Progrès ou déchéance en matière de vernis ?

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1684
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Progrès ou déchéance en matière de vernis ?

Message par Chanterelle » dim. 9 juin 2019 00:45

Quelques jeunes luthiers contemporains ont une curieuse conception du vernissage . :-(
Ils laissent le vernis brut sans polissage , sans tampon . On a l'impression que l'instrument attend un ponçage final. Il paraît que ce serait la mode actuelle ?
L'aspect granuleux de l'instrument fini me donne l'impression que s'il nous prenait l'envie de poser un doigt sur la table , celui-ci aurait du mal à se décoller .
Ces vernis bruts ne sont pas transparents et rendent les instruments sur lesquels ils sont posés peu attirant !
J'espère que cette méthode discutable n'est pas enseignée au lycée de Mirecourt ou dans les écoles de lutherie en général. Ce serait une véritable
régression de la lutherie française. :angry:
" Mozart et Beethoven sont des génies , mais Schubert est un miracle ! "
Marc Chagall

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 3663
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Progrès ou déchéance en matière de vernis ?

Message par IFred » dim. 9 juin 2019 07:57

cela ne me parle pas

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 530
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Progrès ou déchéance en matière de vernis ?

Message par Baroqueux » dim. 9 juin 2019 08:57

Souvent, ce sont sur les chinois que l'on voit ça...

Avatar de l’utilisateur
Marc Genevrier
Messages : 281
Inscription : mer. 16 nov. 2011 11:49
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Progrès ou déchéance en matière de vernis ?

Message par Marc Genevrier » dim. 9 juin 2019 16:25

Je ne crois pas que ce soit une mode, ni même que ce soit très courant. Il est vrai, cependant, que tout le monde n'aime pas le look "boule de billard" et que, d'après les spécialistes, les violons de Crémone étaient peu lustrés, de sorte que leur vernis gardait une certaine texture. Pour ma part, j'aime bien effectivement que le vernis conserve une légère texture au lieu de le polir parfaitement au tampon, je trouce ça plus intéressant. Après, c'est comme tout, une question de modération et de bon goût. Trop, c'est trop, dans un sens comme dans l'autre !

Pour ce qui est de la transparence, ce n'est pas directement lié au polissage de la surface. Le plus transparent, c'est même plutôt la surface naturelle du vernis sans aucun traitement après séchage. Ce qui nuit à la transparence, parmi les méthodes très utilisées actuellement, c'est l'utilisation de pigments pour colorer un vernis à l'huile. Pour une transparence et un éclat parfaits, il faudrait des pigments extrêmement fins et parfaitement répartis dans le vernis, ce qui est difficile à obtenir.

Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1684
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice

Re: Progrès ou déchéance en matière de vernis ?

Message par Chanterelle » dim. 9 juin 2019 18:21

Merci ,Marc, pour cette réponse assez complète . ;)
" Mozart et Beethoven sont des génies , mais Schubert est un miracle ! "
Marc Chagall

Répondre