déchiffrage

Le violon et sa technique n'ont plus de secret pour vous. Vous êtes une aide précieuse pour nos néophytes... n'hésitez pas à partager vos connaissances.
Répondre
partita
Messages : 2
Inscription : ven. 14 juin 2019 22:05
Pratique du violon : 12
Sexe : Femme

déchiffrage

Message par partita » ven. 14 juin 2019 22:10

Bonjour à tous,

lors du déchiffrage, comment gérez vous de votre coté toutes les informations de la partition pour aller plus rapidement à l'objectf de maitrise?
quel ordre de priorité vous privilégiez? rythme, intonation ,nuance , interprétation etc.. ou gloabalement, vous mettez directement tout en place?
j'aurai bien aimé savoir ce qu'en pense des experts comme vous?
merci pour vos conseils avisés?

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2321
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: déchiffrage

Message par LionelB » ven. 14 juin 2019 23:03

Ca va fondamentalement dépendre de ton niveau par rapport à celui du morceau. Perso je le joue une fois puis entoure les passages qui me gêne en justesse et rythme. Je les travaille par petit groupe de mesure puis reprends de plus grande section pour y ajouter les nuances.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Stéphalti
Généreux donateur
Messages : 446
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 20:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: déchiffrage

Message par Stéphalti » ven. 14 juin 2019 23:16

Le principe du déchiffrage, est de tenter de se faire une idée du morceau tel qu'il devrait être joué.
Donc, de deux choses l'une:
Soit tu déchiffres des pièces relativement faciles, et respectes au maximum l'ensemble des paramètres: lecture pure de la partition "solfégiquement parlant " mais aussi le tempo, les nuances, l'expression , caractère etc....)
Soit tu déchiffres une pièce qui te dépasse un peu, et là encore deux possibilités:
1 - tu prends le temps de l'analyser un minimum, (donc sans instrument): lecture globale, (google Earth) pour voir les grandes phrases, les changements importants de tonalité, de tempo, la structure du morceau, la structure des phrases, les motifs mélodies-rythmiques qui vont constituer sa "signature" etc etc...
2 - tu joues comme tu peux, dans un tempo en-dessous de ce qui est écrit (ou au-dessus si c'est un tempo très lent difficile à tenir, ça arrive!), mais tu essayes d'enchaîner,er pour avoir une idée de ce que ça donnera.
Ensuite tu peux faire le travail de table pour analyser et affiner la perception que tu en as eue.

Il est excellent de déchiffrer des pièces inconnues mais assez faciles pour se faire plaisir dans la découverte qui ressemble déjà à quelque chose, mais il est important aussi de savoir décortiquer un peu une patoche pour comprendre ce qu'elle a dans le ventre et l'intégrer avant de la jouer "en vrai".
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2321
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: déchiffrage

Message par LionelB » sam. 15 juin 2019 10:16

Ha j’ai oublié aussi quelque chose. J’ai découvert récemment quelque chose qui m’a bien aidé :

Je suis souvent en déplacement donc je ne peux plus jouer aussi souvent mais je prends mes partitions avec moi, je mets le métronome dans les oreilles, que je tape aussi avec mon doigt, et je joue la partition dans ma tête comme si je la jouais normalement. Je me suis rendu compte qu’après, quand je prends mon violon, je suis d’une aisance étonnante. Il ne reste plus que quelques problèmes de justesse et d’interprétation. Cela apporte une vrai assimilation préventive des bases préalable au travail.
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1082
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: déchiffrage

Message par Alain44 » sam. 15 juin 2019 11:58

LionelB a écrit :
sam. 15 juin 2019 10:16
Ha j’ai oublié aussi quelque chose. J’ai découvert récemment quelque chose qui m’a bien aidé :

Je suis souvent en déplacement donc je ne peux plus jouer aussi souvent mais je prends mes partitions avec moi, je mets le métronome dans les oreilles, que je tape aussi avec mon doigt, et je joue la partition dans ma tête comme si je la jouais normalement. Je me suis rendu compte qu’après, quand je prends mon violon, je suis d’une aisance étonnante. Il ne reste plus que quelques problèmes de justesse et d’interprétation. Cela apporte une vrai assimilation préventive des bases préalable au travail.
+1
Oui, même moi, avec mon petit niveau en lecture et en jeu,
ça m’aide beaucoup.

