le bois pour la lutherie

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
orliac
Messages : 79
Inscription : dim. 15 janv. 2017 08:41
Pratique du violon : 0
A été remercié : 12 fois

Re: le bois pour la lutherie

Message par orliac » dim. 28 juin 2020 08:35

Le chenillé et les "griffes d'ours" ne sont pas la même chose. Le chenillé est formé par de minuscules ondes régulières très rapprochées qui donnent un très bel aspect au bois. Les griffes d'ours sont des irrégularités dans l'alignement des croissances d'automne, comme si une griffe en avait dérangé le bon ordre à un endroit précis. Je montrerai une photo dans quelques jours, dès mon retour de voyage.



Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 4139
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 20
Localisation : Paris
A remercié : 12 fois
A été remercié : 26 fois
Contact :

Re: le bois pour la lutherie

Message par IFred » dim. 28 juin 2020 08:48

Je ne connaissais pas l'expression "bear claw" j'ai trouvé ces photos qui montrent en effet une différence



Bear claw
Image

Chenille
Image

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 4139
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 20
Localisation : Paris
A remercié : 12 fois
A été remercié : 26 fois
Contact :

Re: le bois pour la lutherie

Message par IFred » dim. 28 juin 2020 08:55

Je trouve que dans certain cas cel se ressemble

orliac
Messages : 79
Inscription : dim. 15 janv. 2017 08:41
Pratique du violon : 0
A été remercié : 12 fois

Re: le bois pour la lutherie

Message par orliac » sam. 4 juil. 2020 07:02

La griffe d'ours est très nette. Il y en a de plus ou moins marquées. Je les évite sur les tables de violon, par contre je les recherche sur les tables de violoncelle où elles apportent un peu de fantaisie dans l'uniformité de l'ensemble. Peut-on parler de gain en qualité sonore? Les Américains en sont convaincus, moi, je ne saurais le dire.
Pour le violon, je recherche surtout le bois chenillé. Il en existe de plus marqué que sur la photo, avec des "chenilles" plus longues et régulières. Ces bois-là, quand ils sont brun, avec des croissances d'automne bien nettes, d'un brun foncé, valent de l'or.

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 716
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A remercié : 6 fois
A été remercié : 8 fois

Re: le bois pour la lutherie

Message par Baroqueux » sam. 4 juil. 2020 07:28

J'ai eu un luth très très chenillé, il y en avait partout, c'était un très bon luth. J'en ai aussi un peu sur la table de ma Taylor, mais nettement moins que sur mon ex luth.

orliac
Messages : 79
Inscription : dim. 15 janv. 2017 08:41
Pratique du violon : 0
A été remercié : 12 fois

Re: le bois pour la lutherie

Message par orliac » mar. 7 juil. 2020 07:40

On a coutume de dire que la table des instruments à cordes est en sapin. Ce terme désigne deux essences proches mais très différentes pour la qualité du son. En fait, les meilleures tables sont en épicéa. Le sapin que l'on confond souvent avec ce dernier est un proche cousin. Ils vivent tous les deux dans les mêmes forêts.
Alors comment les reconnaitre? Sur pied c'est facile. L'épicéa a une écorce craquelée, écailleuse, le sapin a une écorce tailladée de crevasses longitudinales, mais ce n'est pas toujours aussi net. A l'atelier, la différence est immédiate: l'épicéa sent la citronnelle quand on le travaille et le sapin a une odeur peu agréable. Pendant longtemps, à Mirecourt on a choisi le sapin blanc des Vosges pour les instruments de série parce que ce conifère n'a pratiquement pas de poches de résine et c'est un avantage pour les tables de grands instruments.

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 910
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 28 fois
A été remercié : 29 fois

Re: le bois pour la lutherie

Message par Cedin16 » mar. 7 juil. 2020 09:11

orliac a écrit :
mar. 7 juil. 2020 07:40
On a coutume de dire que la table des instruments à cordes est en sapin. Ce terme désigne deux essences proches mais très différentes pour la qualité du son. En fait, les meilleures tables sont en épicéa. Le sapin que l'on confond souvent avec ce dernier est un proche cousin. Ils vivent tous les deux dans les mêmes forêts.
Alors comment les reconnaitre? Sur pied c'est facile. L'épicéa a une écorce craquelée, écailleuse, le sapin a une écorce tailladée de crevasses longitudinales, mais ce n'est pas toujours aussi net. A l'atelier, la différence est immédiate: l'épicéa sent la citronnelle quand on le travaille et le sapin a une odeur peu agréable. Pendant longtemps, à Mirecourt on a choisi le sapin blanc des Vosges pour les instruments de série parce que ce conifère n'a pratiquement pas de poches de résine et c'est un avantage pour les tables de grands instruments.
Merci Orliac , chacun son truc moi je regarde directement le feuillage , le sapin a des aiguilles plates, larges , souples vertes et brillantes avec le dessous argenté , l'épicéa a lui des aiguilles plus rondes .

orliac
Messages : 79
Inscription : dim. 15 janv. 2017 08:41
Pratique du violon : 0
A été remercié : 12 fois

Re: le bois pour la lutherie

Message par orliac » mer. 8 juil. 2020 06:58

C'est vrai, j'aurais dû parler du feuillage un peu différent, mais quand même pas facile à différencier quand on est en montagne avec des arbres dressés vers le ciel et dont les premières branches se trouvent souvent à trente mètres de haut. Ce qu'on voit en premier, c'est le tronc et donc l'écorce.

pekka
Messages : 72
Inscription : jeu. 7 juin 2018 16:41
Pratique du violon : 18
A été remercié : 1 fois

Re: le bois pour la lutherie

Message par pekka » mer. 8 juil. 2020 09:24

Merci pour la vidéo. Je n'avais aucune connaissance sur ce sujet !

Répondre