lorsque tu parles du fameux "moule", c'est aussi à prendre en considération le fait que plus j'avance sur la touche ( donc vers moi ), plus l'écart entre le premier doigt et le quatrième doigt se resserre donc il faut que mon cerveau s'adapte à ce changement en prenant le temps d'apprivoiser parfaitement la première position avant de passer au reste afin que je ne sois pas perturbé par la suite avec les autres positions, c'est bien ça ? :)

Angelo
Messages : 300
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Angelo » lun. 8 avr. 2019 00:39

Zaphod a écrit :
dim. 7 avr. 2019 18:49
C'est encore trop tôt pour ça mais comme je sais que tu n'écouteras pas les recommandations, quitte à faire des bêtises, autant limiter la casse :lol:
:D :D :D Tu connais bien les débutants en violon. :D :D
On veut toujours essayer des techniques ou musique trop difficile pour nous. :D

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1356
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Zaphod » lun. 8 avr. 2019 11:33

Le Lambda a écrit :
dim. 7 avr. 2019 22:24

En fait, lorsque tu parles du fameux "moule", c'est aussi à prendre en considération le fait que plus j'avance sur la touche ( donc vers moi ), plus l'écart entre le premier doigt et le quatrième doigt se resserre donc il faut que mon cerveau s'adapte à ce changement en prenant le temps d'apprivoiser parfaitement la première position avant de passer au reste afin que je ne sois pas perturbé par la suite avec les autres positions, c'est bien ça ? :)
Oui justement, en violon la justesse est question de proportions. Plus tu raccourcis ta longueur de corde vibrante (entre le doigt posé et le chevalet), plus les écarts entre les tons vont diminuer. Donc notre moule va rétrécir, ce qui implique d'apprendre un moule différent par position, et si on attaque celui de la 3ème alors que celui de la 1ère n'est pas suffisamment solide, on mélange tout et on perd la justesse en 1ère.

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1356
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Zaphod » lun. 8 avr. 2019 11:37

Angelo a écrit :
lun. 8 avr. 2019 00:39
Zaphod a écrit :
dim. 7 avr. 2019 18:49
C'est encore trop tôt pour ça mais comme je sais que tu n'écouteras pas les recommandations, quitte à faire des bêtises, autant limiter la casse :lol:
:D :D :D Tu connais bien les débutants en violon. :D :D
On veut toujours essayer des techniques ou musique trop difficile pour nous. :D
Il n'y a pas que chez les débutants je te rassure :lol:
D'un côté c'est preuve de motivation, en même temps il faut garder du plaisir pour la suite, si on essaye de tout goûter dès le début, le jour où on est vraiment capable de s'y frotter, il n'y a plus ce plaisir de découvrir l'oeuvre et c'est dommage :)

Après sur le plan technique, le mieux est souvent l'ennemi du bien en violon. L'organisme a besoin d'un certain temps pour assimiler des gestes, et le cerveau a également besoin de temps pour acquérir des automatismes, qu'importe l'approche et le travail on ne peut pas y couper, et comme disent les japonais dans le kyudo (tir à l'arc traditionnel), quand on atteint directement sa cible on a manqué tout le reste :merci:

Le Lambda
Messages : 97
Inscription : ven. 22 févr. 2019 13:54
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Le Lambda » mer. 10 avr. 2019 20:29

Tu as entièrement raison Zaphod, je préfère perfectionner ma première position et ma technique d'archet pour l'instant :)

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1356
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: Y a des jours où je me couche satisfait et d'autres...

Message par Zaphod » mer. 10 avr. 2019 20:36

En même temps quand on y réfléchit bien la troisième position pour l'instant ne t'apporterait que 3 notes de plus, c'est vraiment pas grand chose :)
Le principal intérêt de jouer en 3ème c'est d'agrandir la palette de couleurs sonores, mais pour l'instant il existe une multitude de techniques dans ce but et qui ne mettent pas la justesse en péril ;)

Répondre