Le vrai prix du reméchage...

Vous voulez commencer le violon, vous cherchez l'instrument adéquat, vous vous posez des questions sur la fabrication de votre instrument favori...C'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Nicolo
Messages : 573
Inscription : lun. 23 janv. 2012 14:44
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par Nicolo » mar. 25 avr. 2017 14:24

Bonjour,
Par téléphone, on vous annonce un prix qui n'est pas forcément en rapport avec l'archet.
40 € est effectivement le prix le plus fréquemment demandé pour un remèchage de 1/2, dit "archet d'étude".
70€ est un prix normal pour un archet de valeur.
Le prix, c'est un peu tout à la fois, c'est le temps passé et les "extras" (nettoyage/polissage par exemple) faits lors du travail, c'est la renommée sur laquelle l'archetier peut s'appuyer, c'est la qualité du crin (même si celui-ci intervient peu dans le prix de la mèche), c'est la notion de maîtrise du risque encouru sur des archets de haut de gamme et enfin c'est ce dont l'archetier a besoin pour faire tourner son atelier. Un peu de tout ça donne des prix un peu différents.
Mais 40 ou 70, ce n'est pas pour le même archet. 70 € pour un archet 1/2, c'est totalement improbable et inutile.
Mais aussi, si un archetier a envie de demander 120 ou 150 €, après tout, il est libre de le faire. En Allemagne, le prix moyen est de 80 à 100 €.
Je précise qu'il n'y a pas de tarifs officiels, c'est illégal ; les luthiers et les archetiers se concertent parfois à titre indicatif lors de réunions professionnelles pour rester cohérents sur les tarifs pratiqués en France. Mais au final, les prix sont libres.



Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 4148
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 20
Localisation : Paris
A remercié : 12 fois
A été remercié : 29 fois
Contact :

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par IFred » mar. 25 avr. 2017 14:54

Bonjour Lana,
Tes deux propositions ne sont pas mutuellement exclusives ;) Chaque artisan fixe librement le prix de ses prestations, et s'Il y a des différences entre les prestations la vrai question à se poser est plus de savoir si tu seras en mesure d'apprécier ces différences plus que tu ne le seras en économisant sur ta mèche.

A) Sur un archet d'enfant étudiant je pense que tu peux sans trop avoir à hésiter aller au moins chère.

B) Au niveau des différences de services
- Certains archetiers vont en plus de la mèche de polir les parties métalliques, te vernir la baguette, te lubrifier la mécanique
- Au niveau de la pose de la mèche, tu vas avoir une différence dans la façon de ligaturer, poser la mêche, optimiser le crain, ces différences sont rarement perceptibles par les étudiants (d'autant qu'ils ne changent de mèche par obligation ,le plus souvent), mais font qu'un musicien professionnel va ou pas ne juger que par un archetier (d'autant qu'ils changent de mèche par nécessité, le plus souvent) .
- Au niveau du crin, il existe différentes qualité de crin avec un prix allant facilement du simple au quadruple sachant que par derrière les archetiers peuvent ou non en écarter une partie.
- Au niveau de l'archet, bien souvent les archets bas de gamme sont mal construit avec des mortaises non fonctionnelles, la mèche d'origine est parfois même collée pour tenir, la pose d'une mèche dans les règles de l'art nécessite de reprendre (tailler comme il se doit) les mortaises
-Certains archetiers proposent des mèches "études" moins chère, tu peux leur poser la question. Personnellement c'est quelque chose que j'ai abandonné car travailler deux fois plus de temps pour gagner 30% moins n'avait pas de sens et je préfère laisser cela à d'autres.
-Certain archetiers sont en micro entreprise non soumis à la TVA, le prix que tu payes est potentiellement 20% moins chères même si in fine l'archetier gagne la même chose.

Enfin à titre de comparaison à Londres le prix des mèches va allègrement jusqu’à 100£ (env 120€)

Avatar de l’utilisateur
Djuj
Messages : 172
Inscription : lun. 5 oct. 2015 11:51
Pratique du violon : 3
Sexe : Homme

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par Djuj » dim. 30 avr. 2017 14:07

J'imagine que les luthiers, comme n'importe quel artisan, ont des points forts et des productivités différentes sur chaque tâche. Pour le même résultat, l'un passera une heure et l'autre deux, d'où la différence de tarifs également.

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 4148
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 20
Localisation : Paris
A remercié : 12 fois
A été remercié : 29 fois
Contact :

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par IFred » dim. 30 avr. 2017 14:33

Je pense plutot qu'en lutherie tu paies le savoir faire que le temps horaire, mais je me trompe peut être.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 3117
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
A remercié : 1 fois
A été remercié : 26 fois

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par LionelB » dim. 30 avr. 2017 14:34

En plus du prix il faut compter la garantie ;) le miens m'a fait payer 70€ mais j'ai eu un soucis et il l'a changé sans rien demander. Cette garantie, quand on a une relation de confiance, me semble plus importante que le prix brut (dans les limites du raisonnable).

Et c'est ca qui fait revenir le client ;)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Nicolo
Messages : 573
Inscription : lun. 23 janv. 2012 14:44
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par Nicolo » lun. 1 mai 2017 09:40

Le calcul d'un prix, c'est un peu de tout ce qui est dit au-dessus, tout est juste.
Pour avoir fréquenté des ateliers de renom qui travaillent beaucoup, j'ai retenu une chose de ses dirigeants en France ou ailleurs : un atelier n'est généralement pas très rentable dans l'absolu. Ce qui le fait vivre essentiellement, c'est la plus-value réalisée sur les instruments achetés, restaurés puis revendus. C'est une généralité, mais il faut comprendre que si on facturait réellement le temps passé, il y aurait de grosses surprises parfois. On estime alors le prix de certains travaux et on fait une cote mal taillée mais plausible pour tous.
Le remèchage resterait dans l'idée de beaucoup d'entre nous une des opérations les plus rentables, dit-on, quand on en fait beaucoup, c'est à dire au moins trois ou quatre par jour (question d'organisation du travail). C'est presque vrai.
Car travailler sur les archets bousille radicalement nos mains et je n'exagère rien ; rien à voir avec le travail de luthier. On démonte des parties en métal, saillantes, dures, on travaille des matériaux résistants, petits, on tire, on pousse fort avec beaucoup de contrôle, tout ça avec des outils multiples et agressifs. Rien que pour ça, sentir qu'on a au moins travaillé au juste prix, ça réconforte au moment ou vous cachez vos mains sous la table lors d'un diner ou quand vous rencontrez vos clients. :malin1:

Avatar de l’utilisateur
Syb
Messages : 757
Inscription : ven. 16 sept. 2016 21:06
Pratique du violon : 1

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par Syb » lun. 1 mai 2017 15:57

Intéressant comme sujet, je crois que je vais devoir y passer aussi là. Après c'est un archet d'étude que j'ai, donc peut-être la fourchette basse alors.
Par contre j'ai pas compris l’intérêt de comparer les prix en France versus les autres pays, un peu plus riches. C'est comme si je comparais le prix d'un reméchage entre la France et un pays plus pauvre à l'inverse. Ce sera alors moins chère bien-sur

Avatar de l’utilisateur
IFred
Messages : 4148
Inscription : mar. 21 août 2007 08:35
Pratique du violon : 20
Localisation : Paris
A remercié : 12 fois
A été remercié : 29 fois
Contact :

Re: Le vrai prix du reméchage...

Message par IFred » mer. 3 mai 2017 21:42

👍

Répondre