Pour moi, je suis détendu quand je le « joue de tête » (et je saute aussi des petits bouts difficiles, je garde le tempo, l'expression, la vue d'ensemble)
alors quand je prends le violon, je pense que garde une bonne partie de cette détente,
et j’ai une bonne partie du morceau dans la tête, et j’essaie de « réaliser » au violon ce que j’ai dans la tête … 

De tête c’est plus facile pour moi de mettre de l’émotion (!)
(j’aime bien aussi mémoriser un morceau, pas trop long, et le jouer de tête …)

Bien sûr, cette « réalisation » au violon n’est pas toujours à la hauteur de ce que j’entends intérieurement ! ... :langue2:
et c'est ce qui me pousse à travailler la technique ... :happy1:

PS: quand j’ai du mal à entendre en lisant (ce qui m’arrive encore assez souvent), je m’aide d’un piano ! (normal ou tout petit)

EDIT: je m'aperçois maintenant que c'était dans la rubrique "expert", mais tant pis, je laisse ... désolé...
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1375
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 30
Sexe : Homme

Re: déchiffrage

Message par Zaphod » sam. 15 juin 2019 20:13

En niveau "expert", on est sensé pouvoir jouer proprement la majeure partie des partitions courantes en lecture à vue.
(il m'est déjà arrivé de monter sur scène en 1er violon d'orchestre sans connaitre le programme du concert...).

Le seul secret c'est l'anticipation. Ne pas lire au fur et à mesure, mais avoir au moins 7 ou 8 mesures d'avances sur le jeu, afin de prévenir suffisamment tôt toute éventuelle difficulté et prévoir en fonction.
Quand on lis un texte à voix haute on regarde quelques mots à l'avance, quand on marche on regarde quelques mètres devant sois, en musique c'est pareil ;) .
Normalement niveau rythme, nuances, aucun soucis. En revanche les seules choses à anticiper vont être la gestion de l'archet et parfois un placement de main pour gagner en fluidité.

Maintenant pour les pièces particulièrement difficiles, la majeure partie du déchiffrage se fait sans l'instrument, à tête reposée. On essaie de cerner l'approche, l'intention que l'on va donner, envisager les différentes possibilités etc. Ensuite on a un "plan" mental, suffit de l'appliquer (et au besoin le modifier si le résultat n'est pas celui qu'on attendait).

Bien entendu c'est valable en niveau "expert" seulement, je pars du principe que techniquement tout est déjà acquis, il en serait tout autre pour des niveaux débutants ou intermédiaires ;)

partita
Messages : 2
Inscription : ven. 14 juin 2019 22:05
Pratique du violon : 12
Sexe : Femme

Re: déchiffrage

Message par partita » sam. 15 juin 2019 20:57

Bonjour,

Merci pour vos réponses !

D'accord, je comprends que déchiffrer est tout un art !

Par exemple, je suis actuellement en train de déchiffrer le troisième mouvement du premier concerto de Wieniawski, (en suivant vos conseils !) et il faut que je le joue dans un mois jour pour jour...
Comment travailleriez vous pour que ça soit efficace et que le résultat soit bon ?

Merci encore.

Mowgla
Messages : 171
Inscription : sam. 3 mai 2008 10:16

Re: déchiffrage

Message par Mowgla » sam. 15 juin 2019 21:15

LionelB a écrit :
ven. 14 juin 2019 23:03
je le joue une fois puis entoure les passages qui me gênent en justesse et rythme. Je les travaille par petits groupes de mesures
c'est très important de travailler isolément les passages qui coincent et surtout de ne pas reprendre systématiquement au début, sinon à la fin on ne sait...que le début :blink:

Répondre